« Ev-Dragon le jeu
Mmorpg Gratuit
»
[!] Abandon tire un roi de coeur (Total : 13/14)
[!] Ajt tire une dame de carreau (Total : 12/14)
[!] Silmadin tire une dame de coeur (Total : 12/14)
Accès
Tchate


  Accueil - Membres - Guildes - Aide - Achats - Alchimie - Wanted - La Gazette - Jouer
  Connexion - Inscription - Foire aux Questions (FAQ) - Police du jeu - Partenaires - Forum - Wiki

   Précédent    Actualiser    Demarrage    Favoris    FR/EN Fiche Personolan 

Fiche Perso : Volkaun (Wunjo)

Fiche Perso 

Dragon de Wunjo

Wunjo a reçu 857 Po par le parrainage.
Wunjo a une aura de niveau 11.
Wunjo a un karma de -3491.
Wunjo est spécialisé en forestier.
Wunjo est un mâle.
Wunjo est célibataire.

Associer Pseudo / Dragon : oui
Avertir avec de nouveaux commentaires : non
Guerrier 10/10
Barbare 0/10
Prêtre 0/10
Moine 10/10
Alchimiste 5/10
Sorcier 10/10
Voleur 0/10
Assassin 10/10
Batisseur 0/10
Démolisseur 0/10
Druide 0/10
Shaman 10/10



Background
Vous tenez entre les mains une lettre marquée du sceau officiel du gouverneur du cinquième souterrain. Vous venez de la ramasser sur le cadavre déchiqueté d'un messager aux abords des conduits reliant le deuxième et le troisième niveau. La lettre toujours close est accompagnée d'un petit carnet en piteux état, dont la partie antérieure semble avoir été consumée par le feu. Votre curiosité est trop forte. Voici ce que vous lisez en descellant le cachet de cire :

"À l'attention de Sa majesté la reine Ithil, gardienne d'Atsami et autorité suprême sur l'étendue infinie de son ciel et de ses sols.
Votre Excellence,
Le feuillet de pages calcinées que j'ai joint à cette lettre est tout ce qu'il nous reste du journal de voyage du capitaine Ilitch, l'officier à la tête de la cinquantaine d'hommes dont nous étions sans nouvelles depuis la troisième semaine de Yavannië. Comme je vous en informais dans ma précédente missive, l'expédition militaire placée sous son commandement avait pour mission d'enquêter sur les causes des tueries qui surviennent depuis l'automne passée entre le quatrième souterrain et les plateaux supérieurs.
À la lumière de ce que nous avons appris ces dernières semaines, il est fort probable que les premiers massacres perpétrés lors des vendanges de Nàrië et les événements qui se sont succédé depuis lors aient été en réalité, plus liés que nous ne le pensions au départ. Rien ne semble plus aujourd'hui exclure qu'ils soient le fait d'une seule et même engeance. La question qui se pose est plutôt : laquelle ? En l'absence de tout témoin visuel nous permettant d'éclairer les circonstances précises de ces bains de sang à répétition, le fragment de manuscrit laissé par Ilitch (paix à son âme) est probablement, avec les ruines et les cadavres eux-mêmes, la meilleure trace que nous ayons de ces carnages. Je vous la fais parvenir en espérant que les mots de cet officier digne de foi sauront vous convaincre de l'impérieuse nécessité qu'il y a aujourd'hui à unir nos forces et à agir sans plus tarder.
Pour la même raison, j'aimerais aussi vous tenir informé de la gravité des désordres dans lesquels ces troubles ont plongé non seulement les souterrains supérieurs mais aussi, le cinquième niveau lui-même. Notre protection magique nous abrite certes d'une confrontation directe avec la menace, mais celle-ci s'est frayée un chemin jusqu'à nous par des voies détournées."

Les lignes qui suivent parlent de déplacements massifs de population vers le cinquième souterrain, avec des réfugiés par milliers venant chercher, à l'abri de ses sortilèges, un asile contre les massacres horribles qui ont lieu dans les sous-sols supérieurs qu'ils habitaient jusqu'alors. Ces mouvements de foule et la surpopulation massive qu'ils entraînent produisent apparemment, dans les villes du cinquième niveau, des situations intenables: pénuries alimentaires, agitation populaire, vols, violences et troubles à l'ordre public de plus en plus ouverts et fréquents. Vous parcourez ces descriptions d'un oeil hâtif et distrait, tant vous tressaillez sous le coup de ce que vous êtes en train de lire. Vous avez vraisemblablement intercepté une missive de la plus haute importance. Vous jetant vers la conclusion, vous lisez :

"Face à ces désordres je crains, Excellence, que si nous voulons éviter une crise de régime dans le cinquième souterrain, nous ne pouvons plus nous contenter d'y juguler l'agitation urbaine en fermant les yeux sur les causes profondes qui alimentent celle-ci depuis l'extérieur. Les sortilèges qui protègent notre sous-sol béni nous prémunissent des meurtres, pas des coups d'état. Si nous voulons éviter de perdre le contrôle à la faveur de l'insurrection populaire qui grandit, il nous faut agir à la racine, et éradiquer une fois pour toutes le mal qui rôde dans les autres sous-sols afin de pouvoir rendre ceux-ci à leurs habitants. Je vous laisse interpréter les derniers mots d'Ilitch...
En toute circonstance, je vous demande d'envoyer de façon urgente deux bataillons supplémentaires vers le cinquième sous-sol, afin de me permettre au minimum d'y contenir les désordres en cours, et les mouvements de révolte à prévoir.
Sachez excellence que vous pouvez compter, dans l'ordre comme dans la tourmente, sur l'assurance de mon dévouement indéfectible à la cause royale.
Gloire à Atsami et longue vie à la reine.
Votre dévoué vassal le Duc de Pleutresol,
Gouverneur du cinquième souterrain"

Vous ouvrez alors le petit carnet, dont la partie noircie vous laisse de la suie sur les doigts. Dernières pages :

"Enfin, nous approchons le cinquième sous-sol. Je pense que je ne regagnerai l'apaisement que quand j'en aurai franchi le portail, car en vérité est née en moi ces derniers jours, une angoisse que j'ai une peine croissante à refouler au fond de mes tripes. La raison en est évidemment cette immense bête meurtrie qui ronfle sur nos chariots, et que nous ramenons au bercail à la fois comme trophée et comme pièce à conviction.
Pourtant... elle m'apparaît de plus en plus comme une arme toujours chaude, dont le tueur n'aurait en fait jamais lâché la crosse. À vrai dire c'est son souffle, plus bruyant de jour en jour, qui rythme mes craintes. La nuit, il arrive qu'il me réveille. Quant à elle, je me demande si elle dort encore...
C'est aujourd'hui seulement que la façon dont nous avons fait sa capture a frappé mon esprit de toute son étrangeté. A l'issue de la traque, lorsque nous avons cerné la bête... elle était seule. Nous sommes alors tombés sur elle avec toute la rage de la vindicte. Mais je vois maintenant que cette rage nous a rendu aveugles. Car nous avons alors omis (j'ai omis) d'aussi considérer la solitude de ce monstre comme un élément à part entière dans cette macabre énigme.
Dans le meilleur des cas, il est possible que cette immonde créature n'en soit qu'une parmi d'autres. Spécimen dégénéré du fléau coutumier dont nous ne connaissons que trop bien la nature elle aura, après le massacre, laissé sa horde la devancer pour une raison quelconque, et c'est pourquoi nous l'avons trouvée seule, à la traîne. Dans ce cas de figure, s'il furent l'oeuvre d'un groupe, les carnages auquel nous la savons liée conservent des proportions sinon rassurantes, du moins explicables, et nous ramenons au bercail la portion vivante d'un mal qui n'a rien de nouveau.
Mais depuis quelques jours, la puissance ravivée de son souffle laisse s'installer en moi un doute abominable : et s'il s'avérait que cette créature ait oeuvré seule ? Si le carnage auquel elle a pris part était le fait d'un seul être et non d'un groupe, n'aurions-nous pas simplement profité de la fatigue du monstre, plutôt que de l'absence de sa horde ? Oui, ces immondes sauriens se déplacent toujours en bande, mais la règle vaut aussi pour l'exception qui la confirme, et cette créature ne ressemble à rien de connu... Je n'en ai jamais vu d'une telle taille, ses crocs font la taille de mon avant-bras et lorsque nous l'avons affrontée, ses cris généraient des ondes de choc qui brûlaient les hommes de l'intérieur. Par ailleurs, j'ai la certitude d'avoir vu le corps de cette chose changer de forme au cours de la bataille. Que devons nous craindre, si nous transportions enserré dans ces liens de fortune le seul acteur du cataclysme ?
Certes, les blessures de la bête sont lourdes, et Atsami n'est plus très loin... Mais chaque jour, sa respiration se fait de plus en plus forte, et mes craintes grandissent. Mes hommes, quant à eux, sont gagnés par l'euphorie du retour, et je ne peux leur en vouloir. Aucun d'entre eux n'a oublié les macchabées que nous avons croisés dans le sillage du monstre, et ceux que nous a coûtés sa capture... Tous se réjouissent donc de retrouver les leurs sains et saufs. Leur vigilance en est dédoublée, mais je crois, en écrivant ces lignes, qu'elle ne se tourne pas dans la bonne direction... En vérité je n'ose plus croiser le regard confiant de mes soldats, car un horrible pressentiment se lit dans le mien : le danger est à l'intérieur. Si cette bête se réveille... nous avançons sur nos propres cercueils.
Pourquoi diable les prêtres nous ont-ils imposé de la ramener en vie ?"

Vous relevez la tête d'un air aussi ébahi qu'effrayé. Ces documents doivent parvenir à la reine de toute urgence. Il vaudrait mieux interrompre votre descente dans les sous-sols, voyageur, et remonter immédiatement vers la surface.
Vous ne sentez pas comme une odeur de brûlé ?


__________________________________†__†__†__________________________________
___________††________________††_††__†_†__††_††_______________††____________
_†††______††††_____________††________†________††____________†††††______†††_
††___†††††__†††__________††__†_______________†__††_________†††__††††††___††
†††††††________††††††††††††††_________________††††††††††††††________†††††††
†††__________________________________†__________________________________†††
††____________†___†††_†_____________†_†_____________†_†††___†____________††
_††_________††____††___††___________†_†___________††___††____††_________††_
_††________†††††††††††††††__________†††__________†††††††††††††††________††_
_††________†††_†††††††_†††__________†_†__________†††_†††††††_†††________††_
_††_________††___†††___††___________†_†___________††___†††___††_________††_
__††__________†__††___†__________†__†††__†__________†___††__†__________††__
__††___________†††_____________†††††††††††††_____________†††___________††__
_††____________†_______________††_†††††††_††_______________†____________††_
_††______________________________†__†††__†______________________________††_
_††_________________________________†††_________________________________††_
_††_______†††††††††††††††_________†_†††_†_________†††††††††††††††_______††_
††________†††††††††††††††__________†††††__________†††††††††††††††________††
††________††††††____________†_______†††_______†____________††††††________††
††________††††††__________†_†_†____†††††____†_†_†__________††††††________††
††________†††††††††______†_______††_†††_††_______†______†††††††††________††
††________†††††††††_____________††__†††__††_____________†††††††††________††
††________††††††_______________††___†††___††_______________††††††________††
_††_______††††††________________††__†††__††________________††††††_______††_
__††______††††††††††††††______†__††_†††_††__†______††††††††††††††______††__
__††______††††††††††††††____†_______†††_______†____††††††††††††††______††__
_††_________________________________†††_________________________________††_
_††_____________†_________†_________†††_________†_________†_____________††_
__††__________††_†††††††††_††_______†††_______††_†††††††††_††__________††__
__††_________†††_____†_____†††______†††______†††_____†_____†††_________††__
___††_________††_†††___†††_††_______†††_______††_†††___†††_††_________††___
__††___________††___†††___††________†††________††___†††___††___________††__
___††___________††_______††_________†††_________††_______††___________††___
___††_____††_____††_†_†_††__________†††__________††_†_†_††_____††_____††___
____††__††_††____††_†_†_††__________†††__________††_†_†_††____††_††__††____
______††___††_______________________†††_______________________††___††______
______†_____††_____________________†_†_†_____________________††_____†______
____________††_______†††____________†††___________†††________††____________
______________††___††___††___________†__________††___††____††______________
________________†__†______††___________________††______†__†________________
_________________††_______††_________†_________††_______††_________________
_________________†_______††__††††_________††††__††_______†_________________
__________________________†††____††_____††____†††__________________________
___________________________†______††___††______†___________________________
__________________________________†_†_†_†__________________________________
____________________________________†††____________________________________
_____________________________________†_____________________________________

Webmaster 
Bienvenue dans les commentaires de Wunjo. Vous pouvez lui laisser un message, un avis, une appréciation. Ces messages sont accessibles à tous, contrairement aux MP. Il pourra aussi répondre ici ! Attention, toute personne injuriant un autre joueur pourrait être sanctionnée par la suppression de son compte.
Rappel : la publicité pour une guilde est interdite, sauf demande écrite explicite de Wunjo.

Volkaun (Wunjo)2017-08-22 15:13:14
2006-01-12 : inscription.
2006-12-01 21:24:54 : volkaun est entré dans celtic spirit.

2006-06-24 18:36:58 : félicitation à wunjo pour sa première rennaissance !
2006-09-17 15:22:57 : félicitation à wunjo pour sa seconde renaissance !
2006-12-01 12:35:24 : félicitation à wunjo pour sa renaissance ultime !
2007-03-15 16:31:32 : félicitation à wunjo pour son évolution sylver 2 !
2007-07-12 21:00:24 : félicitation à wunjo pour son évolution sylver 3 !
2007-10-25 16:24:14 : félicitation à wunjo pour son évolution sylver 4 !
2009-03-12 20:31:32 : félicitation à wunjo pour son évolution sylver 5 !

étendue du massacre : 494 cadavres, toutes auras confondues.
butin : 16.792 pièces d'or.

Darkshadow2017-11-15 16:10:47
Je compatis, bonne vengeance! ;)


2017-11-15 04:07:54



 Stats 
En ligne : et 8 anonyme(s). Total : 8.

Elever un dragon, élevez un dragon, élevage de dragon virtuel, élevage virtuel de dragon, jeu de rôle en ligne, galerie d'images fantastiques, jeux videos
Ev-Dragon.com © Adv 2005-2019 - Tous droits réservés - CNIL n° 1132344 - CGU