« Ev-Dragon le jeu
Mmorpg Gratuit
»
Skulblaka : Le "bouton" "retour au jeu" ne fonctionne pas chez moi
Zergy : Corrigé
Slider : Merci Zergy
Accès
Tchate


  Accueil - Membres - Guildes - Aide - Achats - Alchimie - Wanted - La Gazette - Jouer
  Connexion - Inscription - Foire aux Questions (FAQ) - Police du jeu - Partenaires - Forum - Wiki

   Précédent    Actualiser    Demarrage    Favoris    FR/EN Fiche Personolan 

Fiche Perso : Fenloen (Silorne)

Fiche Perso 

Dragon de Silorne

Silorne a reçu 0 Po par le parrainage.
Silorne a une aura de niveau 1.
Silorne a un karma de 633.
Silorne est de sexe indetermin.
Silorne est spcialis en rien.
Silorne est célibataire.

Associer Pseudo / Dragon : oui
Avertir avec de nouveaux commentaires : non
Guerrier 0/10
Barbare 0/10
Prtre 0/10
Moine 0/10
Alchimiste 0/10
Sorcier 0/10
Voleur 0/10
Assassin 0/10
Batisseur 0/10
Dmolisseur 0/10
Druide 0/10
Shaman 0/10



Background
IcarCaradésincaradé.

Un puits de savoir pour beaucoup de scenatorios. Structure insulaire plutôt éloignée de la capitale d'Altimllo, en sortirent nombre de scientifiques hautement qualifiés. L'un d'eux en particulier, un certain Fenloen, était devenu un habitué de certains secteurs, le jour où il fit une découverte surprenante. Mais revenons un peu en arrière.

Fenloen était né dans une famille scenatorio d'Altimllo. Son père était mathématicien, sa mère s'occupait d'un petit potager aux seules fins de nourrir sa famille. Fenloen naquit un Valanya de Cermië, il y a de ça 25 années. Il avait les cheveux bruns rocs et des yeux de tungstène très sombre. Mais il ne connut jamais ses vrais parents; ces derniers acceptèrent de le recueillir. Ce fut une silhouette sombre qui le leur remit. D'aucuns dirent alors, quand ils le montrèrent à leurs amis, que son regard était aussi perçant que l'acier le plus tranchant. Plutôt corpulent, il était pourtant assez petit. Malgré tout, il apparut, dès sa troisième année de vie, que ce bambin était d'un naturel très jovial, toujours prompt à gazouiller. Vers ses sept ans, un autre trait apparut dans sa vie; Bien que jovial, il sortait souvent victorieux de plusieurs luttes avec ses camarades. Ses parents, s'alarmant de voir leur enfant devenir une brute épaisse, multiplièrent les tentatives pour le détourner du chemin de la violence. Pendant trois ans, Fenloen Dorphoère vécut de luttes de rue, quand il trompait la vigilance de ses parents. Au cours de ses trois années, il remporta un grand nombre de billes de pierre (un artisan local taillait quelque fois des billes pour les jeunots durant son temps libre). Lorsque ses parents découvrirent que les combats qu'il menait dehors avaient pour but secondaire de gagner des billes, ils les lui confisquèrent. Fenloen arrêta de manger pendant 5 jours. Voyant dépérir à vue d'oeil leur enfant, ils les lui redonnèrent, suite à quoi Fenloen se jeta sur les repas les plus gras que ses parents pouvaient lui donner, en les comblant de remerciements.

Le déclic se produisit lors de son dixième anniversaire. Alors qu'il attendait un des garçons de la cité pour gagner ses billes quotidiennes, il vit, au loin, une île, avec une bâtisse plutôt imposante dessus. Curieux, il demanda à ses parents quelle était cette étrange masure. Ils n'en crurent pas leurs oreilles. Ils lui expliquèrent, fous de joie devant cet intérêt soudain pour les sciences, en quoi consistait cette étrange structure. Ils lui exposèrent une à une toutes les sciences enseignées là-bas, malheureusement pour eux botanique et mathématiques n'intéressait pas Fenloen. En revanche, alors qu'ils croyaient pouvoir passer rapidement sur les questions de géologie, cette dernière piqua son intérêt avec autant de vivacité que le plus gros dard de frelon enfanté par Mère Nature. Les notions d'or, de diamant, et autres métaux précieux (autant pour la richesse qu'ils engendraient que pour leur nature même) lui offrirent un monde nouveau. Il se décida donc à aller visiter IcarCaradésincaradé. Il découvrit alors ce qui devait devenir plus tard le pilier de sa fortune: l'amour de l'or. Mais quand certains étaient seulement un tantinet cupides sur les bords, Fenloen, lui, avait une sorte de passion effrénée pour ce matériau brillant et symbole de l'apothéose de la possession matérielle. Il devint donc particulièrement attentif à toutes les sciences impliquant l'or, et donc par extension tout les métaux; géologie, forge, et autres sciences de la terre. Aussi, et de par les incroyables connaissances qu'il avait acquis, il se mit à respecter la science, quand il dédaignait la religion (les rayons qu'il arpentait était plus fréquenté par des scientifiques extrémistes que de jeunes scenatorios en quête de savoir, puisque géologie et travail du métal les intéresse tout de même assez peu). Il sortit donc d'IcarCaradésincaradé diplômé de tous les domaines concernant la Terre.

Du fait de son tempérament jovial, il se fit rapidement beaucoup d'amis au sein de l'académie; et pour lui, cela signifiait également beaucoup de combats. Seulement voilà; les duels n'avaient plus rien de ces duels enfantins de sa dixième année, lorsqu'il se battait au corps-à-corps et à mains nues. Il apprit, grâce à des élèves de trois ou quatre ans son aîné à parer, à esquiver, à tenir compte du terrain, de la nature de son arme, de la nature de l'arme ennemie, et à manier beaucoup un grand nombre des armes connues (parmi lesquelles l'épée bien sûr, mais aussi la hache, le marteau, la massue, la masse, et tout ce qui avait en règle générale un manche et un gros bout de fer au bout). À ses 14 ans, il commença à avoir des voix amies chez la gente féminine; malgré sa petite taille et son ventre rebondi, il avait vite développé une pilosité faciale importante, et à force de combats, il s'était également bâti des muscles larges et compacts. Mais malgré tout, il n'alla jamais plus loin que le flirt. C'est aussi durant ces années-là qu'il découvrit son Graal (l'or mis à part bien sûr); la bière.

Fort de ces expériences, à 21 ans, il partit donc vers les mines d'Altimllo, décidé à gagner son pécule à la sueur de son front mais surtout à l'huile de ses pioches (car il en utilisait deux en même temps pour miner, grâce à une technique personnelle d'expulsion du minerai qui minimisait les pertes). En parlant d'elles, il prouva maintes fois qu'il les maniait à la perfection. Beaucoup dirent qu'ils étaient tout aussi bien capables de miner avec une épée que de combattre à la pioche. Son habilité au coup de pioche, allié à son inaltérable bonne humeur et son don de combattant (chose bien vue parmi les mineurs et les forgerons) firent rapidement de lui un leader. Sa vie semblait d'ailleurs s'éterniser ainsi, entre les pioches et les beuveries entre collègues, quand vint le jour où son destin se retrouva scellé à celui d'un autre. Et quel autre.

Lors d'une descente de routine histoire de vérifier qu'aucun filon n'avait été oublié, lui et ses hommes eurent la surprise de leur vie; ils avaient faillis passer à côté d'un des plus grands filons d'or de l'histoire de cette petite mine. Rendus insouciants et inconséquents par la vue de la richesse, ils oublièrent de prendre les directives de leur chef. Celui-ci leur aurait interdit d'user de la dynamite. Ils le firent donc, et l'or jaillit de tous les côtés, causant un grand désarroi à Fenloen qui ne voyait dans ces jaillissements que le gaspillage du minerai aurifère qui devenait poussière sous l'effet des explosions. Il décida donc de prendre une voie annexe du filon, sûr que son équipe n'y verrait que du feu. Il commença donc son entreprise de minage, et, alors qu'il posait sa main sur une énième pépite, sa main rencontra un autre minerai, beaucoup plus rare lui. Ce minerai était blanc laiteux, bien qu'éclaboussé de reflets jaunes à cause de l'or. Ce minerai se présentait sous la forme d'une pépite assez grande, et avait une curieuse forme; longue, large, mais très fine. Aussi, ce minerai semblait avoir déjà été travaillé, car il était effilé, pointu et tranchant. Et, en levant les yeux, Fenloen comprit pourquoi, en dix ans d'études sur les minerais en tout genre, il n'en avait jamais vu de tel.
C'était la griffe d'un dragon jaune.
Ce dernier fit contact avec le jeune homme, et lui lança mentalement:
- Cette pépite d'or est la mienne.
- Je l'ai miné.
- Je vis dans cette mine.
- Cela ne justifie en rien votre possession.
- Veux-tu une preuve?
Le dragon se racla alors la gorge et souffla quelques flammèches, preuve qu'il pouvait cracher du feu. Beaucoup auraient fuis devant ce spectacle. Pas Fenloen. Lui, au contraire, dégaine les armes.
- Penses-tu vraiment, jeune humain, pouvoir rivaliser contre le feu, avec tes épées insignifiantes?
- Je ne penses pas non, mais je défendrais mon or jusqu'à la dernière poussière!
Stupéfait de trouver quelqu'un qui aimait l'or autant, voir même plus que lui (chose qui lui semblait pourtant impossible), le dragon changea d'optique.
- Faisons un pacte. Puisque l'on ne pourra se décider sur le véritable possesseur de cette pépite, gageons qu'elle nous appartient à tout les deux.
- Comment décider de celui qui la gardera alors?
- Le premier à mourir concédera à l'autre le droit de garde par défaut.
- Et comment être sûr que l'un de nous deux ne tentera pas de dérober la pépite?
- C'est simple: voyageons ensemble, et bravons mille dangers. Ainsi nous n'aurons point de temps à perdre dans les peccadilles que sont les larcins, et l'avènement du jour où l'un de nous d'eux possèdera la pépite s'en retrouvera peut-être un brin précipité.
Fenloen, malgré son manque cruel de subtilité, crut tout de même noter ce qui pourrait passer pour un sourire placardé sur la gueule du dragon. Il comprit alors la proposition implicite. Il sourit en retour, et scella le marché très simplement:
- Je me nomme Fenloen. Fenloen Dorphoère.
- Je porte quand à moi le nom de Silorne Lung'odaure Cheralav Entomar Shet. Mais appelle-moi simplement Silorne.
- Oui en effet, ça a l'air autrement plus simple!
Ils partirent tout d'eux d'un grand éclat de rire. Silorne détruisit le plafond extérieur de la mine (révélant ainsi 3 filons de minerai précieux qui n'aurait étaient découvert que des mois plus tard aux yeux des mineurs), invita Fenloen à monter sur son dos, et décolla... non sans avoir avant pris l'or de Fenloen et autant de celui qu'il pouvait prendre dans son filon personnel.

Une fois décollé, Silorne demanda à Fenloen:
- Alors, jeune chevalier, où allons-nous maintenant?
- Euh... Ben on va prévenir mes parents tient!
Aussitôt dit, aussitôt fait; le dragon vola sur les directives de son tout jeune chevalier, jusqu'à la main de ses parents. Curieusement, en voyant leur fils venir sur un dragon, ils sanglotèrent.
- M'man... P'pa... Pourquoi vous pleurez?
- Mon fils... Il faut que nous t'expliquions quelque chose.
Alors, l'enfant appris qu'il était destiné à chevaucher un dragon. En effet, selon une prophétie écrite il y a fort longtemps, le dernier représentant d'une certaine race serait un chevalier dragon. Cette race? Les nains. Fenloen tomba de haut.
- Et... Et que dit la prophétie pour mon avenir? Je suis libre de faire ce que je veux, ou j'ai une mission?
- Ton avenir est libre de tout chemin. Néanmoins...
- Néanmoins...?
- Selon la même prophétie, tu serait capable de faire renaître de ses cendres la race naine. Il te faut pour cela te rendre en Atsami. Rien de plus n'est indiqué.
- Juste une dernière question...
- Oui?
- Comment vous savez tout ça, et pourquoi vous ne me l'avez jamais dit?
- Ca fait deux questions.
- Change pas de sujet, pourquoi vous m'avez cachés mes origines pendant 21 ans?
- Nous voulions que tu grandisses normalement, nous voulions être sûrs que le parchemin de prophétie qui avait été remis à nous avec toi, quand tu étais bambin, avait été bien traduit.
- Et sinon, comment pourrais-je, puisse que je suis censé être le dernier nain du monde, faire renaître le peuple nain?
- Le parchemin n'indiquait rien à ce sujet, nous avons nous même étés surpris, d'où notre premier doute.
- Bon... Je suppose qu'il est donc temps de faire mes adieux?
- En effet.
- Et bien... Adieu...

Fenloen prit donc quelques vivres pour le voyage, ses diplômes, son marteau, ses pioches, son armure (qu'il portait sur lui), monta sur son dragon, puis, après avoir une dernière fois embrassé sa mère et serré la main de son père, il grimpa sur Silorne, qui décolla tel un soleil dans la nuit en direction des terres d'Atsami.

Beaucoup auraient refusés cette quête aussi impossible qu'improbable.
Mais pas Fenloen.
Et depuis peu, pas Silorne.


____________________________________________________________________________________________________________________________

Ici, c'est le coin "ONCHE ONCHE c'est plus un background". En fait c'est surtout là où je planques les trucs de ma guilde parce que, ben... on m'a forcé à le faire.

Donc l'hymne:

[i]Nous sommes les Chimères Étincelantes,
Celles qui volent libres et insouciantes.
Jusqu'à l'horizon nos larges ailes
Brillent des milles feux de l'arc-en-ciel.

Hommes et Dragons en harmonie
A la recherche d'une autre vie,
Se rassemblent tous à Varnaël
Pour le commencement d'une ère nouvelle.

De nouveaux rêves s'épanouissent
Sous le commandement d'Hemarys,
Dans ce village à reconstruire
Qui se tourne vers l'avenir.

Armés, nous sommes prêts à nous lever,
Avec nos compagnons, prêts à s'envoler.
Le lien du dragon et du dragonnier
Nous rends impossibles à arrêter.

Des passés douloureux à oublier,
D'autres au contraire à rattraper ;
Des sans-foyers, des atrophiés,
Des rejetés, des cœurs-brisés,

Dragon dans l'âme, avec nos crayons,
C'est une Légende que nous écrivons:
Celle des Chimères Étincelantes,
Libres, fortes et insouciantes.[/i]

Et le blason:
____________________________________________________________________________________________________________________________ _________
______________________________________________________________________________‡‡‡‡__‡‡___‡__________________________________ _________
________________________________________________________________________‡‡‡‡‡_______________________________________________ _________
__________________________________________________‡_____________‡‡‡‡‡‡‡‡____________________________________________________ _________
____________________________________________‡‡‡‡‡________‡‡‡‡‡‡‡‡_____________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡____________________________________ _________
________________________________________‡‡‡‡________‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____________________________________________ _________
____________________________________‡‡‡‡________‡‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡‡‡‡‡‡‡___________________________________________________ _________
_______________‡_________________‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡________________________________________________________ _________
______________‡_______________‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____________________________________________________________ _________
_____________‡_____________‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡__________________________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________________ _________
_____________‡___________‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡‡__________________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________‡‡‡‡‡‡__________ _________
____________‡__________‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡‡__________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____________________________‡_‡‡‡_____ _________
____________‡________‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡______________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______________________________________________‡__ _________
___________‡‡_______‡‡‡‡‡______‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡____________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________________________ _________
___________‡‡_____‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________ _________
__________‡‡‡____‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡____‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____________________________________‡‡‡‡‡________ _________
__________‡‡‡___‡‡‡‡‡‡____‡‡‡____‡‡‡‡‡‡________‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡___________________________________________________‡‡‡___ _________
__________‡‡____‡‡‡‡‡____‡‡____‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡___________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________________________________ _________
__________‡‡‡__‡‡‡‡‡____‡‡____‡‡‡‡‡___________‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________________ _________
__________‡‡‡__‡‡‡‡‡___‡____‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡___‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡________________ _________
_________‡‡‡‡_‡‡‡‡‡‡__‡____‡‡‡‡‡______‡‡____‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡__‡‡__‡‡‡‡‡‡‡______________________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___________ _________
_________‡‡‡‡_‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡______‡__‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡__‡_________________________________________________‡‡‡‡‡‡‡‡_______ _________
_________‡‡‡‡__‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________________‡‡‡‡‡‡___ _________
_________‡‡‡‡__‡‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡__‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡____________________________‡‡‡‡‡‡‡‡____________________‡‡‡_ _________
_________‡‡‡‡__‡‡‡‡‡_____‡‡___‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______________‡‡‡‡‡__________________ ‡‡_______
_________‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡__‡‡____‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡__________________________‡‡‡‡‡‡‡_____________‡‡‡______________ ____‡____
_________‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______________________‡‡______‡‡‡‡‡________‡‡‡‡______________‡‡__________ _________
______‡___‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡___________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡_____________‡‡______ _________
______‡______‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡_________________ _________
______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡___‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡‡‡________‡‡‡____________ _________
_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡___‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡‡___________‡‡‡‡‡‡___________‡‡____________________ _________
_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡____‡____‡‡‡‡‡_____________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡_____________‡‡‡______________________________ _________
_______‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡_______‡‡‡_____________________‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡___________________________ _________
_______‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡______‡__________________________‡‡‡‡‡___‡_____‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡‡‡‡‡________‡_________________________ _________
_______‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡___________________________________‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡_____________________‡‡‡______________________________ _________
________‡‡‡‡‡____‡‡‡___________________________________‡‡‡‡________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡___________________________ _________
_________‡‡‡‡____‡‡_______________________________‡‡___‡‡‡___________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡_________‡_________________________ _________
_________‡‡‡‡‡___‡‡______________________________‡‡‡__‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______‡‡_________________________________ _________
__________‡‡‡‡___‡‡_____________________________‡‡‡___‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡‡________________‡________________________________ _________
___________‡‡‡‡___‡___________________________‡‡‡‡___‡‡_________‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡‡___________________________________________ _________
____________‡‡‡‡______________________‡_____‡‡‡‡___‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡‡_______________________________________ _________
______________‡‡‡_______________‡____‡____‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡___‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡___________________________________ _________
________________‡‡______________‡___‡‡___‡‡‡‡______‡___‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________________________ _________
__________________‡‡___________‡‡__‡‡‡_‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡________‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______________________ _________
____________________‡__________‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡_____‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡_________________________________ _________
______________________________‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡‡__‡______‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡______________________________ _________
______________________________‡‡__‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡_____‡_________‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡___________________________ _________
_____________________________‡‡‡__‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡____‡___‡‡_________‡_‡‡___‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡‡_________________________ _________
_____________________________‡‡‡__‡‡‡_‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡__‡________‡__‡‡___‡‡‡‡‡______‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡_______________________ _________
____________________________‡‡‡‡__‡‡_‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡________‡‡__‡‡‡‡‡__‡‡‡________‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡‡‡_____________________ _________
____________________________‡‡‡‡__‡__________‡‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡_______‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡_____________ _________
_________________________‡___‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡_‡‡‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡______‡‡__‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡_______________ _________
_________________________‡_‡__‡‡‡‡_‡‡‡‡‡____‡‡___‡‡____‡‡____‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_‡_‡__‡‡___‡‡‡‡____________________ _________
__________________________‡_‡_‡‡‡‡‡‡‡‡‡______‡_____‡‡________‡____‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡____‡‡‡___‡‡____________________ _________
__________________________‡_‡‡_‡‡‡‡‡‡‡________________‡___________________‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡__‡‡‡‡____‡‡___________________ _________
_____________________________‡‡__‡‡‡‡‡_____________________________________‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡__‡‡‡‡____‡‡___________________ _________
_______________________‡‡_____‡‡‡_‡‡‡‡‡‡‡‡__________________________________‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡____‡‡‡____‡___________________ _________
_______________________‡‡‡‡‡__‡‡‡‡___‡‡‡‡________________________________‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡__‡‡_____‡‡____‡___________________ _________
________________________‡‡‡‡‡‡_‡‡‡‡‡__‡‡‡_______________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡‡‡‡____‡__‡___‡‡_______________________ _________
_________________________‡‡‡‡‡‡_‡‡‡‡‡___‡‡______________________‡‡‡‡‡‡_____________‡‡‡‡___‡____‡_‡_‡‡‡______________________ _________
__________________________‡‡‡‡_‡‡‡‡‡‡‡___‡‡_____________________‡‡‡‡__‡‡‡‡_________‡‡‡‡__‡‡____‡____‡‡‡__________‡__________ _________
______________________________‡‡‡‡‡‡‡‡__‡_____________________‡‡_‡‡_____‡‡________‡‡‡___‡‡‡____‡__‡__‡‡‡‡‡____‡‡____________ _________
_________________________________‡‡‡‡‡___‡‡‡‡_‡‡_____________‡‡‡_‡‡_______________‡‡___‡‡‡‡___‡‡__‡_____‡‡‡‡‡_______________ _________
_________________________________‡___‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡____________‡‡_‡‡‡_____________‡___‡‡‡‡‡‡___‡‡__‡__‡‡‡‡‡__________________ _________
_____________________________________‡‡_‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡______________‡‡‡‡____________‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡__‡‡‡‡_____‡‡_______________ _________
________________________________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_______________‡‡_________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡___‡‡‡‡‡‡____‡______________ _________
_________________________________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡____‡‡‡__________________ _________
___________________________‡_CHIMERE______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡______________‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡____‡____‡‡‡‡________________ ________
___________________________________________________‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__________‡‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡_‡‡‡‡‡‡‡______________________ _________
_______________________________________________________‡‡‡‡‡‡________‡___‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡________‡‡‡____________________ _________
_________________________________‡_ETINCELANTE__________‡_____________‡‡‡‡___‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡___‡‡____________________ ________
_____________________________________________________________________‡‡______‡‡‡‡‡_____‡‡‡‡‡__‡‡‡_‡‡‡___‡‡__________________ _________
___________________________________________________________________‡‡______‡‡‡‡‡_______‡‡‡‡‡__‡‡‡__‡‡____‡__________________ _________
_________________________________________________________________‡‡_____‡‡‡‡‡___________‡‡‡‡__‡‡____‡_____‡_________________ _________
________________________________________________________________‡_____‡‡‡‡_____‡__‡‡‡‡__‡‡‡‡__‡‡__________‡_________________ _________
___________________________________________________________________‡‡‡‡_____‡‡__‡‡‡‡‡‡__‡‡‡___‡____________‡________________ _________
________________________________________________________________‡‡‡‡____‡‡‡‡‡_‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡___‡_____________________________ _________
____________________________________________________________‡‡‡_____‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡_____‡____________________________ _________
_______________________________________________________‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡___________________________________ _________
_____________________________________________________‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡‡‡__‡‡‡‡___‡__________________________________ _________
____________________________________________‡‡‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡______‡_______________________________________ _________
______________________________________‡‡_______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡_________‡‡‡_____‡‡______‡‡_______________________________________ _________
_________________________________‡______‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡___‡‡‡__‡‡‡‡__‡‡__‡___‡_______‡________________________________________ _________
____________________________‡‡‡____‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡__‡‡‡‡‡__‡‡‡‡__‡‡__‡_____‡______‡_________________________________________ _________
________________________________‡‡‡‡‡‡‡____‡‡‡‡__‡‡‡‡‡__‡‡‡‡_______‡‡_______________________________________________________ _________
____________________________‡‡‡‡‡_________‡‡‡__‡‡‡‡__‡‡‡‡‡_______‡‡_________________________________________________________ _________
__________________________‡‡‡____________‡‡__‡‡‡‡__‡‡‡‡‡______‡‡‡___________________________________________________________ _________
________________________‡‡______________‡‡__‡‡‡‡__‡‡_‡‡_____‡‡______________________________________________________________ _________
_______________________‡______________‡‡‡__‡‡‡‡__‡‡_‡‡____‡‡________________________________________________________________ _________
______________________________________‡‡__‡‡‡‡__‡‡__‡____‡__________________________________________________________________ _________
______________________________________‡‡_‡‡‡‡___‡‡__‡___‡___________________________________________________________________ _________
______________________________________‡__‡‡‡‡__‡‡___‡_______________________________________________________________________ _________
________________________________________‡‡‡‡___‡‡___‡_______________________________________________________________________ _________
________________________________________‡‡‡‡___‡‡___‡_______________________________________________________________________ _________
_______________________________________‡‡‡‡‡____‡___________________________________________________________________________ _________
______________________________________‡_‡‡‡‡‡___‡___________________________________________________________________________ _________
______________________________________‡__‡‡‡‡____‡__________________________________________________________________________ _________
______________________________________‡__‡‡‡‡_______________________________________________________________________________ _________
______________________________________‡___‡‡‡‡______________________________________________________________________________ _________
______________________________________‡____‡‡‡‡_____________________________________________________________________________ _________
______________________________________‡‡___‡‡‡‡_____________________________________________________________________________ _________
_______________________________________‡____‡‡‡‡____________________________________________________________________________ _________
_____________________________________________‡‡‡‡‡__________________________________________________________________________ _________
_______________________________________________‡‡‡‡_________________________________________________________________________ _________
________________________________________________‡‡‡‡________________________________________________________________________ _________
__________________________________________________‡‡‡_______________________________________________________________________ _________
___________________________________________________‡‡‡‡_____________________________________________________________________ _________
______________________________________________________‡‡____________________________________________________________________ _________
_______________________________________________________‡‡‡__________________________________________________________________ _________
_________________________________________________________‡‡_________________________________________________________________ _________
___________________________________________________________‡________________________________________________________________ _________
____________________________________________________________‡_______________________________________________________________ _________
_____________________________________________________________‡______________________________________________________________ _________
______________________________________________________________‡‡____________________________________________________________ _________
________________________________________________________________‡___________________________________________________________ _________
_________________________________________________________________‡__________________________________________________________ _________
____________________________________________________________________________________________________________________________ _________

Webmaster 
Bienvenue dans les commentaires de Silorne. Vous pouvez lui laisser un message, un avis, une apprciation. Ces messages sont accessibles tous, contrairement aux MP. Il pourra aussi rpondre ici ! Attention, toute personne injuriant un autre joueur pourrait tre sanctionne par la suppression de son compte.
Rappel : la publicit pour une guilde est interdite, sauf demande crite explicite de Silorne.

Ekar (Gawyss)2010-11-20 13:03:07
Coucou :o)

Marchombre (Dilay)2011-02-12 23:17:02
Et vive minecraft. ^^

Fenloen (Silorne)2011-02-12 23:23:47
De fait.

Waztierzholt (Fruuer)2011-02-19 22:30:49
Waztierzholt c'est sans doute pas très feminin comme nom mais je suis une femme stp

Fenloen (Silorne)2011-02-20 16:01:21
Milles pardons.

Ekar (Gawyss)2011-02-20 19:20:03
Tu.

Tomchat (Chagon)2011-04-28 13:24:53
Salut!
cht'ai vu pres du souterrain!

Pito (Draginos)2011-07-04 18:21:38
Félicitations pour ton grade! =)

Hemarys (Trisla)2011-09-26 16:11:53
Bonjour,

vous êtes actuellement membre de la guilde nommée "chimère etincelante". suite à une longue inactivité de celle-ci et de ses adhérents, le chef a décidé de faire un recensement dans le forum privé afin de déterminer qui était encore présent pour faire vivre la guilde et pour continuer à narrer son aventure. vous êtes donc expressément invité à signaler votre fidélité dans le topic 17223, suivez bien les instructions du message, des nouveautés sont annoncées. n'oubliez pas qu'une guilde reste active seulement si ses membres le sont (et non pas uniquement le chef ^^).

salutations distinguées,

~hemarys.

Ekar (Gawyss)2011-10-08 13:27:02
:(

Pito (Draginos)2012-07-14 15:49:36
Bien le bonjour, seigneur nain!


2013-10-23 08:18:55



 Stats 
En ligne : et 9 anonyme(s). Total : 9.

Elever un dragon, élevez un dragon, élevage de dragon virtuel, élevage virtuel de dragon, jeu de rôle en ligne, galerie d'images fantastiques, jeux videos
Ev-Dragon.com © Adv 2005-2022 - Tous droits réservés - CNIL n 1132344 - CGU