« Ev-Dragon le jeu
Mmorpg Gratuit
»
[!] Whiteange tire un 7 de carreau (Total : 7/14)
Pouleman : (je ne m'y vois pas...)
Pouleman : devrais-je user de ce répit pour escamper ?
Accès
Tchate


  Accueil - Membres - Guildes - Aide - Achats - Alchimie - Wanted - La Gazette - Jouer
  Connexion - Inscription - Foire aux Questions (FAQ) - Police du jeu - Partenaires - Forum - Wiki

   Précédent    Actualiser    Demarrage    Favoris    FR/EN Fiche Personolan 

Fiche Perso : Rathatosk

Fiche Perso 

Dragon de Rathatosk

Rathatosk a reçu 0 Po par le parrainage.
Rathatosk a une aura de niveau 6.
Rathatosk a un karma de 516.
Rathatosk est spécialisé en rien.
Rathatosk est un mâle.
Rathatosk est marié avec Missyeliott.

Associer Pseudo / Dragon : non
Avertir avec de nouveaux commentaires : non
Guerrier 0/10
Barbare 0/10
Prêtre 0/10
Moine 10/10
Alchimiste 0/10
Sorcier 0/10
Voleur 0/10
Assassin 0/10
Batisseur 0/10
Démolisseur 0/10
Druide 5/10
Shaman 10/10



Background
Je ne suis qu'un écureuil... non ?

---

S'ils racontent un jour mon histoire, laissez-les dire que vous avez marché aux côtés de géants. Que vous avez vécu à l'époque d'Arokhe.

---

Dans la guerre moderne… vous mourrez comme un chien sans raison valable

---

09:92

Webmaster 
Bienvenue dans les commentaires de Rathatosk. Vous pouvez lui laisser un message, un avis, une appréciation. Ces messages sont accessibles à tous, contrairement aux MP. Il pourra aussi répondre ici ! Attention, toute personne injuriant un autre joueur pourrait être sanctionnée par la suppression de son compte.
Rappel : la publicité pour une guilde est interdite, sauf demande écrite explicite de Rathatosk.

Furriiy2016-05-12 09:10:02
T'es moche comme ton ***. du coup... tu as de la chance que je t'aime bien quand même. ne pleure pas, nounoursbave va te consoler ! mouak !

Furriiy2016-05-27 10:52:43
Attend, c'est quoi que tu m'as dis hier soir ? tu es un "gros relou" ? ouais. t'es nul. :*

Furriiy2016-05-29 12:28:41
Prout prout prout ! <3

Furriiy2016-06-03 22:23:39
C'est pour ça que je le fais :d

ptit c** !

Furriiy2016-06-15 15:07:08
T'as foiré 2 coeurs. je suis déçue ! :(
grand gamin !

Furriiy2016-06-15 22:07:45
Voui c'est tout mignon. c'est tout toi ça :) ptit c.u.l !

Furriiy2016-06-18 20:39:52
Dabisou mec chelou !

Furriiy2016-06-23 00:50:07
Mais t'es un grand malade pour m'envoyer un message aussi long toi !
et comment veux tu que je look tout ça avec le peu de wifi que j'ai ?
la campagne c'est la mouise en fait.. je t'engage comme *mecquivamefairecapterla4g*, ça t'éviteras de rien faire comme ça. mouak !

Furriiy2016-06-28 14:11:14
Ah non ! sur la droite !

Furriiy2016-06-29 12:19:55
Owi c'est volo *.*

Furriiy2016-06-29 22:26:57
Toi tu sais être mignon des fois !

Huuri (Thaupaze)2016-08-12 00:14:34
P'tit ø !

Huuri (Thaupaze)2017-05-19 21:39:01
I need your looooove. i'm a broken rooooose

:p

Huuri (Thaupaze)2017-05-24 16:47:49
N'am n'am <3

Huuri (Thaupaze)2017-05-26 08:35:06
C'est parce que je te fréquente ça encore


gros ø va !
*tire la langue* mmmmmmm !!!!!

Missysvenja (Missyeliott)2017-05-31 16:29:12
Baah, c'est peut-être pour le mieux... qui sait ce que missyeliott lui aurait fait subir sous un orage effrayant !

des bisous maître chasseur arokhe, pourfendeur d'aile de la mort, sauveur d'azeroth et défenseur de l'allian (arokhinou pour les intimes ;))

à une prochaine fois je n'en doute pas !

Bromia2017-06-17 19:13:09
Bienvenue dans la cité verdoyante !

puissent ces murs être gardiens de votre quiétude durant votre séjour.

ghostly,
b & s

Missysvenja (Missyeliott)2017-06-19 08:59:09
Hé, psst, écoute true colors (la version de cindy lauper ou de phil collins, selon ce que tu préfères)

Missysvenja (Missyeliott)2017-06-28 22:12:28
Suivez-moi ! et vous n'aurez... plus ... jamais ... faaaaaaim !!

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-06 11:24:51
Scoot scoot, mimi s'est fait une place avec rath. je suis sûre qu'ils vont papoter toute la nuit !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-07 16:49:16
<3 <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-07 20:58:13
Il m'avait bien semblé que mimi avait les ailes en bataille ! une conversation animée et animante !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-08 08:47:01
Jte nem plus !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-09 18:10:44
Oh mais dame mimi ne s'est promenée que le temps de se trouver à manger, elle prend le thé en attendant que rath se réveille et compte bien lui offrir un grooos bol de nespouick !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-09 23:31:19
Ben dragons 2, il est encore plusse mieux que le premier ! et y a même un ptit feu d'artifice !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-11 14:17:37
Graou ! je t'aime toi :3 tu m'as fait monter les larmes aux yeux <3 ça me va tout droit dans mon ptit coeur de fragile tout en guimauve <3
je t'aime ptit nyahrokhe <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-13 15:15:30
<3
juste parce que.

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-15 18:15:38
Je t'ai un peu spamé la fp :x
je suis même pas désolée !!
<3

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-19 14:04:00
Petit spam du jour, bonjour.

je t'aime, tu m'aimes, on s'aime.
bientôt, on aura des plantes !
quand je te dis que je fais des bonnes blagues !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-22 07:10:31
Bonjour m'sieur nyahrokhe. je vous souhaite une excellente journée en vous faisant un gros câlin <3 !

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-24 10:29:59
Je t'aime <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-24 23:49:43
*croque croque* une petite patte de rath pour mimi
et un câlin pour le nyahrokhe <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-26 17:26:50
Je t'aime m'sieur arokhe

Missysvenja (Missyeliott)2017-07-29 19:29:16
Allez, départ de la maison pour aller chez les beaux-parents. je te fais plein de bisous. à très vite sur fb out whatsapp ;)
je t'aime !

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-04 13:11:12
* câlin *

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-05 01:23:37
Rath est disparu, incognito :o
mimi va le protéger jusqu'à son départ pour les abyyyyyysses !
<3

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-05 20:46:53
Si c'est la seule solution, c'est qu'elle est pas si mauvaise :p
mimi restera au moins jusqu'au 13 si rath veut toujours d'elle, après, elle ira peut-être en goguette qui sait ! ça va jaser sinon :0

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-09 16:04:59
Bijour m'sieur arokhe,
les vacances se passent on va dire. si on exclue la randonnée de l'enfer, ça va 8)

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-09 16:05:54
Les râteaux c'est pratique pour faire du jardinage, faut pas en avoir peur :3 au pire, mimi viendra te faire des câlins pour te consoler :3

ah et je t'aime aussi ! très fort même !

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-09 16:07:15
Tu as trois messages parce que le bouton "envoyer" disparaît au bout de sept lignes sur le portable... :x

et psst, au fait !
je t'aime m'sieur nyahrokhe

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-09 16:13:16
Oh, au fait, mimi a appâté des proies pour le petit déj de rath demain matin avec son nespouick. parce que c'est le repas le plus important de la journée et qu'il faut pas le sauter !

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-10 06:39:21
Je t'aime <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-12 19:11:22
Ouh le coquin :0 !

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-15 02:02:24
"c'est se laisser de la place
se mettre dans un coin
c'est se garder de l'espace
sans être jamais loin
c'est toi, c'est moi, c'est nous et c'est déjà beaucoup"

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-16 22:48:40
Joyeux noël ptit rath !

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-18 23:38:41
"j’ai cherché un sens à mon existence
j’y ai laissé mon innocence
j’ai fini le cœur sans défense

j’ai cherché l’amour et la reconnaissance
j’ai payé le prix du silence
je me blesse et je recommence

tu m’as comme donné l’envie d’être moi
donné un sens à mes pourquoi
tu as tué la peur qui dormait là
qui dormait là dans mes bras"

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-20 23:58:45
Une coccinelle m'a empêchée de m'endormir ! j'arrive même pas à lui en vouloir :3

mais du coup, je vais pas dormir avant minuit :x tampis !

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-26 21:54:44
Depuis qu'elle avait élu domicile dans le domaine de la nuit, missyeliott s'ennuyait ferme. les paladins avaient décidé d'émigrer pour leur protection à tous, mais l'entraînement lui pesait, elle n'avait pas envie de passer ses journées à tourner en rond dans le campement pour voir les autres se battre entre eux ou contre de stupides créatures.

un goût de bile lui monta à la bouche en voyant ses amis combattre pour devenir plus fort. elle se remémora ses propres batailles, lorsqu'elle arpentait encore la voie sombre, le bruit des griffes éraflant le cuir sous les écailles, les gouttelettes de sang froid qui éclaboussaient le sol, le craquement des ailes fragiles sous sa mâchoire...

un frisson d'excitation parcourut son échine à ces souvenirs, le feu de l'action lui manquait et elle aurait donné cher pour retrouver cette exaltation que lui procurait le combat. mais atsami avait été déserté en quelques années et ne restait plus sur ces terres que ses compagnons paladins et quelques irréductibles éparses, ou des lâches, comme elle, qui se terrait dans le domaine de la nuit, à l'abri des adeptes de shevarash.

missyeliott avait pris depuis peu la clé des champs, fuyant le contact des siens qui, de toute façon, ne souhaitaient que s'entraîner, devenir plus fort. rien de très intéressant en somme. elle errait sans but dans ce souterrain si peu éclairé, avançant comme une âme en peine.

après des heures de marche, la dragonne bleue avisa une maisonnette à l'architecture et à la décoration humainement marquées, comme toutes les autres d'ailleurs, mais dans celle-ci, un feu semblait crépiter. attirée comme un papillon par une bougie, hypnotisée par la lumière, la saurienne s'en approcha et, jetant la prudence aux orties, entra tranquillement à l'intérieur.

comme elle s'y attendait, c'était une structure typiquement humaine, avec un lit dans un coin, une lanterne à son chevet, une table au centre, entourée de chaises des plus inconfortables qui soient et des rayonnages en tout genre. comment ces bipèdes n'avaient-ils pas encore compris le principe des piles ? "empiler pour mieux ranger" était le credo de missyeliott quand elle organisait ses affaires.

le feu de cheminée absorbait ses pensées tandis qu'elle d'y dirigeait. hypnotisée par les flammes qui dansaient devant ses yeux, elle ne faisait cas d'aucun détail alentour. elle se sentait bien dans cette bâtisse pourtant humaine. il y faisait chaud et cette flambée lui faisait palpiter le coeur comme jamais un incendie n'avait pu le faire. elle ne s'aperçut donc pas de qui était présent dans la maison, et pourtant, elle ne sursauta pas quand il s'adressa à elle.

"c'est beau, n'est-ce pas ?"

la dragonne bleue hocha lentement la tête, les yeux toujours rivés dans les flammes dansantes.

"ce feu est majestueux. on dirait presque qu'il est...
- vivant."

missyeliott s'arracha à sa contemplation pour planter son regard de glace dans celui de son interlocuteur. elle inclina la tête sur le côté en le découvrant : ce n'était pas un dragon, il avait de la fourrure, et il était plus petit qu'elle, étonnant pour un mâle. avachi dans le lit défait, un écureuil, plus grand que la norme, c'était certain, la toisait.

"tu sais que j'ai pas mal entendu parler de toi ?
- il fut un temps, je t'aurai volontiers cru, mais hélas, il est révolu depuis bien longtemps.
- oh mais j'arpente atsami depuis bien longtemps ma chère."

louvoyant dans l'unique pièce pour se rapprocher de l'écureuil, elle ne le quittait pas des yeux, son regard lui semblait familier, et pourtant, elle aurait jurer que c'était la première fois qu'elle le voyait. peut-être cette attitude lui était-elle familière, peut-être s'étaient-ils déjà croisés par quelque hasard de la vie, mais elle était persuadée qu'un écureuil aurait marqué son esprit.

arrivant à hauteur de sa tête, elle s'en approcha. les yeux plantés dans le regard de l'autre, ni la dragonne ni le mammifère ne cillait. leurs souffles mêlés créait des gouttelettes qui s'écrasaient sur le sol comme un petit brouillard.

"rathatosk.
- missyeliott."

elle s'attendait presque à l'entendre lui répliquer qu'il savait mais il s'en garda.

la dragonne bleue se fit une place à côté de rathatosk, sans le quitter une seconde du regard, il se déplaça, sans cligner un seul instant. perdus dans un océan de solitude à deux, ils ne prononcèrent plus un mot de la nuit. pas un seul bruit ne vint non perturber leur silence, seules les bûches craquant dans la cheminée, comme un feu annonciateur...

Missysvenja (Missyeliott)2017-08-30 16:40:31
Bon, va ptet falloir qu'on se décide à écrire la suite de ce petit rp !

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-01 21:27:36
Le premier choc de la surprise passé, missyeliott s'était faite à l'idée que rathatosk était un écureuil. au bout de seulement quelques jours, elle avait découvert à quel point sa fourrure était douce et à quel point elle aimait fourrager son museau dedans.

elle n'avait quitté la maison qu'en quelques occasions pour aller chasser une ou deux bestioles pour les repas à venir et à chaque fois, elle s'arrangeait pour rath soit endormi, histoire de ne

manquer aucun moment avec lui.

la dragonne de glace était justement dehors et se faisait une réflexion, et pas des moindres :

"comment ai-je pu vivre toutes ces années sans lui ?"

leurs conversations s'étendaient jusque tard dans la nuit, ils s'écroulaient de sommeil l'un sur l'autre et se réveillaient pour mieux continuer leur discussion. parfois, ils s'essayaient aux cartes mais elles glissaient dans les pattes écailleuses de missyeliott ce qui leur provoquait systématiquement un fou rire à réveiller les morts. la dragonne de glace s'étonnait toujours de la tendresse que lui démontrait rath, et toutes les différences s'effaçaient si vite qu'elle n'en revenait pas.

la dépouille d'un tigre dans la gueule, elle s'en retourna dans la maisonnette où l'écureuil était toujours endormi.

elle se lova près de lui et l'entoura de ses ailes. rathatosk remua légèrement.

"tu étais où ?
- petit déjeuner, murmura mimi. mais rendors-toi, il t'attendra bien quelques heures."

rath leva une paupière et planta son regard dans celui de missyeliott.

"attendre ? un petit déjeuner ? es-tu devenue folle ?!"

il s'étira de tout son long et se dirigea vers le tigre. elle ne bougea pas et le regarda faire, suivant tous ses mouvements d'un oeil tendre. ses courtes mais agiles pattes antérieures entreprirent de dépecer l'animal après un savant coup d'incisive. il ne serait jamais venu à l'esprit de missyeliott qu'un écureuil eût mangé de la viande, elle avait toujours tenu ces rongeurs pour des végétariens invétérés mais rathatosk avait le don de la surprendre tous les jours. quand elle lui avait fait la remarque, il avait rétorqué avec un naturel déconcertant :

"je ne suis pas un écureuil."

après réflexion, missyeliott avait fini par supposer qu'il était, comme elle, un dragon métamorphe. simplement, la forme qu'il avait décidé d'adopter était pour le moins... unique. et ça lui convenait !

"rath...
- mmh ?"

il leva les yeux de sa cuisine.

"non, rien...
- si, dis-moi. tu peux tout me dire, tu le sais.
- je sais. c'est juste que... je me demandais ce que tu savais des sentiments..."

l'écureuil laissa là son petit déjeuner et vint se lover entre les pattes de missyeliott.

"pourquoi tu me poses cette question ?
- je sais pas..."

il posa une patte toute douce sur le museau de la dragonne bleue et, plantant son regard dans le sien et lui dit tout doucement.

"je sais peu de choses sur les sentiments.
- comme moi en fin de compte...
- mais je sais une chose. c'est que je t'aime missyeliott."

la dragonne inclina la tête sur le côté et éclata d'un rire tonitruant.

vexé, rathatosk se leva brusquement et s'attaqua à son petit déjeuner sans plus jeter un coup d'œil à missyeliott, qui se rapprocha de lui et l'enveloppa de ses ailes diaphanes.

"pourquoi tu as rigolé ? demanda-t-il visiblement vraiment vexé.
- parce que j'ai essayé d'imaginer la tête de missy quand je lui dirai que ma deuxième moitié est un écureuil !"

l'intéressé leva la tête vers elle.

"ta deuxième moitié, hein ?"

missyeliott recula et se planta en face de lui.

"c'est la seule explication enfin ! on est tellement différents mais en même temps complètement les mêmes. c'est comme si on était la même personne au départ et qu'on s'était scindés en deux quelque part dans le cosmos avant de naître. missy m'a raconté une histoire un jour et j'ai pris ça pour des inepties humaines mais elle a peut-être un fond de vérité."

la dragonne bleue s'assit devant la cheminée, ailes repliées, le regard perdu dans les flammes et sa voix se fit lointaine.

"quand une âme naît dans l'univers, elle ne naît jamais seule. dans son oeuf, elle est toujours avec une autre âme, son âme jumelle. et il n'y a jamais qu'un seul oeuf à sa naissance, elle a des âmes soeurs. ces âmes se croisent toujours dans toutes les vies qu'elles ont, puisqu'une âme est éternelle, et quand elles se croisent, parfois, on sait que c'est une âme soeur, parfois on l'ignore. mais quand on croise son âme jumelle... c'est rencontrer le miroir de soi-même, de ce qu'on est profondément, intrinsèquement. les âmes jumelles reflètent la partie la plus divine, la
plus pure l'une chez l'autre. l'amour chez les âmes jumelles, c'est plus que de l'amour, c'est une sorte de bénédiction pour tout l'univers parce que c'est rare de trouver un amour aussi pur, aussi respectueux, aussi puissant et aussi beau. dans une vie, on croise toujours au moins une âme soeur, mais son âme jumelle, parfois on ne la croise pas de toute une vie, c'est pour ça que quand on la rencontre, c'est parfois comme se prendre un coup en plein coeur. c'est rater un battement en croisant le regard de son miroir spirituel, c'est savoir que tout va bien se passer parce que cet être en face de toi va rester proche toute sa vie. parce que la rencontre de deux âmes jumelles, c'est l'incarnation de l'énergie divine et c'est puissant."

sa voix s'éteignit un moment avant de tourner la tête vers rathatosk et de lui demander :

"tu crois qu'on a été un jour dans le même oeuf ?"

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-04 17:13:57
Plusieurs semaines avaient passé depuis l'histoire des âmes jumelles et rathatosk n'arrivait pas vraiment à se l'enlever de la tête. ca ne le tourmentait pas vraiment, mais il avait l'impression que cette histoire, c'était la leur. depuis sa rencontre avec missyeliott, c'est comme si le monde s'était arrêté autour d'eux, et il n'en avait plus rien à faire. ne comptaient plus qu'elle, leur petite cabane et leurs longues conversations au coin du feu. il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas été aussi... apaisé. oui, c'était ça le terme. depuis que la dragonne bleue avait franchi le seuil de la porte, c'est comme si d'un coup, tout ce qui l'accaparait, tout ce qui lui tourmentait l'esprit avait dégonflé aussi vite qu'un soufflé raté. elle avait le don de l'apaiser, d'un seul regard, d'un seul mot, d'un seul contact. il s'étonnait d'ailleurs qu'elle ne lui ait jamais fait la remarque du nombre de soupirs qu'il poussait !

ils continuaient à discuter des heures durant, sortaient parfois, riaient souvent et étaient simplement heureux. heureux de vivre, heureux d'être avec l'autre, heureux d'aimer et d'être aimé.

un après-midi, rathatosk proposa à missyeliott de sortir et de mettre le museau à la surface. il y avait des lustres que ni l'un ni l'autre n'avait senti ni le soleil ni le vent et le moment semblait approprié.

sans se presser, ils prirent la route pour remonter les souterrains les uns après les autres. ils ne croisèrent pas âme qui vive durant leur traversée et une pensée s'immisça dans l'esprit de rath.

"sommes-nous vraiment seuls ? n'y a-t-il plus qu'elle au monde ?"

rathatosk, perdu dans ses pensées, se rembrunit. quel avenir avaient-ils dans un monde vide ?

le vent sembla se lever dans le domaine des morts. etrange, il ne devrait pas y avoir de troubles météorologiques si bas sous la surface. tous les sens en alerte, rathatosk campa ses positions. un éclair de panique le traversa : où était missyeliott ? avec ses préoccupations, il l'avait perdue de vue !

au loin, il distingua une silhouette qui piquait sur lui. il ne pouvait la distinguer et recula pour sortir de la trajectoire mais sans grand succès puisque qu'une masse bleue le percuta, bien plus doucement que ce à quoi il s'était attendu mais l'envoya rouler bouler avec elle.

quand ils s'arrêtèrent, les pattes antérieures de missyeliott lui plaquaient le dos contre le sol et de son sourire carnassier et lui souffla, tout bas :

"gagné !"

rathatosk essaya de se dégager tant bien que mal mais mimi était plus grande que lui et accessoirement plus lourde.

"tu ne t'en tireras pas comme ça, l'écureuil. dis-moi ce qui t'arrive.
- dégage de là gros lézard, tu m'écrases !
- c'est le but. et je ne bougerai pas tant que tu m'auras pas dit pourquoi tu boudes.
- je ne boude pas, maugréa-t-il en détournant le regard.
- quelque chose te préoccupe. je le sais, je te connais.
- ...
- j'ai toute la vie devant moi pour que tu me parles. je vais m'asseoir sur toi jusqu'à ce que tu te décides.
- c'est bon, c'est bon..."

missyeliott frotta son museau contre le sien avant de le libérer avant de s'asseoir à côté de lui.

au lieu de lui parler, rathatosk, pris d'un élan qu'il ne comprit pas, se jeta au cou de missyeliott et lova son museau contre son aile. il inspira à pleins poumons pour s'emplir les narines de son odeur. la dragonne, loin de le repousser inclina son cou sur son dos et lui rendit sa douce étreinte. le sentant tremblotter, elle l'enserra dans ses pattes antérieures et lui murmura :

"je t'aime, rath."

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-04 19:54:58
Je t'aime arokhe

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-05 16:27:09
<3

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-06 17:02:15
Le museau dans la fourrure de rathatosk, missyeliott ne sentait pas le temps passer. ils auraient pu rester l'éternité, cela lui aurait paru durer une demie seconde. son coeur battait fort contre sa cage thoracique et pourant, elle se sentait calme. calme mais puissante, comme si le contact de l'écureuil lui donnait la force de soulever des montagnes ou d'abattre une centaine de dragons sauvages.

depuis la chute d'urcendia il y avait des anénes et la disparition des paladins aux quatre coins d'atsami, la dragonne bleue avait presque perdu l'envie de vivre mais cette petite bestiole lovée entre ses pattes la lui avait redonnée en un rien de temps. toutes ces journées passées avec lui dans le domaine de la nuit avaient semblé des années et c'est comme s'ils se connaissaient depuis toujours. ce n'était donc pas si surprenant qu'ils soient tombés si vite amoureux l'un de l'autre. cette boule de poils lui apportait plus d'amour qu'elle n'en avait jamais reçu dans toute son existence et il avait le don de lui réchauffer le coeur qu'elle croyait de pierre.

"rath ?
- mmh ?"

l'écureuil releva la tête et planta son regard dans les yeux bleu nuit de la dragonne.

"on va voir les étoiles ?"

l'après-midi était bien avancé et ils ne verraient probablement pas le soleil à leur arrivée à la surface.

ils reprirent leur chemin presque patte dessus patte dessous dans un silence apaisé. loin d'être pesant, leur silence les rassurait. chacun perdu dans ses pensées, ils savaient pourtant que l'autre était là si leur besoin de partager refaisait surface.

au bout de quelques heures, missyeliott se figea, huma l'air et s'élança à pleine vitesse en avant. rathatosk peina à tenir le rythme, aussi la laissa-t-il voler comme elle l'entendait, il la rejoindrait aussi vite que ses petites pattes le lui permettraient.

perchée sur un rocher juste à la sortie du souterrain, la dragonne bleue lui tournait le dos, sa silhouette se découpait dans le ciel rosé du crépuscule. le vent faisait bruisser les feuilles des arbres alentours et la fourrure de l'écureuil. l'automne était presque là : les feuilles s'éclaircissaient, les températures se rafraîchissaient, la nuit tombait tôt...

"missyeliott ?"

elle sursauta. premièrement parce qu'elle ne l'avait pas entendu arriver, et deuxièmement parce qu'il ne l'appelait jamais par son nom. elle descendit de son perchoir et s'allongea à la hauteur de rathatosk pour l'écouter.

"j'ai une question à te poser...
- tu ne m'as jamais demandé la permission avant ! lui rétorqua-t-elle.
- je peux ?
- vas-y l'écureuil, pose-moi ta question."

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-06 18:07:30
Episode spécial, à l'origine posté le 19 juin, soit après seulement deux semaines <3

***

perchés sur la branche noueuse d'un chêne centenaire, les quatre jambes balançant dans le vide, épaule contre épaule, les deux amis contemplaient l'horizon du proche crépuscule. le soleil jouait comme à cache-cache derrière les feuilles, le vent faisait voleter leurs cheveux et les plus petits rameaux de l'arbre.

- un jour, on ira là-bas, murmura-t-il.
- où ça ?
- peu importe, mais on y ira !

un sourire fleurit simultanément sur leurs lèvres : rêver de l'impossible et l'évoquer à haute voix était leur activité favorite, et puis tout pouvait arriver, savait-on jamais ?

les secondes s'égrenaient, les minutes passaient, les heures s'étiraient, pourtant, persone n'aurait pu les décrocher de l'arbre : le temps était merveilleux, la compagnie excellente et le silence reposant. une brise légère entremêlaient leurs longs cheveux, mais ils ne s'en offusquèrent pas. a l'horizon, le ciel passa par ces couleurs si fabuleuses : orange, rose, violet, de toutes les nuances et de toutes les intensités tandis qu'au plus haut du firmament, au-dessus des plus hautes branches de l'arbre, la voûte stellaire se constellaient d'étoiles. elle se leva, brisant leur cocon d'éternité, et descendit lestement sur la terre ferme, son ami à sa suite. ils s'éloignèrent un peu du chêne la tête en l'air pour contempler ces astres au loin.

- comment un événement aussi simple peut-il être si merveilleux ? demanda-t-elle en s'asseyant finalement dans l'herbe.
- tu sais bien, la beauté réside dans les petites choses, lui répondit-il en s'allongeant à son côté, les bras croisés sous la tête.

de nouveau silencieux, ils contemplèrent les étoiles qui s'allumaient les unes après les autres comme autant de petites lucioles. allongés l'un à côté de l'autre, leurs cheveux longs en bataille dans l'herbe, le calme les entourait doucement, chaleureusement, comme s'il n'existait rien d'autres que ces deux êtres sur la planète. petit à petit, le soleil s'abaissa sur l'horizon, laissant les deux compagnons à leurs rêveries étoilées.

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-09 08:35:41
Au firmament, la première étoile s'allumait. au sol, la brise de fin d'été pfaisait vibrer les brins d'herbe et deux être proches n'avaient d'yeux que l'un pour l'autre.

le coeur de rathatosk s'était emballé quand missyeliott l'avait encouragé à poser sa question, comme si elle était simple ! le souffle un peu erratique, si déglutit difficilement et se lança. il n'allait pas se laisser intimider par une question ! mais ce n'était pas la question que la réponse que l'écureuil redoutait. la magnifique dragonne en face de lui allait, d'ici quelques minutes, avoir le pouvoir de le briser en mille morceaux, pouvoir qu'il n'avait jamais autorisé personne, pas même arokhe, à avoir sur lui.

"missyeliott, ces derniers mois avec toi ont été les plus merveilleux de ma vie. chaque seconde passée avec toi et un cadeau fabuleux auquel je ne voudrais jamais renoncer..."

ses pattes antérieures se tortillaient l'une sur l'autre de nervosité.

"je ne veux plus jamais vivre sans t'avoir dans ma vie, être là pour toi, t'offrir une vie remplie d'amour, de tendresse et d'affection. je veux vieillir et me décatir à tes côtés, me battre contre vents et marées à tes côtés, affronter une existence entière à tes côtés."

la voix de rath se brisa sous le coup de l'émotion. il se racla la gorge et eut un rire nerveux.

"tout est toujours si simple avec toi, pourquoi cela devient si difficile soudainement ?"

au-dessus d'eau, le ciel s'assombrissaient et se parsemait d'une centaine d'éoiles. la nuit promettait d'être claire et douce, une nuit d'été parfaite.

"missyeliott, me ferais-tu l'immense bonheur de devenir mon épouse, de me laisser vivre à tes côtés, aujourd'hui et pour le reste de nos jours ?"

la dragonne bleue se redressa et, de sa voix chargée d'émotions, souffla un timide :

"avec joie."

rath lui sauta au cou, et roulant boulant dans l'herbe, ils éclatèrent ensemble de rire, de ce rire communicatif qui n'est ni de la nervosité ni de l'humour, ce rire simple de pur bonheur.

sous la voûte stellaire, missyeliott fourragea son museau dans la fourrure de rathatosk et, les étoiles pour seuls témoins, ils partagèrent leur premier moment d'éternité...

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-11 23:01:04
Episode spécial - hors série : introduction de deux nouveaux personnages

*** *** ***

sa robe bleue lui caressait les chevilles à chaque pas qu'elle faisait. l'herbe ployait sous chaque foulée et ses cheveux ondulaient à mesure qu'elle avançait. missy avait décidé de s'oxygéner et marchait sans but dans le domaine de la nuit. son arc accroché dans le dos, son carquois lui battait les jambes, elle cherchait une cible potentielle. le tir à l'arc l'aidait à se remettre les idées au clair, chose dont elle avait besoin après autant de mois passés à écrire l'histoire des paladins.

elle avait passé des jours entiers attablée à son bureau, sans sortir, pour raconter l'ère glorieuse des paladins des ténèbres. elle s'était nourrie de pain rassis et de pommes pendant des semaines, il lui était devenu nécessaire de s'activer.

non loin d'un arbre chétif, elle aperçut un ballot de foin sur lequel était tiré un tissu bariolé. a la vue des différentes déchirures, elle ne serait pas la première à tirer dessus. missy se plaça sous l'arbre, engagea sa flèche, banda son arc et visa. avec calme, elle fixa la cible, inspira profondément et, en expirant, relâcha corde et flèche, la dernière allant se ficher juste à côté de la mouche.

"si vous tirez comme ça quand vous êtes calme, qu'est-ce que ça doit être quand vous êtes attaquée ?"

missy fit volte face pour se retrouver face à un homme légèrement plus grand qu'elle. accoudé contre l'arbre, l'homme la toisait de son regard brun. les bras croisés sur son armure de cuir, il paraissait un maître devant son élève la plus récalcitrante.

"je vous demande pardon ?
- si vous manquez votre cible alors que vous avez la possibilité de vous concentrer sur une meule de paille, je n'aimerais pas me retrouver à vos côtés en bataille.
- mais je ne vous demande pas de rejoindre mon camp, messire...
- encore heureux !"

il se redressa, abaissa sa capuche sur ses épaules et attacha ses longs cheveux bruns pour se dégager le visage. attrapant son arc de la main gauche, il engagea sa flèche prestement de la main droite tout en s'approchant de missy. l'homme se plaça tout à côté d'elle mais elle ne fit pas mine de bouger, préférant observer ses mouvements de près. les doigts de sa main droite frôlèrent sa barbe lorsqu'il banda son arc, son regard sembla se perdre dans la cible, sa mâchoire se crispa et il lâcha.

sa flèche, plutôt que d'aller faire mouche transperça celle de missy et la fendit en deux.

"ça, c'est tirer une flèche, mademoiselle."

vexée, la jeune femme sortit une flèche de son carquois et l'engagea.

"vous n'y arriverez jamais comme ça..."

sa remarque se voulait narquoise.

"messire, je vous remercie de votre sollicitude mais je souhaitais simplement tirer quelques flèches pour me détendre.
- vous utilisez ma cible...
- bien, je vais en trouver une autre !"

missy rangea sa flèche et passa son arc à son épaule.

"merci pour la leçon, messire."

elle s'était éloignée de quelques pas quand elle sentit une main se poser sur son bras. se retournant, elle se retrouva face au visage de son "professeur", bien plus proche qu'elle ne s'y était attendu. son regard brun planté dans le sien la destabilisait, il avait une cicatrice à l'oeil droit, elle ne l'avait pas remarquée plus tôt, sa barbe de trois jours était trop présente sur sa figure pour qu'elle ait pu faire attention à quoi que ce soit d'autre.

"utilisez ma cible. un peu de compagnie ne me fera pas de mal. je ne vous dérangerai plus, mademoiselle.
- missy.
- pardon ?
- appelez-moi missy.
- d'accord. revenez missy, utilisez ma cible. j'irai même chercher vos flèches si vous voulez !"

elle sourit et revint sur ses pas en le suivant. il s'assit en tailleur sous l'arbre et ne pipa plus un mot pendant l'heure qui suivit. l'homme ramassa les flèches de missy, comme promis, quand elle en tomba à court et tira à son tour quand elle décida de se reposer les bras.

il était définitivement bon archer, meilleur qu'elle, c'était certain. il devait encore tirer pour sa vie, son armure lui laissait savamment le bras droit libre de tout mouvement, elle était étudiée pour un archer combattant. ce n'était pas avec sa robe qu'elle pourrait espérer le même résultat. les manches et la jupe longue entravaient ses mouvements d'archère. elle n'était plus guerrière, elle était stratège, elle ne combattait plus, elle établissait les manoeuvres des armées... le terrain lui manquait.

"ca faisait des lustres que je n'avais pas tiré."

la voix de missy sortit son compagnon de sa concentration et sa flèche alla se ficher dans un buisson voisin, ce qui eut pour effet de la faire rire.

"si une simple remarque vous fait manquer, messire, je n'aimerais pas être à vos côtés en bataille !"

il sourit de la repartie et son visage se fit étonnamment plus doux. il vint s'asseoir à côté d'elle, en tailleur.

"arokhe.
- excusez-moi ?
- arokhe, c'est mon nom.
- vous... vous êtes arokhe ?" bafouilla-t-elle

il se rembrunit et ne répondit pas.

"je suis ravie de faire votre connaissance, arokhe. j'ai beaucoup entendu parler de vous.
- en mal, j'imagine.
- oui, fit-elle avec un grand sourire. mais je ne crois que ce que je vois. et d'après ce que je vois, rien de ce que j'ai entendu n'est vrai."

arokhe osa un nouveau sourire et se rasséréna. missy engagea la conversation et, sous cet arbre chétif, elle eut une des discussions les plus passionnantes de toute sa vie.

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-19 09:42:53
Ca faisait longtemps que j'avais pas eu de petit mot sur ma fp :3
je t'aime aussi

Missysvenja (Missyeliott)2017-09-25 19:56:01
Ils se tenaient la patte devant le temple d'atsami. plusieurs semaines avaient passé depuis la demande de rathatosk, et les deux amoureux avaient décidé de se présenter seuls devant l'autel seulement lorsqu'ils sentiraient que c'était le moment. les jours s'étaient déroulés selon le cours qu'ils avaient toujours suivi depuis la rencontre des deux tourtereaux : de longues conversations, des repas partagés, des chamailleries et beaucoup de tendresse. parfois des promenades, parfois de la douceur au coin du feu. les jours se suivaient et se ressemblaient mais étaient également toujours différents.

l'une de leurs promenades les avait finalement menés aux portes du temple. d'abord hésitants, rath et mimi se lancèrent un regard suivi d'un grand sourire : le moment était venu. après tout, ils étaient là, ils étaient toujours amoureux, toujours fiancés, alors pourquoi ne pas en profiter ?

ils passèrent les portes et eurent tous deux un hoquet de surprise : la nef était ornée de fleurs, des guirlandes blanches et bleues reliaient les colonnes entre elles, et quelques personnes étaient assises au plus proche de l'autel. deux, en réalité, qui faisaient face à l'officiant. en entendant les portes s'ouvrir, les deux humains se retournèrent comme un seul homme, le sourire aux lèvres, visiblement heureux pour les deux
amoureux.

rathatosk et missyeliott avancèrent vers l'autel, vers leurs amis les plus proches, vers leurs humains, vers leur famille.

"tu ne pensais quand même pas que j'allais manquer ça ? demanda missy avec un sourire.
- comment as-tu su ?
- ton coeur déborde tellement de joie et d'amour que ça se répercute dans ta tête... et donc dans la mienne !"

la jeune femme enlaça le museau de la dragonne bleue et le caressa tendrement.

en s'écartant, elle fit un geste circulaire pour désigner son compagnon.

"je te présente arokhe, mimi. tu dois en avoir un peu entendu parler."

l'homme hocha la tête en direction des créatures et fit un sourire.

"nous commençons ? demanda l'officiant d'une voix chevrotante.
- commençons." acquiesça rathatosk.

chacun prit sa place et le célébrant entama la cérémonie.

"amis, famille, nous sommes réunis ici aujourd'hui pour réunir deux âmes devant la magie d'ithil. ces deux êtres que l'amour a réunis viennent s'unir officiellement devant vous, au vu et au su de tout atsami, pour proclamer leur attachement l'un à l'autre. ce fil rouge vous reliant l'un à l'autre symbolise l'union que nul ne pourra défaire."

il joignit alors le geste à la parole et attacha une extrémité du fil rouge à la patte de missyeliott et une à celle de rathatosk.

"rathatosk, voulez-vous dire quelques mots ?
- missyeliott, cela a beau faire seulement quelques mois que nous nous sommes rencontrés, j'ai l'impression de te connaître depuis toujours. tu me complètes et me combles à chaque jour qui passe. t'avoir à mes côtés, t'avoir dans ma vie, pouvoir me réveiller à tes côtés tous les matins, c'est la plus belle chose qui me soit arrivée depuis des années. tu es même la plus belle chose qui me soit arrivée dans toute ma vie. tu es ma princesse, tu es mon plus beau trésor. je t'ai aimée, je t'aime, et je t'aimerai toujours, dans cette vie, dans les précédentes et les suivantes. je te retrouverai toujours, pour être toujours près de toi."

missy sortit discrètement deux mouchoirs de son escarcelle et en tendit un à arokhe sans le regarder. elle essuya une larme qui roulait sur sa joue, attrapa la main de son ami et entrelaça leurs doigts.

"missyeliott ?
- rath, depuis que j'ai franchi le pas de ta porte, chaque jour est plus beau que le précédent. tu m'as redonné le goût de vivre, l'envie de me surpasser. grâce à toi, je veux de nouveau croquer la vie à pleines dents, je veux découvrir le monde à tes côtés, je veux avancer dans la vie avec toi. tu as fait de moi le centre de ton monde et je veux passer le reste de ma vie présente et de toutes celles à venir à te faire ressentir la même chose. tu es mon âme jumelle, rath, depuis toujours et pour toujours. je t'aime."

arokhe raffermit sa prise sur la main de missy.

"devant vos amis, votre famille, vous vous êtes déclaré votre amour. missyeliott, voulez-vous prendre rathatosk pour époux ? jurez-vous devant cette assemblée et devant ithil de l'aimer, le chérir, l'honorer, le garder dans la santé et dans la maladie, dans la richesse et la pauvreté, de renoncer à tout autre partenaire et de vous attacher à lui tant que vos âmes existeront ?
- oui.
- et vous, rathatosk, voulez-vous prendre missyeliott pour épouse ? jurez-vous devant cette assemblée et devant ithil de l'aimer, la chérir, l'honorer, la garder dans la santé et dans la maladie, dans la richesse et la pauvreté, de renoncer à tout autre partenaire et de vous attacher à elle tant que vos âmes existeront ?
- oui."

les yeux brillants d'émotion fixés dans ceux de l'autre, rath et mimi échangèrent un sourire.

"aujourd'hui, en ce elenya de la cinquième semaine de yavannië de la treizième année, devant l'assemble ici présente, et dans la grâce d'ithil, rathatosk et missyeliott se sont unis par les liens du mariage. qu'il soit reconnu que l'union qui a été établie ici, nul ne pourra la défaire. puisse la magie d'ithil protéger vos pas et vos vies."

missy bondit de son siège et applaudit à tout rompre en s'exclamant :

"vivent les mariés !"

rath enlaça le cou de mimi qui enfouit son museau dans la fourrure de son époux. que ce mot avait une drôle de saveur sur sa langue ! mais que cette saveur était douce et agréable !

Somayeh (Evaelle)2017-09-30 01:23:47
Félicitations pour votre mariage ^^

Missysvenja (Missyeliott)2017-10-04 15:54:45
Je t'aime mon fil rouge <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-10-08 22:28:50
"depuis quand n'avais-tu pas tiré ?
- je suis venue me réfugier ici avec harmony après la dernière chute d'urcendia, donc à peu près cinq ans. mais déjà avant l'arc ne m'était plus très utile.
- veux-tu que je te réapprenne ?
- tu ferais ça ? demanda la jeune femme, des étoiles dans les yeux.
- uniquement si tu le souhaites."

missy bondit sur ses pieds pour aller chercher et bander son arc tandis que son ami remettait la cible en place. rejetant ses cheveux en arrière, la jeune femme encocha une flèche et attendit le feu vert de son instructeur.

"vas-y, tire une fois et je te dirai tout ce qui ne va pas."

avant sa flèche, elle décocha un regard noir à son ami.

"bien, alors, il te reste les bases mais tu ne tractes pas assez. et tu devrais rester un peu plus droite aussi. encoche une nouvelle flèche."

arokhe vint se placer derrière missy et l'observa tandis qu'elle levait son bras d'arc.

"vas-y, tracte. encore. viens poser ta main sous ton menton."

malgré ces encouragements, la jeune femme n'y parvenait pas. son ami lui prit alors la main droite et accompagna son mouvement. missy sourit bien que la position lui fît souffrir le bras droit.

"ici. voilà, tes doigts sous ta mâchoire comme ça. tu tiens ta pose et ensuite, tu continues le mouvement que tu viens d'interrompre.
- pour que j'y arrive, arokhe, il faut que tu lâches ma main."

il recula avec un sourire et la laissa tirer. avec une élégance non feinte, sa main droite vint effleurer son épaule tandis que sa flèche se fichait à quelques pouces de la cible.

"parfait ! il ne te reste plus qu'à viser, et tu seras au point !
- mais je visais ! s'exclama missy.
- ah... alors, cela risque d'être plus compliqué que je l'imaginais, grimaça son compagnon.
- non mais dis donc ! s'insurgea-t-elle en posant ses poings sur les hanches.
- retournons-y !"

la jeune barde posa son arc sur son pied et s'y accouda en regardant arokhe tirer : les cheveux tirés en arrière, le regard fixé sur ses pieds, il inspira profondément et souffla en levant son bras d'arc. une nouvelle inspiration accompagna sa tractation et d'un souffle, il lâcha corde et flèche, cette dernière allant se loger exactement dans la mouche. la finesse de son mouvement et de son tir élevait la pratique au rang d'art et elle se félicitait d'avoir pu contempler cet artiste à l'oeuvre.

après plusieurs heures d'entraînement, missy demanda une trêve, tous ses muscles lui criant grâce. ils partagèrent pommes et baies avant de tomber de sommeil sous le chétif pommier, protecteur de leur amitié depuis leur rencontre.

Missysvenja (Missyeliott)2017-10-10 08:48:50
Un rath a poussé dans le lit ! :o
tout autour, c'est des cadeaux de mariage rien que pour lui, que mimi a préparés avec amour <3

Missysvenja (Missyeliott)2017-10-23 09:11:16
Il y avait des jours que rathatosk n'avait pas donné signe de vie. parti chasser quelque part, il n'était toujours pas revenu. missyeliott ne se serait pas inquiétée outre mesure en temps normal, mais quelque chose la tracassait.

la maison qu'ils partageaient depuis plusieurs mois ne ressemblait plus à une maison mais bien à une tanière, missyeliott s'en était occupée volontairement : plus de lit, plus de meubles, plus de fleurs, comme si les occupants avaient voulu oublier qu'ils étaient dans quelque construction humaine. les couvertures gisaient au sol pour faire comme un nid et les flammes de la cheminée, seule survivante du saccage de la dragonne bleue, reflétaient le brillant d'un objet au milieu de ces chiffes. lovée tout à côté, missyeliott semblait farouchement tenir à son nid et ne voulait le quitter pour rien au monde, tout était à portée de patte ou de gueule : nourriture, eau, et même la cheminée. malgré ses habitudes humanisées de socialisation et de volonté d'espace, la dragonne de glace donnait l'impression de se renfermer sur elle-même, telle une ermite, protectrice de son trésor.

les yeux clos, elle semblait dormir mais un léger craquement à l'extérieur de son antre la fit se redresser immédiatement. toutes griffes dehors, babines retroussées, la dragonne bleue se plaça au-dessus de l'objet brillant, aux aguets. le craquement ne se fit pas réentendre, il ne s'agissait probablement que d'un petit animal marchant sur une branche morte au sol.

après plusieurs minutes à l'arrêt, missyeliott se détendit et scruta entre ses pattes, remettant les couvertures en place non pas autour d'une mais de trois pierres bleutées nervurées de la taille d'une tête humaine. elles paraissaient lisses mais le feu crépitant reflétait les légères aspérités, discrètes et peu profondes. se recouchant aux côtés de ces pierres, la dragonne se serra tout contre et les protégea de son aile.

"j'espère qu'il rentrera bientôt, souffla-t-elle. qu'il fasse votre connaissance avant votre éclosion..."

Missysvenja (Missyeliott)2017-11-07 08:44:28
Mais que je t'aime aussi

Missysvenja (Missyeliott)2017-11-07 08:44:53
Meh... faut j'écrive la suite aussi :x

Missysvenja (Missyeliott)2017-11-16 17:59:16
"rath.."

l'écureuil remua la truffe dans un demi sommeil.

"rath !"

la voix soufflait près de lui et l'empêchait de se rendormir.

"rathatosk !"

il ouvrit un oeil pour se retrouver museau à museau avec une missyeliott un peu trop proche de lui.

"mimi, je sais que j'aime te regarder, contempler ta beauté et tout ce que tu veux mais ce n'est pas une raison pour me réveiller en plein milieu de la nuit quand je ne le fais pas.
- arrête de dire n'importe quoi, espèce de tas de fourrure. bouge et viens voir !"

irradiant de bonheur, missyeliott louvoya jusqu'au nid formé devant l'âtre de la cheminée. les trois oeufs, fidèles au poste, reflétaient toujours la lumière du feu qui depuis leur ponte n'avait pas été éteint. l'écureuil se rapprocha d'eux tandis que missyeliott se lovait tout contre : il observait chaque nervure, chaque petite aspérité dans le calcaire de leur coquille. il les regardait avec une telle intensité qu'on aurait cru qu'il voulait les percer de ses yeux.

"tu as vu ça ?" demanda la dragonne bleue avec une excitation palpable dans la voix.

perdu dans sa contemplation, rathatosk n'avait pas vu ce à quoi elle faisait allusion, aussi secoua-t-il la tête et regarda plus vastement ses trois oeufs.

"que...?!"

balbutiant, hébété devant l'événement, il ne pouvait former une phrase cohérente. son épouse lui lança un regard teint de complicité et d'amour :

"l'heure est venue." asséna-t-elle d'une voix douce.

l'écureuil n'y croyant qu'à moitié se rapprocha de l'oeuf le plus éloigné de lui et le toucha de sa patte. etrangement, le coquille en était chaude mais il semblait que quelque chose de froid s'agitait à l'intérieur, en un endroit précis, comme si ce qui y était enfermé était collé à la paroi.

"seulement celui-là ? parvint-il à articuler.
- non, les trois ont commencé à bouger.
- tu veux dire que..." l'émotion lui hacha tla voix comme jamais auparavant. assis sur ses pattes postérieures, il posa alternativement la main sur chaque oeuf, les caressant doucement.

"oui, rath, ils sont en train d'éclore. tu vas être papa."

alors qu'il en avait la bouche bée, l'oeuf du milieu s'agita et émit un son. un son de craquèlement, une sorte de bris, et la coquille se fissura. sursautant, les deux parents en devenir regardèrent leur petit faire. doucement mais sûrement, on pouvait entendre le "toc" du bec frappant la coquille pour la briser.

au bout de ce qui leur sembla une éternité mais qui n'était en réalité que quelques minutes, un autre bruit se fit entendre. le même "toc" mais cette fois plus rapide comme si le deuxième voulait arriver le premier à la surface. missyeliott et rathatosk se retrouvèrent à observer deux de leurs trois enfants se battre contre leur gangue de calcaire.

"tu crois qu'on devrait les aider ? interrogea l'écureuil.
- non, laissons-les faire encore un peu, suggéra la dragonne. s'ils ont du mal quand le troisième s'y mettra, on avisera."

et sur ces mots, comme si missyeliott avait eu des dons de voyance, le troisième dragonneau se mit à cogner de toutes ses forces contre son oeuf. les chocs se mêlèrent les uns aux autres, formant une drôle d'harmonie, un rythme entêtant auquel les futurs parents répondaient en hochant la tête. et soudain...

"par ithil !"

en choeur, les deux parents laissèrent exprimer leur surprise quand en fin de compte, à force de chocs, les trois têtes émergèrent en même temps de leur oeuf respectif. après quelques ébrouements et dégourdissements d'ailes, les trois petits êtres s'étaient débarrassés de leur habitat précédent et commençaient déjà à explorer leur nid, obnubilés par tant de nouveautés. a peine plus gros que des iguanes, ils étaient de couleurs si différentes qu'on aurait pu douter de leur gémellité : l'un était du blanc le plus pur qu'un nuage d'été, plus clair encore que la cime d'un glacier, le deuxième avait la couleur d'une feuille d'érable au début de l'automne, un jaune étincelant et le troisième était du noir de la nuit la plus froide de l'hiver, plus foncé encore que la surface d'un lac volcanique.

de l'émotion et de l'amour plein les yeux, missyeliott et rathatosk se lovèrent l'un contre l'autre en regardant leurs petits contempler le feu magique en face d'eux, ce même feu qui, quelques mois auparavant, avait attiré missyeliott dans la maisonnette, ce même feu à l'origine de la relation de leurs parents, ce même feu qui avait probablement dû détourner les yeux lors de leur conception.

"il nous reste quand même une chose importante à faire..."

missyeliott releva les yeux vers son époux pour l'inviter à en dire plus.

"ils n'ont pas de noms ces petits...
- tu as raison. des idées ?"

rahtatosk se plongea dans ses pensées, fermé comme un huître. ce voyant, missyeliott savait qu'il était inutile de tenter de lui parler, aussi reporta-t-elle son attention sur ses petits.

le petite dragonne blanche, la plus chétive des trois, s'aventurait près d'elle. missyeliott ouvrit grand son aile droite et l'en recouvrit. epuisée par son éclosion, la petite s'y endormit presque aussi sec.

le dragonneau jaune, le plus massif, était lové contre l'âtre, sur les pierres chaudes, et son regard ne quittait pas les flammes dansantes.

le dernier, le plus grand, le noir, était assis en face de ses parents et semblait les toiser du regard. peu impressionné par la taille bien plus imposantes des créatures en face de lui, c'était comme s'il les mettait au défi. de quoi ? mystère.

"mimi ?
- mmh ?
- a côté de toi, la narcoleptique, c'est sébille. en face de nous, le féroce combattant qui va nous bouffer dès qu'on aura l'oeil fermé, glaedr. et le pyromane incendiaire, scatha.
- bien."

glaedr se détendit, comme si avoir été baptisé était suffisant pour la journée et vint se lover tout contre sa soeur et s'y endormit. scatha ne tarda pas à faire de même, se glissant sous l'aile de leur mère.

"rath ? souffla-t-elle d'une voix ensommeillée.
- oui ?
- je suis heureuse mais j'ai un peu peur...
- c'est normal. c'est effrayant la nouveauté. surtout avec un fils compétiteur et un pyromane, mais on va y arriver. tous les deux, on peut tout affronter, pas vrai ?
- si, tu as raison..."

elle glissait peu à peu dans le sommeil. son époux lui caressa doucement les écailles de la tête et lui murmura "je t'aime" avant de s'endormir lui-aussi, un grand sourire accroché sur son visage.

Missysvenja (Missyeliott)2017-11-22 14:04:03
Je t'aime monsieur nyahrokhe

Missysvenja (Missyeliott)2017-12-26 17:58:24
Joyeux noël compagnon de l'époux de ma dragonne <3

Missysvenja (Missyeliott)2018-01-03 11:02:46
Kikicé le fourbe qui m'écrit mon premier message de 2018 sur ma fp ? c'est touaaaaaaa !
je t'aime aussi <3

Missysvenja (Missyeliott)2018-01-28 19:23:52
Il se passe tellement rien sur ce jeu que le mariage de missy et rath est toujours visible dans les news développées :x

je t'aime ptite tête <3

Dams (Ranemon)2018-03-27 00:58:03
Salut j'aimerai savoir si il y a de la place dans ta guilde elle a l'aire d’être encore actif ce qui est surprenant a cette heur si.

aufaite je t'invite a faire un tour dans la taverne ...

Missysvenja (Missyeliott)2018-03-29 11:45:16
Ouais, mais c'est aussi chouette d'en donner !


<3

Missysvenja (Missyeliott)2018-04-02 10:23:18
"le temps s'arrête
la beauté dans tout ce qu'elle est
je vais être courageuse
je ne laisserai rien emporter
ce qui se tient en face de moi
chaque souffle
chaque heure nous a menés là
un pas plus près

je suis morte chaque jour en t'attendant
chéri, n'aie pas peur, je t'aime
depuis un millier d'années
je t'aimerai pour un millier de plus"

Missysvenja (Missyeliott)2018-04-06 13:07:45
Coucou poussin,
je sens que ça va pas très bien aujourd'hui alors je te fais des bisous et je te laisse tranquille.
<3

Missysvenja (Missyeliott)2018-04-07 11:13:09
Joyeux noël !

Missysvenja (Missyeliott)2018-04-13 23:46:06
<3

Missysvenja (Missyeliott)2018-05-18 11:18:26
Encore un peu de love ici aussi <3

Missysvenja (Missyeliott)2019-03-01 21:01:21
Keur keur sur toi

Tor (Balthyla)2019-05-15 22:39:16
Félicitation !!!!!!!! :-)

*tire la langue*

le voilà ton message ! nan mais ! :-)

Tor (Balthyla)2019-05-15 23:14:40
C'est compliqué à se souvenir de ton nom de dragon ! j'essaye de penser à un écureuil mais je vois l'écureuil de l'âge de glace ah ah ah ! il s'appelle scrat.
sinon ton dragon à l'air d'être fatigué il tire un smiley triste.

Tor (Balthyla)2019-05-27 19:05:46
Plop :-)
how are you ? fine i hope !
tu arrives à t'occuper ?

Missysvenja (Missyeliott)2019-06-07 17:32:50
Je t'aime aussi poussin <3

Tor (Balthyla)2019-06-09 21:56:25
C'était juste pour te faire un peu de concurrence ! :-)

Missysvenja (Missyeliott)2019-08-12 11:51:18
Aujourd'hui, je pense à toi <3


2019-08-26 01:41:22



 Stats 
En ligne : et 10 anonyme(s). Total : 10.

Elever un dragon, élevez un dragon, élevage de dragon virtuel, élevage virtuel de dragon, jeu de rôle en ligne, galerie d'images fantastiques, jeux videos
Ev-Dragon.com © Adv 2005-2020 - Tous droits réservés - CNIL n° 1132344 - CGU