« Ev-Dragon le jeu
Mmorpg Gratuit
»
[!] Abandon tire un roi de coeur (Total : 13/14)
[!] Ajt tire une dame de carreau (Total : 12/14)
[!] Silmadin tire une dame de coeur (Total : 12/14)
Accès
Tchate


  Accueil - Membres - Guildes - Aide - Achats - Alchimie - Wanted - La Gazette - Jouer
  Connexion - Inscription - Foire aux Questions (FAQ) - Police du jeu - Partenaires - Forum - Wiki

   Précédent    Actualiser    Demarrage    Favoris    FR/EN Fiche Personolan 

Fiche Perso : Cochoncuit (Martio)

Fiche Perso 

Dragon de Martio

Martio a reçu 28 Po par le parrainage.
Martio a une aura de niveau 7.
Martio a un karma de 689.
Martio est spécialisé en rien.
Martio est un mâle.
Martio est célibataire.

Associer Pseudo / Dragon : oui
Avertir avec de nouveaux commentaires : non
Guerrier 10/10
Barbare 0/10
Prêtre 2/10
Moine 10/10
Alchimiste 0/10
Sorcier 0/10
Voleur 0/10
Assassin 6/10
Batisseur 0/10
Démolisseur 0/10
Druide 1/10
Shaman 2/10



Background
[+][u]Les revers d’une destinée.[/u][/+]





[-][u]Acte I : Bahamut[/u][/-]

[b]Chapitre 1 : le départ[/b]

L’hiver venait d’arriver, la neige tombait d'une si grande infinité, qu'il était difficile de distinguer quoique ce soit. Me réveillant près de mon dragon adulte, je vis que notre réserve de bois était pratiquement vide. Je quittai mon abri accompagné de Martio et je partis vers la forêt la plus proche qui se situait au nord. Sur le dos de mon dragon j’observais ce paysage hivernal. Tout était si calme, seul le vent glacial me fouettait le visage. Soudain, une fumée se distingua au loin. M'approchant, je vis que la forêt avait pris feu et qu’il ne restait plus rien ! Il me fallait donc trouver une autre forêt. Mais à peine avais-je pensé à cette idée que je sentis mon dragon se retourner brusquement et fixer un adversaire qui voulait nous prendre par derrière. Il commençait à nous foncer dessus. Mon dragon esquiva l’attaque et contre attaqua avec un puissant jet de flamme qui fit reculer notre adversaire.
- Que nous veux-tu ? Et pourquoi t'en prendre à nous ?
Il ne me répondit pas et continuait à vouloir se battre. Perdant patience, je demandais à mon dragon de préparer une boule de feu. Lorsque mon adversaire entendit cela, il fuit.
Ne sachant que faire, étant donné que la forêt habituel était décimé,Je retournais au village pour demander au sage de la ville ,Cibba, où je pourrais couper du bois. Une fois revenu, je lui contais mon histoire et il me répondit que c’était impossible que mon adversaire ait anéantit la forêt toute entière. Je m'apprêtais à chercher une autre forêt lorsqu 'il me stoppa en disant qu'il était inutile d’y aller car on avait suffisamment de réserves pour tenir jusqu’au printemps. Soudain un garde qui surveillait l’horizon nous indiqua qu'une cinquantaine de dragon dégageant une puissante aura s’approchaient du village. Le garde sonna l’alarme mais il était trop tard. Les dragons survolèrent la ville, et rasant les maisons les unes après les autres, ils tuèrent les dragons qu'ils apercevaient. Par chance, Cibba m'avait caché dans un souterrain à quelques pas de la ville bien que je voulais faire part de la défense. Après quelques heures attendues, je tentais de sortir. J'entrais dans la ville qui était devenu ruines et je cherchais des survivants. Mais, après quelques fouilles, j'en conclu que j’étais le seul survivant (avec mon dragon) de ce cataclysme. Ayant perdu parents, amis, et toutes les personnes qui comptaient pour moi, je ne savais que faire, alors restant planté là, à me rappeler les bon moments passés avec eux, il me fallait maintenant sauver les villages aléantours pour éviter un second carnage, à moins que celui ci n'était pas la 1er...


[b]Chapitre 2 : la rencontre[/b]

Je partis donc à la recherche d’un autre village pour prévenir les habitants des dragons rôdant. J'allais vers Wilmer, le plus proche village. Mais, une fois arrivé, je vis que c'était déjà trop tard. Les dragons étaient déjà partis, laissant des maisons brûlées derrière eux. Je ne comprenais pas pourquoi ces dragons détruisaient tout. Que voulaient-ils ?
Soudain j’entendis des voix à travers les flammes. Je me retournais, et je vis un jeune garçon qui était entouré de flammes et semblait paniqué. Voulant le sauver, je fonçai à travers les flammes. Mais ce n’était pas la peine. Le garçon ferma les yeux, une auréole se dessina alors autour de lui et une onde de glace sortant de nulle part, écrasa les flammes. Une fois les flammes éteintes, je m’approchais alors de lui en essayant de discuter. Il ne voulu pas me répondre et essaya d’user à nouveau de ses pouvoirs. Il s’effondra alors, il devait être fatigué de son exploit passé. Le transportant dans une maison qui semblait avoir tenu le coup, J'attendais son réveil. Après quelques heures, il se réveillait enfin, et me demandait où il était. Je répondais que nous étions toujours dans son village, bien que celui ci n'était que ruines à présent. Me demandant mon nom, j'en profitai pour faire plus ample connaissance. Il se nommait Aicka, et me dis être né dans un monde aujourd'hui disparu. Et que les dragons que j'avais vus le recherchaient.
Nous continuâmes à discuter lorsque j'entendis frapper à la porte, cachant Aicka, je préparai mon dragon au combat...


[b]Chapitre 3 : la disparition[/b]

Ouvrant la porte, je fus surpris de voir Cibba quelque peu blessé. Le laissant entrer je partis chercher de quoi nous asseoir. Je prévins aussi Aicka du faux danger encouru et lui demanda de venir. Il semblait rassuré mais dés qu'il vit Cibba, il se préparait à user de ses pouvoirs tout en disant :
- "N’approche pas odieuse créature !!"
Calmant le garçon, je lui expliquai que c'était un ami. Cibba me demanda qui était-ce ?
Lui contant toute l'histoire, il me demanda d'aller chercher un peu de nourriture. J'accepta et partis en chasse avec mon dragon qui d'ailleurs fut bonne. Revenant à la maison, je fus surpris de ne pas voir Aicka ni Cibba, de plus les vêtements de Cibba étaient par terre. Pensant que les dragons étaient revenu, je réfléchis quelques instants et en conclu cela impossible. Des cris se seraient fait entendre. Je ne voyais plus qu'une possibilité...Cibba serait-il avec eux ? Non c’est impossible.


[b]Chapitre 4 : La poursuite[/b]

Me perdant parmis tout ces évènements, je décidais d'aller à Glangua, une très grande ville, il me fallait un peu de repos et je devais analyser la situation. Après 2 jours de voyages, j'arrivais enfin à celle-ci. La ville n'avait pas changé depuis ma dernière visite, elle était toujours aussi calme et toujours aussi commercial. La brise maritime soufflait doucement, telle un chant de sirène appesant les moeurs. Je me promenais un peu, histoire de me remémorer mes souvenirs passés ici. Après quoi, je me rendis à une auberge et demandai une chambre. Je montai tranquillement dans ma chambre lorsque je vis Aicka, accompagné de deux dragons le tenait. M’ayant vu, ils quittaient l'auberge d'un pas pressé et s'envolèrent. Tenant à tout pris de vouloir récupérer Aicka je les poursuivis. Ils voulaient me semer mais je n'abandonnais pas. Finalement, Ils s’arrêtèrent dans les ruines d’une ancienne civilisation. S'enfonçant dans un passage presque invisible, je les suivis.


[b]Chapitre 5 : le piège[/b]

Une fois entré dans ce passage qui ressemblait à une grotte, je me mis à la recherche d'Aicka. De plus je pensais que j'avais trouvé le repère de ces dragons. Certes, je ne pouvais rien faire contre une cinquantaine de dragons voir plus, mais je devais tirer un maximum d'informations pour pouvoir préparer une attaque avec des mercenaires.
Alors que je m'enfonçais dans la grotte, un étrange sentiment de peur m’atteint, je me retournais souvent, et au moindre bruit je paniquais.
La grotte semblait être un grand complexe, et je ne réfléchissais pas au chemin que je prenais à chaque carrefour. Continuant mon chemin, je fis de plus en plus étonné de ne voir aucun dragon...
Soudain, des voix se firent entendrent par delà une porte. J'écoutais attentivement, espérant entendre une info importante, mais c'étaient des cris d'angoisses. Je reconnu soudain la voix d'Aicka ! J'enfonçais la porte et vis Cibba et Aicka attachés. Demandant à Martio de brûler les liens de Cibba et de ceux d’Aicka, il accepta mais une fois Cibba détaché, il se transforma en minotaure.
Sautant sur mon dragon, j'essayais d'esquiver les attaques du minotaure qui voulait en vain de m’envoyer au tapis. Mais alors que le combat était de plus en plus intense, le minotaure s'enfuyait. Ne comprenant pas, je détachais Aicka.
Ce fut après que je compris. derrière moi, une chimère d'au moins quinze mètres de haut était là. M'ayant vu, je pris Aicka sur le dos de mon dragon et détala à toute vitesse. La chimère ne pouvait suivre car la grotte devenait de plus en plus étroite. Nous prîmes donc la même sortir du minotaure, mais nous n'avions plus revu celui ci.
Etant en sécurité je demandai à Aicka quelques éclaircissements...
Il me dit que le Cibba qu'on avait vu n'était autre un monstre qui avait pris le corps de Cibba. Puis il m'expliquait le but des dragons.
Leur but est de réunies les quatre enfants divins pour réaliser la prophétie. Aicka en était un, voilà pourquoi il avait des pouvoirs surnaturels. La prophétie est "réunis les quatre enfants divins, et le chemin vers le roi des dragons s'ouvrira. Le roi des dragons en question est bahamut. Si cela se réalisait ce serait un véritable cataclysme. Trois des enfants avaient été déjà capturés et seul Aicka empêchait la résurrection de bahamut.


[b]Chapitre 6 : la vérité[/b]


La nuit n'allait pas tarder à tomber. Nous installons donc un camp pour la nuit. Je voulu monter la garde au cas où les dragons nous avaient repéré. Mais la nuit se passa sans aucun problème.
A l’aube, après avoir mangé, nous nous préparâmes à partir au grand nord. Là-bas était situé leur base, et il fallait en finir avec cette histoire. Je décollais en direction de celle ci. Après avoir volé pendant un bon bout de temps, le froid se fit de plus en plus sentir, preuve qu'on approchait. Mon dragon, qui commençait à geler, utilisa un réflexe qui fit chauffer son corps mais qui le fatiguait beaucoup plus rapidement, le rendant plutôt faible au combat. Alors, que nous volions à travers la toundra, mon dragon reçu une boule de glace qui le déstabilisa en le faisant chuter. L'écrasement était inévitable. Heureusement, Aicka usa de son pouvoir et freina notre chute qui finalement fit plus de peur que de mal. Une seconde boule arriva mais mon dragon, s'y préparant, la renvoya d’un violent coup de queue vers son destinataire qui l’esquiva. Le combat était lancé, le dragon de glace fonçait sur le mien qui préparait un jet de flamme. Notre adversaire remarquait cela et s’arrêtait net pour préparer lui aussi un jet mais de froid. Mon dragon envoya son jet et notre adversaire aussi. Le choc fut très violent les puissances des jets étaient impressionnantes autant l’une que l’autre. La bataille de jet durait jusqu'à ce que Martio arrêta son jet et passa sur le côté. L’ennemi tout surpris ne pu rien faire et se prit le coup de boule de mon dragon. Il chuta et s’écrasa contre la glace. Le combat était gagné mais ma monture devait se reposer. Aicka remarquait cela et utilisa un sort qui mit mon dragon sur pied.

Je remerciai Aicka et nous continuâmes notre route en allant toujours au nord. Soudain nous arrivâmes devant un magnifique palais de glace. C’était donc là, le repère de ces dragons. J'entrais dans ce palais mais à peine avais-je mis un pied à l'intérieur qu’une voix se fit entendre :
- Hum…tu as trouvé notre repère, mais je doute fort que tu parviennes à libérer les enfants. Surtout ne les cherches pas, ils sont avec moi tout en haut de ce palais.
Cette voix m’était familière. Je traversais donc le palais en direction du sommet. Les dragons ennemis avaient sûrement reçu l'ordre de ne rien me faire car ils attendaient, d'un air joyeux, ne faisant même pas attention à ma présence, comme si que leur rêve allait se réaliser. Une fois arrivé j'aperçu les enfants ligotés. Je vis aussi un dragon assez vieux qui dégageait une puissante aura et qui avait la même couleur que le mien. Celui qui le montait était lui aussi une vieille personne. Elle portait une armure bleue et un grand casque qui cachait son visage. A sa main droite une lance semblant ancienne était. Dans sa main gauche, un bouclier portant un symbole de dragon. Alors que je l'observait, il m'interrompu :
-Vous avez bien grandi, Cochoncuit et Martio. Je vois que vous avez pu vous débrouiller seuls.
Je ne savais plus quoi dire, cette personne savait qui j’étais et comment se nommait mon dragon. Une pensée me traversa l’esprit, serait-ce, mon père ?
Non c’est impossible il n’aurait pas pu détruire le village. Et puis, il serait morts avec les autres... il reprit :
-Tu te demandes qui je suis hein ? Je suis celui qui t’a élevé et qui t’a enseigné l’art du combat sur un dragon. Oui j’ai attaqué le village, Cibba et tous les autres m’énervaient. J’en avais marre d’être un pion parmi tant d’autres. Je voulais me démarquer, être connu de l'histoire !
Je n’y croyais pas, mon père n’était pas mort et il avait réduit le village en cendre. Je restais calme, et demandais quelques renseignements :
-Dis-moi, c'est toi qui veux invoquer "Bahamut" ?
- Oui, Bahamut va me permettre de conquérir le monde. Qui est-il ? Autrefois quatre sages avaient décidé de créer une force dévastatrice qui aurait pour utilité de protéger notre terre contre les envahisseurs, « Bahamut ! » Mais quelques années après l’avoir invoqué, Bahamut changea de côté et décida de régner sur les hommes. Les quatre sages, remarquant son changement de caractère, l’enfermèrent dans un sceau. Aujourd’hui encore, Bahamut est toujours enfermé dans celui ci, et sa rage monte de jour en jour. Je veux les quatre enfants car ils sont les descendants des quatre sages. Ils ont donc autant de potentiel que eux. Mais, j'ai trop parlé, prépares-toi à mourir.
Je ne pouvais pas me battre, bien qu'il était devenu fou, il restait mon père, et j'avais toujours des sentiments pour lui. Mais je fus forcé de me battre si je ne voulais pas mourir et aussi éviter d'invoquer Bahamut... Nous sortîmes dehors pour ne pas faire fondre le palais. J'attendais sa première attaque. Il se lançait. Après quelques coups enchaînés, le combat commençait vraiment. Il fut serré. J'avais l'avantage car mes mouvements étaient plus rapides, mais il était plus fort techniquement. Les flammes virevoltaient de partout. Après trente minutes de combat, la fatigue commençait à se faire sentir de chaque côté. je voulu reprendre le combat mais mon père et son dragon s’arrêtèrent net et tombèrent. Je fus tellement surpris que le temps que je réagisse mon père s’était déjà écrasé par terre. Fonçant sur son corps je l'examinais. Son coeur ne battait plus, il était mort. M'effondrant sur son corps, je pleurais. Je savais que mon père était devenu fou, mais je ne pus retenir mes larmes.

Aicka s'approcha de moi et me rappelait pour les enfants. Je séchais mes larmes et remontant sur mon dragon je retournais au palais. Je libérais les deux enfants et vu sur un bureau un parchemin :
« Le seigneur Darklord promets d’offrir au chevalier Tuistmeur (mon père) le don d’immortalité sur une personne qu’il aura choisit. Cette promesse ne sera faite que si Tuistmeur accepte de venir à son service jusqu'à ce que la prophétie soit réalisée. »
En dessous était inscrites deux signatures. Je compris donc que mon père s’était fait ensorcelé, c'est cela qu’il agissait ainsi. La menace de Bahamut était donc écartée car je détenais les 4 enfants. Mais maintenant je me devais de trouver ce « Darklord » pour lui faire payer ce qu’il avait fait à mon père.



[-][u]Acte II : Darklord[/-][/u]

[b]Chapitre 1 : La renaissance de Martio[/b]

Je décidai de me reposer avant d’aller à la rencontre de Darklord. Je pris les trois enfants et sortis du palais de glace en me dirigeant vers le sud. Après quelque temps, je vis un regroupement de maisons. Je toquais à l’une des maisons pour demander l'hospitalité et une femme accueillante vint m’ouvrir. Elle semblait âgée mais ses vêtements étaient brodés de fine soie, de perle, de lapis lazuri, et tant d’autres choses précieuses. Il était facile de deviner que cette personne était riche. Elle me laissa entrer et me fit visiter. La maison était composée d’un étage et elle était énormément décorée. J’installai les enfants à l’étage et descendis au rez-de-chaussée. Je contais toute l’histoire à cette femme qui m’avait offert l’hospitalité. Elle fut un peu étonnée de mon histoire mais elle resta toujours attentive. Puis, il fut temps d’aller dormir. Je m’installai avec mon dragon sur un canapé et m’effondrais de fatigue.

Le lendemain, je vis tout surpris un bébé dragon à côté de moi. Mon dragon renaît et sa couleur avait changé. Il était devenu tout noir. Il m’était maintenant impossible d’aller attaquer Darklord, je devais donc m’entraîner. Demandant à la femme si je pouvais rester chez elle le temps d’entraîner mon dragon, elle accepta sans hésiter et me dis que je pouvais considérer chez elle comme chez moi. Je commençais désormais l’entraînement. Chaque jour mon dragon devenait plus fort et grandissait à une vitesse incroyable.

Deux semaines plus tard, le printemps était arrivé et mon dragon maîtrisait enfin le vol. Mais alors que j'offrais à mon Martio une ballade, le dragon qui s’était enfuit la fois où j'étais parti couper du bois, apparu. Il semblait plus fort que mon dragon et voulu se battre. Sachant que l'écart de force était trop grand, je fus obliger de fuir. Notre ennemi le sachant aussi se lança à notre poursuite. Etant impossible de le semer, nous nous enfonçâmes à la première forêt en vue. Notre ennemi nous suivit quelques instants puis, nous ayant perdu de vue abandonna sa poursuite.
Nous avions échappé à ce dragon mais Martio, étant grandement fatigué de cette course-poursuite, nous décidâmes de passer la nuit dans cette forêt. Elle semblait grande et les arbres tellement haut que la lumière les traversait difficilement. Les animaux qui y habitaient étaient tous effrayés de ma présence ce qui, m'arrangeais. Mon dragon et moi commencions à avoir faim; nous allâmes cueillir les nombreux fruits qui poussaient dans cette forêt.

Le soir tombait, préparant un camp pour la nuit, Martio commençait à manger les fruits récoltés. Je le rejoins peut après, et une fois mangé, nous passâmes une nuit plutôt agréable dans ce camp. Mais le lendemain matin, je fus surpris de voir autour de moi trois dragons sylvers qui attendaient que je me réveille. Leurs demandant qui ils étaient, je ne reçu aucune réponses et n'avaient l'air visiblement pas très amicales. Ils nous forcèrent à les suivrent.


[b]Chapitre 2 : Le royaume de Sigure[/b]

Après quelques heures de vol un château se fit apercevoir. Nous entrâmes dedans, et ils nous enfermèrent dans les douves du château. Nous étions dans une cellule qui semblait être vieille d’au moins un siècle et qui était éclairée par une petite fenêtre, la pierre était très effritée, et le sol n'était pas très stable. Ne comprenant pas pourquoi nous étions ici, je criais. Mais ce fut en vain. Nous attendîmes donc que quelqu'un vienne. Après un bon nombre d'heures d'attentent, un dragon vint. S'approchant de notre cellule, il l’ouvrit et nous ordonna de le suivre. Nous fîmes ce qu’il dit et il nous emmena devant un certain Sigure qui était le roi de ce château. Je fus tout étonné de voir que Sigure n’était autre que le dragon que j’avais croisé près de la forêt de mon village et aussi pendant que j’avais offert à mon dragon une promenade. Le roi et moi discutâmes :
- Hum...comme on se retrouve, mais cette fois ci, tu ne m'échapperas pas. Tu as déjà essayé de me tuer, mais heureusement, en vain. Mais même si cela le fut, tu mérites la mort pour tentative d'assassinat !
- ? Alors, comme ça, t’es un roi ? Ha...bah de toute façon quel que soit mes paroles je suppose que cela ne change rien non ?
- Hum...voilà un homme sage, et bien tu seras exécuté à l'aube demain.
- ...
On m'emmena dans ma cellule. Connaissant déjà mon destin, je n'avais plus qu'à repenser à diverses pensées. La journée passait lentement et bientôt le soir vint. Je regardais à travers la petite fenêtre l’endroit ou nous étions. Puis, commençant à avoir sommeil, je me blottis contre mon dragon et m’endormis.

Le lendemain, je me réveillais et vis avec surprise que la porte de ma cellule était ouverte ! Je sortis et vis que les gardes étaient morts. Toutes les cellules étaient ouvertes. Il y avait du sang partout sur les murs. Je remontai vers le rez-de-chaussée et vis avec effroi le roi mort sur son trône avec un papier épinglé sur son corps. Je regardai le papier, dessus était inscrite la signature de Darklord. Il était donc passé par là, même si je n'avais aucun sentiment pour ce peuple, je me devais quand même de le venger.

[b]Chapitre 3 : Le sage[/b]

Je n’avais pas de piste mais je ne contrôlais plus ma rage. Ce Darklord en avais fait de trop. Je sortis du château de Sigure et m’envolai vers le sud. Je sentis des gouttes, un orage se préparait mais je n’y fis guère attention je continuai ma route en pensant à tout le mal que ce Darklord avait fait. Mon dragon obéissait mais il savait bien que mon action allait courir à notre perte. Quelque temps après, je vis une montagne gigantesque qui dépassait le ciel et les nuages. Une voix résonna dans ma tête et elle me demanda de me calmer et d’escalader cette montagne. Cela éveilla ma curiosité et j’oubliais complètement Darklord, enfin pour le moment...

Je décidai de jouer le jeu et d’escalader cette montagne du pied jusqu’au sommet. La montagne semblait infinie mais ce n’était qu’une illusion, à peine quelques heures après j’aperçus le sommet mais je n’osais point regarder en dessous de moi, car je savais que cela m’aurait effrayé. J’arrivai enfin au sommet lorsque je vis qu’une grotte y était et que la lumière d’un feu en émanait.
J’entrai dedans et je vis un sage :
- « Bienvenu ! » me dit-il
- « Bonjour ! » lui répondis-je
- « Tu as finalement réussis à escalader cette montagne, je vois que tu as du courage, mais dis-moi tu te demandes pourquoi je t’ai demander de venir ? »
- « Oui je voudrais bien savoir, que voulez-vous de moi ? »
- « Très bien, je voulais t’informer de quelque chose que tu dois savoir avant que tu ne fonces tête baissée contre Darklord. Darklord est mort il y a plus de cinq mille ans.
- « Mais alors qui se cache derrière lui ? »
- « J’ai bien dis que Darklord est mort. Juste mort. Mais cela ne lui empêche pas de se réveiller et de venir semer la terreur à nouveau dans notre monde. Sache qu’il n’a pas plus se réveiller tout seul, quelqu’un a utilisé un sort très puissant pour le réanimer. Je voulais surtout te prévenir que Darklord est invincible, il a subit une malédiction. Cette malédiction lui empêche de voir la lumière du jour sans ça il disparaît mais la nuit il peut venir et il est insensible à la douleur.
- « Alors comment dois-je faire pour le vaincre ? »
- « Le seul moyen de le vaincre est d’utiliser l’épée de lumière alias Kusanagi. »
- « Et vous savez où se trouve cette épée ?
- « Cette épée se trouve dans la queue d’un dragon à huit têtes dont la tanière est dans les marais de Susano-wo.»
- « Merci beaucoup mais au fait qui êtes vous ? »
- « Moi ? Je suis l’un des quatre sages qui a aidé à la création de Bahamut et Darklord en est un aussi. »
- « Quoi ?!? Vous n’êtes pas mort ? »
- « Non aucun des quatre sages n’est mort et si Darklord veut réunir les quatre enfants c’est parce qu’il sais qu’il ne pourra forcer ses frères à le ré invoquer mais cela t’est inutile dans ta quête maintenant je te demande de partir. Reviens me voir lorsque tu auras l’épée. »


[b]Chapitre 4 : Les marais de Susano-wo[/b]

Je sortis de la grotte et l’orage éclata. Je me dis qu’aller dans un marais pendant une pluie me compliquerait la tâche mais je n’avais pas le temps d’attendre. J’allais donc en direction des marais en plein vers l’Ouest. Tout le monde connaissait ces marais mais personne n’avait osé y aller.
Alors que je m’approchais des marais l’orage se calma et une fois les marais l’orage disparut complètement et le soleil fit son apparition. Je fus étonné mais me dis que ce n’était pas plus mal.
Les marais étaient gigantesques et je n’arrivais pas à repérer le dragon en question.
Voyant mon impossibilité à trouver ce que je cherchais je décidai d’utilisé une autre tactique.
Je cherchai de la nourriture et trouvai un serpent des marais. Le tuant, je le fis cuire avec un feu qu'avait préparé Martio.
L’odeur de la nourriture attira le dragon que je vis approcher. Il était rouge, énorme et avait effectivement huit têtes. Je regarda sa queue et vis une lame dépasser. Elle était étincelante.
Je décidai de me cacher pendant que le dragon s’approcha de son repas. Puis profitant de son inattention car il mangeait. Je dis à Martio de lui brûler ses ailes. Mais malheureusement le dragon nous vit approcher et il attaqua avec un coup de queue. J’esquivais l’attaque et réessayais de lui brûler les ailes. Je rata de nouveau et me pris un gros coup de patte qui me fit voltigé. Je changeai de plan, je descendis de ma monture et lui demandai d’occuper ce dragon pendant que j’exécutai mon plan.
Mon dragon obéit et vola dans tous les sens. Je profita de cette occasion et trancha le bout de la queue avec mon épée. Le dragon hurla. Je récupérai mon arme et je pris le bout de queue avec moi et demandai à Martio de me prendre. Je montai dessus et fuis de justesse alors que le dragon était en train de réduire les marais à néant. J’ouvris le bout de queue et pris l’épée toute ensanglantée. Je devais maintenant retourner voir le sage pour savoir que devais-je faire maintenant.


[b]Chapitre 5 : Destination finale[/b]

J’escaladai la montagne et rentrai à nouveau dans la grotte. Je revis le sage qui me salua :
- « Te revoilà, je vois que tu as survécu et que tu as Kusanagi en ta possession. »
- « Oui, je n’ai pas eu besoin de tuer le dragon j’ai juste coupé sa queue. Suis-je maintenant prêt pour aller me battre contre Darklord ? »
- « Patience petit, il va te falloir attendre la nuit pour aller le vaincre. »
- « Je ne peux pas aller le voir en plein jour ? Je sais qu’il a reçu une malédiction et qu’il ne peut pas sortir le jour mais il doit bien se cacher quelque part non ?
- « Darklord a créé une dimension qui ne s’ouvre que la nuit. Le portail apparaît près de ton village dans la forêt où jadis tu coupais du bois. »
- « Voilà donc d’où venaient ces dragons. Je comprends mieux maintenant. Il me faut aller là bas lorsqu’il fera nuit ? Très bien j’y serais. »
- « Et bien, bonne chance ! »
Je le remerciais et partis. La nuit commençait à tomber. Me dirigeant vers la forêt qui n’était plus vraiment une forêt à présent, je vis un portail ouvert une fois arrivé. Je fus légèrement étonné mais j’entrai dedans. Après le portail traversé je vis un monde étrange ou le noir était quasi-total. Mon dragon cracha un jet de flamme et je vis un bout de bois. Je le pris et fis une torche avec. Je regardai autour de moi et vis des corps de dragons mort un peu partout. Puis je remarquai un bâtiment qui émanait une énergie ténébreuse. J’entrai et vis une grande pièce éclairée par une boule d’énergie ténébreuse. Elle n’éclairé pas très bien mais suffisamment pour voir ce qu’il y avait dans la pièce. Soudain je vis un homme en train de tuer un autre qui suppliait. Il lui arracha les membres un à un. Je fis irruption et lui demandai d’arrêter. L’homme se tourna vers moi et fis un sourire.
- « Hum, tu dois être le fils de ce Tuistmeur je me trompe ? »
- « Non, vous avez entièrement raison et je suis venu le venger lui, et Sigure. »
Il lâcha le corps qu'il tenait et poursuiva :
- « Je vois, aussi têtu que son père hein ? Lui était venu me tuer car mon règne le gênait. Mais finalement il m’a bien servit, dommage que j’ai du le tuer en arrêtant son cœur. »
- « Je m’y attendais, je savais qu’il n’avait pas pu mourir comme ça. Mais qui vous a libéré ? »
- « Hum…tu veux le voir ? Tiens regarde, (il désigne le corps qui a tuer au moment où j’ai fais irruption) cette homme ma libéré mais il voulait me contrôler. J’ai refusé et l’ai tuer. Mais je suppose que tu veux te battre maintenant ? »
- « Je dois te tuer pour venger tout ceux qui ont souffert par ta faute. Prépare toi à mourir. »
Le combat commença. Darklord, d’un simple geste nous envoya mordre la poussière. Je fus surpris moi et mon dragon d’une si grande puissance. Je me relevai et j’entendis Darklord dire :
- « C’est tout ce que tu es capables ? Tu me déçois. »
Je me lançai sur Darklord mais à chaque fois il me repoussa d’une onde de choc.
La fatigue s’accumulait et je ne n’arrivais pas à le toucher. J’essayais plusieurs feintes mais impossible, c’est comme si il devinait ce que j’avais préparé.
- « Bon la rigolade a assez duré, tu n’es même pas capable de me toucher mais maintenant c’est à moi d’attaquer. »
Il concentra une onde de choc surpuissante. Je profitai de ce moment, je fonçai sur lui et essayai de le transpercer avec Kusanagi. Malheureusement, il esquiva mon attaque sans peine et m’envoya son onde de choc qui m’envoya m’écraser contre un mur. J’étais à bout de souffle, je n’arrivais même plus à me relever.
Il s’approcha de moi, baissa sa garde et me regarda d’un air déçu :
- « Le combat est terminé, tu n’es même plus capable de relever la tête. Sinon j’ai une offre pour toi : que diras-tu de travailler pour moi ? En échange de loyaux services, je donnerai un don d’immortalité à qui tu voudras, il pourra vivre indéfiniment ! »
Je criais le plus fort que je pouvais :
- « Non, je refuse, jamais je n’accepterais de travailler pour toi. »
- « Ils sont têtu dans cette famille, pourtant ton père a cédé, faut dire qu’avec les tortures que je lui avait faite. »
- « Espèce de ù$¤*% qu’as-tu fais à mon père ? »
La rage montait en moi, je pris toute les forces qu’ils me restaient, me relevai et le transperçai avec l’épée. Il hurla de douleur, puis tomba par terre et me dit :
-« Sale garnement, tu vas me le payer. »
Ce fut sa dernière parole, nous nous écroulâmes tout les deux.



[-][u]Acte III : Horreur du passé.[/-][/u]

[b]Chapitre 1 : La Disparition.[/b]


- « Tu ouvres les yeux, enfin ! »
- « Où... où suis-je ? Qu'est devenu Darklord ? »
- « Calmes-toi ! Tu as besoin de repos, je t'ai recueillis près d'un village en ruines. »
- « ...mais, où est mon dragon ?»
- « Je t'ai apporté une collation, reposes-toi pour l'instant.»
La jeune femme parta peu après. Voulant me lever pour me dégourdir, je senti un douleur aux côtes. Je fus obliger de rester ici quelques temps jusqu'à ce que mon état s'améliore.
J'appris plus tard que j'étais dans une écurie.
Après deux semaines de repos, je fus à nouveau sur pied. Ne perdant pas une minute, remerciant la jeune femme, je sortis de la maison, empruntai un cheval et galopai. Je traversai quelques forêts mais je ne vis rien. Soudain alors que je galopai dans une plaine, une fissure sortie du sol et me frôla. Une étrange créature en sortie. Je n'y fis guère attention et continua ma route. Mais cette créature me poursuivait. Elle se déplaçait tellement rapidement qu’elle me rattrapa sans difficultés. Je m’arrêtai et la regardai fixement. Elle était d’un vert violacé, dépassait largement un humain et se déplaçait sur ses quatre pattes. Sa tête était camouflée d’une touffe verte qui empêcha de voir son visage. L’air inquiets je lui demandais :
- « Qui es-tu, que me veux-tu donc ? »
- « Je m’appelle Grînscinyä et je suis l’un des sept gardiens de la terre. Et je suis venu t’avertir d’un grave problème. »
- « Je n’ai pas le temps d’écouter tes salades, je dois retrouver mon dragon. »
- « Je sais où ton dragon est emprisonné et jamais tu ne pourrais le retrouver tout seul. Je veux bien te dire si tu m’écoutes. »
Je m'arrêtai.
- « Qui me dis que tu me racontes la vérité ? »
- « Hum…si tu ne crois pas en moi, pars et ère comme un demeuré en recherchant Martio. »
- « Comment connaissez-vous le nom de mon dragon ? »
- « J’espère que cette preuve te seras satisfaisante. »
- « Très bien, dites-moi tout. »
- « Il est emprisonné dans la tombe du serviteur des ténèbres alias "Samhitâs" »
- « Et où se situe cette tombe ? »
- « Aux ruines d’un ancien temple. Pour y accéder, il te faudra trouver les deux statues noires et les placer devant l’ancienne entrée. Le chemin s’ouvrira alors.


[b]Chapitre 2 : Le village hantée[/b]

Alors que je partais vers Glangua, une personne me stoppa. Elle semblait vendre de nombreux objet mais je vis près d’elle une charrette retournée dû sûrement à un accident.
- « Bonjour cher voyageur, tu semble partir en direction de Glangua, et je te vois mal équipé. »
- « Je suis désolé mais je n’ai que très peu d’argent et…. » Le marchand me coupa.
- « Ce n’est pas bien grave, tout ce que je te demande c’est de m’emmener à Glangua j’ai affaire là-haut. Si tu m’amènes à cette ville avant l’aube de demain, je te donnerai quelques objets de valeurs »
Je réfléchis quelques instants, je passais par glangua, il ne me gênera pas.
- « Hum…j’accepte ta proposition, monte sur ma monture. »
- « Je te remercie énormément voyageur et je te serais redevable mais dis moi, quel est ton nom ? Et quel est ton but ? Pour ma part je me nomme Tèlhas et je suis marchand. »
- « Mon nom est Cochoncuit et je suis à la recherche de mon dragon. J’espère que ta curiosité est satisfaite. Sur ce, je n’ai pas de temps à perdre, partons car Glangua se situe à une bonne cinquantaine de kilomètres. »

Après une vingtaine de kilomètres, je décidai de faire une pause pour mon cheval.
- « J’aimerais savoir Cochoncuit, où as-tu eu cette brave bête ? Elle me semble très compétente. »
- « Dans une écurie, elle se nomme Enopa. Mais je ne compte pas la garder car elle ne m’appartient pas. »
Je laissa Enopa boire puis nous reprîmes route.
- « Dis-moi Tèlhas, que vas-tu faire à Glangua ? »
- « Et bien demain s’y trouve le grand marché des Spanos. Il est en l’honneur d’un groupe d’hommes qui jadis ont repoussés les envahisseurs qui tentaient de piller cette ville. »
- « Je ne vois pas le rapport avec un marché… »
- « Et bien avant on la fêtait en se promenant dans la ville. Puis peut après tu te doute que le marché est parfait à ce moment là, c’est pourquoi c’est un marché maintenant. »
- « Je comprends, nous devons avoir fait la moitié du chemin et la nuit tombe, Arrêtons nous dans ce village. »
Le village semblait désert et seul une lumière émanait de l’auberge. Juste à côté je vis une grange. Je fis entrer Enopa dedans et m’approchai de l’auberge. Elle semblait vieille mais en bon état. Je n’arrivais pas à distinguer la couleur à cause de l’obscurité mais la peinture semblait effritée.
Nous entrâmes dans l’auberge et nous vîmes un seul un homme était assis derrière le comptoir.
- « Bonsoir à vous étrangers, je vois que vous n’êtes pas au courant de la nouvelle qui pèse sur ce village.
- « Et bien non, pourrais tu nous renseigner ? » Lui répondis-je avec curiosité.
- « Depuis la semaine dernière, un ancien esprit rôde dans ce village et tous les habitants se sont enfuient de peur. Cet esprit apparaît la plupart des nuits. »
- « C’est ridicule, voyons...mais dites-moi, pourquoi êtes vous resté ici si les autres habitants sont parti ? »
- « Et bien il faut dire que je ne crois guère à ce genre de chose. De plus je ne saurais où aller si je devais partir. »
- « Pouvons nous passer la nuit ici ? »
- « Oui, mais il vous faudra payer comme toute auberge. »
~Je n’ai guère envie de passer la nuit ici ~ me murmura Tèlhas.
– « Voici de quoi passer une nuit, sur ce, nous allons nous coucher.
L’aubergiste nous donna deux clefs portant le numéro 7 et 12. Nous montâmes des escaliers et aboutîmes sur un long corridor. A droite se situait les chambres paires et à gauche les chambres impaires. Je désignais deux portes et dis :
– Voici ta chambre et voici la mienne, si tu as un problème tu n’as qu’à frapper à la porte.
Je rentrai dans ma chambre et tombai de fatigue.
Mais alors que je m’étais endormie, on frappa à ma porte...


Chapitre 3 : L’esprit maudit

-« un spectre, un spectre » hurlait Tèlhas en suffoquant de peur et en martelant la porte de ma chambre de violents coup de poings. Ouvrant celle-ci, je lui répondais :
-« voici donc l’infamie qui hante ces lieux, conduit moi à lui ! » répondis-je désireux d’en savoir plus. Tèlhas alors m’indiqua clairement sa chambre à l’aide de sa main tremblante alors que son visage ne cessait de pâlir de façon exponentielle.
Je me dirigeais alors vers la chambre en question en tenant mon épée fermement dans ma main, même si j’avais des doutes sur son utilité face à un spectre ou je ne sais quel autre genre de fantômes... Là, une fois à ma grande surprise, je vis bel et bien un spectre !
« Shellan » gémissait-il « Shellan »… intrigué, je me mis alors en tête de le questionner…
« Et qui donc est ce Shellan ? Lui demandais-je de façon clair en articulant correctement et lentement les syllabes.
« Dragoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon » gémit-il en haussant le ton !
« Un dragon ? » m’interrogeais-je, puis après réflexion je lui demandais où je pouvais trouver ce dragon.
« Tombe...Samhîtaaa ! » Répliqua alors le spectre avec une rage sans précédent !
« Diantre » me dis-je, « exactement l’endroit où le gardien de la terre m’avait indiqué l’emplacement ou Martio était retenu prisonnier !
De multiples dragons auraient été fait prisonnier par Samhitâ ? L’esprit égaré était-il le dragonnier d’un de ces dragons retenus ? Comment avait-il trouvé la mort ? Alors que toutes ces questions taraudaient mon esprit, je retournais dans ma chambre en expliquant à Tèlhas que je ne pouvais rien faire, mais que par contre il n’y avait aucun danger, je lui préconisais également d’aller chercher la clef d’une autre chambre.


[b]Chapitre 5 : un voyage contrasté[/b]

Le lendemain, nous prîmes la route de Glangua. Sur le chemin je repensais alors aux paroles du patron de l’auberge m’implorant de faire quelque chose. Je lui promis alors de régler le problème d’une manière ou d’une autre.
La première partie du voyage était vraiment particulièrement monotone, celle-ci alimenté par des conversations stériles et les bruit des galopement d’Enopa. Mais, alors que Glangua était en ligne de mir, un arbre s’effondra juste devant nous ! Enopa tenta par tout les moyens de s’arrêter et fini par se coucher sur le sol afin d’éviter le choc. Tèlhas, hélas pour lui, se retrouva avec une jambe brisée par la violence de la chute. De mon côté, à moitié étourdis, je sortis Kusanagi de son fourreau en me redressant péniblement.
« La bourse ou la vie » Hurlait alors un bandit sortant des hautes herbes. Alors que Tèlhas désespérait à l’idée de perdre sa précieuse marchandise et serait très fort ses quelques sacs.
« Range ça et il ne t’arrivera rien » me rétorqua alors le brigand qui était maintenant accompagné de deux convives.
« Je ne cède pas au chantage » rétorquais-je alors d’une voix censée être intimidante.
« Alors crève !!! » hurla le premier brigand en se précipitant sur moi.
Là, d’un habile pas chassé, j’esquivais son attaque et en profitait pour lui asséner un violent coup d’épée sur l’épaule. Celui-ci continua sa course avant de s’effondrer quelques quelque mètres plus loin sous la douleur. Les deux autres brigands surpris par ma capacité à récupérer et mon habileté au combat avait tout de suite l’air moins confiant. C’est sûrement pour cela qu’ils tentèrent une attaque combinée sur ma personne, mais celle-ci était téléphonée, et lorsque ceux-ci se ruèrent sur moi, je pu aisément leur balafrer le visage en une seule taillade circulaire.
Je restais attentif en rangeant mon épée, pendant que Tèlhas me baisait les pieds en me remerciant. Ce qui me surpris beaucoup, mais après tout, sa marchandise avait peut être plus de valeur que je n’avais pu le croire. Je du le porter moi-même pour le remettre en scelle après lui avoir fait une attelle pour sa jambe. Puis nous sommes repartis sur le dos d’Enopa qui de son côté n’avait bénéficié que d’une éraflure sur le flanc droit.

[b]Chapitre 6 : L’arrivée à Glangua.[/b]

Enfin, nous parvîmes à Glangua. Nous avions de nombreuse heure de retard, mais apparemment le marché battait toujours son plein.
Je conduis Tèlhas dans une auberge qui lui donna l’assistance dont il avait besoin et un lit. De mon côté je lui offris un repas après avoir trinqué à notre réussite.
Mais les heures passèrent, et le moment était venu pour moi de quitter Tèlhas.
« Merci pour tout ce que tu as fais, pour te récompenser, je te fais don de deux précieux trésor. Tout d’abord cette côte de maille, avec ce gilet tu sera invincible » me dit-il en me le tendant pendant que je le regardai avec des yeux ébahis.
« Puis, je te fais cadeau de cette pierre magique, elle a le pouvoir d’invoquer Shevarash et de provoquer la fusion corps et âme de deux êtres.
Vous êtes sûr de ce que vous dites ! lui répondis-je alors on ne peut plus surpris !
« Bien sûr » me dit-il en me tendant la pierre luisante
« Merci pour ta loyauté, bon marché, et adieu. »
Alors que je lui faisait signe de la main, je quittais la ville sous le couché de soleil naissant. Je me serai bien attardé plus longtemps dans cette contré, mais hélas le temps me manquait, et je devais me rendre sur la tombe de Samhitâ.


[b]Chapitre 7 : Recherche laborieuse[/b]

Je me suis alors mis à fouiner dans les différentes taverne afin de trouver la localisation d’un quelconque temple. Après avoir parcouru quelques tavernes toute aussi malsaines les unes que les autres, j’eu la malchance de tomber sur la pire taverne qu’il m’eu été donné de visiter.
La, alors que je m’installait sur une table en examinant les différentes personnes présentes, l’une d’elle, d’un gabarit imposant me fixa alors avant de s’approcher avec une démarche légèrement chaloupé.
« Qu’est-che ta mregarder comme cha toi ! » Me dit-il alors en grognant. « Navré, je cherchais simplement quelqu’un » Répondis-je alors d’un air désolé.
« Tu mcherches, ch’est cha ! » Hurla-t-il en se faisant menaçant.
« Pas le moins du monde, allons, du calme » dis-je sur un ton censé le calmer.
Mais malgré mes tentatives pour apaiser cette personne, celle-ci sortit alors sa hache ! La d’un grand coup, il tenta de me fractionner le crâne, mais grâce à une esquive habile, il ne fit que fractionner la table sur laquelle j’étais assis. Là, pris de cour je dû sortir mon épée, j’entrepris un coup circulaire, mais là, à ma grande surprise, il esquiva celui-ci en se baissant, j’avais vraiment sous estimé ses réflexes ! Bien entendu, il profita de mon temps de récupération, particulièrement long aux vues de l’assurance que j’avais de le toucher, pour m’asséner un grand coup de hache dans le ventre, qui me fit décollé.
Je cru alors que mon heure était venu, dans les airs, je repensais à Martio que je n’aurai pu la chance de revoir. Mais là, après ma chute brutale sur le planché, je pris conscience que je n’avais absolument aucune douleur au niveau de mon ventre… la fameuse côte de maille avait tenu ses promesses. Ainsi, au moment ou il se pencha pour constater les dégâts qu’il m’avait infligés, je pris le soin de lui enfoncer ma lame en pleine gorge. Alors que le sang s’écoulait partout, je m’échappait le plus rapidement possible de la taverne, en laissant tout ses occupant qui semblait trouver se genre d’évènement banal au vues de leurs réactions.

Dans une autre auberge (beaucoup plus fréquentable) j’eu alors la chance de rencontrer un explorateur assez expérimenté.
Après quelques présentations et une brève discussion, je me mis alors à le questionner.
« Je suis à la recherche d’un vieux temple qui servirait désormais de tombeau, serais tu en mesure de m’aider cher ami ? »
Après quelques secondes de réflexion, il me dit « tu dois sûrement parler du temple de Tarmon, je m’y suis rendu il y a peu, mais il a déjà été pillé à de nombreuses reprises, n’espère donc pas y trouver des masses de trésors »
« Non, justement, le temple que je cherche ne semble pas avoir été exploré et encore moins pillé »
« Dans ce cas, je n’en vois que deux, celui de Samhitâ et celui de Vultad »
« je te déconseille le premier, aucun voyageur n’en est revenu, et pour le 2eme il a déjà été exploré mais sans aucun succès. »
« Merci énormément, pourrais-tu m’indiquer les emplacement sur cette carte ».lui demandais-je en tendant ma carte de route. « Soit, mais la vie est chère et je vais en échange te demander une rémunération » me dit il en prenant sa plume. « Cela va de sois » répondis-je alors en mettant ma main à la bourse.
Aussitôt mon verre vidé, je partis à la recherche du temple de Samhitâ. Celui-ci se trouvait à une bonne centaine de kilomètres de la ville, dans une plaine rocheuse et peu hospitalière. Un petit village se situait à proximité, et après mon long trajet je pris le soin de m’y arrêter pour y passer la nuit avant de continuer mes recherches.


[b]Le temple de Samhitâ.[/b]

La plaine était véritablement déserte, de l’herbe, rien d’autre, pas le moindre mulot, pas le moindre oiseau. De plus, je sentais qu’Enopa n’était vraiment pas à l’aise.
Celle-ci s’étendait jusqu’à l’horizon des 4 points cardinaux lorsque je fus arrivé à destination, après bien entendu des heures entières à galoper de manière méthodique.
À destination, je ne trouvais alors qu’un étroit mais profond fossé, avec des statues noirs a ces extrémités : quelqu’un m’avait précédé. Au fond de ce fossé nous pouvions distinguer une porte de fortune. Après quelques coup d’épaules, celle-ci céda dans un craquement sourd… moi qui pensais tout de même rester assez discret, c’était raté.
Une fois la porte passée, je dû traverser un long mais étroit couloir, semé de plante qui me faisait trébuché tout les dix pas. Au bout du couloir se trouvait un large hall. De nombreux autres couloirs déboulaient sur ce hall, et je pensais que les recherches allaient être interminables. Des traces de pas jonchait le sol, la taille de celle-ci était tout aussi impressionnante que la distance qui séparait chacune d’elle. Là, une fois arrivé au centre de ce même hall, un grincement lourd retentit.
Une large porte sur le côté droit du hall venait de s’ouvrir sur un large colosse munit d’une massue. « Je suis la gardien de ce temple, n’espère pas continuer plus loin sans avoir eu à m’affronter ! »
Je sortis alors mon épée en comprenant pourquoi aucun voyageur n’avait pu revenir. À ce moment, un cadavre derrière le colosse attirait mon attention. Celui-ci était mort récemment, aux vues de l’avancement de sa décomposition qui semblait être nulle.
Le colosse s’avançait alors vers moi, sa vitesse de déplacement était en totale contradiction avec les traces de pas sur le sol. Etait-ce une ruse ? Quoi qu’il en soit je restais sur mes gardes tout en commençant à me déplacer latéralement. Là, il accéléra quelque peu avant d’infliger un grand coup de sa massue dans ma direction. D’un saut sur le côté j’esquivai aisément l’attaque. Je profitais du temps de récupération qui lui était nécessaire pour alors me retrouver derrière lui. Et à ma grande surprise, je vis qu’une lance était logée entre ses épaules. Je comprenais alors sa relative lenteur. Je jetais un œil sur le cadavre que j’avais vu précédemment en me disant que celui-ci devait être un grand guerrier pour être parvenu à loger sa lance à cet endroit.
« Tu as l’air blessé » Hurlais-je alors « tu ferrais mieux d’abandonner le combat ! »
« Je ne peux pas trahir mon maître » Dit-il fermement en se ruant de nouveau sur moi.
« Tant pour toi » Rétorquais-je alors en refaisant une fois de plus le tour du colosse après avoir esquivé sa nouvelle attaque. À ce moment, je lui mis un violent coup dans la cuisse, tout en prenant garde de ne pas planter mon épée. Le gardien tomba sous un bruit sourd. Je m’approchais de lui pour vérifier son état. « achève moi » lança-t-il d’une voix agonisante « non, je ne peux pas faire ça » lui répondis-je alors « achève moi » redit-il « tu ne peux plus rien faire pour moi et ma vocation était de mourir au combat, alors je t’en prie… je souffre depuis plusieurs jours, mon maître n’a toujours rien fait pour moi alors que je lui ai juré allégeance jusqu’à la fin des temps. Je t’en prie, achève moi, seule la mort peut me libérer de ma souffrance et de ma captivité… » Avec une certaine tristesse j’enfonçais ma lame dans le cœur de ce formidable guerrier, en me disant qu’il aurait sans doute mérité une meilleure destiné que celle-ci aux vues de son esprit si raffiné. « Prend la couloir à la porte rouge si tu veux espérer trouver mon maître dans ce labyrinthe » Puis, il poussa un cri au moment ou la lame transperça son cœur, un cri entre la douleur et le soulagement « Merci, adieu… » lança-t-il dans un dernier soupir.
Avant de prendre la porte rouge, je pris le soin d’examiner le cadavre de la personne qui avait réussi l’exploit de loger sa lance entre les épaules du colosse. En signe de respect, je n’eu le détroussa point, et me contenta d’observer. Une lettre était glissée dans sa poche…

« En ce, je me suis résigné à entrer dans le temple afin de retrouver Shellan, j’ai mis plusieurs semaines à réunir les deux statues noires, et on peut dire que j’ai eu de la chance. Mon dragon est ma raison de vivre, je ferrai tout pour lui, je ne l’abandonnerai jamais. J’écris cette lettre car je ne sais ce qu’il adviendra de moi. À la personne qui trouvera cette lettre sur mon cadavre, je vous prie, s’il n’est pas trop tard, de libérer mon dragon, prenez mon équipement si nécessaire, merci… »

[b]Chapitre 8: Le maître des lieux[/b]

La résistance de la fameuse porte rouge me poussa à utiliser un statue en guise de bélier afin d’avoir raison d’elle. Une fois celle-ci franchis, je me retrouvais dans un hall gigantesque.
De nombreuses cellules y étaient, ainsi que des cadavres de dragons…
Là, au centre se tenait un démon très imposant.
« Je te félicite pour être parvenu jusqu’ici, mais hélas pour toi ta route s’achève ici »
« Je ne partirai pas sans mon dragon ! » rétorquais-je alors violement.
« C’est lui que tu cherches ? » me dit-il en montrant une cellule où était enfermé Martio !
« Martioooooo » hurlais-je alors en me précipitant vers la cellule.
« Puisque c’est ton souhait, alors je te le rend » dit-il en ricanant et en ouvrant la cellule « Je vais vous tuer tout les deux, et je me nourrirai du sang de ton dragon !!!! » continua-t-il.
Une fois la cellule ouverte, Martio me rejoignit alors en se précipitant.
« Ensemble, nous pouvons le vaincre » dis-je à Martio en l’enfourchant.
Là, le démon brisa le toit du temple, et nous sortîmes pour débuter le combat.
Le démon était très rapide, il infligea de nombreux coups à Martio, et celui-ci ne pu rien faire. Alors que Martio tombait, il expédia une boule de feu sur le démon qui fut certes touché de plein fouet, mais loin d’être gravement atteint.
Le combat s’annonçait au final beaucoup trop difficile, voir impossible.
Quand soudain, une voix raisonna dans ma tête.
« Je suis Shellan, je suis enfermé dans une cellule du donjon, viens me délivrer et je te prêterais main forte »
Hallucinais-je ? Non, Shellan venait de me parler via la télépathie ! À la grande surprise du démon, je me précipitais vers les cellules sur le dos de Martio qui était parvenu à amortir ma chute. Shellan me guida par télépathie, et les flammes combinées des deux dragons eurent finalement raison de la porte. Le démon s’énerva alors et se déchaîna sur Shellan, après plusieurs coups celui-ci l’expédia au tapis avec une très grande violence. Le pauvre était hors d’état de combattre. Que pouvions nous faire ?

[b]Chapitre 9 : La fusion[/b]

Je sentais que Martio désespérait. Je repensais alors à la fameuse pierre de fusion…
Pendant que Martio évitait les assauts du colosse de manière rusé, je lui fis par des effets de cette pierre.
« Alors dans ce cas, utilisons là ! » me dit-t-il !
« Martio, nous ne serons plus les mêmes, et je ne te ferrai pas gagner moult force ! »
À ce moment, Shellan intervint par télépathie au sein de notre discussion.
« Il ne me reste plus beaucoup de temps à vivre, si vous le désirez, je peux participer à la fusion »
« Soit, alors profitons en ! Avant de nous faire écraser, c’est la seule solution »
Nous rejoignîmes alors Shellan, pendant que je me munissais de la fameuse pierre

« Tu es vraiment sûr Martio ? »
« Nous n’avons guère le choix… »

Là, je prononçais l’incantation en disant, comme le marchant me l’avait mentionné sur l’explicatif, le nom des deux dragons.
Le sol trembla alors, le ciel s’obscurcit soudainement. Et là, dans un nuage de vapeur et de flamme, Shevarash fit son apparition.
« je peux accéder à ta requête » me dit-elle
Mais en échange, je te demande d’abandonner la voie blanche et de suivre la mienne.
Moi qui avait été un adepte de la voie blanche durant toute ma vie, j’étais alors contraint de servir le mal »
Alors que je répondais par l’affirmative, Shevarash me préleva de mon sang en guise de signature.
Puis dans un chaos immonde, fit fusionner les deux êtres.

[b]Chapitre 10 : Le dragon nouveau[/b]

De ce chaos sortit un nouveau dragon. Sa taille était légèrement plus grande que celle de ces deux composants, celui-ci était bicolore et comportait des caractéristiques physiques des deux dragons. Mais malgré tout, il possédait autant de membres qu’un dragon « ordinaire ».
Le démon, qui s’était alors caché suite à l’invocation refit surface.
« Cette fois c’en est trop, je vais te réduire en poussière, qui que tu sois ! »
Le démon s’élança alors avec une hargne incommensurable sur le nouveau dragon.
Mais là, le dragon esquiva son assaut et riposta avec une charge d’une telle violence que le démon fit un véritable vol plané.
Là, alors que le démon flottait dans les airs, le dragon lui expédia une boule chargé gigantesque.
Le démon explosa alors dans les airs sans laisser de trace.
J’étais stupéfait. « Martio ? Shellan ? » demandais-je avec prudence dans le cas où je ne serrai pas reconnu.
« Oui, je suis les deux à la fois, mais contrairement aux dragons me composant je suis une femelle »
« Qu’allons nous faire à présent ? » questionnais-je alors que j’avais encore du mal à réaliser
« Je compte rester avec toi, baptise moi et nous ferrons la route ensemble si tu le désirs »
« D’accord, répondis-je alors, mais de quel caractère as-tu hérité ? celui de Martio ou bien de Shellan ? » demandais-je alors que mon esprit bouillonnait de nombreuses autres question du genre
« Ne me pose pas de question sur ma personnalité s’il te plait, je ne saurais pas te répondre »
Affirma-t-il d’un air confus.
« Je comprends, que pense tu de Elniha. ? »
« Cela me va, à partir de maintenant, nomme moi Elniha. »


desmond.imageshack.us/Himg585/scaled.php?server=585&filename=printemps0vache.jpg&res=landing

MES DONS


(2006-10-01 16:11:10) Cochoncuit a donné 45 Po à Dragon Heart.
(2006-10-04 13:04:28) Cochoncuit a donné 26 Po à Dragon Heart.
(2006-10-14 23:22:49) Cochoncuit a donné 36 Po à Dragon Heart.
(2006-10-18 15:12:35) Cochoncuit a donné 150 Po à Dragon Heart.
(2006-10-21 18:45:28) Cochoncuit a donné 29 Po à Dragon Heart.
(2006-10-27 19:44:44) Cochoncuit a donné 150 Po à Dragon Heart.
(2006-11-20 16:08:40) Cochoncuit a donné 316 Po à Dragon Heart.
(2007-01-12 19:00:25) cochoncuit a donné 45 po à dragon heart.
(2007-01-23 20:46:12) Cochoncuit a donné 1365 Po à Dragon Heart.

Total : 2146 Po donner en 8 dons


Mon Grade parmis la DH :

(2007-01-03 12:31:01) Lvb a changé le grade de Cochoncuit - STRATEGE Knight Heart


Mes rennaissances :

2006-11-16 15:00:52 : Félicitation à Martio pour sa première renaissance !
2007-01-24 10:25:34 : Félicitation à Martio pour sa seconde renaissance !
2007-06-16 12:26:53 : Félicitation à Martio pour sa renaissance ultime !


À part :

2007-07-13 00:00:00 : Martio a un karma de 999.



Mon mariage :

2007-08-31 16:26:23 : félicitation à martio pour son mariage avec vanyali !
2007-08-31 16:25:33 : félicitation à vanyali pour son mariage avec martio !


Bestioles tuées :

24 slims
121 loups
172 tigres
249 lions
2 cochons
7 cochons2
5 minotaures
2 minotaures2
29 fantômes
20 squelettes
38 zombies
5 faucheuses
44 golems
2 armures
11 harpies
70 dinos
1 chimière

Résultat :
802 bestioles exterminées

Webmaster 
Bienvenue dans les commentaires de Martio. Vous pouvez lui laisser un message, un avis, une appréciation. Ces messages sont accessibles à tous, contrairement aux MP. Il pourra aussi répondre ici ! Attention, toute personne injuriant un autre joueur pourrait être sanctionnée par la suppression de son compte.
Rappel : la publicité pour une guilde est interdite, sauf demande écrite explicite de Martio.

Lvb (Grimel)2006-05-23 14:55:39
Bienvenue à toi, cher nouveau membre parmi la dh (dragon heart),

"dans cette guilde nous sommes réunis
pour protéger et aider autrui
lui prodiguer conseil et l'aider a évoluer
pour qu'ensuite le monde puisse trembler
quand viendra l'heure des coeurs de dragon..."
(poème de la guilde)
donc voilà, viens dans notre forteresse entraine toi et puis sers la guilde afin de la faire évoluer et surtout:
"à coeur de dragon rien n'est impossible"
(expression de la guilde)
et aussi ceci:
"le bien et le mal n'existe pas, la seule différence est la voie que chacun a choisi, la dragon heart l'a compris et c'est par-là qu'elle prendra le pouvoir"
(devise de la guilde)

lvb, maitre de grimel, chef

p.s.: tout le monde t'attend avec impatience sur notre forum privé

Tribal (Linn)2006-06-04 10:37:42
Bienvenue dans la guilde (avec bcp de retard), essaie d'aller te présenter sur le forum

Anonime (Aiatos)2006-07-03 13:13:37
Vient che zles ifls ud pacte ils te mettreon guerrier

Treuke2006-07-19 12:33:56
Bravo tu est le plus fort dragon d'aura 1 de dragon heart tu est si puissant que même certains des dragon évoluer sont moins fort que toi ,si tu veux evolué c'est simple tu dois avoir 80 de cf et 8 de sagesse ou 60 de cf et 12 de sagesse.
si tu fais une des conditions tu evoluras en dragon des glace.

Tidus2006-10-01 17:42:04
Arf ...je vois que jojon s'énerve vite ^^

désolé j'avais pas vu le message en privé lol ^^ je viens juste de l'apercevoir...
toute façon tu peux dire que je suis en prison m'en fiche...au contraire j'aurais pas besoin de me déplacer pour tuer:d lol ^^

Riden2006-10-01 06:20:05
Merci pour ton acceuil

Tania (Plume)2006-10-29 15:13:26
Bon bein j'ai plus qu'a redessendre....

Fenix (Zarmak)2006-10-29 15:20:26
Y a deux wc en 53 haut 09 gauche dans une maison, bon appéti ^^

Tania (Plume)2006-10-29 15:40:00
Je rigole... plus forte que toi!!! tu est niveau 17^^ et moi heu...16 je croi il y a une petite dyfférence enfin bon tu a bien gagner t'est 40 est quel piece d'or, pour la revanche se cera pour plus tard, la je n'ai pas le temps.
mais croit moi...je te croise gard a tes fesse^^

Kaimara (Alerte)2006-11-02 23:42:55
Salut ! je suis l'amie à dragonevy et je vient t'avertir qu'elle va supprimer son compte donc elle te fait dire merci pour ton joyeux anniversaire!!! elle est très contente

Bowser (Knucker)2006-11-03 15:12:38
Non non tu peut rester! :p

nous te demandons juste de ne rien detruire et de ne rien construire ;-)

pour la maison je vais m'en charger!
et si tu etait biensur une bibliotheque (le batiment) :)

bonne journée!

Kaimara (Alerte)2006-11-03 23:00:52
Et oui ... sinon bien voilà ! @+

Grinch (Nalt)2006-11-14 22:42:31
Héhé tu va bientôt renaître ^^
aller plus que 11 pts :p

Grinch (Nalt)2006-11-15 15:10:57
Ouais sûrement^^ félicitation d'avance ^^

Cochoncuit (Martio)2006-11-16 15:21:06
Yesss enfin ma 1ère rennaissance. il m'a fallu 7 mois de jeu quand même !

Iffrit (Saphiron)2006-12-24 13:43:33
Voila c'est parfait!

Medd2006-12-26 16:36:38
Merci

Tidus2007-01-03 12:57:43
Allez courage petiot ;)

Tidus2007-01-03 18:51:59
Lol oui bien avant toi :p
c'était quoi le concours deja?? :d

Tidus2007-01-04 11:47:12
Lol non sers t'en pour renaitre ;)

Disikas (Piper)2007-01-07 16:13:13
Ok merci pour mon histoire et dsl pour mettre tromper entre ton dragon et toi.
sinon pour l'expression "fait de même" sa veut dire fait la même chose.
^^
disikas et piper

Iffrit (Saphiron)2007-01-11 16:35:48
Quel diament?

Iffrit (Saphiron)2007-01-12 15:01:00
Aah ok, j'avais pas suivis (tu aurais du te taire^^)

non transforme le en don, de tt façon si tu me le donne je le vend et je donne les po, donc fais le toi même stp

Iffrit (Saphiron)2007-01-12 22:35:25
Sa fait toujours plaisir de voir des gens honnêtes.


en fait j'ai beaucoup à penser (école) donc il y a quelques truc que j'oublie (le diamant par ex) c'est bien que tu l'aie rapeller

Kevinou (Wolverine)2007-01-16 23:16:42
Bientot rennaissance, bah surement demain^^ plus que 1 points^^mdr, félicitations d'avance^^

Kevinou (Wolverine)2007-01-17 23:44:15
Ok désolé j'avais pas compris au début^^ bah félicitations quand même^^

Tidus2007-01-19 14:00:00
Allez mon cochon :p

Illyan (Akarlakus)2007-01-22 13:09:51
Bienvenu dans mon havre de repos, prend le temps qu'il te faut, je t'ais laissé une ou deux pommes...

revient quand tu veux

Lvb (Grimel)2007-01-23 17:51:25
Et alors? on fait durer le plaisir? reste 0.5 point
courage ! :p

Moira (Ysari)9999-01-23 11:20:54
Félicitation pour ta renaissance

Lvb (Grimel)9999-01-23 16:26:08
Félicitations...
mais, reviens vite...

Culas (Michka)2007-04-06 20:04:52
Rebienvenue !!!
pourquoi t'était partie

Tidus2007-04-21 16:03:12
Enfin!!!!enfin l'une de mes cibles préférés revient :)..vais pouvoir reprendre la chasse a la brochette :)
bonne chance pour me chopper :)

tidus and nothing whose want a good pig to eat :d

Pantocrator (Brahms)2007-05-02 23:23:42
Bonjour

pantocrator et satie sont heureux de vous faire part de leur mariage ainsi que de celui de leur dragon respectif à savoir brahms et dragotortue.
vous êtes bien evidement conviés à la fête qui aura lieu ce anarya de la première semaine de ce lótessë.


dans l'espoir d'être honnorés par votre présence, pantocrator et satie

Llolfaen (Haeldra)2007-05-08 21:23:20
Règles de conduite pour la ville.

ne pas couper les souches des arbres durement plantés.
ne pas casser les objets.
ne pas mettre d'objets ou de maison sans l'autorisation du conseil de la guilde : barra's mirshannen.

voilà les règles principales. merci de les respecter.

Llolfaen (Haeldra)2007-05-09 20:31:35
Merci.
je suis obligée de faire le message à tout le monde vu que certain ne sont pas capable de faire comme toi ;)

Kevinou (Wolverine)2007-05-13 05:17:56
Coucou mon pote^^ j'ai enfin rennais, fiouf, c'étais bien dure^^ mais j'ai réussi voilou, bye

Kevinou (Wolverine)2007-05-14 19:32:43
Lol bah j'ai fais nuit blanche juste pour rennaitre^^mdrrrr

Tidus2007-05-15 20:54:02
Bon mon cochon tu te bouges :p

Tidus2007-05-16 14:16:10
Bah j'attends que ça...mais thuram :p

Grinch (Nalt)2007-05-19 13:39:56
Merci ! :)

Naj (Specter)2007-05-25 14:53:04
Merci pour ton conseille mais qui est tuteur sur ev

Waztierzholt (Fruuer)2007-05-26 00:28:20
Tiens regarde tu fais parti de cette histoire topic 10855.

waztierzholt prêtresse de shevarash et fruuer dragon maléfique.

Lvb (Grimel)2007-05-29 13:24:04
Tiens, je viens de voir que tu n'avais plus de grade déco donc si tu sais quoi mettre, dis-le moi et je le fairais ;)

Ganondorf (Ganon)2007-05-30 20:58:39
Tu veux des infos sur sa position seulement ? tu ne veux pas qu'on le tue

Naj (Specter)2007-06-01 08:34:06
Moi je trouve pas les membres de la guilde mais je trouve des joueurs à éclater mdr

Lvb (Grimel)2007-06-05 19:46:52
J'aimerais savoir une chose :
sur le forum, on dirait que tu ne t'entends pas bien avec md (surtout dans le topic du voyage vers la belgique). c'est juste des plaisanteries et blagues vaseuses sur l'un l'autre, rien de méchant ou tu l'aimes vraiment pas?

Lvb (Grimel)2007-06-06 13:47:02
Ok, pas de problème, c'était juste pour éviter les problèmes.
sinon, bon voyage ;)

Gilestel (Gilgalad)2007-06-09 14:54:25
Skatter de maison xd t'es le bienvenue chez moi !

Brasegali (Colhomard)2007-06-12 21:40:38
Allez, plus que 5 points!

Grinch (Nalt)2007-06-15 16:38:17
Bientôt la renaissance ! félicitation d'avance même si je le referai sûrement^^

Pantocrator (Brahms)2007-06-16 12:42:28
2007-06-16 12:26:53 : félicitation à martio pour sa renaissance ultime !

bravo blaireau !

Iffrit (Saphiron)2007-06-18 23:28:47
Je ne comprend pas bien le sens de ton télégramme(stop?)

en gros tu pense que sa ira pas le rp?

Cormag (Genarog)2007-06-19 13:29:01
56-(2007-06-18 12:32:49) cormag a gagné 0 po en tuant martio [dragon heart].==> aura 7.
félicitation pour la renaissance ^^

Cormag (Genarog)2007-06-21 14:49:53
Je me disait aussi que tu étais long a tuer ^^
je ne suis que de passage ici car j'ai une guilde mais elle a disparus

Iffrit (Saphiron)2007-06-21 11:01:58
Sur le conseil de lvb, j'aimerai en savoir plus sur votre projet, qui a l'air interessant

Doria (Kabuto)2007-06-24 11:38:40
2007-06-24 : nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de cochoncuit
joyeux anivairsaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
2007-06-16 12:26:53 : félicitation à martio pour sa renaissance ultime !
félicitation pour ta renaissance!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

miam du cochon cuit !!!!!!!

Doria (Kabuto)2007-06-24 11:44:37
Loooooooooooool
méchante chimère non?

Doria (Kabuto)2007-06-24 11:54:08
Mais quesqui ya ta pas l'air bien ?

Ganondorf (Ganon)2007-06-24 12:01:21
J'aurai bien accepté seulement en ce moment je n'ais vraiment pas le temps, je ne vais meme plus sur le forum et donc je ne pourrai participer à la petite fete, dsl

Tidus2007-06-24 12:20:12
Bon anniversaire!!

ça te fait quel âge?? 2;3?? (non mais en jambon hein pas en homme :p)
pour ton anniversaire je t'offrirai une belle mort ;) (encore!!:p)

tidus, encore une victoire de canard!coin!

Muthos (Ralh)2007-06-24 12:38:48
Joyeux anniversaire !

Waztierzholt (Fruuer)2007-06-24 12:54:35
Bon anniversaire, cochoncuit

waztierzholt prêtresse de shevarash et fruuer dragon maléfique.

Tidus2007-06-24 13:34:13
Arrête j'en bave presque :o

essai toujours de me trouver :p

Darkshadow2007-06-24 17:10:38
Joyeux annif fieu! alors quoi, tu fais un barbecue pour l'occas'?

Monsterdrago (Pitt)2007-06-24 17:43:06
Yep,g cru entendre que c'était la fete du cochon cuit, hé bon anniv, pour moi ca sera les cote :p

Monsterdrago (Pitt)2007-06-24 17:45:21
Ah oui aussi, t'es aura 7, bien venu parmi les sylver :d

Darking2007-06-24 23:27:37
Joyeux anniversaire ! ^^

darking et joker

Monsterdrago (Pitt)2007-06-26 20:28:03
Lol, ben t pas oubligé de me dir merci, mais tkt, je te féliciteré pour plus rien mtn, :p

Tidus2007-06-30 23:38:23
De ton dragin??:p

et ça va donner quoi aprés?

Tidus2007-07-01 13:53:05
En gros.....elle ne m'aura jamais :p

Tidus2007-07-01 14:01:57
Pour celà je te souhaite bonne chance ;)
j'avoue que je prefererai que ça soit toi qui me tue...plutôt qu'un quelconque boulet :p

Lumiombre2007-07-01 14:05:09
Desolé cochoncuit te mes pas dans des éta pareille, je penser que tu regardes l'histoire mais que tu n'y participer pas pour l'instant pour quelquonque raison de plus j'avait bléser toi plutot qu'un autre car cela pourer t'arenger grace au pouvoir bersecere j'éface cette phrase tout de suite

Tidus2007-07-01 14:14:39
Lol c'est bien...tu désespere pas à ce que je vois :p

Kirja (Glacia)2007-07-05 20:56:50
T'attend pas a l'avoir tout de suite(je viens de m'acheter blade dancer ya quelques semaines) mais je veux bien si tu as de la patience

(rha mais vous avez la facturophilie ou kwa???si vous vous amusez a vouloir me payer je vais finir par demander des prix exorbitants moi :p)
mais j'ai pas trop compris, tu le veux vert avec un corps gris, ou tu l'avait pas fini??(le skin je le trouvais plutôt bien commencé)

Kirja (Glacia)2007-07-24 16:45:51
Tan mieux :p

j'ai du changer de modem et de pc donc j'avais plus rien

Lvb (Grimel)2007-07-24 12:38:53
Iffrit m'a expliqué pour ton post dans le conseil des chefs.
juste une question : voyais-tu les messages des autres dans ce même conseil? (à la limite, je peux te repasser le numéro pour que tu sois sûr)

Izlanzadi (Vanyali)2007-08-30 11:18:58
Euh... je vais paraître conne... mais comment on les lits???????
:)

Izlanzadi (Vanyali)2007-08-30 11:53:56
J'ai enfin, au pris de nombreux élixir mythiques, reussi a me rendre au -5! arg je suis trop forte! (reflet de mon esprit...^^) nan je frime pas!
^^

Izlanzadi (Vanyali)2007-08-31 16:14:32
Aucun problème! t'es même pas obligé, tu sais!!!!!^^ vivement 16h30

Lasaraleen (Aravis)2007-08-31 16:28:53
2007-08-31 16:26:23 : félicitation à martio pour son mariage avec vanyali !
2007-08-31 16:25:33 : félicitation à vanyali pour son mariage avec martio !

Lvb (Grimel)2007-11-25 13:01:18
Salut,
c'était pour te parler de deux choses :
1) on a pensé créer un rp à la façon naheulbeuk où chacun mettrait un perso stupide et puis on leur fait jouer une quête bidon. ainsi, toi, moi et ccuit on pourrait reprendre notre idée. seulement vu que tu galères avec la ps3 pour écrire, j'ai demandé à iffrit si il saurait nous aider donc avant il me faudra sa réponse.

2) arnie dirige un fofo rp et cherche des membres. même chose c'était pour savoir si ça t'intéressait d'y participer. (en parlant d'arnie, je reviens à la 1ère idée : jog est puni pour un bon bout de temps est-ce qu'on ne demanderait pas à arnie de soit prendre sa place soit de faire un perso dans le mêms style que les nôtres??)

Lvb (Grimel)2007-12-01 10:36:10
Deux 'tites questions :
- pourquoi tu parles de sipid dans un de tes posts alors qu'il est pas là?
- comment tu fais pour continuer en te tailladant en deux? >_<
(éventuellement je peux faire un truc à la ø pour te remettre dans le rp style te recoller mais bon...)

et deux petites remarques :
- j'ai toujours l'affiche des nains, je peux la réhoster et la leur resortir
- faudrait leur faire remarquer que bon, humilier les nains ça devient un peu lourd et qu'elles aussi faut qu'elles se prennent en dérision >_<

Lvb (Grimel)2007-12-01 10:42:39
Je viens de voir ton message sur ma fiche... tu parles de quels bouts? si c'est ceux d'intro on laisse comme ça. si c'est celui où tu te coupes en morceaux, soit tu laisses et je te recolle soit tu deletes ^^

Lvb (Grimel)2007-12-02 19:23:40
Pour sipid, j'avais compris que ça aurait pu être n'importe qui dans le kamoulox mais tu dis qu'il fait quelque chose après en zozotant. tu ne parlerais pas de moi plutôt? ^^

pour les béliers, izi a effacé son message donc on peut reprendre. efface le tien et profites-en pour virer les hrp des autres concernant ça aussi ;)

pour le post d'une minute de décalage, laisse comme ça, ça peut aller mais réponds à ma question quand même concernant l'affiche

enfin j'ai essayé de décider iffrit mais il ne veut toujours pas :s

Izlanzadi (Vanyali)2007-12-05 18:06:28
Désolée de pas avoir répondu a ton sms, hier... mais j'ai plus beaucoup de crédit et je voulais pas te mentir^^

Seallion (Listian)2009-06-23 04:56:39
Joyeux anniversaire

Blackfiris2010-06-22 12:12:19
Bon annif

Lvb (Grimel)2011-04-30 16:03:31
Hello !
la dh reprend son envol après quelques années d'inactivité !
mais je vois que ta dernière connexion date de 2010 donc en attendant de voir si tu repasses sur ev-dragon, je suis contraint de te bannir...
si jamais tu repasses, n'hésite pas à revenir et à réclamer ton titre de stratège !

a très bientôt j'espère,
lvb

Lasaraleen (Aravis)2012-06-08 13:31:14
Bon retour sur le jeu

Lvb (Grimel)2012-06-10 19:32:16
Ninja??

Lvb (Grimel)2012-06-11 23:37:09
J'diviserais par 2 à tout hasard.

Lvb (Grimel)2012-06-12 18:57:48
Ok alors je prends la lettre a.

Lvb (Grimel)2012-06-12 20:18:02
Comme tu veux

Gadgetroch (Lord)2012-08-13 23:31:45
Cochoncuit tu me manques :p


2012-07-10 04:06:09



 Stats 
En ligne : et 9 anonyme(s). Total : 9.

Elever un dragon, élevez un dragon, élevage de dragon virtuel, élevage virtuel de dragon, jeu de rôle en ligne, galerie d'images fantastiques, jeux videos
Ev-Dragon.com © Adv 2005-2019 - Tous droits réservés - CNIL n° 1132344 - CGU