« Ev-Dragon le jeu
Mmorpg Gratuit
»
[!] Whiteange tire une dame de pique (Total : 12/14)
Elektro : 3 ans et demi plus tard encore du peuple ici
Elektro : Hâte que le jeu puisse être relancer
Accès
Tchate


  Accueil - Membres - Guildes - Aide - Achats - Alchimie - Wanted - La Gazette - Jouer
  Connexion - Inscription - Foire aux Questions (FAQ) - Police du jeu - Partenaires - Forum - Wiki

   Précédent    Actualiser    Demarrage    Favoris    FR/EN Fiche Personolan 

Fiche Perso : Anyya (Flamya)

Fiche Perso 

Dragon de Flamya

Flamya a reçu 0 Po par le parrainage.
Flamya a une aura de niveau 6.
Flamya a un karma de -3052.
Flamya est spécialisé en rien.
Flamya est une femelle.
Flamya est marié avec Enfire.

Associer Pseudo / Dragon : oui
Avertir avec de nouveaux commentaires : non
Guerrier 10/10
Barbare 0/10
Prêtre 0/10
Moine 0/10
Alchimiste 1/10
Sorcier 4/10
Voleur 1/10
Assassin 10/10
Batisseur 0/10
Démolisseur 0/10
Druide 0/10
Shaman 3/10



Background
"Ni Dieu ni maitre...
Ni ami ni ennemi...
Juste libre!"

******

2008-10-27 13:43:46 : Félicitation à Flamya pour sa première renaissance !
2010-10-09 08:00:23 : Félicitation à Flamya pour sa seconde renaissance !

******

Et puis mon regard a croisé le sien, et tout a changé.
Heureuse fiancée de Clad...

2010-12-20 20:24:30 : Félicitation à Enfire pour son mariage avec Flamya !
2010-12-20 20:24:20 : Félicitation à Flamya pour son mariage avec Enfire !

...et devenue son épouse, Anyya Aurès.

A retrouvé la Cité du Beleriand.



Webmaster 
Bienvenue dans les commentaires de Flamya. Vous pouvez lui laisser un message, un avis, une appréciation. Ces messages sont accessibles à tous, contrairement aux MP. Il pourra aussi répondre ici ! Attention, toute personne injuriant un autre joueur pourrait être sanctionnée par la suppression de son compte.
Rappel : la publicité pour une guilde est interdite, sauf demande écrite explicite de Flamya.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-20 23:03:02
Quelqu'un qui me demande une alliance amicale? :o
je dis oui. c'est tellement rare.
le combat ne m'attire pas, j'ai donné :)

cordialement
clad & enfire

Clad Darknes (Enfire)2010-09-21 00:16:48
Et bien, voilà une perspective fort réjouissante.
au plaisir de te recroiser noble guerrière.

puisse le vent guider les ailes de ton dragon
jusqu'à notre prochaine rencontre.

clad

Clad Darknes (Enfire)2010-09-24 17:37:38
Salut dragonnière.
rencontre fortuite :)
je ferais mon possible pour te protéger durant ton absence.

je n'ai rien à craindre de mon côté, il semblerait que je sois né sous une bonne étoile.

au plaisir
clad

Clad Darknes (Enfire)2010-09-24 18:30:26
Content que tu considéres notre rencontre comme charmante. ^^
tu devrais bénéficier de mon aura de combat au cas où.

jusqu'à là que cette halte te soit reposante chère guerrière solitaire.

clad

Clad Darknes (Enfire)2010-09-24 23:57:26
Ca ne me dérange pas au contraire et tu n'as pas à me remercier. la nuit est plus belle quand elle est partagée, du moins c'est ce que je pense.
mais, je m'en vais à la chasse au monstres, je reviendrais après.
du moins j'essairais. si ce n'est pas le cas, je te souhaite une bonne route noble dragonnière.

clad

Clad Darknes (Enfire)2010-09-25 04:52:37
A la nuit tombée les deux éclaireurs s'étaient dévoilés aux rayons de lune de la surface. avec une célérité déconcertante pour des pélerins non avertis, ils avaient traversés le premier souterrain pour arriver au but qu'ils s'étaient fixés, le deuxième souterrain. il paraît que la proie qu'ils cherchaient s'y cachait. du moins tout portait à le croire..

de leur mode opératoire habituelle les deux frères s'étaient séparés, dragon d'un côté, dragonnier de l'autre. ce souterrain n'était pas très peuplés, d'après les calculs du jeune homme la mission aurait dut être remplis facilement. pourtant... il y avaient passé 8 heures sans rien trouver. c'était le deuxième échec pour la même proie.

clad retrouva enfire au grand escalier qui menait au premier souterrain. a la tête que son dragon faisait, il sut qu'ils n'obtiendraient pas satisfaction ce soir.

"on arrête les recherches pour aujourd'hui enfire.
- je me sens toujours d'attaque. pour faire le tour de ce souterrain encore deux fois."

clad se recouvrit de sa cape et grimpa sur le dos de son ami.

"je doute que tu en es assez pour faire le tour deux fois et retourner à la surface. et puis, aujourd'hui ça change on a des nobles guerrières qui nous attendent."

le dragon répondit par un silence comme à son habitude, mais prit son envol.
ils arrivèrent au petit village alors que l'aurore pointait par dessus les collines. l'éclaireur atterit sur l'herbe gorgée de rosée et s'introduisit dans la demeure. il constata avec enchantement que la demoiselle était toujours là couchée sur le seul lit de la pièce. en le voyant comme ça, on se doutait pas qu'elle en avait déjà égorgé plus d'un. pourtant cette lame qui dormait près d'elle était surement la meilleure des preuves. clad sourit légèrement et s'assit contre un mur armes en vue, il ne permettrait à personne de troubler son sommeil. mais, au final, il s'endormit lui aussi.

[j'ai vu que tu aimais le rp donc pour te remercier de ta compagnie. ^^]

affectueusement
clad

Clad Darknes (Enfire)2010-09-25 16:20:10
[après ça je ne peux pas m'arrêter. lol ]

une douce odeur de charbon vint chatouiller ses sens. il ouvrit ses yeux et les referma un instant pour se défaire du voile qui était apparu. combien de temps avait-il dormit? deux heures, peut être même trois. c'était largement suffisant. il rouvrit les yeux, posant son regard acier sur la silhouette devant le foyer. la lueur des flammes dansait autour d'elle. douce vision que celle là juste après le réveil.

*il n'y a pas que la nuit qui est plus belle quand elle est partagée.*

il se saisit de la couverture et se dirigea vers anyya la lui posant autour des épaules. puis il s'assit à côté d'elle en regardant le brasier. pendant un moment, il n'eut que le crépitement du feu dans la pièce. mais ce silence était loin d'être gênant, au contraire.

laissant les couleurs chaude des flammes, son regard se posa sur anyya.

"je pensais que tu serais partis. mais j'avoue que cette erreur n'est pas pour me déplaire. j'espère juste que tu ne restes pas parce que tu te sens obligé envers moi."

(je pensais l'avoir posté sur ta fp..)

Clad Darknes (Enfire)2010-09-25 17:02:38
Le jeune partit dans un rire léger à la réaction de la jeune femme. il n'avait pas rencontré quelqu'un d'aussi interessant depuis sa soeur adoptive. son regard se perdit sur le visage de la jeune femme pendant un instant, jusqu'à ce que celle ci reprenne la parole.

"tu devrais garder tes provisions. je ne reprendrais surement pas la route avant ce soir. mais toi, tu vas surement bientôt y aller.. "

il se releva et tendit une main à la guerrière l'incitant à faire de même.

"je me nomme clad. clad aurès et je serais heureux de connaître le nom de la demoiselle qui a éclairé ma nuit."

son ventre émit une légère plainte tandis qu'il dit ces mots.

"et finalement, j'accepte ton offre, noble guerrière."

[indice pour l'énigme: ces paroles sont prononcé par les paladin of darkness.]

Clad Darknes (Enfire)2010-09-26 06:41:53
[désolée pour ce long texte, j'ai eu un peu de mal à abréger..]

aujourd'hui le soleil ne réveilla pas les habitants de la surface. le ciel s'était teinté de gris et une rumeur avait enflée au dessus de la tête des eclaireurs. une fine pluie avait finit par tombée, trempant les colines et maisonnettes environnantes.

perché sur le dos d'enfire, clad ne prit pas la peine de se mettre à l'abri. l'eau était purifiante, il ne comprenait pas pourquoi certains s'échinaient à la fuir comme la peste. son regard se perdit entre les cumulo nimbus, ses pensées divaguant vers sa nouvelle amie.

après que la jeune femme ait vidé sa besace, il avait avisé les denrées et saisit une poire. pas le grand luxe? pourtant cela lui avait semblé parfait ou peut être la compagnie avait rendu ces aliments parfaits. et puis, son ventre avait parlé... c'est qu'il avait trouvé ce bruit assez embarassant en fin de compte. quoiqu'il en soit les deux comparses avaient déjeuner leur saoule autour de la table.

en fin de soirée, anyya était partie en chasse tandis que l'éclaireur en avait profiter pour rattraper ses heures de sommeil. enfire lui avait fait savoir que la cible avait bougé. ce qui signifiait qu'il ne bougerait pas cette nuit, tant mieux. il en avait pas envie. plusieurs heures après, la guerrière avait passé la porte sans bruit. clad l'avait accueillit, veillé jusqu'à ce qu'elle s'endorme et s'était finalement glissé en dehors.

avant qu'il ne commence à pleuvoir, il s'était entrainé dans la forêt juxtait le village jusqu'à ce qu'enfire déclare que c'était tout pour ce matin.

"nous ne pourrons pas rester dans ce village éternellement mon frère."

le jeune homme plongea la tête dans l'eau glacée pour la ressortir aussitôt, se débarassant des gouttelettes qui lui barraient la vue.

"tu me l'as toi même dit. la cible est sous la protection du sanctuaire. jusque là, nous devons attendre. et puis, tu mentirais si tu disais que la compagnie d'une dragonne ne t'avait pas manqué."

un nouveau silence de la part du dragon volcan.
tous deux repartirent en direction du village. quelques familles y habitaient mais on pouvait les compter sur les doigts d'une main. c'est pourquoi clad faisait le tour des habitations pour s'assurer qu'il n'y avait aucun dragonier. si les autres jours avaient été calmes, tel n'était pas le cas pour aujourd'hui. un autre dragonier était présent, heuresement, celui là était une nouvelle recrue de sa guilde. l'âme tranquil il traversa le village sous le couvert de la pluie fine, pris la peine de cueillir des pommes et retourna dans la chaleur de son actuel demeur, le moral au beau fixe.

la respiration calme de la guerrière l'accueillit. elle était là, comme le jour précédent, couchée sur le lit. il déposa sa cueillette sur la table en bois et poussé par un élan protecteur, il alla remonter la couverture sur les épaules de la jeune femme frôlant sa joue au passage. finalement, il entrepit de se sécher sans bruit à l'aide d'une toile épaisse qu'il trouva dans un placard.

[a ce que je vois, tu as fais ton choix de guilde. je te souhaite la bienvenue parmis nous jeune demoiselle, ça me fait plaisir que tu nous rejoignes. ;)]

Clad Darknes (Enfire)2010-09-27 17:59:40
Un bruit anormal dans la pièce. c'est ce qui le réveilla. il ouvrit les yeux et constata qu'anyya n'était pas présente. il parcoura l'obscurité de la pièce rapidement sans rien trouver. pour une quelconque raison, son poul s'accéléra. il savait que quelque chose clochait. sans plus attendre, il se saisit de sa claymore et se passa la porte de la maisonette en trombe. une vision d'horreur le ficha sur place alors qu'une pluie drue s'abattait sur lui. le corps de la guerrière était étalé sur l'herbe inerte. un coup d'oeil sur le côté lui précisa que sa dragonne avait subit le même sort. sa main trembla de rage sur le pommeau de son épée. il reconnaissait cette personne tant à l'immense dragon qui l'accompagnait qu'à son karma. cristaline sa soeur lui en avait parlé.

avec un cri de rage, il bondit à sa rencontre. sa dragonne tenta de s'interposer, mais enfire choisit le bon moment pour apparaître. il stoppa la progression de trisla en se jettant à son coup tandis que l'épée de clad fendait l'air au dessus de la jeune femme. la force qui arrêta son épée le destabilisa. il recula en reprenant sa garde et repartit à l'attaque, la force de son ennemis dépassait de loin la sienne et chaque attaque le fatiguait un peu plus. le dernier souffle d'enfire eut raison de lui. distrait par le sort de son frère, cristaline avait profité de cette ouverture pour lui enfoncer son épée dans le torse. la dernière chose qui se rappelle c'est le corps d'anyya disparaissant graduellement.

quand il atterit au sanctuaire, malgré ses blessures, il parcourut l'extérieur et l'intérieur à la recherche d'anyya. s'arrêtant à chaque fois qu'il voyait un dragon aux écailles de brume. au final, il la trouva dans un coin de l'immense pièce, enfire d'ailleurs les avait déjà rejoint. il s'adossa à un mur près de la jeune femme et se laissa glisser sur le sol, reprenant son souffle.

"je suis désolé d'avoir faillit à ta protection."

Clad Darknes (Enfire)2010-09-27 19:42:41
Il partit dans un rire forcé à la réponse de la guerrière. malgré tout, clad se sentira coupable de ne pas s'être réveillé à temps et même après s'être rendu compte de l'horrible situation, il se sentait coupable de ne pas avoir eu assez de force pour la venger. c'était lamentable pour lui en tant qu'eclaireur et homme. cependant, quand la jeune femme retira sa main il la rattrapa doucement et la serra dans la sienne s'imprégnant de sa chaleur.

"j'espérais t'entendre dire ça."

il se rasséréna et plongea son regard dans ses profonds yeux émeraudes.

"j'en suis heureux aussi noble guerrière."

la main de la jeune femme était toujours dans la sienne. il devrait la laisser partir, mais ce simple contact suffisait à lui faire oublier ses blessures. ses paupière se fermèrent et il sombra dans un sommeil réparteur contre le mur, comme il en avait l'habitude depuis qu'il en avait souvent l'habitude depuis qu'il avait rencontré la demoiselle.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-27 22:11:47
Trois heures lui suffirent pour qu'il reprenne du poil de la bête. lorsqu'il se réveilla il constata avec surprise qu'il était appuyé contre anyya. il pouvait sentir ses doux cheveux chatains frôler son visage ou encore ce parfum qui l'enivrait. l'éclaireur ne voulait pas se redresser, il voulait juste se rendormir contre cette douce chaleur. mais il finit par s'écarter d'elle, non sans regret, retrouvant la froideur du mur. il observa les différents dragons et dragonniers présents à l'intérieur du sanctuaire sans vraiment les voir. il pensait rapidement. le jeune homme ne voulait pas se séparer de la guerrière, mais rester avec elle lui faisait oublier les dangers dont regorgeait atsami. en même temps, cela lui faisait du bien d'être insouciant parfois.

"je n'ai pas envie de partir.. mais, il serait sans doute sage de le faire. le hasard fait bien les choses noble guerrière. nous nous reverrons surement un de ces jours."

il lui sourit malgré les réticences de son coeur.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-28 05:59:30
Il était resté silencieux jusqu'à ce que la jeune femme et sa dragonne quitte le sanctuaire. finalement, sa main alla caresser sa joue à l'endroit où ses lèvres l'avaient touchés. il ne put s'empêcher de sourire en coin. il ne doutait pas qu'ils allaient se revoir. le hasard ne faisait justement rien au hasard.

"cette humaine te fera perdre la tête mon frère."

enfire s'était redressé prêt à décoller à son tour.

"parfois ça a du bon de perdre la tête enfire."

clad le suivit jusqu'à l'extérieur, il en avait assez de la senteur curatif qui emplissait le sanctuaire. une fois dehors, il s'étira et partit dans un rire rafraichissant. d'ailleurs, le ciel s'était éclaircit et c'était une pleine lune resplendissante qui trônait au milieu du ciel.
le jeune homme grimpa sur le dos de son frère, plus heureux que jamais.

"clad. pourquoi ne lui as-tu rien dit?
-elle le découvrira bien assez tôt."

enfire avait l'habitude de faire des joutes verbales avec sa soeur adoptive même si celle ci était se trouvait à plusieurs plans d'elle. et par ces brefs contacts, elle en profitait pour le garder au courant des affaires de la guilde. c'est comme ça que clad avait sut pour anyya et flamya. une heureuse surprise. il allait à coup sûr revoir sa noble guerrière.

après plusieurs heures d'entrainement dans la forêt et d'un bain dans le lac, les deux amis rejoignirent une ville qu'ils avaient aperçut en sortant du sanctuaire. c'est là qui la rencontra à nouveau. alors qu'il rentrait dans une maison vide de la ville, l'éclaireur vit anyya profondément endormit.. sur une table. la scène l'amusa se demandant pourquoi diable avait-elle choisit la table quand il y avait autant de lit dans cette maison.
il se rapprocha d'elle, la souleva délicatement et la mit dans un lit. son regard s'attarda sur son visage un instant, sa main effleura sa tendre joue.

"fais de beaux rêves anyya."

et sur ces mots, il quitta l'endroit à la recherche d'une autre maison vide. c'est qu'il ne voulait pas que la même chose se produise une deuxième fois.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-28 16:30:23
Les rayons du soleil filtrèrent à travers les carreaux de la maison jusqu'à atteindre le visage de clad. cette petite gène le fit émerger. il se laissa glisser du lit, s'étira largement et remit son haut sans manche. passant sa main dans ses cheveux pour leur redonner un semblant d'ordre, il sortit hors de la maisonnette rejoignant enfire qui machonait du dino non loin de là.
entre deux cuisses il lui dit:

"avoue, tu voulais que cette jeune humaine te trouve.
-ce sont là de graves accusation que tu avances mon beau, il lui sourit en réajustant la claymore sur son dos. par contre, il vaudrait mieux que flamya ne te trouve pas. tu en mets partout quand tu manges."

le dragon volcan répondit par un grognement qui se voulait amusé. le jeune homme le flatta la patte et procéda à un brève nettoyage du visage dans l'eau d'un puit.

"tu vas la retrouver mon frère?
-c'est dans mon intention mais avant je vais faire un tour au marché de la ville."

et c'est ce qu'il fit. quelques minutes de marches lui suffirent pour rallier le dit marché. il acheta divers fruits et charmé par une fillette d'une dizaine d'années, il fit l'acquisition de morceaux de tartes et surtout d'une pivoine blanche. il lui paya beaucoup qu'elle ne l'avait demandé et la gratifia d'une révérence. puis il partit en direction de la maison de la belle.

quand il s'assit sur la couverture, il eut un sourire à voir que le regard de la jeune femme se perdait en direction de sa maison. le jeune se racla la gorge doucement pour attirer son attention.

"bonjour belle dragonnière."

Clad Darknes (Enfire)2010-09-28 19:10:10
Flamya se mit à l'observer avec attention, il était pas nerveux, cela l'amusait plus qu'autre chose. enfin il cligna des yeux lorsque son souffle passa dans ses cheveux. puis émit un doux rire lorsqu'elle s'en alla.
c'est ce moment qu'il choisit pour tendre la pivoine à anyya et déposer ses achats sur la couverture. leur regard se mélangèrent un instant. elle lui avait posé une question, mais il prenait plaisir à savourer ce silence lourd de signification.

"j'irais bien si tu me dis que j'ai passé le test de ta dragonne."

il se rapprocha d'elle ostensiblement, cherchant une quelconque marque sur son visage et retourna à sa place. devant sa mine dubitatif il sourit et s'expliqua.

"je regardais si la table ne t'avais pas laisser de marques. mais il semblerait que non. tu dois l'avouer, un oreiller c'est bien mieux nan?"

le jeune homme rit de bon coeur sans quitter les paillettes d'or dans les yeux de la guerrière, c'est qu'il était vraiment ensorcelant son regard. il se sentait léger en sa présence.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-28 23:30:50
Il sourit à la réponse de la jeune femme, et d'autant plus quand elle baissa le regard sur la pivoine aux pétales blanches. d'un air rêveur, il se mit à la contempler sans retenus. le contact des lèvres d'anyya contre sa joue eut pour lui l'effet d'une douche froide. son coeur s'emballa et il ne sut plus comment se mettre. le jeune homme passa sa main dans ses cheveux blancs histoire de chasser sa nervosité.

" je m'en conterais je pense."

a nouveau il se surprit à rire. sa propre nervosité lui paraissait insensée, mais il avait dans l'idée qu'il n'était surement pas la seul à être nerveux en la compagnie de la jeune femme. cependant son calme naturel refit surface et il bascula sur un sujet plus banal.

"je ne voudrais pas que ma présence te gêne dans tes déplacements. donc je ne resterais pas longtemps. je m'en voudrais si il t'arrivait quelque chose."

l'image du corps de la guerrière inerte dans l'herbe ressurgit à son esprit mais il la chassa en piochant dans les fruits qu'il avait ramené.

"mais ne parlons pas du sujet qui fâche. il est temps que je te repaie pour notre dernière rencontre."

l'éclaireur lui tendit l'étoffe dans lequelle était les morceaux de tartes avec un sourire.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-29 22:58:21
[pardon pour les éventuelles fautes je ne me suis pas relut pour ne pas te faire attendre plus ^^']

il l'observa passer la fleur derrière son oreille et il l'observa encore lorsqu'elle mordait dans le morceau de tarte, c'était bien mieux de la regarder manger que de gouter lui même.
un autre de ses sourires étira ses lèvres après avoir entendu les propos d'anyya.

" pas le moins du monde, j'en suis même heureux. je pense que tu t'y plairas. pour ma part.. je ne reste jamais longtemps dans une guilde. mais je ferais un effort pour toi noble dragonnière. "

les deux amis discutèrent encore de bon coeur, finissant les denrées que le jeune homme avait ramené du marché, jusqu'à ce qu'il fasse nuit noir. dans la soirée, il avait quitté un instant la jeune femme pour inspecter les alentours du village, soucieux de la sécurité de la jeune femme. il fit une assez mauvaise rencontre, mais il réussit à se débarasser du dragonnier sans blessures grave et finalement malgré sa promesse de ne pas rester avec la jeune femme, il retourna à ses côtés pour passer la nuit. comme à son habitude il s'adossa à un mur claymore en main pour veiller au sommeil de la jeune femme.. mais son combat l'ayant épuisé il s'endormit à nouveau.

lorsque l'éclaireur se réveilla, il prit un instant pour identifier la pièce dans laquelle il se trouvait. jusqu'à ce qu'il se rappelle de cette odeur prenante. le sanctuaire.

"ø!"

il frappa du contre la sol dallé. avant qu'une pensée surgissent à son esprit, angoissante. il se releva brusquement interrogeant enfire du regard. il grogna et secoua la tête.

"comme la dernière fois elles se sont interposées. je n'ai été d'aucune aide. je ne peux même plus regarder flamya en face."

le jeune homme serra les dents et partit à la recherche de la jeune femme. il la retrouva au même coin en discussion avec sa dragonne. il voulait la rejoindre, mais finalement rebroussa chemin. ce serait surement mieux comme ça.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-30 00:18:14
Lorsqu'il fermait les yeux c'était elle qu'il voyait. il tentait alors de faire le vide et c'était sa voix qui faisait irruption. il soupira et reposa sa tête contre le mur en regardant le plafond. enfire le regardait faire silencieux comme toujours. lui même se sentait aussi frustré que son frère.

"tu n'es pas venue, alors me voilà... à moins que tu preferes que je m'en aille pour de bon ?"

que? il ne l'avait pas remarqué. ni même sentie sa douce présence à ses côtés. mais, maintenant qu'il savait qu'elle était là, sa pulsation avait augmenté. et il fut tenté de s'éloigner avant qu'il ne sombre complètement mais ses jambes refusèrent. a la place, il se tourna doucement vers elle, l'entourant de ses bras puis il ferma les yeux et se délecta de sa chaleur.

"rien ne me rendrait plus malheureux."

Clad Darknes (Enfire)2010-09-30 02:56:10
La voix de la jeune femme résonnait comme une douce mélodie. il l'écouta silencieusement, se nourrissant de chaque mot. elle s'arrêta brusquement et releva son visage s'éloignant un peu de lui. leur regard se croisèrent et à nouveau, il se perdit dans ses yeux. cette couleur l'attirait, profonde et merveilleuse. il ne put empêcher sa main d'aller caresser sa joue, ni même cet instant où sa tête se pencha légèrement pour aller cueillir les lèvres d'anyya, les touchant à peine avant de s'écarter de nouveau sentant qu'il était allé trop loin. sa nature reprit le dessus et il lui sourit l'air de rien:

"ce soir, il faut que tu dormes. tu t'es à peine remise de tes blessures."

il lui sourit à nouveau, essayant de faire revivre leur aura complice.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-30 20:48:44
Il se réveilla alors que le soleil se couchait sur atsami. un bruit sourd lui parvenait de l'extérieur, bruit des gouttes d'eau rencontrant un obstacle. bonne nouvelle, il avait recommencé à pleuvoir. le jeune homme remarqua qu'anyya l'observait. il lui sourit, passa tendrement sa main dans ses doux cheveux châtain avant de la gratifier d'un ø sur la joue.

" merci pour cette nuit. surement la meilleure depuis un bon moment. "

son regard glissa vers enfire qui était couché près de flamya. il le regardait aussi de ses perles noires. les deux éclaireurs avaient passés assez de temps dans le sanctuaire, il fallait qu'ils sortent ce soir.

* laisse moi juste un peu plus de temps. *

le dragon hocha de la tête et posa sa tête sur le cou de flamya. clad quant à lui, resserra son étreinte autour des épaules d'anyya, fermant les yeux pour s'imprégner de sa présence. quand il les rouvrit une minute après, ils étaient remplies d'une détermination sans faille.

" je dois y aller. je compterais les jours jusqu'à ce qu'on se retrouve anyya. "

Clad Darknes (Enfire)2010-09-30 22:49:28
Libéré de cette douce étreinte il se releva, pensant déjà au jours où il reverrait sa belle. il se tourna vers elle, mais la guerrière avait déjà détournée le regard. clad serra donc les dents et traversa le sanctuaire sans attendre enfire, sinon sa détermination risquait de flancher. l'éclaireur mis le nez à l'extérieur se délectant des fines gouttelettes qui mouillaient son visage se mélangeant aux larmes solitaires qui avaient faient leur apparition sur ses joues.

"tu la reverras mon frère."

le jeune homme remonta sa capuche, recouvrant ses cheveux blancs qui étaient déjà trempés.

"je n'en doute pas.. allons à la recherche de ce mécréant."

grimpant sur le dos d'enfire, le dragonnier s'envola amère de ne pouvoir rester plus avec anyya mais heureux d'avoir fait cette merveilleuse rencontre.

Clad Darknes (Enfire)2010-09-30 23:33:09
Bon bah.. a une prochaine fois noble dragonnière. :)
j'ai apprécié ces jours en ta présence.

puisse le hasard jouer en notre faveur une seconde fois.
jusque là prend soin de toi.

clad.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-02 17:01:57
Clad se redressa de la dalle froide du sanctuaire. il se massa la tête une seconde essayant de se rappeler ce qui avait bien put se passer avant qu'il n'atterrisse ici. ah.. la cible. il l'avait éliminé ne pouvant faire autrement, mais il semblerait qu'il l'ait retrouvé et abattu dans son sommeil. enfire fixa son regard d'or sur lui. il suivait ses pensées... si spiritia n'avait pas fauté ce soir là et tué arokhe comme il était prévue, ils n'auraient pas eu à sortir de l'ombre pour le faire à sa place. le jeune homme soupira mollement. mais, on ne pouvait pas lui reprocher son manque de sagesse quand sa dragonnière était absente. a nouveau, il se massa la tête. le nom d'anyya surgit, saisissant. l'éclaireur avait soudain envie de la revoir.

"mon frère. elles peuvent être n'importe où.
- nous les trouverons!"

ils passèrent la matinée à survoler atsami malgré la tempête qui faisait rage. a plusieurs moment le dragon volcan s'était retrouvé balloté dans des turbulences. au final, les deux frères s'étaient posé dans une ville pour attendre que la tempête se calme. le hasard frappa encore.. il retrouva sa belle dans une des maisons de cette ville.

le jeune paladin se débarrassa de sa cape trempée la laissant sécher sur le sol et passa une main dans ses cheveux blancs plaquée sur sa peau, les ramenant en arrière.

" je t'ai enfin retrouvé.. "

d'un pas lent et silencieux, il rejoignit le lit de la guerrière. son regard se perdit sur son doux visage, sa main passa dans ses cheveux. il alla embrasser son front tendrement puis il se laissa glisser sur le sol s'adossant au lit en attendant le réveil de la jeune femme.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-06 05:47:56
Il était dans une forêt baigné d'une douce clarté que filtrait les branchages des arbres. il marchait sans trop savoir ce qu'il cherchait mais il appréciait ce paysage où le vert émeraude était omniprésent. le vert émeraude. c'était la couleur de ses yeux. sans oublier ces paillettes d'or qui brillaient telles des étoiles. un fascinant regard pour une fascinante personne. clad arriva a un lac miroitant possédant une cascade en amont. d'ailleurs, l'éclat de la cascade était la seule chose qu'il entendait. il commença sa progression sur le sol caillouteux pour rejoindre la chute d'eau, il avait cru voir quelque chose. ce qui fut confirmé. anyya. comme par hasard le seul rayon qui passait outre les feuillages était dirigé vers elle, la baignant d'un halo lumineux. la jeune femme était assise sur un rocher ses pieds nus baignant dans l'eau claire du lac. elle ne l'avait pas encore vue. son regard d'émeraude se perdait sur l'autre rive. plus heureux que jamais clad la rejoignit.

son pied butta contre un cailloux qui alla se perdre dans l'onde. anyya alertée par ce bruit tourna la tête vers lui. a lui de lui sourire l'air penaud. a elle de lui rendre son sourire, son regard plus brillant que jamais. elle se releva et l'enlaça.

" tu m'as retrouvée... merci.. "

clad ivre de bonheur referma ses bras sur sa taille. il aurait put rester de la sorte des heures, d'ailleurs il lui sembla que ça faisait une heure qu'ils étaient dans cette position. cepandant, l'image de la jeune femme se brouilla. dépité, il tenta de la rattraper avant qu'elle ne s'évade complètement. peine perdu. pourtant, il pouvait encore sentir cette fragrance qui n'appartenait qu'à elle. et même la chaleur de son corps. le battement de son coeur. son souffle à son oreille. il émergea enfin.

* mon frère. tu t'es endormi en l'attendant. a son tour, elle s'est endormie en t'attendant. ce serait presque attendrissant.
- tu aurais pu me réveiller.
- remercie moi. cette humaine est surement beaucoup plus confortable qu'un plancher. *

il entendit ce qui ressemblait à un rire de dragon, puis plus rien. le jeune homme se redressa doucement en prenant appui sur les lattes du sol. prenant l'un des bords de la couverture pour la mettre sur le côté, puis il souleva la jeune femme et la plaça dans le lit la recouvrant de la couverture. son regard gris fut attiré par la fenêtre qui jouxtait le lit. la pluie tambourinait sur les carreaux. mieux vallait pour lui qu'il reste à l'intérieur.

pour l'heure, il ajouta quelques buches au feu et le tisonna jusqu'à ce que l'âtre accueille un grand brasier. il le regarda l'air songeur et soupira. avoir anyya tout près de lui le rendait heureux mais, était-ce pour le meilleur des cas? il chassa ses mauvaises pensées et retourna au lit de la jeune femme. il s'assit sur le bord et la contempla.

" si j'étais supersticieux. je dirais que nous sommes tous les deux frappés d'une malédiction. nous ne pourrions donc cohabiter. ce qui en soit expliquerait tout.. a chaque fois qu'on se rencontre, l'un de nous deux est endormit. "

il sourit, voilà qu'il parlait tout seul.

" une malédiction a toujours ses failles. en croyant ces comptes pour enfant. un ø te réveillerait. "

il sourit encore et se pencha jusqu'à atteindre le visage d'anyya, une main sur sa joue. il s'arrêta une seconde au dessus de ses lèvres. puis par pudeur et respect pour la jeune femme, ses lèvres embrassèrent sa joue.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-06 21:17:19
[c'était pour me rattraper de mon retard. =)]

ses pulsations s'arrêtèrent. anyya avait ouvert les yeux et ses prunelles ne lâchaient plus son regard. la main de la jeune femme alla se poser sur sa joue. il ferma les yeux un instant tournant légèrement la tête pour mieux sentir la douceur de sa paume. clad l'entendit souffler son nom et ses pulsations reprirent. il replongea son regard dans cet océan vert et agité. décision de vie ou de mort, ça ne tenait qu'à elle. son cœur ne lui appartenait désormais plus. comme pour lui prouver ses pensées, elle l'attira à elle, lentement d'un simple geste. il se laissa aller, fermant les yeux, profitant du contact de leur lèvres.

la main du jeune homme glissa de la joue de la guerrière pour aller caresser ses cheveux châtains tandis qu'il entrelaçait ses doigts aux siens de son autre main. ils s'embrassaient encore, il ne voulait pas que cela s'arrête et elle ne semblait pas le vouloir non plus. mais finalement, d'un commun accord, ils s'écartèrent de quelques centimètres. cependant, leur deux fronts se touchaient encore. clad souriait à anyya, les yeux rivés dans les siens. brève pause avant un autre ø. cet excès là ne tuait pas. autant en profiter.

près de dix minutes plus tard, clad était allongé aux côtés d'anyya. elle lui faisait face et le regardait de ses yeux d'émeraude. les bras de clad enlaçaient sa taille la tenant près de lui. dehors, la pluie n'avait pas cessée, pire, elle était plus terrible que jamais. on pouvait entendre les rafales de vents souffler entre les branchages et parfois une zébrure irradiait le ciel à travers la fenêtre. le jeune homme laissa couler son regard sur les carreaux de la vitre et retourna aux yeux d'anyya.

"il semblerait que nous soyons bloqués ici pour un bon moment. chose qui ne me déplait guère."

a nouveau une lumière venant de l'extérieur irradia la pièce, mais cette fois ci beaucoup plus lumineuse que la précédente et elle ne s'arrêta pas. la pièce entière irradiât finalement. clad se redressa vivement du lit, un bras devant ses yeux en protection. une sensation étrange emplit son corps. des fourmillements, un gout amer dans la bouche.

"anyya!"

comme dans son rêve, l'image de la jeune femme se brouilla, il réussit à attraper son bras un bref instant avant que tout ne disparaisse. puis le noir complet, littéralement. il avait réouvert les yeux, mais tout était noir autour de lui. une brise fraiche passa et le rafraichit. ses yeux s'accoutumèrent à l'obscurité des lieux. il distinguait maintenant des arbres fluorescents seul clarté.

une langue râpeuse toucha sa main. il sursauta et baissa le regard. un dragonneau bleu était assis à coté de lui. il sourit sans grande conviction et le prit dans ses bras avant de se relever.

"bon travail mon beau. tu aurais put attendre que je fasses mes au revoirs par contre. et franchement.. les abysses! tu aurais put trouver plus loin. je ne la reverrais pas avant un bon moment..."

il partit à la recherche d'une maison, les pensées focalisées sur une seule personne. son cœur pleurait déjà leur séparation brusque.

[merci ma belle guerrière. je l'ai vu arriver. je t'ai laissé du bois pour me faire pardonner..]

Clad Darknes (Enfire)2010-10-06 21:38:42
J'ai quitté les pod's,

j'espère que tu y resteras malgré le fait que je n'y sois plus.
la raison de mon départ est que je ne suis pas assez actif sur le forum pour rester parmi eux. (je n'étais venu que pour aider ma soeurette avec sa "cible")

*la prend dans ses bras pour un tendre baise.r*
prend soin de toi anyya
clad.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-08 00:49:44
Fichu souterrain.. on n'y voyait pas à un mètre dans cette obscurité et pour couronner le tout ça pullulait de toutes les sortes de bestiaux qu'atsami pouvait regrouper. il y avait des gens aussi.. des gens... le genre condamné à vivre dans les abysses car leur organisme ne pourrait supporter une exposition à une lumière. son regard coula vers enfire. le dragon assit devant une buche la regarda intensément avant de se redresser et d'ouvrir sa gueule devant. une étincelle, la flamme dura quelques secondes. eclairant le visage terne de l'eclaireur. elle vacilla, tenta de se gonfler et finalement s'éteignit. clad soupira et se leva du rocher pour se dégourdir les jambes.

ici même l'herbe était fluorescente. parfois on pouvait sentir une odeur de souffre se dégageant de l'enfer d'atsami. odeur apportée par une brise dont le jeune homme ne trouvait pas l'origine. une brise dans les entrailles de la terre? la seule solution est qu'elle venait du passage. mais où était-il? il fallait qu'il retourne à la surface.

"anyya.."

d'un geste rageur, il dégaina se claymore et l'abattit sur un squelette qui s'était un peu trop approché. les os craquèrent sans aucune résistance sous la lame de l'épée à demain. il planta son épée dans le sol noire et se laissa glisser sur le sol, le front se reposant contre la froide lame de la claymore.

une détonation attira son attention. le jeune homme se retourna vivement épée en main. mais ce n'était qu'enfire qui venait de réussir son feu. il sourit, rengaina l'épée à son dos et retourna près de son frère. il avait besoin de lui en ce moment, il ne fallait pas flancher.

"mon frère. ne te torture pas. j'aurais bientot la force de remonter à la surface."

pour seule réponse clad lui flata le cou et s'entoura de sa cape pour se coucher près du brasier. enfire se sentait coupable et essayait de se rattraper en s'entrainant sans repos, mais il fallait être rationnel. le souterrain du dessus était l'enfer d'atsami. on ne l'appelait pas ainsi pour rien. s'il le traversait enfire en subirait les conséquences.. l'autre façon serait de se laisser tuer, mais le pouvoir d'ithil les protégerait si l'écart de puissance était trop grand. ses paupières se refermèrent et ses pensées allèrent vers sa belle.

*anyya heureuse dans les bras de clad... elle pleure sous la pluie... elles deux sous le ciel gris comme leurs coeurs... le santuaire.*

clad se redressa le coeur battant la chamade. enfire l'observa sans dire un mot.

"ce n'est pas un rêve."

enfire secoua sa tête bleue, dépourvue d'écailles.

"un message venant de flamya. anyya supporte très mal ton départ. elles ont été tués récemment mais sont sous la protection du sanctuaire."

le jeune se releva, pris un morceau de bois dans le brasier et passa sa cape autour des ses épaules ses yeux luisant d'une nouvelle détermination.

"on y va enfire."

Clad Darknes (Enfire)2010-10-12 05:57:05
Tout ce ressemblait dans l'obscurité. autour de lui tout n'était qu'ombre ou lueur diffuse. de tous les souterrains, le dernier devait être le plus éprouvant. ces ténèbres n'étaient pas de celles qui disparassaient à la moindre lumière. non. elles étaient beaucoup trop épaisses pour ça. clad avait l'impression qu'elles se nourissaient du moindre scintillement de lumière. ici, il ne pouvait se fier à tous sauf à sa vue. la plupart du temps, enfire le guidait car sa torche de fortune n'éclairait que deux mètres de rayons. l'autre part, il se servait de son ouïe. difficile de faire la part des choses quand il était entouré de bestiaux.

l'éclaireur se laissa tomber contre un abre et essaya de faire le vide en lui. cette obscurité allait le rendre fou... ou était-ce ce vide qu'il ressentait à lui? que faisait-elle en ce moment? etait-elle aussi abattu que lui? il posa sa tête sur l'écorce et leva les yeux sur les feuilles fluorescente de l'abre, cherchant la touche d'émeraude qui colorait habituellement les feuilles. a côté de lui, le dragon bleu grogna en fixant l'obscurité menaçante. clad eut tot fait de faire glisser la claymore de son dos, que l'arbre sur lequel il était adossé une seconde plus tôt fut projeté au loin. un golem venait de le déraciner et il s'avançait vers clad son bras colossale levé au dessus de sa tête.

"enfire, mets toi à l'abrit!"

son frère s'était interposé entre lui et la poupée en position d'attaque. le jeune homme jura et attrapa enfire d'une roulade évitant de justesse le bras qui s'abattait à nouveau. sans aménité il poussa le dragon hors de son chemin et planta son épée dans l'épaule du golem. touché, mais pas assez pour le tenir en échec. et cette fois ci, il reçu le coup de masse en plein fouet dans son ventre. le jeune homme fut projeté plus loin, le souffle coupé. une, deux ou peut être plus. il n'arrivait pas à compter le nombre de côte cassé qu'il avait. mais l'heure n'était pas à l'apitoiement. non sans mal, il se releva et se mit en position. le golem frappa encore. il sauta et habilement s'agrippa à sa claymore qui était toujours planté dans l'épaule du monstre. sans plus attendre, il atteind le frond de la poupée d'argile et effaça les inscription à l'aide de son poing. le golem fut réduit à l'état d'argile. clad étendue sur le sol fut rejoind par enfire. ils allaient passer la nuit ici, avec ces côtes cassées, l'éclaireur ne pouvait plus bouger.

il dormit un jour ou deux. comment savoir dans les entrailles d'atsami? quand il se leva chaque fibre de son corps l'élança ce qui lui tira un rictus douloureux. enfire s'approcha et lui lécha la main.

"repose toi encore. rien ne presse."

clad se leva malgré la supplique de son frère, rengainant sa lame.

"tout presse enfire. elles nous attendent. on soignera nos blessures quand nous les auront retrouvés. allons-y."

le dragonet émit un grognement à peine audible tandis qu'ils se mettaient en route. sans doute, trois heures plus tard, ils atteignirent les grands escalier qui menait à l'enfer des dragons.

si tôt arrivé, les deux éclaireurs furent accabler par l'enchantement contre ceux ayant un bon karma. accablé, clad haletant, tomba à genoux sur le sol rouge.

"c'est la mort assuré si nous nous arrêtons ici."

enfire grogna et agrippa la tunique de clad de ses dents le tirant pour qu'il se relève. c'est là qu'une pensée rafraichissante lui arriva.

*le soleil qui brille... l'escalier... flamya redevenue dragonette... eux reunis tous ensemble sous le ciel bleu... les dragons grandissant ensemble... anyya à nouveau dans ses bras...*

cette vision lui tira une larme. elle lui manquait horriblement, c'est pourquoi il trouverait la force pour se trainer hors de cette enfer. et avec acharnement c'est ce qu'il fit. a peine après avoir gravit la dernière marche d'escalier auprès d'enfire, qu'il se laissa tomber sur le sol sableux de l'arène géante le sourire aux lèvres.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-15 07:57:53
Clad haletait, allongé dans le sable de l'arène, il fermait les yeux et tentait de faire abstraction des flèches de douleurs qui lui parcouraient les côtes à chaque fois qu'il prenait une goulée d'air. son visage avait été roussit par la chaleur qui se dégageait du territoire ardent et ses vêtements s'était assez mal tirés de ses autres affrontements avec les bestiaux des abysses. il se rassit et dégoupilla sa gourde avant de s'arroser avec le contenu. ce n'était pas grand chose, mais ça calmerait un tant soit peu les brûlures.

"tu en veux enfire?"
"..."
"enfire?" répéta à nouveau le jeune homme.

il se retourna et observa le dragon bleu. ses paupières étaient closes, il respirait calmement de la même manière qu'il le faisait quand il avait recourt à la magie. puis, il rouvrit brusquement les yeux et partit au galop entre les dunes de sable.

"je les sens, mon frère. debout!"

il étouffa un une récrimination lorsqu'il se leva d'un bond et il partit à la suite du dragon sans écailles, il ne pouvait pas encore le croire. il préférait ne pas le croire. en espérer le moins pour ne pas être déçu. sinon, il n'aurait pas la force de continuer le chemin.

au bout d'une heure de marche, clad aperçut une silhouette tremblotante à quelques pas devant eux. divagation? mirage? non.. car, au fur et à mesure qu'il se rapprochait, les traits de la silhouette se définissaient. un arbre, une jeune femme et un jeune dragon. son cœur fit un bond de concert avec celui d'enfire qui prit d'ailleurs les devants. il les atteignit avant clad et il frotta sa tête contre celle de flamya qui s'était éveillée entre temps. le jeune homme lui prit plus de temps à y arriver, mais quand il fut à son niveau, il se laissa tomber dans le sable à ses côtés, la contempla longuement et la serra fort contre lui. sa présence lui avait tellement manquée. il se serait crut plus fort pourtant, ce simple contact réussissait à faire tomber ses barrière.

il se rendit compte que la jeune femme était à moitié consciente de ce qui se passait. d'ailleurs, il s'écarta un peu d'elle et l'observa. la guerrière semblait aussi amochée que lui.

*normal... elle a parcouru le double du chemin que j'ai fait."

l'éclaireur l'adossa au tronc de l'arbre et se releva. un coup d'œil circulaire lui suffit pour qu'il ne se fasse pas trop d'idée. ce souterrain était l'arène géante. presque rien n'y poussait. mais les déserts, ça le connaissait. il s'accroupit et posa une main dans le sable, se concentrant à la manière d'enfire, il laissa le pouvoir du dragon passer en lui. alors qu'il se concentrait, des pousses percèrent le sable fin tout autour d'eux.

a la fin, les quatre amis étaient entourés par des arbres majestueux et les dunes avaient prit une teinte émeraude, comme les yeux d'anyya, pensa clad sur le coup. satisfait et surtout épuisé, il tenta de retourner près de sa belle, mais son corps le prit de court. ses jambes flanchèrent et il tomba dans l'herbe inerte.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-17 08:30:29
B'jour belle guerrière,

pardonne moi, le rp aura un peu de retard. (week end de fou)
je me rattraperais, promis. (des que j'aurais mis la main sur ma tête)

ton dragonnier qui t'aime tant,
clad

Clad Darknes (Enfire)2010-10-19 06:13:46
Il entendait sa voix, il sentait qu'elle s'occupait de lui. d'ailleurs ce qu'elle avait étalé sur ses côtes avait apaisé cette douleur lancinante. a plusieurs reprises, il avait tenté d'ouvrir les yeux pour se reprendre en main, mais la douceur d'anyya l'en avait dissuadé. a quoi bon lutter? il s'était donc laissé envelopper dans le réconfort qu'elle lui procurait et comme la guerrière l'avait fait avant lui, clad s'endormit.

une suave pression sur ses lèvres, le réveilla.

"je t'aime clad..."

son sang ne fit qu'un tour. il rouvrit ses yeux et posa le regard sur les feuillages qui se ondulait lentement au dessus de sa tête. magnifique travail.. emeraude et or étaient maintenant les couleurs dominantes de cet endroit. le jeune homme se tourna sur le côté et se plongea de le regard aimant d'anyya.

"sentiment partagé, belle dragonnière."

il sourit, prit un moment de pause. cette réplique ne sonnait pas tout à fait juste. du moins pas dans un moment pareil. comment pouvait-il se permettre de rire alors que sa belle lui susurrait des mots qu'il avait rêvé d'entendre?

clad lui prit la main, ses yeux argentés brillant d'un amour insondable pour cette personne qu'il avait en face de lui. il embrassa tendrement les doigts de la jeune femme et finit par murmurer:

"je t'aime aussi anyya."

et avec un sourire amusé, il ajouta:

"je bénie le jour où tu as décidé de faire de moi un allier plutôt qu'une proie. bien que.. mourir sous la lame d'une si.. séduisante guerrière ne m'aurait pas déplut."

[en passant, n'hésite pas à couper ses arbres. ils sont là exprès ;) ]

Clad Darknes (Enfire)2010-10-20 23:44:09
Lorsqu'elle prononça ces paroles, clad s'imagina ce soir là, tué par anyya. bizarrement, ça ne le dérangeait pas plus que ça bien au contraire. et puis pourquoi pensait-il à sa mort? n'était-ce pas un peu déplacé dans un moment pareil? il se perdit sur son visage sans défaut. ce qu'il l'aimait l'entendre rire... alors que l'éclaireur la contemplait, il remarqua une lueur étrange dans son regard émeraude. avant d'avoir le temps de percuter, anyya était allongée sur lui et l'emprisonnait de son corps.

clad la regardait le sourire aux lèvres, enflammé par ce revirement de situation. il entrelaça ses doigts prisonniers, aux siens et resserra sa prise de façon à ce qu'elle ne s'éloigne pas.

elle murmura des mots que le jeune homme ne comprit pas sur le coup. leur regards ne se lâchaient plus. clad ne s'était jamais sentie aussi amoureux et anyya le lui rendait bien. elle se rapprocha lentement un peu plus. son souffle, ses lèvres.

"meme si pour ma part, je prefererais l'exaucer autrement qu'en devant te tuer, tu me manquerais trop clad..."

il rit doucement, et la regarda avec la même lueur espiègle. en une fraction de seconde, elle se retrouva allonger sur l'herbe tendre la tête posée sur le gilet tandis que clad allongé à côté, d'elle s'était emparé de ses lèvres. il s'éloigna et caressa sa joue.

"mon souhait n'est pas de mourir par ta lame, mais de vivre à tes côtes."

son front alla se coller au sien et il ferma les yeux. juste être comme ça lui suffisait d'ailleurs. mais la dure réalité est qu'ils ne pourraient pas rester dans ce havre éternellement. ses yeux se rouvrirent sur les deux émeraude d'anyya. il lui sourit et l'embrassa à nouveau.

Clad Darknes (Enfire)2010-10-24 19:31:25
*une proposition?*

clad regarda anyya sans trop comprendre, puis il se repassa les mots qu'il avait prononcé. lorsqu'il percuta, une image surgit à son esprit, plus vrai que nature. il se voyait vivant une vie paisible avec anyya entourée de dragons et de leurs enfants. anyya plus belle que jamais et elle était dans ses bras. cela lui tira un sourire, une vie comme celle là l'attirait. mais l'image se brouilla. l'angoisse le prit à la gorge. une ombre arriva sur le pas de la porte, il avait déjà dégainé sa claymore mais l'ennemi était beaucoup trop fort. il ne voulait pas savoir ce qui se passerait. fiévreux, il ferma les yeux. mais rien n'y fait, les images continuèrent de défiler. enfire et flamya se postant devant les dragonneaux pour les protéger. l'image d'après, ils jonchaient tous les deux le sol aux côtés de leurs enfants. lorsque anyya apparut prête à se battre, ses pulsations s'accélérèrent.

"non !"

tout était redevenu normal. la jeune femme le regardait visiblement troublée. il sera les dents et s'assit pour ne pas avoir à affronter son regard. enfire qui avait suivit le fil de ses pensées vint à sa rencontre et plongea ses yeux maintenant couleur or dans les siens.

*je suis plus fort que ça mon frère.
- ca n'a rien à voir. je ne pense pas être assez fort pour protéger une famille. je ne suis même pas assez fort pour la protéger elle.
- tu te sous-estimes.
- non. tu me sur-estimes.*

il se prit la tête dans la main. il aurait dut faire plus attention à ce qu'il disait. il n'était pas du genre à se laisser guider par son coeur pourtant.

"non. ce n'était pas une proposition." *vivre à ses côtés..* ".. oublie ce que je viens de dire."

rester en atsami aussi longtemps n'était pas un de ses projets. un endroit ou la mort est réduit à l'état de simple étape.

*tu cherches des excuses pour justifier ta peur de l'engagement.
- c'est plus compliqué que ça.
- tu te trompes mon frère.*

enfire le défia du regard sans ciller, il était rare qu'il se rebelle de la sorte. il avait envie de cette vie, mais clad ne voulait pas voir ses images se concrétiser.

*nous sommes restés trop longtemps en atsami. il est temps de rejoindre notre patrie.
- si c'est ce que tu souhaites.*

Clad Darknes (Enfire)2010-11-03 19:13:54
[c'est un cadeau d'anniversaire digne de ce nom je pense. j'aurais put te le souhaiter sur le tchat mais ça le faisait pas sans cadeau. donc joyeux anniversaire ma belle ^^ ps: dit à titank qu'il devrait te donner ces 108 po en réparation de ces vols. bonne lecture ps 2: je t'aime aussi belle dragonnière.]

après avoir prononcé ces mots, clad s'était relevé mécaniquement et, enfire à sa suite, avait avancé du même pas pour quitter cette forêt improvisée. il ne fuyait pas non. du moins essayait-il de se persuader. il comptait juste évacuer les doutes en s'entrainant jusqu'à l'évolution d'enfire, il retournerait à la forêt quand ils auraient terminés. il ne fuyait pas. pourquoi ne pas avoir prévenu anyya dans ce cas? et pourquoi être parti à ce moment là? et depuis quand avait-il prit l'habitude de ressasser? l'éclaireur dégaina son épée alors qu'une meute de loup avait apparu au mileu des dunes. ils arrivaient à point nommé.

ce fut entaillé de partout qu'il pénétra dans cette auberge pleine à craquer de guerriers. normal, elle se situait dans l'arène. il ne repéra aucun dragonnier, donc sa nuit promettait d'être calme.
en payant l'aubergiste pour la chambre, il jeta un vague regard à son frère qui était toujours silencieux à ses côtés. le dragon bleu n'avait pas ouvert la bouche depuis leur dernière conversation. cependant, clad ne l'en blamait pas.

"on passera quelques heures ici, le temps de récupérer et on les retrouvera.
- ..."

le jour suivant, ils firent le chemin inverse. le jeune homme appréhendait la confrontation avec anyya mais s'interdit de ressasser, distrayant son esprit en pensant au prochain entrainement qu'il ferait puisque l'évolution d'enfire n'était toujours pas arrivé.
il pénétra enfin dans la clairière. balayant les bois du regard, il chercha la moindre trace de la dragonnière. mais rien. les images de son rêve ressurgirent devant ses yeux. le jeune s'arrêta au beau milieu de l'espace vert et se fit violence, s'obligeant à se calmer. quand il rouvrit les yeux, enfire était devant l'arbre du centre de la clairière. clad le rejoignit et s'accroupit devant ce qui semblait être la veste d'anyya. son regard acier glissa sur le côté. autour l'herbe applatie était tachée de sang oxydé. il déglutit avec peine, ses membres tremblèrent. sa doigts s'enfoncèrent dans la terre arrachant l'herbe souillée, puis posa sa main sur l'écorce rugeuse de l'arbre en fermant les yeux. tout ce qui était fait de matière avait une mémoire. clad allait y faire appel. il se concentra essayant de calquer sa respiration aux inaudibles battements qui résonnaient dans le chêne. puis, la connexion fut établie.

*anyya se recroqueville sur elle même dans l'herbe la veste serrée contre elle. clad s'attarde sur ses yeux qui ne sont plus que deux ombres. flamya s'approche et essaie tant bien que mal de la faire se relever puis abandonne et la réchauffe de son corps. elles restent de la sorte pendant des heures, le jeune homme décide donc d'avancer le cours du film.

une ombre se distingue des arbres. un dragonnier et son dragon, surement deux fois la taille de flamya qui vient de renaitre. clad sait ce qui va se passer, mais il continue d'observer. seul le visage du dragonnier l'interesse.*

enfire se joignit à lui posant sa patte bleu sur la main de clad.

*maintenant le jeune homme se retrouve matérialisé dans la mémoire elle-même. il est accroupit aux côtés d'anyya qui ne bouge pas d'un pouce alors que le guerrier se rapproche, l'envie de tuer se ressentant dans chacun de ses gestes. flamya l'ayant remarqué est déjà en garde. clad se relève et se rapproche assez près de l'homme pour voir son visage. il le connaissait.*

dulac et ce dragon devait donc être keeper. la suite était inutile, il se décolla de l'arbre et regarda au loin. anyya devait à présent être au sanctuaire des terres arides. dulac quant à lui dans le domaine de la nuit. d'abord atteindre l'évolution et ensuite s'occuper de lui. et finalement... la retrouver.

...

du moins, c'était ce qu'il avait prévu au départ. ca faisait plus d'une semaine que les écailles d'enfire s'était clairsemé de glace. pourtant, l'eclaireur stagnait dans le domaine de la nuit. il s'était rendu compte que dulac savait qu'on le recherchait et restait donc sous la protection du domaine, quant à anyya elle n'était pas revenue à la forêt. sans doute était-elle retournée à la surface. ayant perdu sa détermination, il séjournait dans une taverne réputée du domaine de la nuit tandis qu'enfire s'entrainait nuit et jours. clad lui, tentait d'oublier sa peine à l'aide d'alcool aux goûts exotiques et de compagnie tout aussi exotiques qui ne valait cependant pas celle d'anyya. d'ailleurs, il finissait toujours par s'endormir sous l'effet de la boisson avant que ça ne devienne sérieux.

un jour, alors qu'il décuvait assit contre un mur de la chambre qu'il louait, une silhouette encapuchonnée pénétra dans sa chambre. sa vision était brouillée à cause de l'alcool, mais il reussit à voir que c'était une jeune femme.

*encore une de ses femmes?...*

a première vue non. d'ailleurs cette jeune femme s'accroupit devant lui et l'empoigna sans ménagement par le col. son visage près du sien, il put distinguer son regard. un vert pâle semblable à du cristal, clairesemé de pointes bleu.

"tes vêtements sentent à l'alcool à plein nez clad! tu es tombé bien bas... lève toi maintenant."

malgré lui, il se sentit décoller du sol tiré par son col. puis, la jeune femme le traina à la salle de bain le lachant devant le bac en bois. des vêtements propres atterrirent près de lui dans un bruit feutrés. il essaya de prendre appuit sur le bac mais la salle tournait autour de lui et il se rata completement.

"abandonne cette vengeance et va la retrouver. aux dernières nouvelles, elle était à la surface. enfire nous a tout raconté. je ne dirais qu'une chose: tu es bien plus fort que tu ne le penses."

elle s'accroupit à nouveau à ses côtés, et cela prit du temps, mais il la reconnut.

"tu es un aurès après tout et c'est niais de dire ça mais.. tu as l'amour de ton côté. j'y vais. prends soin de toi mon frère."

sa soeur repartit comme elle était venue. mais grâce à elle, clad se sentait d'attaque pour traverser plusieurs sous sol. il voulait retrouver anyya, il avait besoin d'elle.

quelques heures après, il se reposait dans l'auberge d'urcendia.

Clad Darknes (Enfire)2010-11-12 03:19:11
Il avait entendu un bruit à l'entrée, l'instant d'après il s'était retrouvé ployant sous les coups d'un assaillant encapuchonné. elle n'avait aucune technique, frappait un peu n'importe comment en espérant atteindre un des points vitals de clad. mais même s'il avait remarqué ce fait. elle restait tout de même beaucoup plus forte que lui. et bientôt, il commit une bévue qui lui fut fatal. enfire le suivit n'ayant pas fait mieux. leur deux corps se matérialisèrent inertes, sur le sol du sanctuaire.

sa chaleur, son doux sourire, sa voix, son regard... clad se réveilla l'esprit focalisé sur anyya. ses souvenirs étaient prenants presque... réels. son attention fut attirée par le dragon qui était affalé près de ses jambes. au moins, maintenant.. ils étaient à nouveau à la surface. il leur suffirait après de...

- cl... clad ? c'est bien toi ? ...

son coeur eut un raté. devant lui se tenait la guerrière. au bord des larmes, elle le regardait son beau regard vert empli d'un mélange d'espoir et d'angoisse. il se précipita vers elle, la soutenant de ses bras alors qu'il avait remarqué ses jambes trembler. il la guida dans le coin où il était posté quelques secondes plutôt et s'assit à côté d'elle. celle ci en profita pour l'enlacer avec force alors que son corps tremblait toujours d'émotions.

- c'est bien moi anyya. pardonne moi de t'avoir laissé sans prévenir. c'est..

il ne trouvait pas ces mots, mais malgré ce qui s'était passé dans l'arène, il voulait qu'elle sache ce qu'il ressentait pour elle. ses bras se refermerent autour de son corps et il ferma les yeux respirant son parfum qui lui avait manqué durant tous ces jours. tout semblait comme avant, pourtant les yeux d'anyya semblaient avoir perdu de leur éclats ce qui était appuyé par ses yeux creusés et cernés.

"ce qui s'est passé dans l'arène.. c'était juste du à ma peur. tu n'y es pour rien. je t'aime anyya."

n'étant pas doué pour les longs discours il s'arrêta là et se contenta de lui donner rempart de ses bras.

*flamya dit qu'elle a besoin de se reposer mon frère.*

il hocha de la tête et chuchota à l'oreille d'anyya des mots qu'il emplit de magie.

"repose toi."

ce n'était pas un sort bien terrible et il ne marchait d'habitude que sur des enfants. mais la guerrière ne semblait pas avoir eu de complet sommeil depuis bien longtemps. sa résistance mentale en était donc affaiblit. et bientôt ses bras se desserrèrent de leur étreinte et un faible soupir passa les lèvres de la jeune femme. clad l'allongea sur le sol la recouvrant de sa cape puis il souleva sa tête pour la poser en appuie sur ses jambes.

"je ne te quitterais plus."

Clad Darknes (Enfire)2010-11-15 20:53:08
Je ne l'ai pas eu ce message, mais oui je t'ai retrouvé encore heureux que je peux compter sur l'aide d'une certaine personne ^^
ne t'inquiete pas pour le rp, je prends toujours longtemps avant de te répondre donc que tu aies quelques jours de retard n'est pas si grave.
d'ailleurs, je suis content que tu sois connectée ;)

clad.

Clad Darknes (Enfire)2010-11-27 22:09:12
Depuis quand chasses-tu dans les sous terrain ma dragonnière? ^^
je ne me plainds pas loin de là. *la rejoind sur le plancher et comme au début de leur relation la prend dans ses bras pour partager ses rêves.*

(désolé pour le rp, je prends beaucoup de temps, j'essaierai d'y répondre ce week en.)

je t'aime
clad.

Clad Darknes (Enfire)2010-11-28 01:39:33
Clad passa la nuit à veiller, laissant son regard d'argent vagabonder sur les divers dragons et combattants qui arrivaient à l'intérieur des murs sacrés. parfois, il caressait tendrement les cheveux d'anyya lorsque celle ci agitée lâchait un faible gémissement, ce qui la plongeait à nouveau dans la torpeur. et même si rares étaient ces moments, ils étaient la preuve que le doute n'avait pas quitté son esprit, c'est pourquoi le jeune homme tenait à rester éveiller.
flamya et enfire étaient quant à eux, toujours étroitement enroulés à côté du couple, leur masses de glace se soulevant de concert à chaque inspiration. surement partageaient-ils le même rêve. enfin, à supposer qu'ils révaient. qui savait ce qui se passait dans la tête d'un dragon..

plongé dans un semi sommeil, il ne vit pas les heures passer. une douce pression sur sa joue l'éveilla complètement. lentement, elle le poussa à regarder sa belle qui s'était elle aussi réveillée. il contempla rêveur son regard émeraude qui avait regagné quelques couleurs depuis la soirée dernière.
après un moment de silence, la guerrière se releva ses jambes tremblants vaguement. puis tendant sa main à l'eclaireur, elle prononça ce simple mot qui aurait put lui faire marcher des kilometres.
ils quittèrent tous les quatre les lieux jusqu'à la ville la plus proche. là, ils avisèrent une maison à priori vide et y entrèrent, les deux dragons se retirant ensemble dans la forêt qui bordait le village.

le jeune homme s'avança dans la pièce sombre et d'un mot alluma l'âtre d'un brasier réconfortant. quand il se retourna, anyya refermait la porte de la maisonette, son visage arborant des traits songeux. il voulu lui faire part de sa décision quant à la suite des évènements, mais la jeune femme le fit taire de son index posé sur les lèvres de clad. le priant de lui laisser la parole, elle guida au lit, rare meuble de la pièce et le fit s'asseoir de sa douce autorité. la mine aussi sérieuse que la sienne, il l'observa s'agenouiller devant et entrelacer ses fins doigts aux siens. le jeune homme attendit qu'elle se décida, chaque battement de son coeur lui affirmant qu'elle était bien la femme qu'il aimait. il attendit même si une détermination sans faille avait déjà remplacé le doute dans son esprit car les mots qu'elle prononcerait seraient surement la force dont il aurait besoin pour garder sa détermination.
et la guerrière finit par briser le silence de la pièce:

- je t'aime clad... et même si j'ai peur aussi, même si je ne peux te promettre que nous n'aurons pas notre lot d'epreuves dans l'avenir... ces quelques jours sans toi...

la jeune femme relacha son emprise sur le regard du jeune homme pour cacher en vain les larmes qui avaient perlés aux coins de ses yeux. il serra doucement ses mains dans les siennes conscient qu'elle n'apprécierait pas d'être interrompue.
elle reprit finalement, la voix vibrante d'émotion:

- ...je ne peux plus imaginer mon avenir sans toi.

sentant qu'anyya n'avait toujours pas finit, il continua de taire les mots qu'il retenait depuis le début et la regarda se relever et se dévêtir lentement les mains tremblantes. lorsque ses vêtements jonchèrent tous le sol, elle reprit:

- je n'ai pas grand chose a t'offrir, juste moi, juste mon coeur, mais le peu que j'ai est à toi... si tu le veux.

dans les premiers instants, il avait voulu détourner le regard par pudeur pour la jeune femme, puis il s'était dit que ce serait la dernière chose censée à faire s'il voulait vraiment la respecter. il la contempla donc, ses long cheveux bruns descendant en cascade jusqu'à sa fine taille et sa peau laiteuse qui malgré les petits défauts restait parfaite. il dut à nouveau taire une partie de lui même, ces pulsions que la vue du corps dénudé d'anyya avait agité. se faisant violence, il se releva et s'empara de sa cape qui tenait sur une chaise. il retourna à la guerrière et comme à l'aube de la première nuit qu'ils avaient passé ensemble, il la couvra de sa cape et la serra contre lui un moment.

- c'est bien plus que tu ne le penses anyya.

arrêtant son étreinte il s'éloigna juste assez pour pouvoir se plonger une nouvel fois dans cet océan d'émeraude et d'or.

- il est évident que je l'accepte. mais... dans le même sens, je n'ai pas grand chose à t'offrir que tu n'as déjà. mes pensées, mon coeur, ma vie, mon âme.. je pourrais continuer des heures, c'est pourquoi je m'arrêterais à ça.

s'emparant doucement dans sa main libre, il pose un genou sur le plancher le faisant crisser doucement. et sans quitter anyya du regard et le sang battant à tout rompre contre ses tempes il prononça les mots qu'il avait retenu si longtemps.

- tu es la femme qui règne sur mes pensées le jour et emplie mes songes quand vient la nuit. moi non, je n'imagine plus mon avenir sans toi à mes côtés. epouse moi anyya.

le jeune homme attendit la réponse dans cette position.

Clad Darknes (Enfire)2010-12-07 02:49:28
C'est que je me demandais ce qui était advenu de ma tendre guerrière.
et il ne veut pas l'admettre mais flamya manquait à enfire. ^^
j'attends mercredi avec impatience, longtemps qu'on ne s'est pas retrouvé ensemble.

mes pensées et mon coeur sont tiens,
clad.

Clad Darknes (Enfire)2010-12-15 06:40:51
Bonjour belle dragonnière,

j'ai vu que tu t'es fait tué, on dirait que nos retrouvailles ne serons pas pour tout de suite.. je suis déjà arrivé au -5, je t'attendrais le temps qu'il faudra. (je reste près de l'escalier que tu n'es pas à me chercher.)
donc prends ton temps au sanctuaire.
le rp arrivera bientôt, le temps que je me débarrasse d'autres textes. désolé d'être toujours en retard!

je t'embrasse, remets toi vite,
un éclaireur qui hâte de voir sa future femme.

Clad Darknes (Enfire)2010-12-23 07:49:19
Justement, je voudrais qu'on en parle de ce rp ^^
j'aurais besoin de ton avis pour certains points,
un mariage en rp ne peut se faire "normalement".

bonnes fêtes ma femme que j'aime, ne te tue pas au boulot par contre
(à moins de me vouloir veuf éploré)

je t'embrasse et je pense tout aussi fort à toi.
clad aurès, ton époux.

Clad Darknes (Enfire)2011-01-02 15:50:25
Bonjour mon épouse,
flamya a disparu de la maison, surement un coup d'anna.
enfin, je te souhaite une excellente année et que tout te réussisse. j'espère que tu as bien fêté. ^^

*sort le gui au dessus de leur tête et l'embrasse tendrement*
a bientot j'espère.
clad.

Clad Darknes (Enfire)2011-01-22 15:33:44
Un petit message pour dire que...
je suis de retour ! désolé, je n'ai pas eu un moment pour ev.
tu m'as beaucoup manqué aussi, en espérant que cette semaine soit moins chargée.

je remonterais à la surface dès que je le pourrais.

je t'aime,
ton époux, clad.

Clad Darknes (Enfire)2011-02-04 06:37:45
Il passa la porte de la maisonnette et secoua la neige qui s'était accrochée à ses cheveux. il fit quelques pas dans le vestibule, tentant de percevoir quelque chose dans la pénombre et sourit lorsque ses yeux rencontrèrent la silhouette familière.
le jeune homme pendit alors sa cape sur une chaise et déposa sa chemise pliée sur la table. puis, avec tout autant de silence que précédemment, il se déchaussa et se glissa sous la couette contre le dos de son épouse, l'entourant de ses bras.

sa chaleur et son parfum.. il lui semblait que cela faisait une éternité...
sa main fit glisser ses mèches auburn pour dévoiler la peau de son cou où il déposa un tendre b.aiser.

une éternité... c'était surement le cas. mais il était à nouveau à ses côtés maintenant.

sa tête alla se reposer contre l'oreiller, et le sommeil réparateur s'empara de son corps.

hrp: je te pardonne ta terrible faute. ;]

Clad Darknes (Enfire)2011-02-05 02:58:08
Une douce pression le tira de sa torpeur. clad n'eut pas besoin d'ouvrir les yeux pour savoir que c'était sa belle qui venait de se réveiller. c'était dans l'ordre des choses, après tout il s'était endormit à ses côtés. il n'accepta d'ouvrir un œil, seulement quand la voix d'anyya brisa le silence de la pièce endormie. un tendre sourire éclaira alors le visage du jeune époux. elle le regardait avec le même sourire et le même amour. son regard d'émeraude et d'or tremblait discrètement, de soulagement? de joie? surement les deux.
il effleura amoureusement son visage et se rapprocha pour cueillir ses lèvres.

- bonjour toi, souffla-t-il la voix un peu enrouée.

il entoura la taille de la jeune femme de ses bras et la serra contre lui pour blottir son visage dans son cou, s'enivrant de son parfum et de sa douceur.

- madame mon épouse, donne moi encore quelques minutes que je récupère de cette courte nuit.

_______
(2011-02-05 01:53:35) clad darknes a gagné 73 po en tuant aqualyss [cite du beleriand].

*souffle* tu avais raison, pas de quoi être jaloux.
en espérant que notre prochaine nuit ensemble se passera... sans interruption.

ton mari qui t'aime.
clad aurès.

ps: quand je te dis... "le hasard fait bien les choses" tu penses à quel endroit? je t'y attendrais.


2011-08-08 08:34:02



 Stats 
En ligne : Napnan et 9 anonyme(s). Total : 10.

Elever un dragon, élevez un dragon, élevage de dragon virtuel, élevage virtuel de dragon, jeu de rôle en ligne, galerie d'images fantastiques, jeux videos
Ev-Dragon.com © Adv 2005-2020 - Tous droits réservés - CNIL n° 1132344 - CGU