« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Muthos : Bonsoir !
Muthos : Je passais pour dire bonjour à Adv et Bahanix .
Ajt : ah ouais et les autres ?
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> La Taverne >> [RP] Encore une histoire...

 Pages : [01] [02] [03] [04]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon volcan
 Le 12/02/2007 à 10:27:27 
Bon tout d'abord, si vous trouvez cette histoire bien, vous pouvez dire merci à Kairy, car c'est elle qui m'a aidée pour le début, et qui m'a donné envie de la mettre. Je suis débutante dans le milieu des histoires, donc tous vos avis (bons ou mauvais) sont les bienvenus. Donc, bonne lecture:

Bonjour à toi cher lecteur, je ne sais pas trop comment écrire ces premières lignes. Alors je vais pas trop me présenter, ça gâcherais l'histoire. Mais sachez quand même que je suis Superlulu. Maintenant voila mon histoire:
C’est par un petit matin d’octobre brumeux et froid que je naquis. Dans une grande famille dépourvue de richesses, j’étais l’ainée et la plus téméraire des 6 enfants de mes parents. J'avais deux soeurs et trois frères. Les premières années de ma vis furent difficiles, par le froid et la pauvreté dans laquelle nous vivions. Nous avions toutes sortes de corvées à accomplir, toutes plus énervantes les une que les autres. A 8 ans, ma mère mourrut d'une pneumonie, et mon père se mit à nous battre, moin mes frères et mes soeurs. A l'âge de 13 ans, j'en eu assez. Je quittai ma maison, malgré mon jeune âge. Je pris le peu d’affaires en ma possession, écris un petit mot à ma famille, enfin ce qu'il restait. Mon plus petit frère était très malade, et le quitter fut pour moi difficile. J'avais honte. Puis un matin, je partis vivre dans des endroits plus accueillants, l’idée que je ne tomberais pas plus bas en tête. Je vivais de ma maigre chasse, étant tout de même assez douée a l’arc, et de fruits. Mais je m’enfonçais de plus en plus dans les profondes forêts. Je finis pourtant par arriver dans une petite clairière, curieusement éclairée dans cette pénombre. Je m’approchais du milieu, d’où semblait venir la lumière. Il y trônait un amas de branches, arrangées de telle façon qu’un creux se formait au milieu. Et dans ce qui semblait être un nid était posée une pierre bleue. De la venait la lumière. Fascinée, je m’approchais. Mais, derrière, je vis une grande silhouette allongée sur le sol. Un dragon. Ou plutôt une dragonne. La elle gisait, sans vie. La créature gardait néanmoins toute sa beauté. Sa couleur dorée brillait de mille feux, et ses grandes ailes effilées me fascinaient, par leur finesse et leur puissance. L’œuf, seul dans son nid, allait dépérir !! Je le pris alors délicatement et le déposais dans mon sac. Jetant un dernier œil vers la dragonne, je repris ma route. Curieusement, l’œuf dégageait de la chaleur, et je me sentais plus puissante.

Pourtant, une nuit, je fus réveillée par des petits bruits de couinement. Croyant que c’était de petits rongeurs, je n’y fis au début pas attention. Mais les couinements reprirent, se transformant bientôt en grognements. Agacée, je ma levais et regardais autour de moi. Mon sac bougeait tout seul !! Je l’ouvris, et découvris avec émerveillement le petit dragon qui tentait de se dégager. Les morceaux de coquille de l’œuf gisaient à coté. Je pris la petite créature bleue nuit, à peine plus grande que mon bras. Il tourna sa tête vers moi, et ses yeux gris rencontrèrent les miens. De ce regard, je trouvais curiosité, affection, peur et surtout, une grande faim. Je lui rendais un regard plein de tendresse, puis allais chercher les restes du lapin tué la veille. Le petit dragon vint vers moi, et je lui donnais ce qui allait constituer son repas. Il engloutit le lapin avec avidité, puis alla se lover dans les bras. Je regardais ce petit corps chaud, et ces écailles si douces entre mes bras. Ma décision était prise, je devais garder ce petit dragon orphelin. Auprès de moi il trouva refuge. Nous continuâmes notre route, le dragonneau perché sur mon épaule. Mais au bout de trois ou quatre jours, la viande commença à manquer. Je commençais alors la traque, le dragonneau sur l’épaule. Il se tenait sage, sans bruit, et me guidais grâce à son flair vers les proies. Nous arrivâmes bientôt devant un petit chevreuil blessé. Je pris mon arc et visais la tête. La flèche siffla, et vint se planter à l’endroit prévu. Puis je m’approchais de l’animal vivant ses derniers instants et l’achevais avec mon couteau. Quand l’animal ne bougea plus, j’entrepris le découpage, le dragonneau sur l’épaule. Il observait attentivement, puis vint s’installer devant le corps sans vie du chevreuil. Et à mon grand étonnement, il commença à m’aider, à l’aide de ses petites dents. J’avais sous-estimé ce dragon, dont les compétences et l’intelligence étaient incroyables. Il me regarda profondément, et je lui répondis, baissant les yeux après pour m’excuser. Il parut très heureux et nous continuâmes en silence notre tâche. Quand nous eûmes la quantité suffisante de viande, j’amenais les morceaux à notre campement et les fis sécher de façon a les garder longtemps. Je rangeais ensuite les bouts dans mon sac, en pris deux et les fis cuire. Mon dragon, toujours attentif, resta a coté de moi. Et nous mangeâmes la viande qui s’avéra plutôt bonne. Tout cela nous avait pris la journée et nous nous endormîmes à côté, vers un sommeil sans rêve. Puis le voyage reprit. Sur mon épaule, le dragonneau pesait chaque jour plus lourd, et chaque jour il faisait de nouveaux progrès et devenait plus agile.
Dragon brume
 Le 12/02/2007 à 10:43:09 
Le début est génial ! ! !

D'abbor 1 : Le début c'est pas grace a moi c'est grace a ton imagination
2: C'est pas grace a moi que tu as eu l'idée de mèttre ton histoire donc voila princesse . j'aime bien ton histoire comme sa donc change rien tu as intéré ok^^
Dragon volcan
 Le 12/02/2007 à 19:20:24 
et aprés on se demande c qui qui va apparaitre dans l'histoire ... ^^
Dragon gris
 Le 12/02/2007 à 20:36:19 
Ca me rappelle un epu Eragon ^^
Bravo Lulu  ;)
Dragon brume
 Lucya 
 Le 12/02/2007 à 20:56:46 
Super Lulu !!
Continue !!
Dragon volcan
 Le 13/02/2007 à 10:50:08 
Voila la suite. j'èspère que ça va vous plaire. Les autres personnages arrivent bientôt!

Chapitre 2 :
Quand nous arrivâmes en vue d’un village, je lui expliquais a haute voix qu’il ne devait pas bouger et m’attendre, sachant qu’il ne me répondrait pas. Mais à ma grande surprise, une voix s’éleva dans la tête : « d’accord ». J’ouvris de grands yeux, étonnée. Puis lui dis de s’occuper tant qu’il le pouvait s’il s’ennuyait, et que je serais de retour a la tombée du jour. Cette fois encore, sa vois reprit : « je t’attendrais ». Lui jetant un petit regard plein de fierté, je repris ma route vers la petite ville. J’y achetais des chaussures neuves, une couverture, un nouveau sac (le mien étant dans un état lamentable) et un peu de nourriture. Puis j’allais à la fontaine et remplis mes gourdes. Ces pauvres achats m’avaient ruinée, et je m’inquiétais pour la suite. Alors j’eus une idée. La bas, un gros homme marchandait des bijoux, tous plus précieux les uns que les autres. A sa ceinture, une grosse bourse, qui paraissait remplie d’argent. Je m’approchais, faisant mine de m’intéresser aux bijoux, et me rapprochais de l’homme. D’une main agile, je décrochais la bourse, et la glissais dans mon nouveau sac. L’homme mit alors sa main à sa ceinture pour prendre son argent. Je n’hésitais pas, je bondis dans la foule et courais vers la sortie. Mais à ce moment la, alors je j’arrivais sur une place, un grand dragon rouge se posa. Je m’arrêtais, frappée de stupeur. L’homme qui montait le dragon me regarda de haut. Il dut bien s’amuser, en voyant la tête que je faisais. Je n’étais donc pas la seule à posséder un dragon. L’homme s’approcha de moi, et comme s’il avait lu dans mes pensées, me dit : « Nous sommes nombreux dans cette ville à monter les dragons. Mais tu ne devrais pas rester après ce que tu as fais. Retourne auprès de ton dragon. » La encore, je devais faire une drôle de tête, car il éclata de rire ! Il me dit ensuite que pour trouver un endroit plus accueillant je devrais aller au sud, vers les grandes plaines. Je le remerciais puis quittais la ville pour retrouver mon dragon. Il m’attendait, et avait visiblement trouvé comme occupation l’entrainement pour le vol. Il s’entrainait à faires de petites pirouettes, et je pris soudain conscience qu’il avait beaucoup grandi. Je lui montrais la grosse bourse pleine d’argent, et il me félicita, à mon grand étonnement. « Nous devons être forts, nous, les dragons, pour survivre, et le meilleur moyen de survie est de voler et tuer quiconque se placera en travers de notre chemin. Nous devrons nous défendre du mieux que nous le pouvons, et tuer si nécessaire. Tu as bien fait. » Je fus étonnée par l’assurance dans la voix du jeune dragon. Puis une pensée me parvint. Mon dragon avait à présent besoin d’un nom. Mais comment choisir un nom a un animal dont on ignore totalement s’il est mâle ou femelle ?? Je risquais le tout pour le tout et lui demandais. Le petit dragon ma répondis calmement, avec application : « je suis ce que le destin a fais de moi. Il a décidé que mon rôle serais de suivre les pas d’une jeune fille, et pour mieux la comprendre d’être comme elle : une femelle. » Je lui donnais alors le nom de Lulubelle. La dragonne se gonfla de fierté. Elle prenait visiblement ça pour un compliment, et accepta le nom avec plaisir, puis vint se frotter à moi. Je la nommais alors gardienne de la bourse, qui contenait une centaine de po.
Dragon volcan
 Le 13/02/2007 à 13:03:40 
continue ma lulu
ps : je t'aime
Dragon brume
 Lucya 
 Le 13/02/2007 à 14:40:19 
Continue Lulu !!
Elle est trés belle ton histoire !!
Dragon brume
 Le 13/02/2007 à 17:33:45 
Yaaaaa la suite est génialeuhhhhhhhhhh Bravaaaaaaaaaaa Princesse bisoux chou^^
Dragon volcan
 Le 13/02/2007 à 19:25:16 
Voila l'arrivée de Saru et Demoumou...

Nous continuâmes alors notre route vers le sud, Lulubelle en tête, montrant le chemin. Elle paraissait connaitre le terrain comme sa poche et nous trouvais les meilleures cachettes. Nous traversâmes de nombreuses villes ou nous faisions nos achats… et nos vols. Chaque jour la dragonne grandissait et devenait plus puissante, ce qui facilitait nos embuscades. C’est au bout de quelques semaines que nous arrivâmes au pays des dragons. De grands arbres bordaient les chemins généralement parcourus par les dragons accompagnés de leur maitre. Bien que les chemins n’étaient pas très peuplés, nous eûmes l’occasion de voir des dragons plus grands que ce que nous n’avions jamais vus, et de couleurs toutes différentes. Il fallait néanmoins faire très attention, car nous n’étions pas les seules à apprécier le crime et le vol. Nous fûmes donc contraintes de quitter ces chemins après la perte catastrophique de tout notre argent. Lulubelle, coléreuse de nature, se renfrogna de plus belle. Elle devint très vite acharnée au combat, et je vis sa couleur changer : les écailles sous son ventre devinrent de plus en plus claires jusqu'à arriver au blanc, et celles sur son dos s’éclaircirent en un magnifique bleu ciel. Mais une nuit, nous fûmes attaquées par deux tigres de méchante humeur. Bien que Lulubelle eut grandi, et que j’eu gagné en force, nous n’étions pas de taille, surtout que la surprise nous affolaient. Mon arc était loin de moi, et Lulubelle se prenait des coups de dents rageurs par les deux fauves.
Survinrent alors un dragon et son maitre, tous deux sérieusement armés. Le dragon, bien musclé, paraissait puissant, et son maitre maniait l’épée avec dextérité et souplesse. Les deux tigres ne firent pas long feu. Le maitre du dragon était un jeune garçon, âgé de 14 ans sans doute. Il me tendit sa main, et m’aida à me relever. Mon regard croisa le sien. Ses yeux étaient verts…
??- Salut ! Je m’appelle Demoumou, et toi ?
Moi- Heu Superlulu, enfin Lulu… heu merci de m’avoir aidée.
Demoumou- De rien ! Viens avec moi, mon équipière va arriver bientôt ! Au fait, je te présente mon dragon : Nirvana !!
Le dragon Bleu Glace me salua ainsi que Lulubelle.
Moi- Il est grand par rapport à Lulubelle…
Demoumou - C’est ta dragonne ?
Moi- Oui.
Demoumou - Il n’y a pas tellement de différences ! Tu en verras des biens plus grands quand tu seras avec nous !!
Moi- Hein ? Ou ça ? Ou est-ce que tu m’emmène ?
A ce moment là, un dragon tomba au sol, essoufflé. Une jeune fille sauta à terre.
??- Demoumou, dépêche !! Ils sont là !!
Demoumou - C’est bon, j’arrive, si cette demoiselle veut bien arrêter de poser des questions !!
??- Bon vite on y va !!
Moi- Mais je fais quoi moi ?!
Demoumou - Tu n’es jamais montée sur Lulubelle ?
Moi- Heu non…
Demoumou - Alors c’est le moment d’essayer !!
Il m’aida à monter sur la dragonne et enfourcha Nirvana. Je dis ensuite a ma dragonne de suivre les deux dragonniers. Nous étions toutes deux anxieuses. Ils filaient à toute allure et Lulubelle commençait à fatiguer. Soudain, une pluie de flèches s’abattit sur nous six. Nirvana, Demoumou, la dragonne mystérieuse et sa maitresse descendirent vers la forêt. Je commençais à avoir peur, d’autant plus que Lulubelle venait de prendre une flèche dans la cuisse. Elle ne pu se retenir, et tomba dans les branchages. Je sentis une douleur dans le bras. Je venais de recevoir une flèche ! Demoumou et son équipière arrivèrent alors, couverts de feuillages. Tout en restant discrets, ils nous amenèrent, ma dragonne et moi, vers un petit passage, tout de même assez grand pour laisser passer un dragon, caché dans les fourrés. Nous y entrâmes, et je pus y découvrir une caverne.
Demoumou- Bon, ici on est en sécurité, fais moi voir ta blessure. Saru va s’occuper de ta dragonne.
Dragon brume
 Lucya 
 Le 13/02/2007 à 19:46:14 
trop bien !!
Continue !!!
Dragon volcan
 Chriss 
 Le 13/02/2007 à 21:30:01 
génial !!! toi aussi tu t'y met lol j'aime bien ton histoire ^^
Dragon volcan
 Le 13/02/2007 à 21:42:32 
je n'ai meme pas bsoin de lire, je sais la suite ^^, mais je la relit quand meme ^^
Dragon volcan
 Le 14/02/2007 à 09:23:29 
chut demoumou ;-) les autres vont être jaloux! :p lol
Dragon glace
 Le 14/02/2007 à 10:10:10 
super l'histoire Lulu!
 Pages : [01] [02] [03] [04]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 59 messages visibles sur 186953 dans le topic [RP] Encore une histoire....

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2020 - Tous droits réservés