« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Abandon tire un roi de coeur (Total : 13/14)
[!] Ajt tire une dame de carreau (Total : 12/14)
[!] Silmadin tire une dame de coeur (Total : 12/14)
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> L'origine d'Abandon All Hope

 Pages : [01] [02]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon abandon-allhope
 Le 12/02/2007 à 09:31:16 
Une page d'un ancien petit livre sans nom s'est déchirée et atterrit sur une flaque d'eau qui effaça un passage, que plus personne ne pourra la lire. Sur cette feuille perdue, était écrite une triste histoire...


Chapitre I : La naissance d’un humain maudit.


Cette histoire s'est déroulée loin... très loin d'Atsami.

Un couple au nom de Telsia vivait paisiblement dans un manoir au coeur d'une forêt profonde, loin des dragons et dragonniers.
Un évènement heureux les attendait, celui de la naissance de leur fils Xanten.
Les mois passèrent, jusqu'au jour où Loroth Telsia (le père de Xanten) partit à la chasse au loup pour le repas du midi comme il le faisait tous les jours, Leelo Telsia (la mère de Xanten) se promenait dans la forêt avec son ventre tout rond bientôt prête à accoucher, elle ramassait des pommes et s’est rendue compte qu’un brouillard s’est levé, elle continua son chemin et vit la terre se dessécher et devenir de plus en plus brûlante.
Son inquiétude et sa prudence grandissait à chaque pas qu’elle faisait. Elle vit un grand tronc d’arbre noir découpé, le brouillard brouillait tous les arbres sauf ce dernier, Un œuf blanc, poussiéreux et silencieux, posé sur le tronc découpé, semblait attendre Leelo…
Elle s’approcha de l’œuf et resta immobile, avant de tendre son bras et de toucher l’œuf avec sa main un peu tremblante A peine touché l’œuf, celui-ci s’éclot.
La tête du dragon rouge, à la forme démoniaque, se montra. Soudainement, Leelo sentit le sommeil l’envahir et s’écroula sur place.

Elle se réveilla le lendemain. A sa droite du lit, on voyait Loroth dormir sur un trône, une bougie fondue collée sur l’accoudoir. Il avait passé toute la nuit à la surveiller.
Elle se leva pour lui embrasser le front et le rassurer avec des mots doux, qu’elle allait bien. Mais en marchant à mi chemin vers son mari, elle sentit une petite douleur dans le ventre.
Quelque chose lui était arrivé, elle avait peur pour son enfant et elle se demanda ce qui était arrivé…

2 mois s’écoulèrent…
Le jour de la naissance arriva et les parents découvrirent avec horreur que la peau de leur enfant était rouge comme du sang, ils lavèrent plusieurs fois Xanten avec de l'eau chaude et du savon mais rien ne part.
Du coup ils se rendent compte qu'ils vont devoir couper les contacts avec les humains pour éviter les ennuis de leur fils qui se verrait pointer du doigt par eux mêmes et se faire traiter de maudit...


Chapitre II : La rencontre avec le dragon.


18 ans ont passé, Xanten avait bien grandi, il avait de longs cheveux blonds, les yeux blancs sans pupilles et sa peau, toujours rouge comme du sang séché.
Contrairement aux souhaits et l'amour donné de leurs parents, il ne ressentait aucun sentiment tel que l’amour, la joie et le bonheur, il était insensible. Il ne connaissait pas encore la haine, la violence et le désespoir mais cela n’allait pas tarder…

Un matin, Xanten alla au lac où il allait de temps en temps, mais ce jour là, il y avait un dragon vert avec pleins de cicatrices de tous les cotés, ses ailes partiellement déchirées et un œil lui manquait, remplacé par une cicatrice, l’autre œil montrait des signes de fatigue, il sortait sans doute d’un combat éprouvant.
Il sentit une odeur d'un sang séché, il se tourna vers Xanten et leva ses ailes vers le ciel avant de l’attaquer.
Le dragon allait le dévorer, mais Loroth et Leelo sont intervenus en tirant une flèche chacun dans le cou du dragon et ils crièrent à Xanten…

Loroth – « Sauve toi Xanten, ne reste pas là ! »
Leelo – « Allez Xanten bouge ! »
Xanten – « … »

Xanten resta indifférent, il ne bougea pas et regarda le dragon vert en colère se diriger vers ses parents.
Loroth sortit sa longue lame verte, se mis devant Leelo et se plaça en position de défense.
Il était inutile de préciser qu’un humain ne pouvait rien faire face à un dragon en colère, ainsi les parents de Xanten furent dévorés et étripés par ce dragon sous les yeux de Xanten et pour la première fois de sa vie, il sentit un sentiment de colère et de haine grandir.
Il murmura : « Tu vas crever… »
A peine avoir dit ces paroles, un dragon rouge à la forme démoniaque fonça à une vitesse prodigieuse sur le dragon vert, et lui mordit la gorge, le tuant sur le coup.
Il se retourna vers Xanten et s’approcha avec un grognement en l’observant avant de lui adresser la parole :

Dragon rouge – « Tu n’as pas peur de moi ? » ...dit il avec un grognement.
Xanten – « Je ne connais pas la peur… qui es tu ? »
Lobuer – « Lobuer, c’est mon nom, et le tien c’est Xanten je le sais…»

Xanten se dirigea vers les dépouilles de ses parents et ramassa sans attendre la lame verte de son père, Lobuer l’interrogea :

Lobuer – « Ca ne te fait rien que tes parents soient morts ? »
Xanten – « Jusqu'à maintenant je ne ressentais aucun sentiment mais maintenant je ressens de la colère, de la haine et j’éprouve le besoin de tuer… Si tu veux, viens avec moi…»

Lobuer souriait d’un sourire maléfique, rien qu’à l’idée de pouvoir tuer des humains et des dragons… il se décida à le suivre en tant que compagnon de guerre.


Chapitre III : Le surnom d’Abandon All Hope.


Les mois passèrent, plusieurs villages furent massacrés par Xanten et Lobuer et à chaque fois les villageois envoyèrent leurs héros dans l’espoir de détruire le mal, mais aucuns n’arrivaient à tuer Xanten et Lobuer.
Jusqu’au jour où un des habitants d’un autre village qui n’échappera sans doute pas à la mort que sèment ces deux assassins, déclara :

« Que les héros d’Atsami vous trouvent et vous exilent de cet terre sacrée, maudits démons ! » s’écria-t-il !
Lobuer – « Ha ha ha, pauvre humain pitoyable, ça fait une bonne vingtaine de villages que nous détruisons et nous les avons tous tués, et sans exception, y compris leurs héros ! »
Xanten – « … »

Xanten leva sa lame verte, prête à achever sa future victime, quand…

Un habitant – « Pourquoi vous nous enlevez tous nos espoirs de vivre en paix ? Qu’avons-nous fait ? Pitié, laissez nous vivre ! » Sanglote-t-il !
Lobuer – « enleveur l’espoir … destructeur d’espoir… cela sonne bien pour nous, pas vrai Xanten ? »
Xanten – « Moui… » Chuchota-t-il !

Xanten porta son coup de grâce, la tête de sa victime tomba au sol et roula jusqu'à heurter les pailles de l’écurie.
Nos deux assassins quittèrent ce village en feu et à sang. Ils partirent en direction d’un autre village pour continuer à commettre des atrocités. En chemin, Lobuer entama une discussion…

Lobuer – «Dis, Xanten ? »
Xanten – « Qu’est ce qu’il y a ? Tu as encore faim ou quoi ?»
Lobuer – « non non merci de te soucier de mon ventre, c’est à propos de ce dernier humain et ce qu’il a dit… »
Xanten – « ouais et alors ? »
Lobuer – « J’aime bien mon idée de ‘destructeur d’espoir’ en un langage elfique ça veut dire ‘destructors of hopes’ et donc j’imagine que lorsqu’on arrivera au prochain village, on leur annoncera : ‘AbandonAllHope’ tu as sûrement deviné que ça veut dire “Abandonnez vos espoirs“, l’ambiance sera plus sombre et chaotique, Mouhahahaha ! Et à partir de maintenant, je me nommerai Allhope et toi Abandon … ça sonne vachement bien, tu ne trouves pas ? Mouhahahaha ! » Disait il avec un rire sarcastique.
Abandon – « …, si tu veux… »

Ainsi Abandon et son compagnon Allhope continuèrent à terroriser la population jusqu’au jour où quelqu’un arriverait à arrêter ces deux cruels assassins… si ce jour là existe vraiment…

Vous tentez de lire la suite mais vous ne parvenez pas, à cause de l’eau qui effaça tout…
On se pose beaucoup de questions sur l’avenir de ces deux assassins dont on ne connaîtra jamais les réponses…

Et ce qui est sûr c'est que si par chance une poignée de dragons et dragonniers arriveraient à terrasser Abandon et son dragon Allhope, sans aucun doute celui ci se relèvera et reviendra en chassant et riant de ses ennemis...


.
Dragon volcan
 Le 12/02/2007 à 09:50:54 
C'est magnifique... Franchement, bravo!! Dommage que ça ne soit aps un peu plus long ;-)!
Dragon abandon-allhope
 Le 12/02/2007 à 23:32:30 
Merci :D mais c'est mon premier Background, j'en avais jamais fait avant c'est pour ca que je débute  ;)
Dragon glace MJ
 Le 12/02/2007 à 23:33:46 
Pourquoi pas dans le fofo RP ?
Dragon abandon-allhope
 Le 12/02/2007 à 23:38:26 
ben, j'ai longtemps hésité ou le poster entre "Ev-dragon" et "Histoire du Jeu en Temps Réel !" (si c'est celui de forum RP dont tu parles...)
parce que mon bg est un récit du passé d'enfance, pas celui que je passe actuellement comme le dit le titre.. et plusieurs posts RP sont postés ici comme sur l'autre fofo, on ne savait pas exactement ou le mettre  ;)
Dragon glace
 Le 22/11/2007 à 19:20:57 
Mais c'est génial mon tit Abandon... C'est rare que je prenne le temps de tous lire quant l'histoire est plutôt longue... mais la tienne je l'ai dévoré :p je me suis plonger dans ton histoire dès le début et j'avais envie de connaître la suite, et c'est pas facile de faire une histoire qui accroche  ;) franchement bravo, c'est très réussi ! vraiment !
Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 22/11/2007 à 19:56:43 
A mettre dans le forum RP.

Il me semble que Phoenix a affirmer que les drow n'existent pas en Atsami...
Dragon abandon-allhope
 Le 24/11/2007 à 14:56:49 
lol vous avez ressorti mon topic qui n'etait plus actif depuis 9 mois mais ca ne fait rien  ;)

adv, j'ignorais qu'il y avait des "races précis" dans atsami parlant RP et j'ignore lesquels sont admis... j'ai consulté plusieurs fp n'importe lesquels et y en a pas mal qui ont mis leur rp qu'ils se désignent elfes alors pourquoi pas les drows ? (je sais pas non plus si les elfes existent ou pas dans atsami dans votre RP) en tout cas j'ai modifié mon texte !

voici un autre RP  ;) :

Allhope le lion de feu maudit !

Dans le monde d’Atsami, une grande ville loin des guerres et de meurtres... Aucuns habitants connaissaient Abandon et son dragon Allhope qui avaient dévastés les villages, les paysans, les forêts, bref toute forme de vie… Les habitants ne connaissaient pas non plus les raisons des disparitions mystérieuses de certains animaux réputés dangereux tels que les loups, les lions, les dinosaures et d’autres plus féroces.
Ils s’en fichaient pour les animaux, puisque leurs disparitions les rassuraient et les oublièrent mais s’inquiétèrent surtout pour les villages alors ils demandèrent aux autorités de réagir… une poignée de gardes d’Atsami se penchèrent sur cette rumeur de disparitions et décidèrent d’enquêter avec l’accord de leurs supérieurs.
Cet enquête dura plusieurs jours et fut très pénible, car les témoins étaient les victimes et donc tous morts, mais il arriva qu’un jour, les gardes entrèrent dans un village en feu et à sang… bizarrement il y avait des survivants, ils les questionnèrent sur les deux assassins :

Un garde – « Que s’est il passé ici ? *dit il en vérifiant qu’il n’était pas blessé* »

Un survivant – « Ah enfin de l’aide… On a vu un homme avec sa peau toute rouge je crois que c’était du sang et ses yeux sans pupilles… il nous fait peur, c’est un démon je te jure que c’est effrayant ! »

Un autre lui coupa la parole – « C’est vrai et parle lui de son compagnon qui traînait derrière lui… moi je ne peux pas le décrire… c’est tellement horrible ! »

Un survivant – « Avant qu’ils n’entrent dans le village, mon compagnon et moi avons remarqué une sorte de reflet de lumière qui nous éblouissait de loin et on a vu au même moment, un dragon rouge démoniaque se transformer en un simple lion, c’est lui le responsable de ce carnage, l’autre il achevait les habitants déjà très gravement blessés… »

L’autre – « On ne pouvait rien faire pour aider nos amis… surtout contre ces deux monstres et on avait trop peur ! Mes seigneurs, Je vous en prie… pourchassez-les, ils doivent mourir !! *sanglote-t-il* »

Un garde – « Je ne peux rien vous promettre pour le moment mais on fera tout ce qu’on pourra pour les arrêter … et savez-vous quelle direction ils ont pris ? »

Les deux survivants en même temps – « Ils sont partis par là *levant leurs bras en montrant la direction vers l’est* »

Les gardes sortirent du village et partirent en direction de l’indication donnée par les deux paysans… après deux jours de marche ils aperçurent de loin ce que les survivants leur avait décrit *un homme rouge et un dragon transformé en lion*, ils décidèrent de les suivre tout en gardant leur distance en les espionnant.

Quelques semaines passèrent, ils furent témoins d’autres carnages … les gardes songèrent à rentrer et revenir avec les troupes pour les arrêter, mais ils remarquèrent un petit groupe de lions qui se dirigent vers les deux assassins…

Allhope taquinait Abandon en lui racontant fièrement son dernier massacre mais cessa la conversation dès qu’il aperçut des présences de lions.
L'un des lions s’approcha d’eux, méfiant et intrigué par le dragon transformé en lion sans connaître sa vraie nature mais Allhope n'a pas pu supporter que cet animal qu’il considère comme sa nourriture préférée, le regarde tout comme un maître qui regarde son chien.
Alors il attaqua les lions, les tuant ou les blessant gravement… les deux cruels assassins reprirent leur chemin préférant laisser un des lions blessé agoniser plutôt que de l’achever.
Les gardes qui suivirent ces meurtriers, s’approchèrent de l’animal blessé et constatèrent le triste spectacle : les lions tous morts griffés, égorgés et que ce dernier survivant se vidait de son sang, sa patte droite en l’air qui tremblait un peu comme un tic.
Sans attendre, l’un des gardes prononça un sort de soin qui le soignait rapidement
une fois relevé le lion s’enfuit vers la direction de ses assassins, suivi par les gardes.

Abandon et Allhope se retrouvèrent devant un énième village ou le massacre avait commencé.
Ayant l’habitude de détruire les villages, les deux assassins s’éloignèrent tuant tout le monde sur leur passage.
Allhope venant d’égorger une victime se fait attaquer par le lion qu’il croyait avoir tué, mais ça ne lui faisait pas peur car il l’avait déjà affronté.
En plein combat, Allhope commença à prendre le dessus mais fut dérangé par les gardes qui arrivèrent et qui lui lancèrent un sort de feu, il commença à brûler mais entama une transformation pour redevenir dragon.
Une fois encore il fut dérangé par ce lion qui l’attaqua quitte à brûler avec lui, et ce fut le cas. Le lion mourut, Allhope se débattit dans tous les sens et s'écroula au sol.

On entendit un cri : « Lobuer ! » c’était la voix d’Abandon qui a eu un mauvais pressentiment pour son dragon…
Les gardes lancèrent un sort d’alchimie inconnu qui nécessitait une concentration sur Allhope… une fois le sort effectué de justesse, ils furent tués rapidement par Abandon.
Ce dernier attendit la résurrection de son dragon et pendant ce temps là, essaya d’éteindre le feu qui brûlait sur le corps d’Allhope mais rien n’y fait…

Allhope revenait à la vie, il se releva péniblement et souffrait toujours de brûlures, il remarqua qu’il se brûlait toujours et tenta d’éteindre les flammes… impossible, alors il tenta de redevenir dragon… mais impossible aussi, sûrement à cause du sort des gardes.
Abandon et Allhope étant liés depuis leur naissance depuis que Leelo avait touché l’oeuf, ils pouvaient ressentir tous les sentiments et surtout les blessures donc ils étaient tous les deux condamnés à vivre avec cette douleur de brûlure toute leur vie…

Après tout cela, les deux assassins devinrent encore plus froids, plus cruels, leurs haines furent décuplées et ils eurent un nouvel objectif : Briser ce maudit sort !

.
Dragon fantome
 Bizarr 
 Le 20/09/2008 à 01:12:14 
J'avais pas vu ton rp 8) !

Perso, je l'aime bien  ;).
Dragon loup
 Darking 
 Le 20/09/2008 à 10:08:38 
Pas mal ! :D
(Pour une fois j'ai tout lu ... Si si ! Ca m'arrive ! L'histoire est vraiment accrochant !! ^^)
Dragon abandon-allhope
 Le 20/09/2008 à 12:18:01 
lol vous deux, alors comme ca vous n'aviez pas lu avant ??? :o

enfin bon merci :D
Dragon faucheuse
 [?] Shadak 
 Le 04/11/2008 à 08:36:55 
J'avoue que je n'avais jamais lu tes RP, jusqu'a aujourd'hui et je te dis bravo!
Le fait que le topic soit mort depuis 2 mois prouve enore plus que je pense ce que je dis  ;)

P.S: t'as de la chance de pas être tombé sur moi 8)
Dragon fantome
 Le 17/03/2012 à 23:15:21 
Voilà, j'ai fini de lire ^^. Maintenant je veux la suite ! (s'il te plait)

PS : oui je sais ça fait 4 ans pratiquement que personne a posté... mais je m'en fiche ^^ surtout si tu postes une suite ^^
Dragon abandon-allhope
 Le 24/03/2012 à 20:05:44 
Voici le dernier rp  ;)

bonne lecture ^^


La haine absolue, les chevaliers de la destruction !

Plus le temps passait, plus Abandon et Allhope avaient du mal à trouver des lieux habités pour assouvir leur soif de meurtres et de destruction, ils commencèrent surtout à se sentir mal avec leurs brûlures.
Ces crimes leur permettaient d'évacuer en quelque sorte leur malaise.
En pleine recherche de civilisation, ils tombèrent sur un terrain qui semblait sur le point de s'effondrer au milieu duquel ils repèrent un éclat brillant qui attira leur attention. Ils s'approchèrent, Allhope tenta de creuser sans réfléchir puisqu'il voulait absolument savoir quelle était la chose qui brillait... le sol s'effondra, et ils tombèrent tous les deux.
Le trou n'étant pas très profond, mais suffisant à les faire peiner de se relever... ils regardèrent autour d'eux.

Allhope - < Où sommes nous ? >
Abandon - < Je ne sais pas, même l'air est un peu différent il me semble plus lourd... >

En pleine exploration, après plusieurs semaines de marches, sans le savoir ils arrivèrent au 5ème sous-sol, ils n'avaient plus tué depuis qu’ils étaient tombés au fond de ce trou.
Ils arrivèrent finalement dans les grandes villes bénies par Corellon Larethian. Allhope exultait :

Allhope - < Super, je commençais à saturer vivement que j'en tue quelques uns... je ne peux plus me retenir ! >

A peine entrés dans la ville, la paix et la sérénité gagnèrent sur Abandon et Allhope qui se sentirent apaisés de leurs souffrances. Ils n'avaient plus envie de lever la main sur quiconque, ni même d’avoir l'envie pressante de détruire quelque chose. De plus ils se sentaient faibles... on aurait dit qu'ils étaient empoisonnés.
Abandon et Allhope entrèrent dans la ville et bizarrement ils se rendirent compte que quelque chose en eux avait changé, d'habitude ils auraient déjà commencé à mettre la ville à sang, à y mettre le feu avant tuer des gens par dizaines, mais, là, ils passèrent leur chemin croisant des habitants qui s'écartaient d’eux par peur de leurs apparences.

Allhope - < Merde, qu'est ce que j'ai ? Je n'ai plus envie de leur faire mal... >
Abandon - < Lobuer, est ce que tu ressens encore la douleur de brûlure en toi ? Je ne ressens plus rien là ! >
Allhope - < Maintenant que tu le dis, c'est vrai je ne ressens plus rien... que c'est bon...>

Abandon et Allhope décidèrent de passer quelques temps dans cette ville profitant de moments de paix, un peu a l'écart des habitants qui petit à petit commencèrent à croire qu'ils n'étaient pas si méchants et redevinrent sympathiques comme ils l'étaient habituellement, avant l’arrivée de ces deux tueurs.

Si l'on dit que les voies de Corellon sont impénétrables, celles de Shevarash le sont tout autant : impénétrables et sombres comme la haine pour celle qui a, aux temps immémoriaux, fait plonger une partie du beau peuple dans l'abîme.
C’est ce que nous allons vous conter :

Corellon dans son infinie bonté avait plongé Abandon et son compagnon dans la strate d'Atsami la plus éloignée des affres de la guerre et des mondes souterrains…. des sous-sols gouvernés par la violence, que chaque jour, les créatures d'Ombreterre vomissaient du 8eme souterrain.
Corellon avait vu dans ces deux créatures un instrument qu'il fallait canaliser pour que le plateau de la balance du bien ne s'en trouve pas soulevé irrémédiablement.
Il usa de son influence qui était grande dans ce souterrain pour dominer une humaine et sa dragonne, elle se nommait Euziolée et son compagnon draconien, Cinghia.
Euziolée avait, tous comme beaucoup des habitants de la ville où nos deux ex-tueurs avaient trouvé repos et sérénité, été surprise et inquiète par leur aspect. Mais elle avait confiance en la magie de Corellon qui de tous temps les avait toujours protégés des pires créatures.

Euziolée avait été la première à sentir la reconversion d'Abandon et Allhope. Elle avait ainsi comme l'exigeait la tradition offert un collier de fleur aux deux compagnons… le collier qu'Allhope avait dévoré goulûment, lui trouvant un arrière goût acre assez plaisant.
Les jours passant la belle apprivoisait la bête et la bête ressentait enfin de l'amour... et continuait de se surprendre à déployer des trésors d'amours pour un être humain.
Après les jours, les années suivirent, un mariage… et même se dessina sur le ventre de la belle la promesse d'un enfant.

Corellon était satisfait de son œuvre, bien trop hélas. Il détourna son regard, oubliant que Shevarash n'avait jamais quitté ceux, qui par le passé, avaient comblé sa haine de leur cruauté.

Malgré l'inexistence de pouvoir sur ce souterrain, Shevarash trouva la ruse qui lui permettrait de reprendre contact avec Abandon et Allhope. Celle-ci avait la forme d'une fleur, une fleur blanche aux pétiole gras et rouge semblable à une goutte de sang. Cette fleur avait la particularité de pousser sur les cadavres des démons d'Ombreterre et son porteur n'était autre que la grande prêtresse du temple de Shevarash, Waztierzholt.
La prêtresse étant une personne de très occupée par ses projets, elle confia sa fleur et la mission à un de ses disciples qui était l’un des plus motivés à suivre la voie de Shevarash, il se nommait Facius.

Facius se rendit au sous-sol -5 pour se mêler à la population avec sa fleur, il repéra ces deux assassins qui passaient du bon temps avec leurs femmes. Il attendit le bon moment qu’ils soient seuls sans leurs compagnes afin de leur lancer la fleur empoisonnante.
Malheureusement pour lui, ces deux derniers avaient eu le temps de voir Facius leur jeter la fleur et s’enfuir…
Abandon intrigué par la splendeur de cette fleur le ramassa sans avoir eu le temps de bien l’observer puisqu’ Allhope l’avait rapidement dévoré.

Le rire glacial, le rouge sur la fleur blanche, le dragon de lave aux ailes si longues, si silencieuses…
des souvenirs enfouis remontaient, des flashs sombres : bouillonnement de traits écarlates, de cris nimbés de larmes, la peur humectant des yeux étrangers, un sentiment de puissance se répandait sous la peau tel une sueur froide humidifiant le cou d'un condamné sur le billot.
Ce déferlement d'images fit vaciller Abandon et son compagnon, le poison était dans le cœur.
Plusieurs semaines s'écoulèrent, les nuits d'Abandon et d'Allhope se faisaient de plus en plus courtes. Leurs pensées allaient vers cette créature aux cheveux rouges dont les pointes étaient semblables à une multitude de flammèches. Ils devaient découvrir qui elle était pour retrouver la paix.

C’est au bout de ce cheminement, que les deux compagnons décidèrent de quitter le 5eme souterrain pour retrouver celle qui hantait leurs rêves. Au petit matin alors que tous dormaient, Abandon et Allhope franchirent l'escalier menant au 6eme sous-sol.
Ils retrouvaient la douleur, les brûlures s'estompaient progressivement, ils redevenaient arrogants. Ils retrouvaient des odeurs, des créatures, qu'ils avaient fini par oublier. Après quelques semaines de marche, ils arrivèrent au dernier escalier menant au 7eme sous-sol, là où celui, qu'ils cherchaient, habitait.

Dès leur entrée au 7eme sous-sol, la chaleur et la violence des lieux surprenait les deux compagnons, ils vivaient l'inverse de ce qu'ils avaient vécue au 5eme sous-sol mais s'adaptèrent bien rapidement ce qui est plutôt rare pour des voyageurs.
Après plusieurs jours d'errance alors qu'Abandon et Allhope recherchaient tout indice qui pourrait indiquer un chemin vers le temple de flammes, une forme s'approcha finalement d’eux.
Sur le qui-vive, Allhope menaça :

Allhope - < N'avancez plus ou vous serez mon prochain repas... > grogna-t-il.
La forme s'immobilisa - < Vous me cherchiez ? >

Abandon et Allhope venaient à peine de reconnaître la forme et les courbes de celui qui leur avait jeté cette foutue fleur…

Abandon - < toi… pourquoi tu nous a lancé cette fleur, qu’est ce que tu nous a fait ? > demanda-t-il d’un ton glacial.
Allhope - < Dis ab', je peux le dévorer ? Je ne dirais pas non pour un dessert ! >
Facius - < Je me déplace en personne devant vous... vous épargnant des jours perdus à ma recherche et c'est comme cela que vous me remerciez ? Soit... je me présente Facius, fidèle serviteur de la grande prêtresse Waztierzholt ... je vous attendrai au temple de flamme à la tombée de la nuit > dit-il en jetant une lettre au pied d'abandon.
Abandon la ramassa rapidement avant que le pli ne soit brûlé par la chaleur du sol, il le décacheta pour le dérouler devant lui. Facius lui s'était déjà évaporé sans laisser de trace.
L’enveloppe contenait une carte annotée.

Allhope - < Bon... eh bien !... on n'a plus qu'à étudier cette carte... tu l'as vu partir ? > demanda t il en reniflant le sol pour chercher une piste.
Abandon - < Non… >

Abandon déroula la carte avec Allhope penché par-dessus son épaule. Sur le parchemin déroulé, aucun trait ne se lisait. Seul deux points y figuraient, un vert et l'autre rouge.

Allhope en grognant < C’est quoi ce truc tout pourri ?>

Il ne répondit pas mais se redressant carte en main, Abandon constata que le point rouge se déplaçait sur le parchemin à chaque fois qu'il tournait sur lui-même.
Les deux compagnons avaient compris le principe et se remettaient en route vers le temple.
Suivant les indications de la carte, au long de leurs voyage… le point vert se rapprocha ainsi du point rouge pour enfin ne faire plus qu'un seul point.

< On doit normalement y être ! > dit Allhope en apercevant un somptueux temple de flamme.

Des nombreux adeptes, soldats et moines de Shevarash s'y trouvaient formant une haie jusqu'à l'entrée du temple. Au sommet d’un gigantesque escalier attendait Facius qui leur faisait face.
Il n'était pas seul... Euziolée et Cinghia étaient là, la première était menottée et retenue, amenée à Facius par un lancier, l’autre enchaînée derrière sous la garde de deux lanciers.

Facius tenait dans sa main un long poignard prêt à porter le coup fatal à Euziolée si Abandon et Allhope venaient à réagir pour tenter de les sauver.
Ces derniers ne bougeaient pas, pétrifié par la peur de perdre les deux êtres les plus chers à leurs coeurs...

Facius < Hum, hum, qu'avons-nous devant nous ?! Le grand Abandon et son fidèle Allhope. Nous nous rappelons de vos exploits du temps de votre gloire passée, en ce temps Shevarash prenait plaisir à vous contempler. Aujourd'hui qui êtes-vous ? Deux arrogants qui tremblent de voir disparaître ces deux petites âmes… pitoyable !"

La lame de Facius glissait sur le ventre de Euziolée, tendu par sa future maternité. Cette dernière serrait les dents pour ne pas hurler, mais ses yeux imploraient silencieusement Abandon de la délivrer.

Facius < Mes pauvres sots, vous avez été le jouet de Corellon, vous ne vous êtes jamais posé de questions ? Pourquoi cette soudaine empathie pour le genre humain ? Pour votre bien, je vais vous ouvrir les yeux : dès que vous avez foulé le sol du 5eme souterrain, Corellon a été votre marionnettiste.
Cette faible créature s'est liée à vous non pas par compassion ni amour mais parce que Corellon l'a voulu.
Dans ce sous-sol, si loin des sphères de Corellon, elle voit bien, qu'elle ne devra sa survie qu'à une abomination d'Atsami. Elle se demande maintenant comment elle a pu vous aimer.>

Comme pour confirmer les paroles de Facius, des larmes perlaient sur les joues d’Euziolée.

Facius < Elle se demande aussi : quelle chose pourra sortir de bon de sa matrice ? Un bébé ?… un monstre ? >

il baissa les yeux vers Euziolée pour lui murmurer :

< Oui, c'est ça ma belle ! Un monstre, voilà ce qui pousse sous ce ventre. Comment pourrait-il en être autrement ?! >

Se ré-adressant aux deux tueurs et à l'assemblée les entourant, il continua : < Rassurez-vous, je suis là pour vous aider ! Compagnons, nous allons aujourd'hui délivrer Abandon et Allhope pour la plus grande gloire de shevarash et de la prêtresse Waztierzholt. >

Facius rengaina sa lame et ordonna aux lanciers de libérer Cinghia tout en lâchant Euziolée, ces deux courraient vers Abandon et Allhope mais au même moment il lança un sort de pétrification enseigné par sa prêtresse sur les deux libérées.

Euziolée tout en courant, commença à se changer en verre, lentement, progressivement, des pieds à la tête… Quand le poids de son corps devint trop pesant pour ses jambes de cristal celles-ci se brisèrent simplement en centaines d’éclats, projetant les fragiles restes de son corps sur le sol contre lequel il se brisèrent en millions de lumineux débris. Tragiquement, seule la tête d’Euziolée qui s’était détachée du cou, ne se brisa pas. Elle roula sur les quelques mètres qui la séparait d’Abandon et atterrit dans les mains de son ancien amant, à genoux, qui n’eut même pas le temps de croiser le regard pétrifié de sa douce. La sphère de verre se lézarda avec un crissement strident et la bonne volonté d’Abandon, voulant empêcher qu’elle ne se brise, ne fit qu’hâter sa destruction lorsque que le cristal ténu devint poussière sous ses doigts.

Cinghia quand à elle réussit à prendre son envol mais le sort la rattrapa alors qu’elle était déjà haut dans le ciel et surplombait le temple. Son sang de dragon amplifia le sort et sa transformation fut subite et totale. A l’image de sa maîtresse elle devint une gigantesque statue de verre que la gravité s’empressa de faire retomber.

En bas la foule était comme hypnotisée par ce gigantesque dragon de cristal qui, en se désagrégeant au fur et à mesure de sa chute, renvoyait la lumière environnante tel une étoile filante qui se dirigeait tout droit vers le temple.

Abandon lui était dans un état second. Seule la vengeance lui importait. Il avait le goût du sang dans la bouche et ses mains ruisselaient littéralement à cause des coupures provoquées par le verre qui s’était par endroit logé sous sa peau. Il avança vers Facius lentement, tel le destin lui-même.

Celui-ci était pétrifié, aucun de ses muscles ne répondait aux commandements de son cerveau. Lui qui avait prié Shevarash si souvent avait en face de lui l’incarnation vivante de la haine et de la folie la plus pure, de la soif de sang irrépressible. Et il n’aimait pas ce qu’il voyait. Ce qui s’avançait vers lui n’avait plus rien d’un homme, tout au plus juste une forme humanoïde entourées de ténèbres rougeoyantes. Ses yeux étaient noirs et n’exprimaient que la fureur.
Facius croyait même discerner de minuscules étincelles et un crissement qui se faisaient plus fort à mesure qu’Abandon se dirigeait vers lui.

Une exclamation retentit parmi les fidèles.

Abandon s’arrêta.

Facius leva les yeux au ciel.
Une seconde avant que le corps de cristal de la gigantesque dragonne ne vienne s’écraser lourdement sur le temple, à l’endroit où il se trouvait.

Il sentit un courant d’air froid.
Malgré la brume sanguinaire qui obscurcissait son cerveau Abandon eut la présence d’esprit de se jeter au sol, mais il ne fut véritablement sauvé que par Allhope qui s'est mis devant lui recevant tous les coups qui n’étaient pas mortels. Il eut juste le temps d’apercevoir Facius sur lequel s’abattaient des tonnes de verre tranchant. Il ne serait jamais sûr de la suite, son cerveau avait occulté l’information. Il se rappellerait juste avoir un instant vu le corps de Facius et une seconde plus tard un épais brouillard rouge couleur sang.

Les fidèles des premiers rangs eux avaient bien vu.

Leurs yeux horrifiés avaient vu Facius réduit à l’état de bouillie informe par des éclats de verres plus tranchant que l’acier avant que ces mêmes éclats, réduits à l’état de poussière par la chute, ne leur percent les yeux et pénètrent les poumons, provoquant des milliards de mortelles coupures.
Ils s’étaient effondrés, le sang bouillonnant hors de leurs orbites vides et jaillissant de leur gorge à grands flots. Certains titubaient encore faiblement, en train de se noyer dans l’hémoglobine qui emplissait leurs poumons.

La panique eut finalement raison de la terreur et les survivants cherchèrent enfin à fuir.
Mais ce fut ce moment que Shevarash choisit pour les rappeler à elle. Eux qui avaient vénéré le mal toute leur vie se heurtèrent à l’horreur absolue, une horreur vengeresse à qui on avait retiré ce qu’elle avait de plus cher.

Le carnage fut abominable.
Le brasier fut si dense et les flammes si violentes qu’on eut dit qu’Allhope avait ramené l’enfer dans cette dimension. Le souterrain entier sembla prendre feu.

Abandon et Allhope ne s’arrêtèrent que lorsque le dernier disciple fut au sol, gisant auprès de ses compagnons, amputés, brûlés, mutilés, le regard empli d’effroi pour ceux qui possédaient encore un visage.

Les flammes rugissaient jusqu’à faire plus de bruit que la plus horrible des tempêtes. Le silence ne revint jamais.

Les deux compagnons étaient immobiles devant le génocide.


Lorsqu'un cœur se brise, le bruit qu'il fait est inaudible à tous et assourdissant à celui qui le perd.
Pour nos deux malheureux, ce bruit fut si assourdissant et d'une telle intensité qu'ils en perdirent la raison.
" Toi qui entre ici, abandonne tout espoir car tu entres en enfer…"

Abandon et Allhope ont un karma négatif maximum !

.
Dragon fantome
 Le 24/03/2012 à 20:16:46 
Je n'ai que peu de chose à dire !

J'ai adoré surtout le carnage et le dernier paragraphe (+ la petite phrase)

Tu comptes faire une suite ?
 Pages : [01] [02]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 22 messages visibles sur 186953 dans le topic L'origine d'Abandon All Hope.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2020 - Tous droits réservés