« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Ajt : ah oui c'est vrai y'a une autre prison
Ajt : pour les thugs
Ajt : ça serait bien de refaire pop tous les dragons qui ont disparu de la map car ils étaient inactifs depuis trop longtemps
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> Prémices au Conseil du Cinquième Souterrain

 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09] [10]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon slim
 Le 25/09/2006 à 10:43:20 
Anaëlle réfléchit avant de donner sa réponse. Elle cueillit quelques pommes, puis se laissa pendre par les genoux à la branche, et la tête en bas, laissa tomber les pommes une à une sur la cape.

"Chez les elfes, au palais d'Evermeet. C'est loin d'ici. Ca oui, très loin d'ici. Bon ! On en a assez je pense ! Il va falloir tout peler, puis les couper en morceaux."

La jeune fille se laissa tomber souplement de l'arbre, et commenca à nouer les pans de la cape autour des pommes.
Dragon glace MJ
 Le 26/09/2006 à 21:55:06 
Phoenix arriva enfin à la fin de ce maudit escalier. La terre était noir en cet endroit, et les pans de brume nombreux. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'était pas venu ici. Si cela n'avait pas été pour Alchima et Kalee, il ne serait jamais revenu...
Givre attendait, statue vigilante dont les yeux scrutaient chaque direction l'une après l'autre. Il ne tourna pas la tête lorsque Xunk arriva à son tour, c'était un évènement attendu. Il se contenta de prendre son envol, veilleur aux ailes immenses, chargé de guider ces deux hommes vers l'est.

- Voilà, Xunk de Janelkoff... Nous y sommes. Hâtons nous de chevaucher et de trouver la dragonne de jais. Il ne fait pas bon de rester sur le territoire des Faucheuses. Gardez les yeux sur la route, et les oreilles aux aguets des cris de la Wyverne. Gardons une centaine de mètre d'écart tout au plus, qu'en pensez vous ?
Dragon brume
 Xunk 
 Le 28/09/2006 à 06:45:00 
Une centaine de mètres, ça paraissait bien grand en cet endroit baigné de mousses malodorantes. Il frissonna quand la brume froide l’enveloppa encore poussé d’un mouvement paresseux provoqué par le décollage de Givre
- Les Faucheuses avez-vous dit? Mais qu’est-ce donc encore que cette diablerie?
Le prêtre songea soudain que repérer une dragonne noire de la taille de Kalee dans autant de ténèbres ne serait pas une partie de plaisir.
Dragon glace MJ
 Le 28/09/2006 à 08:28:24 
- Vous n'avez jamais rencontré ces créatures, s'étonna Phoenix, ou entendu parler d'elles ? Alors je suis désolé de vous le révéler maintenant en cet endroit, qui sait si votre décision n'aurait pas été différente... Les Faucheuses sont des créatures bien particulières... Elles semblent douées d'intelligence, tendant des embuscades parfois aux voyageurs, mais préférant aller seules. Elles vont, habillées d'une tunique en lambeaux, et leurs mains squelettiques semblent vouloir déchiqueter toute vie... Elles règnent sur ce Souterrain...
Etes-vous sûr de vouloir continuer ? Nous croiserons, si nous sommes malchanceux, zombies et fantômes également...
Dragon slim
 Le 28/09/2006 à 08:59:19 
Anaelle rentra dans la cuisine avec les pommes. Titipetit avait visiblement préféré rester dans les jardins encore un peu. Elle s'assit à la table avec un couteau et une casserole et entreprit de peler et couper les fruits en chantonnant.
Dragon brume
 Xunk 
 Le 30/09/2006 à 06:58:26 
- Oui bien sûr je continue, quelle question!
Le prêtre sembla prendre de l’assurance.
- Je lui ai donné ma parole. Il n’y a que Kra qui puisse briser mon serment! Et encore mon heure n’est pas venue… Enfin j’espère!
Il se retourna pour être face à Phoenix, imitant le geste, bien inutile dans son cas, de ceux qui veulent exhiber leur sourire. Mais ce n’était pas la première fois que le guérisseur faisait face à ce masque, il en venait même à le trouver expressif certaine fois, sans savoir pourquoi…
- Avez-vous des torches mon ami? Un peu plus de lumière ne saurait être néfaste à notre recherche.
- Oui heureusement que j’y ai pensé.
Une fois les flambeaux allumés, tous deux virent à quelques pas une empreinte ressemblant à celles laissées par un dragon noir.
- Vous croyez que c’était elle?
- Non… L’empreinte est trop grande… et je ne suis pas sûr que ce soit celle d’un dragon.
- Vous connaissez d’autres créatures qui font ce genre d’empreinte messire Phoenix?
- Il est des choses qu’il ne vaut mieux ne pas découvrir avant le moment opportun…
Remontant à cheval ils commencèrent leurs inspections du troisième souterrain à la recherche d’une créature aussi noire que les ténèbres environnantes.
- On peut au moins rester optimiste en se disant que ses écailles reluiront à la flamme…
Ajouta le prêtre d’une voix un peu plus nerveuse qu’il ne l’aurait voulu.
Dragon glace MJ
 Le 30/09/2006 à 17:06:50 
Phoenix scruta quelques instants le visage masqué de son compagnon, avant de devoir se masquer les yeux par l'envol de Givre. La Wyverne avait jugé que puisque les deux humains étaient là, il n'y avait pas de temps à perdre.
- Allons-y, dit Phoenix une fois que la poussière fut retombée. Vous savez, pour les torches, il faut aussi garder à l'esprit que nous serons aussi plus facilement repérables... Mais il est vrai que nous ne pouvons nous en passer si nous voulons avoir la moindre chance de trouver Kalee. Dans un cycle de lumière, nous devrons faire demi-tour, sinon nous risquons de perdre Alchima aussi.
Le guérisseur remonta sur son cheval, et la talonna afin que celle-ci se mette en marche.
- Voulez-vous que nous chevauchions ensemble sinon ? A la réflexion, cela sera plus prudent...
Dragon brume
 Xunk 
 Le 01/10/2006 à 08:46:38 
Aux mots perdre Alchima, les jointures du prêtre se blanchirent sur le manche de la torche et son regard se durcit. Lorsqu’il répondit ce fut de la voix de quelqu’un qui sort d’un état lunatique profond.
- En fait restons à distance de torche, comme ça nous produirons un plus grand cercle de lumière et pourrons fouiller une plus grande surface à la fois. Si vous acceptez, bien entendu. Quant à la direction, j’imagine que vous souhaitez que nous prenions la même que Givre n’est-ce pas?
Un gémissement fantomatique résonna dans l’air et Xunk jeta un coup d’oeil rapide autour de lui.
- J’espère que les faucheuses ne sont pas encore assez intelligentes pour comprendre que tous les voyageurs doivent venir des escaliers…
Dragon glace MJ
 Le 01/10/2006 à 13:04:30 
- Oui faisons comme cela, et toutes les dix minutes, convergeaons l'un vers l'autre. Quand à la direction prise par Givre, c'est celle que nous a indiqué Alchima... J'espère qu'elle était suffisamment lucide pour se souvenir de la direction.
Phoenix entendit le gémissement à son tour. Il tourna à peine la tête. Si danger il y avait, Givre serait intervenu. Par contre, les montures tremblaient sous les jambes des deux cavaliers, continuer avec elles risquait de ne pas être de tout repos. Flattant l'encolure du cheval, Phoenix se remémora la dernière fois où il avait du traverser le Souterrain. Les Faucheuses...
- Intelligentes, elles le sont, ne les sous-estimez pas. Suffisamment malignes pour savoir qu'en attaquant à proximité des escaliers, leurs proies auront plus de chances de s'échapper. Je m'interroge sur leur nature, mais nous en parlerons en un autre endroit, mettons nous en route.

Talonnant l'équidé, Phoenix commença à s'enfoncer dans la grisaille, le halo de sa torche faiblissant peu à peu...
Dragon brume
 Xunk 
 Le 02/10/2006 à 04:58:24 
Ils avancèrent quelque temps dans les ténèbres les flammes vacillantes de leurs torches se reflétant sur la végétation luxuriante d’un vert profond entrecoupé çà et là de branches pourrissantes d’un brun peu ragoûtant. Plus ils avançaient et plus ils avaient la gorge qui s’emplissait des bouffés de spores lancées par des champignons si nombreux en cette part du souterrain que non seulement ils rendaient difficile l’interprétation, mais donnaient une apparence peu fiable aux murs. Plus ils avancèrent cependant et plus la couche de champignons semblait avoir été piétiné vois arrachée.Ils arrivèrent bientôt dans un endroit où toute végétation semblait essayer de fuir un rond de terre cendreuse ou quelques traces de pas chaotiques s’entremêlaient. Xunk fit signe à Phoenix de se rapprocher puis ils décidèrent de s’avancer dans cet endroit à découvert. Voyant que les chevaux refusaient obstinément de s'y aventurer ils décidèrent d’un commun accord de les laisser là sous un des sorts de protection du prêtre.
- Nous allons avoir environs deux heures. Ensuite nous devrons être de retour, ou nous risquons de retrouver des carcasses de cheval.
- Je continue de dire que je n’aime pas l’idée de me fier a la seule magie.
- Et je vous répète que si ce n’était pas sur je n’y laisserait pas mon propre canasson!
Ils partirent tous deux et passèrent par un sentier caché par des fougères humides et bordées, voir quelquefois surplombé, par des palétuviers dont les racines étiolées pendaient comme les ossements d’un mort autour d’eux.

La sensation de marcher et que rien n’existait en dehors de leur petit îlot de lumière n’était pas pour plaire aux deux hommes. Et la situation leur plut encore moins lorsque le vent éteignit leur flambeau.
- Argh! Nous voilà l’air bien niais, mon ami. J’espère que vous avez de quoi les rallumer…
- Je vous avais bien dit que c’était folie de laisser nos montures a l’écart Janelkoff!
- Voilà qui est fâcheux… Très fâcheux, je ne m’attendais pas a du vent dans le troisième souterrain…
- Ma parole, vous avez raison nous devons être près d’une fissure qui remonte jusqu’à la surface…
Leurs yeux s’accoutumèrent lentement et ils aperçurent au loin des traits de lumière solaire. Courant presque pour éviter de rester parmi les ombres suffocantes plus longtemps ils rejoignirent à l’autre bout du sentier une autre clairière cendreuse. Mais dans celle-ci les plantes semblaient moins étiolées, probablement grâce au peu de lumière solaire que leur procurait la brèche. Le prêtre regardait encore le ciel qui semblait si loin au-dessus lorsque Phoenix s’écria :
- Par ici je crois que j’ai trouvé les empreintes de Kalee.
Le prêtre se retourna puis avança d’un pas pour rejoindre le corelon, mais il n’en fit pas plus. Il venait de marcher sur quelque chose de mou et d’encore chaud à comparer à la terre du troisième caveau. Il se pencha et ramassa le lambeau de cuir noir, reconnaissant immédiatement du cuir de dragon. Sans un seul mot, il le tendit dans la lumière vers Phoenix. Ils eurent quelques secondes pour accuser le coup, quelques secondes qui s’écoulèrent dans un silence anormal, même ici, avant que de sinistres bruits ne se fassent entendre. Craignant les faucheuses ou pire encore ils se cachèrent dans un bosquet. Se demandant où pouvait bien être passé Givre. Puis il passa dans la lumière, une créature ressemblant étrangement à un mélange entre un palétuvier et un golem. Ses pieds ressemblaient vaguement aux pieds des dragons noirs adultes. Il mesurait plus de six mètres de haut et son visage se perdait sous une couche de moisissure. Son dos était couvert de feuilles et quelques fois une anfractuosité sur ses flancs crachait un nuage de spores. Lorsque la créature arriva dans la clairière, elle tourna ce qui pouvait être son visage… Ou pas, vers la lumière. Elle semblait émerveillée et triste dans cette posture contemplative. Puis elle se laissa tomber en position assise et gémit en jouant avec la terre du bout de ses pattes. Un gémissement semblable à celui d’un chien piteux. Xunk manqua de s’étouffer en jurant. Les traces seraient effacées, il serait maintenant impossible de pouvoir s’y fier pour retrouver Kalee. La créature eut bientôt fini de balayer les écailles ensanglantés et le corps d’un charognard. Puis Xunk remarqua que la créature ne jouait pas avec la terre, elle y avait creusé de profonds sillons et maintenant qu’elle s’était relevée, elle y semait des graines et des spores. Xunk vit même y passer une racine de palétuvier. Puis la créature gronda, le son ferme et plein de sa voix se répercutant dans le lointain chassant même quelque charognard de la branche où ils se reposaient. Et, sous les yeux ébahis des deux hommes, ce que la créature avait planté se mit à pousser a une vitesse phénoménale. Lorsqu’elle repartit de sa démarche chaloupée et lente sur ses jambes courtaudes la clairière avait disparu, et la végétation était maintenant plus luxuriante à cet endroit qu’elle ne l’avait été ailleurs.Ce ne fut que lorsque les gémissements de la bête se furent atténué et que les vibrations de ses pas ne furent plus perceptibles que le prêtre se permit un murmure.
- Mio Kahn, qu’est-ce que c’était que cette diablerie encore?
Il épongea la sueur de son front d’un air lunatique et ébahi avant de se rendre compte qu’il l’avait fait non avec un mouchoir, mais avec le morceau d’aile de Kalee. Il frissonna de répulsion puis laissa le cuir tomber sur le sol.
Dragon glace MJ
 Le 02/10/2006 à 08:51:59 
- Par la Voie Blanche, avait murmuré le guérisseur en voyant la créature végétale.

A la lumière faiblissante des flambeaux son visage exprimait un mélange entre fascination et respect. Se pouvait-il qu'il ait déjà rencontré un tel être ?

- Je n'en ai aucune idée, Xunk de Janelkoff, reprit Phoenix, absolument aucune idée. C'est la première fois que je vois un tel être, et je n'ai jamais rien lu ou entendu qui décrive cela. On aurait dit un hybride entre toutes les espèces végétales qui croissent ici. Et vous avez assurément vu ce qu'il a fait au terrain ! Les plantes croissent sous son action à une vitesse fulgurante, c'en est formidable, s'enthousiasmait le jeune homme.
- Mais vous oubliez une chose, contrecarra le Prêtre. Certes, il a réparé les dégâts causés ici par une bataille, mais peut-être était ce cette bataille en question qui a séparé Kalee et Alchima. Et maintenant, nous avons perdu le seul fragment de piste que nous avions trouvé ! Et pourquoi Givre ne nous a-t-il pas prévenu de son approche ? Nous ne sommes pas en sûreté sous le regard de votre Dragon !
- Calmez vous, mon ami, s'il mon compagnon, répondit Phoenix en insistant sur ce mot, ne nous a pas prévenu, peut-être était-ce parce que cet... arbre ne dégageait aucune aura particulière. Comme si il était parfaitement... neutre.
Phoenix sortit du refuge précaire et alla examiner les plantes nouvellements germées et le sol retourné.
- Il doit bien rester quelque chose ici, bon sang. Imaginons la pire des situations, un cadavre ne serait pas passé inaperçu. Même dévoré, les restes seraient encore visibles, mêmes sous un tapis mousseux.
A peine avait-il fini sa phrase qu'un cri perçant trancha l'air, assourdissant les deux Corellons. Au loin, un vol d'oiseaux s'envola précipitamment, et plusieurs choses s'agitèrent dans la forêt.
- C'est Givre, conlut Phoenix, il a du trouver quelque chose. Quand à moi, le passage de cet arbre m'aura au moins permis de trouver les racines pour Alchima, finit le jeune homme en déterrant une plante noirâtre qu'il mit dans un globe de verre avec ses tubercules et de la terre.
Dragon brume
 Alchima 
 Le 02/10/2006 à 11:13:19 
Son dos cuisait, profondément lacéré par les griffes puissantes. Elle se cambra par réflexe, juste au moment où la mâchoire aux dents acérées se referma avec un claquement sur son aile, déchirant le cuir si facilement. Le sol semblait si doux, elle sentait à peine la chaleur de son propre sang qui ruisselait sur sa peau. Son épaule céda avec un craquement de mauvais augure quand les gigantesques mains décharnées et glacées la firent ployer.

Le hurlement de douleur et de peur fit dresser les cheveux du novice sur sa nuque. Il bondit sur ses pieds. Grand dragon, il avait dû s'assoupir à veiller la malade ainsi. Elle avait les yeux grands ouverts mais ne sembla pas le voir, le visage crispé de douleur, le corps tendu. Elle retomba finalement, le souffle court, ses paupières se fermant.

Si froid...
Dragon slim
 Le 02/10/2006 à 14:35:17 
Un sombre couloir. Ses amis sont avec elle, Ryll aussi. Devant eux, le couloir se transforme en pont de pierre étroit, sans barrières. Loin en contrebas du pont leur parvient le bruit d’une respiration profonde. Une grande respiration. Du genre qui appartient aux grandes grandes créatures. Le genre de créature qu’on préfère endormie que réveillée. C’est mieux pour la santé de tout le monde. Enfin surtout la leur. Le halfling revient de sa reconnaissance, l’air inquiet. Mais ça ne tracasse personne, il a toujours l’air inquiet.
-Dites les gars, c’est un dragon d’ombres. Faudrait pas le réveiller. Vous y allez mollo ok ?
Y aller mollo ? Allons donc pensa-t-elle, un bête pont comme ça, ça se passe en courant sans problème, dragon ou pas dragon !
-Je passe en premier.
Sans attendre de réponse, elle s’avance sur le pont, confiante. Arrivée au centre, elle regarde en bas. Oula, il n’avait pas tort la demi-portion. A une dizaine de mètres sous ses pieds, adossé à la paroi, le plus grand dragon qu’elle ait jamais vu dormait à poings fermés. Il faisait bien vingt mètres de la tête à la queue, mais c’était difficile à évaluer, car ses écailles semblaient se confondre avec l’ombre ambiante. Soudain, l’ombre se fit plus dense, plus noire, presque solide. Le dragon disparut de sa vue, mais pas pour longtemps. Il surgit soudain à sa hauteur en rugissant. Mais il n’était plus noir. Il était rouge. Non blanc ! Ou bleu ? Vert… Prise de panique, elle recula d’un pas, puis d’un autre,… et passa par-dessus bord. Elle hurla, tentant vainement de se raccrocher à quelque chose.


Elle rouvrit les yeux juste à temps pour se rattraper à la table, le tabouret roulant par terre jusqu’au mur.
-Et merde ! Je me suis endormie en coupant les pommes ! Quel cauchemar ! J’ai crié…
-Non, ce n’est pas toi qui a crié
-Ryll ? Comment tu vas ?
-Je dors. Mais n’as-tu pas parlé de pommes ?


-Si ce n’est pas moi qui ai crié, alors ça doit être quelqu’un d’autre dans le temple. Alchima ?

Réalisant enfin que quelque chose devait clocher, Anaëlle sortit en trombe de la cuisine et se retrouva dans la cour. La nuit était tombée depuis au moins une heure, mais les portes du temple étaient toujours ouvertes. Elle s’y engouffra et prit le chemin des chambres sans rencontrer âme qui vive et déboula dans le couloir où se trouvait la chambre d’Alchima.
Un jeune novice, différent de celui de l’après-midi (ils devaient se relayer pensa-t-elle) se trouvait devant la porte, l’air complètement ahuri.

-Qu’est ce qui se passe ? » lui demanda-t-elle.
-La jeune fille… elle a hurlé… je ne sais pas quoi faire moi…
-Va chercher le grand prêtre alors il doit bien savoir !
-Mais… mais je ne vais pas le réveiller en pleine nuit !
-Non bien sûr. Laisser hurler les gens de douleur, c’est tellement plus intelligent. Tu crois vraiment qu’il approuverait ? Déjà, à mon avis, il est réveillé, pas possible de continuer à dormir avec un cri pareil, crois en mon expérience.

Le jeune novice ne bougeait toujours pas. Il la regardait juste d’un air effaré. Elle décida de prendre les choses en main histoire de ne pas y passer la nuit et empoigna le col du pauvre enfant terrorisé.
-Ecoute moi bien espèce de limace endormie, tu vas te secouer un peu et filer chercher le grand prêtre avant que je m’énerve vraiment !
Puis elle le propulsa dans le couloir.
-Bonne impulsion, il court vite quand il veut.
Se retournant vers la porte toujours entrebâillée, Anaëlle la poussa lentement et passa sa tête dans l’embrasure.
Dragon glace
 Le 04/10/2006 à 12:28:28 
Titipetit avait aussi entendu le cri.Elle interompit sa méditation et se leva.

-Qui a crié ?
<< - Quelqu'un dans le temple>>, lui répondit Yinyang.

Titipetit ouvrit son esprit, cherchant qui avait crié.

-Apparement c'est Alchima.
<< - Celle qui est blessée ? >>
-Oui. Oh non ! Xunk et Phoenix ne sont pas là ! Je vais voir.

L'Elfe entra dans le temple et courut jusqu'à la chambre d'Alchima. Elle s'arréta et vit qu'Anaëlle était déjà là en train de regarder dans la chambre :

- Que se passe-t-il ?
Dragon brume
 Xunk 
 Le 07/10/2006 à 17:41:11 
Encore sonné par leur rencontre, Xunk aida Phoenix à faire provision de plantes soignantes. Puis soudainement, un petit champignon coureur comme dans les escaliers passa a côté d’eux à toute vitesse et un sifflement aigu et sec empli l’air.
- Les faucheuses!
- Peu être ferions-nous mieux de rejoindre Givre…
- Mais…
- Allons, laissez cette plante tranquille nous devons y aller!
- Je ne peux pas! C’est la première fois que j’en vois une comme ça, aidez-moi plutôt à l’emporter, s'il vous plaît !
Le prêtre jura tout bas dans sa langue natale et vint donner un coup de main à Phoenix pour déraciner la fleur aux pétales noirs à reflets verts sous les rayons tombant dru de la crevasse. Puis un deuxième cri de faucheuse répondant au premier résonna dans l’air. C’est un commun accord qu’ils prirent la fuite vers la position de Givre.
 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09] [10]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 148 messages visibles sur 187233 dans le topic Prémices au Conseil du Cinquième Souterrain.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2021 - Tous droits réservés