« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Ajt : ah oui c'est vrai y'a une autre prison
Ajt : pour les thugs
Ajt : ça serait bien de refaire pop tous les dragons qui ont disparu de la map car ils étaient inactifs depuis trop longtemps
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> Prémices au Conseil du Cinquième Souterrain

 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09] [10]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon glace
 Le 08/09/2006 à 16:45:56 
En errant dans le Cinquième Souterrain, Titipetit faisait remarquer à Yinyang que la forêt avait rétréci. L'Elfe en était triste, car comme tous les Elfes elle affectionnait la forêt.

<<- Il faut faire quelquechose>>, déclara l'Elfe.
<<- Oui. Mais quoi>>, répondit la dragonne.

Titipetit réflechissait lorsqu'elle trouva un parchemin abandonné. Il invitait ceux qui étaient contre la déforestation à venir au Temple Draconique. Titpetit, qui savait que le Temple était tres proche décida de s'y rendre.
Arrivée au temple, un Prêtre lui demanda ce qu elle voulait.

- Je viens pour le Conseil à cause de la déforestation, répondit-elle.
- Je vais vous conduire à messire Phoenix.

Et il ne la conduit pas dans une salle très appropriée pour tenir un conseil mais dans une pièce où une jeune femme gisait sur un lit. Dans la pièce,il y avait un homme, qu'elle indentifia comme étant messire Phoenix, et Xunk.
Le Prêtre déclara :

- Messire, cette jeune femme s'est présentée au Temple. Pour le conseil...

Phoenix et Xunk se retournèrent :

- Bonjour. Veulliez m'excuser mais il y a une urgence. Le conseil n'aura pas lieu dans l immédiat, prévint Phoenix.
- Aucun problème, assura l'Elfe, j'attendrai.Qu'a-t-elle au juste?
Dragon gris
 Guidel 
 Le 10/09/2006 à 16:31:01 
Guidel avait parcouru tout le souterrain au dos de son dragon et tous deux avaient cruellement faim...

- Ah Tyrael ! Comment se fait-il que tous les lions disparaissent peu à peu de ces terres ?
- En effet, les fauves se terrent et n'osent plus approcher de ces terres devenues si hostiles pour eux ! Dès que j'approche un peu d'un tigre ou d'un loup, le pleutre s'enfuit et se terre.
- Que peut-on faire en ce cas ? Doit-on réellement abandonner ces terres et migrer, comme un gibier en manque d'herbe ?

Un appel lointain retentit alors... Les deux compagnons le perçurent distintinctement, mais ce fut Tyrael qui prit la parole en premier :

- Alors la rumeur était donc vraie... Plusieurs anciens et puissants dragons et dragonniers vont s'assembler et déverser toute leur puissance dans cette terre même pour rendre à ce monde sa gloire passée...

- Peut-être devrions nous nous joindre à eux en ce cas, Tyrael, nous pourrions joindre nos pouvoirs aux leurs dans cette tâche et leur demander d'étendre leur influence à la faune, les lions nous sont si précieux, aucun autre fauve n'ose encore nous faire face !

Guidel rejoignit alors son compagnon et se mit en selle et le majestueux dragon prit son envol. Tout récemment élus chefs suprêmes des White Dragons, l'espoir de pouvoir à nouveau nourrir leur guilde avait rallumé la flamme de leur regard.
Ils se mirent alors en route pour rencontrer ces puissants dragons et leur soumettre leur requête...
Dragon brume
 Xunk 
 Le 10/09/2006 à 18:26:01 
- Elle s’est coltinée de trop près avec les habitant du troisième souterrain. N’aie crainte Phoenix pourra sûrement la traiter à temps.
Par ces paroles, le prêtre se rassurait autant lui-même que toute l’assemblée pour autant que cette assemblée elle aie eu besoin de l’être.
- Il faudrait savoir où est Kalee… Alchima ne la laisse jamais seule d’ordinaire. Il lui est peut être arrivé pire… Si seulement j’était venu avec Dunkelzhan…
Dragon glace MJ
 Le 11/09/2006 à 10:31:15 
Le mélange préparé par Phoenix vira à une couleur bleue très pure, malgré le fait que les composants soient à la base noir et jaune. Tout en ajoutant de l'eau froide afin de refroidir, Phoenix expliqua ses gestes.

- Le changement de couleur est dû au chauffage de la racine, qui libère la susbtance active... Et j'ajoute de l'eau afin de refroidir d'une part, mais aussi de diluer la préparation, sinon, elle serait trop forte pour Alchima. Quelqu'un pourrait-il la redresser je vous prie, le temps que je transvase la potion dans une coupe.

Le guérisseur fouilla encore dans une autre sacoche et en retira un flacon fermé contenant des fraises. Il en pila une dans son mortier et la versa dans le flacon contenant le liquide bleu et agita.

- Et ça, c'est juste pour le goût ! Ce serait embêtant qu'elle soit prise de haut-de-coeur, n'est-ce pas ! Quelqu'un en veut une, demanda-t-il en se servant et posant le bocal à même le sol. Elles viennent de mon jardin ! Eh, reprit-il en voyant les mines inquiètes, respirez ! Il n'y a plus de problèmes à présent, la potion va nettoyer son organisme, il y a en assez pour trois jours facilement, et je vais préparer un cataplasme pour sa jambe, il me reste une racine. Sire de Janelkoff, redressez la s'il vous plaît.

Le koraniste s'éxécuta sous les regards du Prêtre draconique, de la demoiselle elfe et des deux pages toujours présents. Phoenix se remit debout, et bouchant les narines, versa dans la gorge de son amie Corellon, le contrepoison. Il lui referma alors la bouche bien vite et pencha la tête en arrière jusqu'à ce qu'il soit sûr que la femme avait avalé le liquide.

- Bon retour parmi nous, damoiselle Alchima, dit Phoenix dans un sourire, en voyant que celle-ci ouvrait les yeux. Nous allons nous occuper de Kalee, de toute façon, je dois aller chercher des racines pour compléter votre traitement...
Dragon brume
 Alchima 
 Le 11/09/2006 à 16:26:12 
Il y avait une présence toute proche, avec elle, comme la fois où la cascade lui avait révélé...
Non pour aussi douce qu'elle soit ce n'était pas tout à fait la même chose.
C'était familier et pourtant son esprit embrumé ne parvenait pas à la reconnaître. Mais les cauchemars dans lesquels elle baignait depuis quelques jours s'étaient calmés, repoussés au delà de sa conscience. ET puis la présence avait disparu, brutalement. Un véritable abandon qui en comparaison rendait la solitude encore plus douloureuse. Les cauchemars revinrent de plus belle la tourmenter, couvrant son front d'une sueur malsaine.

On parlait autour d'elle, mais peut-être que cela faisait partie du cauchemar, et puis ses membres lui semblaient si lourds, sans parler de ses paupières. Alors sa gorge douloureuse sentit passer un liquide qui laissa un goût acre sur sa langue.

Les bruissements autour se firent plus distincts, ses paupières plus légères. Le visage du seigneur Phoenix perça enfin les ténèbres qui l'entouraient.

"... nous allons nous occuper de Kalee... "

Kalee ? Son esprit se souvenait encore de son hurlement de douleur. Elle grimaça.

" Kalee... " Sa voix était étrangement rauque.
" Elle a été attaquée... "
Dragon brume
 Xunk 
 Le 12/09/2006 à 03:51:27 
Le prêtre ne réfléchissait plus vraiment. L’alter-drago d’Alchima était en danger et elle aussi.
- Je viendrai aussi.
Titipetit et Phoenix fixèrent le prêtre qui semblait animé d’une bien étrange volonté loin de son caractère d’indécis habituel. Apparemment Il n’avait pas été assez clair. Il ajouta donc.
- Pour Kalee. Je viendrai aussi! Je ne suis qu’à cheval, mais je promets de tout faire pour ne pas vous ralentir!
Puis il regarda le teint livide de la jeune femme et reprit lentement ses esprits.
- Sauf si bien sûr, il me revient l’honneur de veiller à son chevet…

Dragon glace MJ
 Le 12/09/2006 à 08:33:01 
Après avoir écrit une lettre sur un parchemin, qu'il scella d'une simple goutte de cire, sans apposer aucun sceau, Phoenix donna la missive à Givre qui attendait toujours dehors.

- Je t'en prie, pourrais-tu porter ceci à Damoiselle Anaëlle ? Et aller jusqu'en Utopia afin de me prendre des globes de verre vide. Tiens, dit-il en vidant une sacoche dans une autre, voilà pour tout transporter.

Givre hocha la tête sans mot dire, ouvrit la gueule et laissa l'humain passer la sangle entre ses crocs. D'un puissant battement d'ailes, la Wyverne commença à prendre son envol.

Alors qu'il revenait auprès d'Alchima, Xunk prit alors la parole.
- Je viendrai aussi. Pour Kalee. Je viendrai aussi ! Je ne suis qu’à cheval, mais je promets de tout faire pour ne pas vous ralentir ! Sauf si bien sûr, il me revient l’honneur de veiller à son chevet…
- Comme il vous plaira, Sire de Janelkoff. Mais malgré ce que nous lui avons dit, je doute que Demoiselle Alchima veuille rester assise. Et sans ses indications, nous risquons de passer à l'endroit où elles se sont séparées maintes et maintes fois sans le reconnaître. Laissons le temps à Givre de revenir, et surtout à Alchima de prendre sa décision. Demoiselle Elfe, nous accompagnerez-vous ?
Dragon slim
 Le 13/09/2006 à 09:45:44 
Anaëlle bailla à s’en décrocher la mâchoire. Etendue de tout son long dans son hamac accroché aux montants de la petite terrasse en bois, elle profitait un maximum de la douce chaleur du cinquième souterrain. A côté d’elle, Ryll dormait à point fermé. Il faudrait encore du temps avant que ses blessures ne soient totalement cicatrisées. D’ordinaire, elles s’en sortaient plutôt pas mal, et avaient exploré la quasi-totalité d’Atsami en l’espace de deux ans. Mais là, le combat avait été plus violent que d’habitude. Refermant les yeux, Anaëlle allait se rendormir lorsque soudain, une ombre gigantesque survola la maison. Réagissant au quart de tour, Ana se laissa tomber du hamac, plongea sur son arc et réveilla Ryll d’une pensée.

« Ryll ! Debout ! Dans la maison ! Grouille ! »

« lfdgbaergv,x ?»

Ouverture d’un œil.
« Ana, range cet arc tout de suite. Tu oublies où on est. On n’a rien à craindre ici. De plus, c’est Givre, et il descend par ici… »

Loin de ranger son arc, Anaëlle le passa en bandoulière sur son épaule, avant de dévaler les marches du perron et de scruter le ciel. En effet, une immense Wyverne blanche était actuellement en final, droit vers le potager. Anaëlle se mit immédiatement à agiter les bras.

« Non ! Non ! Pas dans le potager Givre ! A gauche ! A gauche ! »

Soit Givre, l’entendit, soit il vit les tomates au dernier moment, mais il vira heureusement loin du potager et se posa devant l’archère. Une sacoche en cuivre pendait entre ses dents, qu’il tendit en évidence devant lui.

« Bonjour Givre ! » dit joyeusement Ana en ouvrant la sacoche. « Une lettre ? Visiblement pour moi… Elle est de ton ami Pheonix ? »

Reprenant délicatement la sacoche entre ses crocs, Givre fit une sorte de grimace qui pouvait peut-être, avec de l’imagination, passer pour un sourire, et redécolla en trombe.

« Hé bé, il est drôlement pressé ! Il vire vers Utopia… Voyons cette lettre… »

Revenant lentement vers la maison, Anaëlle ouvrit la lettre et se laissa retomber dans le hamac pour la lire.

« Ryll ? » « Ryll ? Non mais je rêve où elle s’est rendormie ? »
« Je ne dors pas mais j’aimerais bien… »
« Pheonix organise un mission de sauvetage pour aller chercher Kalee. Apparemment, elle était en compagnie d’Alchima lorsqu’elles se sont fait attaquer dans le troisième souterrain. Alchima a atteint le temple mais pas Kalee. »
« Le troisième souterrain ? Mais c’est là aussi qu’on s’est fait taper dessus. Tu crois… »
« Que c’est le même dragon ? Peut-être… »
« Nous devrions y aller »
« Non, je devrais y aller, toi tu restes et tu dors. Comme tu l’as dit, tu n’as rien à craindre ici, et il y a de la soupe pour au moins trois jours. De toute façon, on reste en contact. Je vais prendre Brume, il est mou ces jours-ci, un peu d’exercice lui fera le plus grand bien. »

Ryll hocha la tête, puis referma les yeux, déjà prête à se rendormir.
Anaëlle ramassa son arc, son carquois et quelques provisions, puis fit le tour de la maison. Il y avait une petite écurie sur l’arrière, qu’elle avait construit pour accueillir une jument blanche et grise, baptisée Brume. Elle la sella puis pris la route vers le sud, en direction du temple.

« Au revoir Ryll ! dors bien ! »
« Au revoir Ana ! Ana ? »
« Oui ? »
« Le temple se trouve au nord, tu vas dans la mauvaise direction… »
« Oups… »

Dragon brume
 Alchima 
 Le 16/09/2006 à 00:21:34 
" C'était au troisième sous-sol..."

Elle avait tenté de se lever. Il fallait qu'elle les guide vers l'endroit où Kalee était tombée. Son coeur résonnait dans sa poitrine, douloureusement compressé par l'angoisse, battant si fort qu'elle était persuadée que tous devaient l'entendre.
Mais ses jambes affaiblies par la fièvre avait refusé de lui rendre ce service. Elle retomba sur la banquette, son teint encore livide.

Désemparée elle crispa ses doigts sur le bord de la banquette, les yeux fixés sur l'extérieur qui semblait la narguer.
Dragon glace
 Le 16/09/2006 à 16:39:22 
- Evron, est-il normal qu'on soit encore quinze jours après notre départ dans la maison !
- Ah, enfin réveillé ! Tu m'as mis une sacrée frousse ! Deux semaines d'une fièvre de cheval ! Tu délirais en plus! "Alchmina, non !" ou encore "Non, pas des fraises" !
- Je sais mon vieux... Que des cauchemards pareils ! Des évènements étranges, j'ai même cru reconnaitre Phoenix, dans un de mes rêves... J'ai un mauvais pressentiment Evron.
- On est pas les mieux placés pour les aider mais on fera de notre mieux, comme toujours ! Et puis, nos idioties arracheront un sourire aux plus malheureux !
- Oui, et cette fois je ne glisserai pas sur un pot de fleur en sortant de la maison.
- J'espère mon ami, j'espère...
Dragon brume
 Xunk 
 Le 17/09/2006 à 17:23:10 
Le troisième sous sol. Le prêtre se rappelait y être passé pour descendre au cinquième souterrain lorsqu’il avait décidé de fuir la surface et sa guerre sans merci. Le troisième sous-sol. Un endroit plongé constamment dans le noir baigné d’une brume jaunâtre nauséabonde et dans lequel on ne comprenait pas trop comment la lumière pouvait nous permettre de voir. Mais qu’est-ce qu’elles étaient allés faire dans un endroit pareil? Seules en plus! Xunk se dit que si Dunkelzhan avait été là il lui aurait sûrement fait remarqué qu’ils n’avaient pas faits mieux, qu’ils s’en étaient juste mieux sortis. Le prêtre soupira et l’air siffla par les petits trous des narines du masque.
- Effectivement, il vaut mieux attendre d’être au sommet de sa forme si Kalee est restée là-bas. Mais si on ne part pas maintenant je ne donne pas cher de sa peau, ni de ses écailles.
Dragon brume
 Alchima 
 Le 17/09/2006 à 20:03:04 
Alchima s'était figée. A l'idée que Kalee puisse mourir, elle sentit son estomac se tordre et la bile lui brûler la gorge. Luttant contre une panique croissante elle déglutit avant d'intervenir avec hésitation.

" Elle vit... encore mais... c'est si loin... "
Les sourcils froncés la jeune femme cherchait à renforcer cette sensation fugitive de contact, mais dut bientôt renoncer en étouffant un sanglot.

" Je ne peux pas... " gémit-elle d'un air affligé. " Je ne la trouve pas..."

Une nouvelle fois elle tenta de se lever en serrant les dents. Une nouvelle fois ses jambes trop faibles lui refusèrent ce service. Des larmes de rage brûlaient ses paupières.
Dragon glace MJ
 Le 18/09/2006 à 19:13:09 
Un cri perçant résonna dans le Cinquième Souterrain, se répercutant à l'intérieur du Temple, en de longues et crispantes vibrations.
- N'ayez crainte, Alchima, nous partons sur le champ. Avez vous déjà entendu chanter Givre, sire de Janelkoff ?
- Non pas, je le crains, répondit le Prêtre, étonné de cette question.
- Et bien, je vous prie de ne pas le juger sur ce cri là seulement, dit Phoenix en un pénible essai pour dissiper l'atmosphère macabre. Il est à l'approche. Damoiselle, dites nous seulement une direction depuis l'escalier, et ensuite, nous partirons sur le champ. Maître, dit Phoenix en se retournant, je compte sur vous pour veiller sur mon amie et lui donner son traitement. Nous avons trois jours pour revenir...
Dragon brume
 Alchima 
 Le 19/09/2006 à 18:27:40 
Le cri perçant de la Wyverne résonnait encore.

" La direction... bien sûr la direction... "

Alchima fouillait ses souvenirs. Avec la lumière diffuse du troisième souterrain et sa fièvre naissante comment savoir dans qu'elle direction volait Kalee lors de l'attaque ?

" L'est, je crois que nous venions de l'est " finit-elle par lâcher avec hésitation avant d'ajouter :
" Soyez prudent, un blessé est plus que suffisant, je m'en voudrais s'il vous arrivait quelque chose. "

Etant lucide elle aurait certainement frémit en songeant à la fureur de Luna en ce cas, mais heureusement, cette pensée ne l'effleura pas. Elle ferma les yeux.
Dragon glace MJ
 Le 19/09/2006 à 20:41:21 
Phoenix s'éloigna, allant directement sur le parvis du Temple. Il mit la main devant ses yeux, en un futile réflexe tellement la lumière était tamisée. Un réflexe hérité de l'époque où Givre et lui arpentaient encore la Surface. Il vit le point blanc arriver au loin. Rebroussant chemin, il retourna auprès du Prêtre Draconique.

- Maître, puis-je me permettre de vous emprunter l'une des montures des écuries, votre coursier le plus rapide et le plus endurant.
- Bien sûr, je comprends votre hâte, allez et choisissez avec ma bénédiction.
- Je vous remercie et veillerais sur cet être que vous me confiez, au nom de la Voie Blanche. Seigneur de Janelkoff, venez-vous ? Il est encore temps de choisir de rester auprès de Damoiselle Alchima, je pourrais comprendre votre décision. Etant donné que je serais le moins rapide de la troupe, j'irais en avant avec Givre. Nous serons à l'escalier entre le Quatrième et Troisième Souterrain d'ici une demi-journée. Je vous attendrais là-bas deux heures.

Phoenix tourna le dos au petit groupe, se permettant une pensée pour la Damoiselle Anaëlle. Avait-elle reçu sa lettre ? Serait-elle au Temple à son retour ou se renontreraient-ils sur le chemin du Troisième Souterrain...

- Ah Kit, Luna, dit Phoenix en sortant, si vous pouviez être là...
 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09] [10]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 148 messages visibles sur 187233 dans le topic Prémices au Conseil du Cinquième Souterrain.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2021 - Tous droits réservés