« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Starkiler tire une dame de pique (Total : 12/14) Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Art Fantastique >> Le pacte - Histoire d'une alliance

 Pages : [01]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon gris
 Bowen 
 Le 06/08/2006 à 20:33:50 
Je n'ai pas beaucoup de temps pour écrire, alors pour la suite, il faudra peut-être attendre un peu. De plus, je change souvent la façon de dire les choses. Dites-moi ce que vous en pensez, ça me ferait plaisir.

Dans un coin reculé du monde, où le temps s’écoule différemment, une lueur étrange dissipe les ténèbres d’une nuit sans étoiles. Au centre d’une petite clairière située aux abords d’un ruisseau, deux yeux percent la noirceur de cette nuit. Deux yeux aussi intrigants et étincelants qu’un rayon de lune. Mais cette lumière insolite ne provient pourtant pas de ces yeux, elle est plus lointaine, plus insaisissable et bien plus gigantesque que la taille d’un œil. Elle est produite en réalité par la peau couleur de feu protégeant cet être millénaire, aussi résistante que de l’acier et aussi flamboyante qu’une flamme dans l’obscurité.

Ce n’est autre que Cerabor, le dragon-gardien de secrets aussi vieux et aussi terribles que le monde lui-même. Il est le dernier de sa race à connaître les mots anciens, les légendes et toute l’histoire de la terre jusqu’à ce jour. Malgré cette nuit fraîche et sombre, il est de sortie, et ce n’est pas un hasard : une tâche extrêmement importante lui a été confiée et il doit l’accomplir au péril de sa vie s’il le faut. Pour sa dernière nuit sur le sol des vivants, il a reçu pour mission de protéger un œuf, le dernier de sa lignée. Et donc, de son point de vue, le bien le plus précieux au monde. Cette petite chose donnera naissance à un grand dragon - cela il le sait au plus profond de son âme - qui sera alors le seul à posséder les enseignements mystérieux de la race la plus ancienne de cette terre. Il devra dès lors les transmettre aux elfes, qui devront à leur tour les remettre, grâce à leur art, aux chefs des dragonniers. Seul à pouvoir l’enseigner aux jeunes apprentis des deux races. Lorsque Cerabor rejoindra ses ancêtres parmi les étoiles, ce dragonneau sera le dernier des gardiens et le seul espoir de mettre un terme aux guerres de pouvoir.
Dragon gris
 Le 06/08/2006 à 23:56:30 
Le debut est tres prometeur continu
Dragon gris
 Bowen 
 Le 29/08/2006 à 17:44:09 
Malheureusement, Cerabor n’est pas le seul à vouloir cet œuf. Un autre dragon, tourné vers le mal et la destruction le désire ardemment pour se rendre maître des connaissances les plus anciennes et les plus puissantes, et mettre ainsi un terme à la lignée du plus sage des dragons. Armés de celles-ci, il pourra dominer les dragonniers et leurs montures ainsi que tous les habitants de cette terre, qu’ils soient nobles ou de simples paysans. Le monde d’Iréal est à présent la proie d’une sourde menace.
A la suite de cet incident, le cœur de Zarkar était devenu aussi noir que sa peau et son esprit était devenu plus sombre encore que la plus profonde des crevasses.


Il s’agit de Zarkar, le dragon banni par ses pairs pour avoir tué un dragonnier et sa monture lors d’un affrontement pour la sauvegarde d’une ville. Il n’avait pas voulu se soumettre aux lois de son peuple en évitant tout conflit avec ces derniers. Pourtant, depuis longtemps, il leur cherchait querelle par simple plaisir et par amour du risque. Car s’engager dans ce genre de combat était une expérience plus qu’éprouvante et dont la fin était plus incertaine encore qu’un duel entre 2 dragons sauvages. Le drame avait fini par se produire. Il avait tué un défenseur de la paix et de la liberté alors qu’ils n’étaient en aucun cas une menace, que ce soit pour lui ou pour les autres dragons sauvages. Il avait été trop loin, bien trop loin. Il n’y avait plus de retour en arrière possible. Même la magie ne pouvait changer le cours des choses, ce qui avait été fait resterait gravé dans le cœur et dans la mémoire de tout ceux qui y avaient assisté. Pour les autres, ce ne serait qu’une histoire tragique que l’on conterait au coin du feu.

A la suite de cet incident, le cœur de Zarkar était devenu aussi noir que sa peau et son esprit était devenu plus sombre encore que la plus profonde des crevasses.
Comme ses pairs l’avaient reniés et que le monde entier n’avait que faire de sa souffrance, il s’était alors focalisé sur une seule chose : le pouvoir absolu sur la terre d’Iréal. S’il dominait les hommes, il réussirait alors par la ruse et la traîtrise à dominer les elfes. Lorsqu’il aurait atteint ce but, les autres dragons n’auraient plus le choix et devrait se soumettre à sa volonté. Les dragons noirs ont toujours puissants, que ce soit dans la magie ou dans l’art du combat. Le seul moyen d’éviter les conflits avec ceux-ci, lorsque cela dépasse la simple querelle, est de bannir le fauteur, de ne plus lui accorder l’appartenance au groupe et, à jamais, de ne plus énoncer ni son nom, ni ses actions. Cela n’avait malheureusement pas été suffisant dans le cas de Zarkar.

Dragon gris
 Le 29/08/2006 à 17:55:35 
Bravo! Continue!
 Pages : [01]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 4 messages visibles sur 187374 dans le topic Le pacte - Histoire d'une alliance.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés