« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Nostradamus : Ah que coucou à tous D:
[!] Whiteange tire un 9 de coeur (Total : 9/14)
[!] Midgard tire un 9 de pique (Total : 9/14)
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Ev-Dragon >> [Utile] Présentation d'une autre facette du jeu : le Role Play

 Pages : [01]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon glace MJ
 Le 15/07/2006 à 21:00:54 
Bonsoir à toute la communauté d'Ev-Dragon !

Si je prends la plume en cette chaude soirée (en tout cas le clavier), c'est pour vous présenter, comme le nom de ce topic l'indique, une partie du jeu inconnue pour un grand nombre de joueurs (en tout cas méconnue :)).

Qu'est-ce que le Role Play ? Pour simplifier, c'est tout simplement incarner son Dragon, ou son éleveur en paroles et en actes ! Je ne sais pas si c'est simple, mais bon !

Ce n'est pas que je suis narcissique, mais je vais prendre mon exemple : si sur ordinateur, je joue un dragon, et je lui fais faire du feu comme tout le monde, sur le forum, on trouve Givre, le dragon en question, et Phoenix, son compagnon humain. Les deux ont des personnalités différentes quoique presque symbiotique (non ce n'est ni schyzo, ni dégoûtant !). Ils ont un idéal, qu'ils s'efforcent de présenter à tous, etc !

Quand nous (notez bien le nous) participons aux quêtes RP, différentes des quêtes données par les personnages que l'on peut trouver dans les bâtiments, les deux personnages parlent et agissent au sein d'Atsami, de la même façon qu'ils le feraient si c'était "réel" !
Il suffit de savoir écrire, imaginer, réfléchir !

Voilà voilà !
Les topics du moment sont le Bal d'Atsami qui vient d'être relancé. A noter un très bon topic par Alchima, et en septembre, Cabos revient avec la troisième Quête !

Tout ça dans le forum du jeu en temps réel !!
Pour Atsami, un monde qui ne demande qu'à vivre !!

Phoenix, Capitaine de l'Ordre des Vigilants et Membre des Corellons.
Dragon lion
 Le 16/07/2006 à 22:24:44 
Très cher Capitaine,

Tout d'abord, un grand merci à vous pour votre petit rappel.
Il est vrai que bien souvent le role play est une chose méconnue des joueurs. Cependant, je pense qu'il serait peut-être intéressant de repréciser clairement ce qu'est le Role Play et son fonctionnement sur un forum car son déroulement n'est pas identique à celui d'un tchat ou d'un jeu de rôle sur table.

J'ai aussi pu constater, ainsi que Nathanielle, que très peu de guilde poussent leur joueurs au rôle play (ce à quoi je tente de palier dans ma propre guilde) et c'est bien dommage!
Le reste du jeu (si ce n'est un petit espace dans le forum) ne s'y prête pas non plus réellement. Par exemple, la fiche de perso est dénuée de toute place précise pour une petite description (descriptitude comme on dit chez nous) et un background.

Tant que je vous ai à portée de clavier, la vue des quêtes et donc leur descritpions parfois fort longues, en découragent aussi plus d'un... Enfin, ceci ne comprend que mon avis et celui des gens que je cotoie.

Merci de m'avoir prêté attention tout au long de mon petit discours écrit,

Cordialement,

Alexielle, chef de la guilde "Hands Made Hell"

et par l'intermédiaire de mes doigts, Nathanielle, membre de la guilde "Elite Of Empire"
Dragon glace MJ
 Le 17/07/2006 à 22:43:00 
Il est vrai que les quêtes peuvent s'avérer rébarbatives si on ne les suit pas depuis le début !

Je pense que quand tu parles des descriptions, tu évoques les Chroniques ! Oui, c'est sûr qu'il faut avoir un peu de temps pour les lire :) ! Mais je ne m'en excuse pas, je suis fier de les écrire !!

Pour les joueurs pressés, il y a toujours les résumés qui sont disponibles dans les post-it, et je me ferais un plaisir de répondre aux interrogations des joueurs à travers les fiches persos, et si ces joueurs ou joueuses laissaient cet éventuel message en RP, c'est tout bonus !!

Pour ceux qui désirent se joindre aux Quêtes des Vigilants, Cabos a signalé la reprise des quêtes en septembre, lorsque la très grande majorité des joueurs ne seront plus en vacances !

Sinon, il reste toujours quelques topics accessibles sans préavis, tels que "Du Bien et du Mal", "Marché de Dragons", et dans une moindre mesure, "La Voie Blanche", mais faite attention à ce que vous écrivez dedans :), et le Bal !

Bonne soirée !
Dragon lion
 Le 18/07/2006 à 09:43:39 
Pour y avoir jeté un oeil (oui, seulement! En tant que chef d'une guilde Rp, j'avoue ne pas avoir trop le temps de tout lire) tu as de quoi en être fier! Je peux dire tu?  ;) Très bien écrit et une imagination à la hauteur de l'écriture! Bref, que du bon! Et je ne peux pas en dire autant pour moi... L'imagination y est, mais la page reste blanche!

Bref, passons sur ma vie trépidante! J'irai jeter un oeil aux post-it dès que le temps s'offrira à moi. Si non, j'attendrai septembre bien que pour moi, le temps du boulot sera venu! (Examen d'entré oblige...)

Bonne journée ou nuit selon la partie du globe d'où l'on écrit,

Alexielle
Dragon glace MJ
 Le 10/12/2006 à 13:15:11 
Sources :
http://www.ffjdr.org/?page=jdr-faq
http://www.ffjdr.org/?page=jdr-lexique


Qu'est ce qu'un jeu de rôle ?
Voir la page Définitions du JdR (JdR = Jeu de Rôle).

Qu'est-ce qui n'est pas du jeu de rôle ?
Voir la page Définitions du JdR.

Quelle est l'origine du jeu de rôle ?
Le jeu de rôle a vu sa 1ère apparition en 1974 grâce à un américain : Gary Gygax qui publia les premières règles de "Dungeons & Dragons". L'idée de base était de donner un rôle aux personnages merveilleux tirés de la saga : "Le Seigneur des Anneaux" de J.R.R. Tolkien.

Au commencement était...

Un supplément optionnel de type "Médiéval-Fantastique" pour un jeu de plateau avec figurines nommé Chainmail (combats chevaleresques européens a l'époque du Moyen-Age). Ce supplément ne comportait pas plus de 2-3 pages de tables de combat à la fin du petit livret de règles de 24 pages. Ces règles étaient de type "Heroic-Fantasy" avec des elfes et des nains, mais il y avait aussi des Orcs et des Hobbits de telle façon que les joueurs puissent simuler des batailles rangées d'armées décrites dans l'histoire du "Seigneur des Anneaux" (il est important de savoir qu'à cette époque, les figurines représentaient des armées, et non des individus).

Les aspects de chasse au trésor et d'exploration de donjons - c'est-à-dire des complexes souterrains peuplés de créatures fantastiques monstrueuses - vinrent plus tard en même temps que celui de "Role-playing". L'invention du Jeu d'Acteur - avec des caractéristiques, des points de vie, un dialogue interactif, une histoire contée et des jets de dés est en fait créditée à Dave Arneson (co-auteur des 1ères règles de Dungeons&Dragons). On entend parler quelquefois d'un manuscrit original de 1000 pages. Mais celui-ci était en fait la description de son monde "Blackmoor" et non le manuscrit original de D&D (quoique G. Gygax ait écrit au moins le même nombre de pages pour AD&D à mons humble avis)

Enfin, après un succès croissant de son jeu, G. Gygax put acquérir les fonds pour fonder sa propre société d'édition TSR Inc. Il put ainsi travailler la mécanique de jeu des règles originales de "Dungeons & Dragons" et les publier. D&D était un jeu qui comportait des humains et autres races fantastiques qui combattaient des monstres sur une sorte de jeu de plateau grâce aux "Floor Plans" (des pièces de carton représentant les couloirs et salles diverses) représentant un "donjon" ou une suite de pièces/couloirs qui contenaient des pièges, objets magiques et autres trésors fabuleux. Le but était - et l'est toujours pour ceux qui aiment jouer a Advanced Dongeons&Dragons de cette manière - d'amasser autant de trésors et de puissance qu'ils pouvaient.

Le jeu de rôle est né à partir de ce jeu : "Dungeons&Dragons" ou D&D. Il est encore édité aujourd'hui sous forme de semi-jeu de plateau. Son cousin AD&D ou "Advanced Dungeons & Dragons" fait encore des millions d'adeptes de par le monde.


À quoi sert le meneur de jeu ?
Le Meneur de Jeu (MJ) est le garant des règles éclairé par "le bon sens", l'arbitre et le conteur d'une histoire jouée et vécue par les Personnages-Joueurs (PJs) ( : les avatars joués par les joueurs) interprétés par les joueurs. Il est chargé de vérifier que les actions des PJs soient réalisables. Exemple : sauter par dessus un mur de 6 mètres de haut sans l'aide d'une perche ET d'une certaine compétence n'est pas réalisable. Il anime aussi les Personnages Non-Joueurs (PNJs) : les personnages que les PJs rencontrent dans le cadre d'une aventure. Il se peut que des PNJs soient gérés par des joueurs, mais ceci reste une exception dans la plupart des jeux. Grâce a des descriptions imagées, le Meneur de Jeu décrit le monde ou évoluent ses PJs. Il provoque ainsi des interactions entre eux, ses PNJs et d'autres événements plus ou moins invraisemblables (exemple : un rocher qui tombe sur un personnage joueur).

Comment jouer un rôle ?
Suivant la personnalité que va insuffler un joueur dans son Personnage-Joueur, les Personnages Non-Joueurs vont réagir d'une façon particulière. C'est ce qu'on appelle en anglais le "Role-Playing" ou Jeu d'Acteur en Français. Le terme le plus usité dans le jargon rôliste franglais est "Roleplay".

Comme un exemple vaut mieux qu'un long discours,
voici un exemple de Jeu d'Acteur (type Heroic-Fantasy) :

Vous tenez le rôle d'un nain assoiffé (votre Personnage ou PJ) qui rentre dans une auberge.
Vous aller pouvoir dire par exemple au MJ qui tient le rôle de l'aubergiste:
"Aubergiste! Une bière! Mon gosier est sec!"

Le MJ doit vous répondre (pour un tenancier PNJ sympathique) :
"Ca roule... Et une bière, Une !!"

Mais, si un aubergiste (PNJ) antipathique est prévu dans son scénario, il vous répondra plutôt :
"On ne sert pas les nains puants, ici !!!"

Vous aurez alors plusieurs choix (par exemple) pour continuer la scène :

Casser la g... du tenancier sympathique...
Maudire les auberges racistes et partir sous les rires gras.
Aller a une table ou sont assis des aventuriers goguenards.

Quel est le but du jeu ?
Si vous voulez dire par la que le JdR est un jeu ou l'on gagne : non. Il peut y avoir de la compétition entre les joueurs mais généralement, la beauté du scénario suffit à passer un bon moment. Rappellez-vous que cela ressemble a une pièce de théâtre jouée "en famille". A propos de cette compétition, des buts égoïstes entre certains personnages et des intérêts qui peuvent diverger avec ceux du groupe des Pjs et/ou sa mission, ceci a le don de générer de grandes batailles entre Pjs qui se terminent habituellement par la mort de l'un d'eux. Ceci est le mauvais exemple d'une partie de jdr. Le but principal des aventures est de réussir la mission que vous fixe votre mj. On peut aussi dire que l'on "gagne" de l'expérience suivant les buts que vous fixez à votre personnage. Cela peut être tout simplement la survie de votre personnage pendant une partie. Ou des niveaux de puissance que vous acquérez pour lui tout au long de ses aventures représentés par des compétences, niveaux, contacts politiques, richesses, etc. Ce but peut prendre des années ou quelques heures (en temps de jeu) pour s'accomplir.


Pourquoi l'appelle t-on "jeu de rôle" et non pas "jeu de jeu de rôle" ?
Le vrai nom du JdR devrait être en fait : Jeu de Jeu de Rôle ("Role-Playing-Game"). Mais, comme cela n'est pas très pratique dans le langage courant, les rôlistes français ont donc, tronqué cette dénomination pour ne retenir que Jeu de rôle. C'est mieux ainsi. On pourrait le confondre avec le "Role-Playing" (jeu de rôle simple) qui est surtout employé dans les thérapies, chez les commerciaux ainsi que dans certains stages d'entreprises pour la guérison psychique, la mise-en-situation et la formation de personnels. Largement utilisé en psychiatrie et parmi les acteurs de théatre et de cinéma; il n'est pas à confondre avec le "Role-Playing-Game" ou Jeu de Jeu de rôle qui concerne directement notre hobby qui consiste à incarner (par ex.) un chevalier qui va sauver la princesse face au dragon dans une partie de jeu sur table. Pour vous qui ne connaissez pas ce hobby, sachez que ce jeu nous vient en droite ligne des states où la dénomination est "Role-Playing-Game" ou RPG en abrév.


Combien de temps dure une partie ?
Il n'est pas rare qu'une partie soit jouée pendant plusieurs séances de jeu. Une séance de jeu allant de 2-4 heures à... toute une nuit (un week-end quelque fois pour les plus passionnés). Une campagne comporte plusieurs scénarios qui sont repartis sur plusieurs séances. Il n'est pas rare qu'une campagne soit jouée sur plusieurs années : le personnage évoluant au fil du temps. Cela vous effraie? Soyez rassuré, il semblerait que les rôlistes ne jouent qu'une à deux fois par mois et plutôt 4 heures que 8 selon les dernières statistiques...


Comment débuter ?
Commencez une partie dans un club ou en privé avec des amis qui connaissent déjà le Jdr. Exigez du Meneur de Jeu un personnage pré-tiré. Si vous jouez dans un club ou un cercle fermé de joueurs, ne soyez pas intimidé par les joueurs vétérans qui connaissent toutes les astuces et ficelles des jeux. Osez et prenez donc la parole(!) à votre tour dans les discussions qui s'échangent autour de la table pendant une partie et décrivez les actions de votre personnage : vous ne le regretterez pas quand vos efforts seront enfin récompensés.

Généralement, le jargon franglais et technique rebute les gens qui regardent des tables de joueurs (voir le lexique du JdR).

Ex. : "Après ton "TWEET", tu me feras un SAIVE!!!...". (traduction : Jet de toucher (to-hit) et Jet de Protection(Save))
Heureusement, les traductions françaises des jeux sont plus nombreuses depuis ces dernières années et cela fait disparaître quelque peu ce jargon. Mais vous aurez quand même un minimum de jargon technique à connaître si vous voulez apprendre ces jeux (en tous cas, pour la plupart).
Certains joueurs, qui aiment crier (s'extérioriser?) dans une scène cruciale du scénario peuvent choquer des gens extérieurs au jeu et qui ne connaissent pas le JdR car ils vont l'interpréter comme une scène d'hystérie. Si vous-même, cela vous choque, n'ayez pas peur car ces gens-là savent ce qu'ils font et sont tout a fait conscients de leur état. Ils sont dans le jeu, voila tout.

Si vous voulez commencer tout seul avec des amis, déterminez alors celui qui sera le MJ. Celui-ci devra lire les règles du jeu et préparer le scénario d'introduction (habituellement fourni dans les règles) pendant une bonne semaine au minimum.

N'oubliez pas : la base du jdr est le dialogue ! Alors, si vous êtes timide et introverti, cela peut développer votre sociabilité et vous donner de nouveaux amis, une richesse historique et culturelle, un centre d'intérêt, un amusement et peut être plus encore ! A la base, c'est une activité sociale : il ne peut en rester que du bon !

Finalement, la FFJdR organise toute l'année dans les principales conventions (voir le calendrier des manifestations) des parties de découverte ou les non-rôlistes sont les bienvenu(e)s ! Pour cela, la FFJdR a spécialement conçu jeu de rôle pour débutants appelé R.Ê.V.E.S..


À quel âge minimum on peut débuter ?
A partir de 10 ans (voire 8 ans), si l'enfant est capable de lire le volume de règles du jeu et de comprendre ses mécanismes. A ce moment là, il vaut mieux faire du Porte-Monstre-Trésors ou commencer par un jeu au règles simples. Les magasins de JdR préconisent généralement Warhammer. Mais Donjons & Dragons (la boîte de base) peut être achetée pour initier de jeunes joueurs. Casus Belli a créé un JdR qui se nomme BASIC et qui est à un prix tout à fait abordable : il reste une référence pour découvrir le JdR aussi. Contactez l'avis d'un professionnel de la vente de JdR : trouvez une boutique spécialisée dans votre ville ou le réseau de vente Descartes .


Qu’est ce que le jeu de rôle ?



’avez vous jamais eu envie d’être à la place du héros du film que vous regardez, du livre que vous dévorez… Vivre dans le même monde les mêmes situations, de converser avec les mêmes personnages illustres…Ne vous êtes vous jamais demandé ce que vous feriez dans une situation incroyable que vous ne rencontrerez jamais dans votre vie quotidienne : piloter un avion de ligne en perdition, rechercher l’auteur d’un crime abominable, dérober les plans secrets d’une nouvelle arme de destruction massive… Le Jeu de Rôle vous permet tout cela et bien plus encore…Il n’a d’autres limites que celles de l’imagination des joueurs…

Le jeu de rôle, ou JDR pour les initiés, est un jeu de société au même titre que le Monopoly ou le Scrabble.

Là toutefois s’arrêtent les similitudes. Le jeu de rôle vous propose d’incarner un personnage imaginaire (le personnage joueur dit PJ) dans une histoire (le scénario) à laquelle vous participerez activement. Le jeu de rôle est basé essentiellement sur l’imaginaire des joueurs et leur coopération pour résoudre les difficultés que leurs personnages vont rencontrer.

Les joueurs se réunissent autour d’une table. L’un d’entre eux a une fonction bien particulière : c’est le maître de jeu (dit MJ ; selon les différents jeux cette appellation varie : Gardien des arcanes, conteur etc…).Il est le metteur en scène et l’arbitre de la partie.

Il est le metteur en scène car il connaît l’histoire dans laquelle vont agir les personnages des joueurs. Plus exactement, du fait de l’interactivité avec les joueurs, il connaît le début de l’histoire, sa trame et les éléments principaux qui la composent. L’épilogue, lui, dépend entièrement des actions des joueurs. Le maître de jeu est celui qui décrit le monde, les personnages non joueurs (alias PNJ), les lieux que vont découvrir les joueurs. Il veille, avec les joueurs, à ce que l’histoire demeure captivante et que chacun prenne plaisir à jouer…

Il est l’arbitre car le jeu de rôle possède des règles pour simuler les actions des joueurs (le système de jeu) et c’est le maître, par l’application des règles du système appropriées à la situation de jeu, qui détermine si l’action des joueurs est réussie ou non. Il doit être équitable et veiller là encore à ce que chacun prenne plaisir à joueur… Concrètement le maître de jeu va décrire ce que voient les personnages des joueurs et ensuite il leur pose la question qui a elle seule résume le jeu de rôle : « Que faites vous ? » C’est alors aux joueurs de décrire librement leurs actions…

Les joueurs incarnent le personnage qu’ils ont créé, un personnage qu’ils ont rêvé d’être ou qu’ils estiment plaisant de jouer. Ils inventent son nom, son occupation, ses connaissances et capacités mais aussi son passé, son caractère, sa personnalités, ses aspirations… Tout ceci conditionne la manière de se comporter du personnage et les actions qu’il tente…Cette façon d’incarner un personnage par un joueur c’est le roleplaying. Plus les interprétations des sentiments et des actions sont justes et plus la partie gagne en intensité. Toutefois chacun joue son rôle selon ses possibilités, le jeu de rôle n’est pas une compétition entre les joueurs, bien au contraire, il s’agit de coopérer et d’apporter aux autres sa contribution pour que la partie en cours soit de qualité…

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer… Choisissez un monde qui vous passionne (beaucoup de films, d’œuvres littéraires et de bandes dessinées ont fait l’objet d’une adaptation en jeu de rôle), imaginez le personnage que vous rêvez d’incarner, chercher un maître de jeu (si vous n’en connaissez pas chercher auprès des associations de votre ville il y a forcément un club qui sera ravi de vous initier) et quelques autres joueurs (sans doute parmi vos amis)… et découvrez l’exaltation d’être libre de faire ce que bon vous semble dans des situations extraordinaires.


Ou :


Le jeu de rôle est une sorte de jeu de société. Il se déroule soit sur table (chacun possède sa fiche, ces dés et un maître de jeu qui décrit les actions) soit sur tchat ou forum.
Dans un jeu de rôle, chacun possède un personnage et, en générale, une fiche qui s’y rapporte. La fiche détaille qui est votre personnage et ce qu’il sait faire. Le maître de jeu est la pour décrire les lieux, les actions et gérer tous les PNJ’s (Personnage Non Joueurs).

2. Le personnage :

Il possède son propre caractère, sa propre identité et sa propre histoire (en générale nommé Background). Il n’est donc pas vous ! Certes, souvent il vous ressemble mais il n’est pas vous ! Il est bien important de s’en souvenir. Les actions qu’il fait, les paroles qu’il prononce ne sont pas les votre. Lorsqu’un personnage dit quelque chose, ce n’est pas à vous qu’il s’adresse mais à votre personnage ! Il ne faut donc pas prendre pour vous les réflexions qui peuvent parfois être blessantes. Lorsqu’une dispute éclate entre deux personnages, elle ne concerne que les personnages et leurs histoires personnelles. Ne pas se vexer donc pour une réflexion en RP.

3. RP et HRP aussi nommé Time In et Time out

RP ou Time In : tout ce qui concerne votre personnage, ce qu’il dit et ce qu’il fait.
HRP ou Time Out : tout ce qui vous concerne vous personnellement, toute les réflexions qui concernent la vrai vie et non le jeu !

! Lorsque dans un salon RP vous voulez émettre un commentaire personnel (donc pas au nom de votre personnage) précisez-le en mettant HRP devant. Ainsi, nous éviterons toute confusion inutile.
Ex :
[RP] : Y a quelqu’un qui a suivit ? je peux avoir un résumé please…(le personnage qui parle)
[Hrp] : là, je ne suis plus rien à l’histoire ! lol (le joueur qui s’exprime)

4. Les descriptions :

Elles aussi sont importantes ! Lorsque vous entrez dans un lieu, précisez correctement où vous vous placez, ce que vous faites, dans quelle position est votre personnage et l’émotion qu’il dégage. Ainsi, les autres joueurs peuvent se faire une meilleure idée de l’endroit et de ce qu’il s’y passe pour ainsi accorder leurs actions aux vôtres. N’hésitez pas à décrire donc !


5. Les règles de bienséance :

Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas dans la vie réelle que le respect ne s’impose pas ! « La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres ! » Je sais que je vous le répète souvent mais c’est parce que c’est important. Evitez donc les remarques blessantes. Le respect inclus aussi de laisser les autres agir ! N’oubliez pas non plus que vous jouez votre personnage. Réfléchissez avant de poster que l’action que vous faites, que les mots que vous dites sont corrects pour votre personnage.
Dragon noir
 Taguan 
 Le 14/01/2007 à 14:19:14 
Mais tous les membres (et je dis bien tous  ;)) ont accès aux grades des Vigilants, ceux qui veulent en faire partie doivent juste s'inscrire à la prochaine quête et participer.
Si c'est comme à la dernière quête le nombre de participants sera probablement limité, mais les motivés n'ont qu'à s'inscrire rapidement...
Dragon glace MJ
 Le 14/01/2007 à 20:02:11 
Cabos a répondu sur ta FP, le topic sera nettoyé d'ici peu !
 Pages : [01]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 7 messages visibles sur 187261 dans le topic [Utile] Présentation d'une autre facette du jeu : le Role Play.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2021 - Tous droits réservés