« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Aryaelda : Bin ?a fait bizarre ! ^^
[!] Whiteange tire un as de coeur (Total : 14/14)
Aryaelda : Pourquoi il y a autant de loup au +1 ?
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> La Taverne >> Poème...

 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon brume
 Wizard 
 Le 16/02/2006 ŕ 03:37:23 
Salut ! j'mets un poème que j'ai déjà mis ailleurs, c'est au cas où !
J'espère que vous l'apprécierez à sa juste valeur.
Bonne lecture ^_^

Qui suis-je ?

Je ne suis pas une fille,
Je ne suis pas un garçon,
Je suis juste moi.

Quelqu'un d'important, non.
Quelqu'un sans importance, non.
Je suis juste moi.

Je ne sais rien du monde qui m'entoure,
Et pourtant cela me fait mal tous les jours,
J'apprends des choses, mais est-ce que ça me sert ?
Sans doute, alors pourquoi suis-je ici ?

Dans cette foule immense où l'on est rien,
Je continue à marcher car je n'ai pas le choix,
Je continue à vivre car j'ai un but,
Mais lequel ?

J'aime les animaux,
Ce sont nos amis,
J'aimerais être comme eux,
Etre libre, sans attache, sans soucis,
Vivre pour soi-même et pour ceux que l'on croit.

Malgré mes envies,
Je reste moi et je n'y peux rien.
Je continue à avancer avec crainte car je dois le faire.
Je continue sans m'arrêter car je ne le veux pas.

Je ne veux plus de ce passé qui me honte.
Je veux changer, grandir.
Le faire sans penser au lendemain, ni au passé.

Je veux me voir pousser des ailes dans le dos,
Je veux pouvoir voyager et découvrir des mondes inconnus,
Ne plus pleurer pour ce qui me fait souffrir.

Je veux juste être moi.
Dragon brume
 Ichina 
 Le 20/02/2006 ŕ 12:43:09 
moi aussi j'en ai un
(mais moi c'est pas de kyo ^^)

Le dernier jour d’un môme
Il n’y pense même pas
Il joue, insouciant
De son prochain trépas
Sait-il seulement encore
Sait-il seulement déjà
Que quelque par la mort
Guidera tout ses pas
Et sa mère qui l’attend
Préparant son goûter
Elle attend tranquillement
De voir son enfant rentrer
Imagine-t-elle seulement
Sait-elle qu’il s’est tué
As-t-elle au moins eu le temps
De lui dire qu’elle l’aimait ?

Le dernier jour d’une jeune fille
Qui attend son bébé
Elle chante impatience
De le voir arriver
Bien sur elle est seule
Mais elle pourra l’élevée
Et l’avis de ses parents
Ne pourra rien y changer
Elle ne s’en ira pas seule
Il ira avec elle
Bien sur s’il était né
La mort aurait été plus belle
Elle l’aurait regardée
De la-haut dans le ciel
Grandir, se marier
Vivre sa vie quand même

Le dernier jour d’un vieux
Il attend que son heure vienne
De plus en plus impatient
De revoir les gens qu’il aime
Il sait qu’elle arrive
Cette heure qui est la sienne
Attend à tout moment
De rejoindre le ciel
Ses enfants le pleurerons
Ca, il le sait bien
Mais sa femme est là-haut
Et il en à tellement besoin
Il veut tant la revoir
Lui rependre la main
Et ne plus jamais se soucier
De ce que va être demain
Dragon gris
 Le 21/02/2006 ŕ 01:00:46 
Pleurerait-elle si je mourrais maintenant
Ou est ce que cela lui serait égale
Si d’un coup bref, je faisais couler mon sang
Aurait elle ne serais ce qu’un peu mal
M’oubliera t’elle en un instant
Effacera t’elle mon visage d’un battement de sile
Marcherait-elle dans mon sang
Me regardant mourrant en imbécile
Pourquoi lui suis-je indifférent
J’aimerai tant qu’elle tienne a moi
Arrêter mes pleurs maintenant
Qu’elle sèche mes larmes de ses doigts
La serrer dans mes bras a nouveau
La regarder dormir contre moi
Qu’elle me murmure quelques mots
Tant de chose qui désormais ne m’appartiennent pas
Une, deux, trois
Les marches défilent sous mes pas
Mes yeux deviennent humides
Le regard fixe et livide
J’essaie de me contenir
Retenir mes sanglots et avancer
Une main sur le mur pour me retenir
L’autre sur la rambarde pour me tirer
Plus mon cœur se serre
Plus mes jambes me lâche
Plus je veux le faire
plus j’oublie mes attaches
Tu as pris mon cœur
Tu a prix mon âme
Pour moi fini le bonheur
Toute ma vie se fane
Un mètre de plus
J’entends les cris des enfants qui jouent
Le ciel a perte de vue
Le soleil caresse mes joues
Je ne peux vivre sans toi
Bientôt je ne serai qu’une ombre
Encore un petit pas
Et maintenant je tombe...
Dragon brume
 Le 05/04/2006 ŕ 19:40:01 
je t'aime mon dragon

toi que je nourri tous les jour
je le fait par amour
j'aime ta fasson de combatre
a chaque fois j'en ai hate
toi qui est bleu atre
ta couleur m'acroite
je t'aime buck
Dragon volcan
 Gayos 
 Le 20/04/2006 ŕ 14:28:03 
Ben moi je viens d'en inventé une...

L'ESPIOR DANS LE NOIR

Dans le noir le plus profond,
J'ai l'impression de tourner en rond
Aucune lueur d'espoir
N'a surgi du grand noir

Les ténèbres m'envloperrent
Dans une étreinte étouffante,
Je ne vois plus la terre,
J'ai des images éprouvantes...

Mais dans un éclair aveuglant
Un ange apparût,
Et me fit don d'un cadeau très grand:

Une lueur d'espuir,
Brille maintenant dans le noir...


Gayos

P.S: c'est pas que j'ai un mauvais karma que je dois écrire des poèmes sombres...
Dragon brume
 Xunk 
 Le 12/09/2006 ŕ 06:43:01 
Il est de vers qui inspirent des pièces
Il est de pièces qui inspirent des films
Il est des films qui inspirent des hommes.

Cyrano de Drummondville

J'aurais voulu être de bergerac
Pour de ma laideur saisir mon panache
Pour avoir à mon amour, à cet arc
Au moin une cible touchée de mes vers lâches

Lâches car j'écris que j'aime
sans même utiliser de miroir à mon être
pour extérioriser ce thème
et maintenant c'est mon coeur que les larmes pénètrent

Que ne fus-je pas sot, plutôt que laid
Car l'un se change
L'autre on l'est

Ah si mon nez moins obtu et mon crâne plus poilu
Il serait déjà dame
Brodée à mon écu
Dragon vert
 Le 28/10/2006 ŕ 04:24:51 
Dragon d'argent

A toi mon dragon d’argent tatoué au plus profond de ma chair
Dans chacune de tes griffes se trouvent un peu de mon sang
Tu partages ma vie et mon corps
Spectateur de mes déboires tu restes là fier la tête haute

Face à la peur tu sors tes griffes
Face à la mort tu craches tes perles enflamées
Face à l’amour ton coeur s’ouvre

Mais, comme moi, tu ne peux plus t’envoler vers des cieux plus clément
Car depuis que tu es gravé sur mon dos, nos âmes sont à jamais liées
Et nous n’étions pas préparés à ce que l’amour nous brûles les ailes...


Galadriel et Nerwen
Dragon gris
 Fallen 
 Le 28/10/2006 ŕ 07:14:45 
Quand le coeur d'un homme,
pour une femme s'adonne,
l'amour est peux souvent facile a énoncer,
ou encore il est souvent repoussé.

Loin de tout les travers,
que l'on cherche en lui, pauvre aire,
les tourments de l'esprit,
succombe au non-dit.

Les possibilités s'échafaudent,
lorsque l'âme maraude,
mais lorsqu'au sol elle revient,
ne trouve rien en ses mains.

Il y est tant de chose à dire,
mais il n'y a pas de pire,
que l'hésitation du malheureux,
en mal d'amour puisqu'il est peureux...

Poltron, peut-être un peu,
en manque de confiance, c'est déjà mieux,
mais ou se situe l'homme incertain,
de son amour, de son destin.

Cette douce qu'abrite mon coeur,
ne emble pas percevoir le malheur,
qui chaque minute m'assaille un peu,
moi le poète, le malheureux....


Fallen Ilmonbren, âme tourmentée par les jeux d'un être aimé...
Dragon gris
 Inu 
 Le 09/12/2006 ŕ 00:10:48 
Toi qui marchait dans le vent
Entouré de plein d'enfants
tu te sentait oublier
ignorer de tous ces gens
qui ensemble ne fesait qu'un
Dragon glace
 Tor 
 Le 09/12/2006 ŕ 00:18:49 
sous un arbre à l'écorce revétu d'un manteau couleur neige,
sentir sous un soleil impitoyable la fraicheur de l'herbe,
entendre le vent violent s'enrouler dans tes cheveux,
tu le souhaites ce vent qui te berce quand tu ferme les yeux,
quand tu repenses à ces bon souvenirs d'1 temps révolu,
que les regrets s'acharnent à te montrer que le temps s'est envolé.
le regret aussi de tes armes,
arme de l'amitié profonde qui adoucissait tes chagrins,
arme de l'espoir fou qui s'acharnait à se reconstruire et qui ne menait à rien
elles se sont fondues de force sous ta volonté
pour tenir entre 4 murs et rester pourtant avec toi
pour protéger tous ces gens que tu aimes plus que toi
tu laisses couler le long fleuve qui emplit l'espace entre tes 4 murs
parce que ton combat ne tient plus
parce que maintenant avec le vent tu souffle dans le vide
Dragon gris
 Le 09/12/2006 ŕ 19:02:38 
Il y a longtemps, que mon regard a croisé le tien
mon coeur avait dit que c'était toi son nouvel élu,
mais tu n'as répondu a son appel.
En attente de cet appel, j'ai attendu,
et la souffrance m'envahissait de jour en jour
en me tuant a petit feu,
car pour moi,c'était un espoir masqué en puissant désespoir
et j'ai refusé de voir cette vérité douloureuse.
Un jour je me suis sacrifiée pour toi,
pour que tu te rendes compte que je t'aimais.
Ma vie comptait peu pour moi, du moment que tu te rapelais de moi,
voilà ce que je voulais.
Puis, peu de temps après, je me suis sacrifiée
que je croyais neccèssere
Je me suis rendu compte que tu m'as oubliée,
tu n'as pas eût, même pas un petit peu de tristesse
j'y est laissée ma vie et toi tu m'as oubliée.
Pour toi j'ai lassée la chose la plus importante: la vie.
Et pourtant tu t'en fichais.


(je n'ais pas de tentative, je rassure tout le monde)



Dragon glace
 Le 09/12/2006 ŕ 22:26:04 
un jour quelqu'un me dit :


- je suis seul , je suis triste , je suis malheureux , qui peut m' aide ?
qui peux aide quelqu'un qui souffre a part ceux qui ont souffert ?
je te voit mais je ne te voit pas , tu me resemble , non tu est mon image .
tu es mon reflet sauf que toi tu est devant en face ...
tu me voit ?
non tu ne me voit pas ! ce n est pas possible je dois reve ?!
porquoi me regarde tu comme sa ? ai-je l air d un monstre ?
non tu ne peut me repondre vu que tu n est que le fruit de mon imagination ...

et il s'en alla ... je comprit que cette personne n etait pas qu une simple personne c etait nous nous tous reunit en 1 etre un etre qui porte toutes nos souffrance ...
et la j ai pensée : qui porte nos bonheurs ?
Dragon glace
 Tor 
 Le 10/12/2006 ŕ 00:10:11 

4 sentinelles aux recoins de ton esprit
qui creusent un long serpent de ressentiment
qui se tresse et s'enroule sur lui même
comme un noeud qui coulisse sur la gorge.
quelque chose qui reste coincé et qui plante ses griffes
qui glisse et s'agrippe à tout ton courage
par des yeux qui fuit le miroir
tu voit ce visage qui pourtant est le tient.
trois perle écarlates et d'eau salée
toutes ces années éclaboussées et perdues en vain
dans cette bulle qui n'a ni début ni fin
trois gouttes d'eau qui font déborder le vase
trois gouttes d'eau qui finisse par te noyer
haine en ton coeur qui se l'aflige à lui même
 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 88 messages visibles sur 187402 dans le topic Poème....

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés