« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Skulblaka : J'ai eu 985 jours, je me suis fait éclaté aussi :')
Skulblaka : éclater*
Ellanna : <3
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> La Taverne >> Poème...

 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon volcan
 Gayos 
 Le 06/09/2005 à 18:48:27 
Du fin fond des ténèbres un regard a surgit
Un regard de dragon aux pupilles enflammées
Qui se pose sur moi dès que descend la nuit
Pour pénétrer sans peine le corps de mes pensées .

Il y a vu le sombre, le mépris et la peine
La douce mélancolie de songe torturés ;
Je suis l'ange déchu au coeur empli de haine
Ses yeux ont vu cela , alors il a pleuré

Et ses larmes brûlantes ont inondé mon âme
L'ont noyé dans un lac de métal en fusion
Dans lequel s'est forgée cette terrible lame
Plantée comme par erreur en moi au plus profond...
Gayos

Ce message a gagné 20 Po !
Dragon glace
 Marn 
 Le 21/09/2005 à 14:53:39 
tro cool ton poéme j aime beaucoup les poéme surtout quand il parle de dragon
Dragon volcan
 Naya 
 Le 21/09/2005 à 14:56:01 
moi aussi!!

oscar du meilleur poète a Gayos!!!:D
Dragon volcan
 Gayos 
 Le 21/09/2005 à 17:11:57 
ça me fait très très plaisir... et ça me fait rougir.
Dragon volcan
 Le 26/09/2005 à 19:09:56 
Comme la flêche qui a perçé mon âme,
Je sens la chaleur de ce dragon de flamme,
S'emparer de mon corp et de mon esprit,
Pour les enfermer au plus profond de l'oublie.

Et je ressent au fond de mon être,
Cette fraicheur qui laisse aparaître,
Sur mon visage léché par le feu ardent,
L'amour que je porte à mon enfant.
Dragon gris
 Theox 
 Le 26/09/2005 à 21:26:42 
Doublé par la douleur et le bonheur
Aidé par l'espoir et l'ardeur
Réchauffé tel un phénix sur ses cendres encore chaudes
Karma neutre encore vie innocente et sans fraudes
La lumière de mon coeur éclaire une nouvelle voie
Instinctivement guidé par ma joie
Glorieuse mais éphémère jusqu'a ma nouvelle vie
Heureusement bien loin de celle d'aujourd'hui
Tranquille,je m'éveille et regarde le soleil...

Theox
Dragon volcan
 Naya 
 Le 27/09/2005 à 19:49:30 
l'Amour

Un doux baiser que l'on a partagé
et nos coeurs ont chavirés
laissant nos voix coupé
on a lentement réalisé
que ce jour sera pour nous
le début d'un grand amour

Au fil du temps,
nous planons ensemble
vers un horizon rien qu'à nous
nous emportant au gré du vent
des instants mirifiques
avec toi si romantique

Nos destins se ressemblent
nos vies sont faites
pour être ensemble
toi, moi le reste après
continuons ce chemin parfait
sans fin

Ta peau douce
tes gestes tendres
tes bras vers moi
et mon corps s'abandonne à toi
dans le silence se perdent
des échanges intenses

Ces instants en or
que nous partageons
sont et resteront
pour nous
le plus beau des trésors

Je t'aime .......
Dragon volcan
 Naya 
 Le 27/09/2005 à 19:59:31 
Mes larmes
Sont mes paroles
Pour te prévenir
De mon avenir incertain

Je me noye dans la douleur
Qui peu à peu m'envahit
Mon corps meurt
Sans un geste, sans un cri

Allongée, sur un lit de souffrance
Je te lis ces quelques mots
En attendant ma délivrance
Qui j'espère, arrivera bientot

Demain, regarde l'horizon
Tu y verras des nuages
Ceux qui m'arracheront
A ma vie d'enfant sage

Reste avec moi cette nuit
Regarde moi en te disant
que je serai heureuse au paradis
Chante moi les chansons que tu aimes tant

Les yeux mouillés de lassitude
Et dans l'ivresse de tes chants
je m'en irai, m....
Dragon glace
 Le 27/09/2005 à 20:10:46 
Voici ce que j'ai ecrit avec l'aide d'un autre ami j'espere que vous l'aimeré et dite moi ce que vous en pencé merci :D


Cette lettre est sûrement la plus difficile que j’ai eu a écrire de toute ma vie. J’avais pourtant tant de mots, de phrases, de choses à te dire que cela me semblais si simple de les poser sur du papier. Et pourtant, ma main est restée immobile à tenir ma plume, paralysé par la peur, les doutes et les angoisses. Ma gorge était nouée, mon sang brûlait mes veines et frappait mes tempes tandis que mon cœur faisait un bruit étourdissant comme un roulement de tambour, tel un condamné à mort qui gravit les marches de l’échafaud et sent ses jambes défaillir parce qu’il sait qu’il va perdre sa vie, ma vie. Ma vie qui n’a eu de sens jusqu’à présent que par l’existence de la tienne. Tu ne le sais peut être pas mais chaque jour que Dieu a fait, je me suis réveillé heureux car je savais que durant la journée j’allais pouvoir te regarder ne serais-ce qu’un court instant, qu’on allait peut être parler ensemble et surtout qu’il me serait donné de voir ton sourire, celui que tu fait quand tu fronce ton petit nez en baissant les yeux. Ton visage est si présent dans ma mémoire qu’il me suffit de fermer les yeux pour que comme par enchantement tu prenne forme devant moi. Alors la je peut revivre sans fin toutes les expressions que tu laisses apparaître sur ton visage, la joie, la peine, l’amusement, la façon que tu as de plisser tes yeux quand ton visage rayonne de bonheur, te pencher ta tête quand tu es attentive, de passer ta main dans tes longs cheveux et de mordiller ton stylos pendant les cours. Il me faut parfois me faire violence pour réaliser que tu existes réellement, que tu n’es pas un ange venu sur terre, une déesse en quête de son destin, un mirage en plein désert de ma vie. Le plus stupéfiant c’est que ton apparence physique n’est rien comparé à la beauté de ton âme, à la générosité de ton cœur, à la gentillesse qui guide tes pas et à l’amour maternelle que tu portes pour chacune des personnes de ton entourages. Je l’avoue discuter avec toi est un plaisir sans fin, rien de ce que tu dis est irréfléchi, tu manies les mots avec tant d’habilité que c’est à croire que tu es venu au monde en parlant. Ta voix est apaisante et ton charme envoûtant. Pourtant si tu as apporté autant de bonheur dans ma vie tu m’as aussi appris la frustration. Tu ne peux pas savoir ce qu’il est difficile d’admettre qu’inéluctablement tous les miroirs de la planète ne refléteront que ton image. C’est un peu comme si le monde entier te faisait remarquer que tu étais seule, toujours seule. Je donnerais n’importe quoi pour voir un jour ton reflet à côté du mien, sentir ton souffle sur mon coup et t’entendre chuchoter à mon oreille. J’aimerais tant pouvoir te serrer dans mes bras, sentir ta tête sur mon épaule et ressentir ton cœur battre. Maintenant je n’ai plus peur, je me sens calme, tout est clair, il faut que tu sache la vérité, que tu connaisses l’origine de mes tourments les plus profond, qu’enfin je te dise les mots qui me consument. Je peux à présent sentir tes mains qui tiennent cette lettre, entendre ton cœur et ressentir tes lèvres qui lisent à mi-voix ces mots, car c’est toute mon âme que je dépose ici, c’est toute ma vie que tu as entre tes mains, c’est mon amour qui vibre sous tes doigts, ma passion que tu découvres sous chaque phrase. Et lorsque tes yeux se porteront sur les derniers mots de cette lettre alors tu sera que je t’aime.
Dragon volcan
 Naya 
 Le 28/09/2005 à 13:00:42 
Quoi qu'il arrive, quoi que tu fasses, je t'aimerai toujours autant, sinon plus .
Tu es tout pour moi, et, je t'en supplie, pardonne moi d'être comme ça .
Je te jure que je vais essayer de changer, mais j'ai besoin de toi .
Pardonne moi pour tout ce que j'ai pu faire qui t'a fait souffrir .
Je ne te quitterai jamais, je te le jure ....
Je t'aime
Dragon volcan
 Naya 
 Le 28/09/2005 à 13:10:18 
la douleur

Il y a des moments où l'on est si malheureux, si tristes, que même la douleur n'a plus d'effet sur nous .
Alors ça nous amuse, et on commence : coupures, brûlures ... c'est rigolo !
Car, dans ces moments-là, la douleur est la seule chose qui nous stimule
Mais cela, beaucoup de gens ne le comprenne pas ....
Dragon volcan
 Naya 
 Le 28/09/2005 à 13:12:47 
Je t'aimais tellement, puis tout à commencé .
Tu es parti, de plus en plus souvent là-bas, tu me disais que c'était pour ton bien, que tu n'avais rien de grave. Eux aussi m'ont dit cela, mais, je ne savais pas que tout était faux .
J'était jeune, je ne pouvez peut-être pas comprendre .
Et un jour, tu es parti, définitivement, et c'est seulement à cet instant que j'ai appris, que j'ai compri .....
Vous m'avez bien pri pour une c**ne, et vous continuez souvent, mais un jour viendra, et vous le regretterez ......
Dragon volcan
 Naya 
 Le 28/09/2005 à 13:32:22 
Pour toi...

Plus jamais je ne te salirais,
Tu seras d'une infinie pureté,
Tellement pure, que même les anges t'envieront .

Puis je mourrai,
Un sourire aux lèvres,
Car enfin j'aurais réussi à l'être : pure .

Ce sera dure, je le sais,
Mais, cette pureté sera ma récompense
La récompence d'une longue et interminable privation .

Et je te rejoindrai,
A nouveau réuni,
Plus rien ne pourra nous séparer .

Je veux souffrir autant que toi tu as souffert
Mourrir comme toi,
Durant mon sommeil .

Une mort pure et loyale
Pour que tu sois fier de moi
Fier de ce que j'aurais enduré .

Pour toi ...
Dragon volcan
 Naya 
 Le 28/09/2005 à 13:41:31 
Ne plus réver
Ne plus parler
Ne plus manger
Ne plus coucher
Ne plus espérer

Ne plus rire
Ne plus sourire
Ne plus écrire
Ne plus se salir
Ne plus mentir

En un mot
> ne plus vivre, pour toi ...
Dragon gris
 Gauvain 
 Le 28/09/2005 à 13:55:41 
"Dans l'éternelle noirceur de la nuit
sa haine s'est attisée
et de son corps s'est emparée
il décida d'érradiquer l'ennemis.

Dans la brume du matin levant
tout avait brulé,
toute vie était achevée,
tout fut scellé par le sang.

Et c'est en attendant
le réveil suivant
que l'indomptable fureur
se terre mais jamais ne meurre"
 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 88 messages visibles sur 187405 dans le topic Poème....

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2023 - Tous droits réservés