« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Abandon tire un roi de coeur (Total : 13/14)
[!] Ajt tire une dame de carreau (Total : 12/14)
[!] Silmadin tire une dame de coeur (Total : 12/14)
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> Le Calme avant la tempête - Equipe recrutement

 Pages : [01] [02]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon brume
 Elyra 
 Le 14/05/2019 à 22:23:51 
Elyra, cinquième souterrain

- Je suis désolée. Je vous pense dragonnière, mais je me trompe peut-être. Nous n'en avons pas croisé depuis longtemps... et en général quand on en croise...

Elyra hocha la tête d'un air distrait et dévisagea les nouvelles venues tandis qu'elles se rapprochaient. Le dragon était finalement une dragonne, à l'air aimable – pour un dragon… mais avec les dragons, il fallait toujours se méfier. Quant à l'humaine… Vêtements de cuir, épée à la poignée patinée par l'usage. Malgré sa méfiance et sa fatigue, on voyait clairement que c'était une combattante. Elyra ressentit un pincement de jalousie. Une guerrière en noir… Une recrue de choix… L'écho d'un avenir qui aurait pû être et n'avait jamais existé… Pourquoi les choses venaient sans cesse lui rappeler son passé et les échecs qui avaient suivis?

- … aimons combattre, prononça la dragonne, et Elyra réalisa qu'elle avait raté une bonne partie de la conversation. Nous ne vivions que pour cela, mais un combat est bien plus légitime lorsqu'il sert une bonne cause. Aussi nous voudrions vous aider... si bien entendu vous souhaitez de notre aide et... encore combattre.
- Voilà c'est ça ! Dites nous tout !
- Vous voulez vous battre? laissa échapper Elyra d'un ton monocorde. C'est une blague?

Elle se frotta les yeux, convaincue un instant qu'elle était en train de rêver. Elle planifiait sa fuite, pourquoi est-ce qu'on lui parlait subitement de combat quand elle venait d'admettre que c'était peine perdue?

Puis le visage décontenancé de Tor la ramena à la réalité. Des combattantes ! Elle avait sous le nez deux combattantes et était déjà en train de leur donner une image pitoyable d'elle-même. Ramenant ses jambes sous ses fesses, Elyra se redressa et se rapprocha du feu avec un sourire un peu ahuri.

- Cela fait des semaines que je tiens ce discours à tous ceux que je peux trouver sans parvenir à leur faire bouger ne serait-ce qu'un doigt, maugréa-t-elle. Et soudain, vous voilà! Bien sûr que vous pouvez aider !

Elle commença à s'agiter, cherchant un bout de papier dans ses affaires étalées.

- Il y a eu une réunion, le mois dernier, dans une taverne, ajouta-t-elle d'un ton déjà plus enthousiaste. Un petit groupe de dragons et d'humains a décidé de cesser de se cacher et de repousser l'ennemi… ou mourir.

Inutile de préciser que vu leur nombre, la mort semblait l'issue la plus probable… Les deux compagnes s'en apercevraient bien assez tôt et sauraient faire leur choix à ce moment là.

- Il semble que la domination de l'Imperium soit totale à la Surface, mais encore faible à partir du Troisième Souterrain. Nous prévoyons de nous attaquer en premier à leur seule place forte proche du Domaine de la Nuit, avant qu'ils aient le temps de renforcer leurs troupes. Le but étant de rouvrir ainsi un passage jusqu'à la Surface.

Pour éliminer l'Imperium. Conclure la guerre. Quitter le continent. Mourir. Une multitude d'options, mais Elyra garda ses doutes pour elle. Elle poussa un petit cri satisfait en dénichant enfin son carnet et en arracha une page pour y gribouiller toutes les informations concernant le début de la rébellion.

- Le rendez-vous est dans quelques jours dans cette auberge proche des escaliers. L'elenya de la première semaine de Nárië. Rejoignez-nous-y ! Je
pense que ce combat sera… légitime.

Elle eu un moment d'arrêt en tendant le papier à Tor et scruta à nouveau les deux amies. Elle ignorait complètement si elle pouvait leur faire confiance, ni même si elles seraient au rendez-vous. Certes, elles étaient venues d'elles-mêmes. Certes, leur allure était bien plus guerrière que tous les dragonniers du Domaine de la Nuit. Certes, il y avait quelque chose chez Tor, une détresse qui n'était pas sans rappeler celle d'Elyra… Mais allaient-elles vraiment se battre, ou fuir, ou profiter des restes?

Bah, qu'importe ! songea Elyra en souriant sincèrement. Cela ne changerait pas ses plans. Mieux valait ne pas trop avoir d'espoir cette fois ci. Mais cela ne coûtait rien d'être aimable un instant, quand enfin on croisait des gens vaillants.


Gwaïhir, sixième souterrain

Trois semaines ! Trois semaines sans croiser ni dragon, ni bandit. Trois semaines gâchées pour un salaire de misère. Gwaïhir n'en pouvait plus. Il avait bien envisagé de convaincre ses compagnons de route, mais quelques soirées à les écouter avaient suffit à lui faire comprendre que ce serait peine perdue. Ces gens étaient pauvres, faibles, désespérés et seule la perspective de mettre leur famille à l'abri les avait motivés à voyager. Ils ne viendraient jamais se battre. Ils n'avaient pas à se battre. Toute cette histoire, c'était avant tout un problème de dragons. Ils étaient la richesse et la puissance d'Atsami, et les premiers exterminés par les soldats impérialistes, donc les premiers concernés. Si les dragons avaient failli, ce n'était pas à ces gens d'en payer le prix.

Mais à présent, ils arrivaient en vue du cinquième souterrain et il était trop tard pour faire quoi que ce soit. Contrat ou pas, Gwaïhir n'avait plus le temps de recruter et devait retrouver son humaine. Et lui annoncer son échec. Un grondement sourd jaillit malgré lui de sa poitrine. L'idée de ces retrouvailles le remplissait à la fois d'impatience et d'inquiétude. Il savait déjà qu'Elyra sombrerait à nouveau dans le désespoir qui la rongeait depuis trop longtemps. Le dragon doutait de plus en plus de parvenir à la sauver. Si l'Imperium ne la tuait pas, c'est la dépression qui l'aurait à petit feu ...

- Dragoooons ! Dragoooons !!!

Sorti avec brutalité de ses pensées, Gwaihir bondit en avant et étendit ses ailes pour planer, rattrapant en quelques enjambées l'avant de la caravane. Malgré leur proximité de l'escalier, c'était bien plusieurs dragons qui approchaient de la caravane. Beaucoup de dragons. Beaucoup trop pour lui. Il retroussa les babines et gronda de frustration. En cas de combat, il n'aurait aucune chance de sauver les membres de la caravane.

"Sans armée, sans salaire, blessé et déshonoré. Eraesthyr va adorer me revoir..."

Gonflant le torse, tête haute et crête épineuse dressée, il s'avança vers la meute, les ailes à moitié étendues, tant pour paraître plus grand que pour dresser une barrière entre le convoi et les sauriens.

- Qui êtes-vous et que venez-vous faire ici? hurla-t-il.
- Toi, ami des humains ! lui cria la jeune dragonne qui semblait être la chef. Sais-tu quelque chose sur ce maléfice qui nous touche ?! Ou... Peut-être connais-tu quelqu'un qui sait ce qu'il se passe ?... Je ne sais pas quoi faire...

Sa voix se brisa sur les derniers mots et elle sembla rapetisser en s'enroulant dans sa queue.

- Mon clan se meurt...

Gwaïhir eut un instant d'hésitation et baissa sa garde tout en détaillant le petit groupe. Maintenant que la poussière était retombée, il put constater que la configuration du groupe s'approchait plus d'une cellule familiale – les plus fragiles au centre, bien entourés par les plus forts- que d'une formation de bataille. A la différence près que ceux qui semblaient les plus fragiles – démarche hésitante, regard égaré-, c'étaient justement les dragons les plus effrayants, les plus âgés, immenses et épineux. Le jeune dragon vert détourna la tête un instant pour ordonner au chef du convoi de rassembler le groupe et d'armer les hommes, puis se reconcentra aussitôt sur le problème des dragons.

Il fit un pas vers la dragonne rouge, sa queue battant nerveusement le sol. S'il se trompait sur les intentions de la meute, il risquait de voir *son* convoi entièrement dévoré et son honneur terni à jamais. Dans le meilleur des cas. Au pire, c'est lui qui finissait déchiqueté.

- Je n'ai jamais entendu parler d'un maléfice qui touche les dragons, grogna-t-il.

La jeune chef ne devait pas être adulte depuis longtemps et ses compagnons à peine sortis de l'adolescence. Quant à l'autre moitié de la meute, Gwaïhir ne parvenait pas à les comprendre. Ils n'avaient pas l'air d'avoir conscience de ce qui se passait autour, restaient passivement assis le regard dans le vague, ou bien se collaient les uns aux autres à la manière de petits enfants terrifiés. Il leur lança quelques paroles de salutations mais fut coupé par la dragonne rouge.

- Ils ne parlent plus.

Un frisson parcourut le corps de Gwaï, descendant tout le long de sa colonne vertébrale. Il avait vu des horreurs à la Surface et en avait entendu d'encore plus grandes. Mais ça… Voir ses frères les plus puissants réduits à l'état de lapereaux effrayés… C'était pire que tout.

Un rugissement de rage monta dans sa gorge et il se retourna à nouveau vers la caravane.

- Partez d'ici, montez les escaliers ! hurla-t-il au chef du convoi.

Puis, éliminant les problèmes humains de ses pensées, il s'avança un peu plus vers la meute de ses semblables.

- Je n'ai jamais vu un tel maléfice chez les dragons, répéta-t-il plus fort, mais je ne vois qu'une explication à ça. Il y a de nombreuses perturbations dans notre monde en ce moment... Notre reine a disparu. A la Surface, nos Frères se font tuer. Ceux qui ont survécu se terrent dans le Domaine de la Nuit, privés de leur liberté et mourant de faim.

Il baissa d'un ton et serra les dents, mais sa queue battante témoignait de sa fureur et il ne contrôlait plus ses paroles.

- Othokent malsvir irlym malsvir ! Votre maladie n'est qu'une perfidie de plus de l'Ennemi pour nous vaincre, yth, nous les *dragons*. Là où la magie nous protège, où l'ennemi ne peut pénétrer, il envoie de mauvais esprits nous affaiblir et nous détruire lentement.

Après de telles nouvelles, Gwaïhir fit une pause, laissant le temps à ses mots de faire leur petit effet… et de laisser son esprit se calmer. Mais c'était impossible. Depuis trop longtemps il se cachait, il faisait confiance à ses amis humains… Est-ce que ses frères Dragons retrouveraient un jour leur puissance?

- Beaucoup de nos frères ont déjà disparu, les autres ont peur, martela-t-il en fixant la jeune dragonne yeux dans les yeux. Mais ce n'est pas à nous d'avoir peur. Nous ne sommes pas des créatures faiblardes que l'on abat comme des lapins au fond de leur terrier ! Yth *darastrix*, nous sommes les enfants de Père-de-Tous, nous avons l'intelligence, la force et la magie que les humains ne peuvent nous égaler ! Je ne sais pas comment soigner votre clan, mais je sais où trouver ces envahisseurs et leurs faiseurs de maléfice. Je montrerai à ces vermisseaux à qui ils s'attaquent… et je ne serai pas seul. D'autres dragons m'accompagneront. Wux pouvez venir aussi. Laissez vos malades à l'abri et venez avec nous. Nous irons dans leurs tours, nous trouverons ces immondes petits humains rampants et nous les exterminerons pour libérer notre pays. Nous devons être unis.
Dragon blanc
 Le 15/05/2019 à 01:08:36 
-

MJtage

Fin du RP pour les personnages suivants :

Elyra et Tor dans le domaine de la nuit MJtage récapitulatif avec conséquences à venir
Gwaihir dans le sixième souterrain MJtage récapitulatif avec conséquences à venir
Okko et Ecnerual dans le domaine de la nuit MJtage récapitulatif avec conséquences à venir


PS : Elyra et Tor, vous être libres de parler des conséquences de votre rencontre HRP pour être sur la même longueur d'onde pour la suite des événements !
-
 Pages : [01] [02]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 17 messages visibles sur 186953 dans le topic Le Calme avant la tempête - Equipe recrutement.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2020 - Tous droits réservés