« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Abandon tire un roi de coeur (Total : 13/14)
[!] Ajt tire une dame de carreau (Total : 12/14)
[!] Silmadin tire une dame de coeur (Total : 12/14)
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> Les Crocs Sanglants [Tome 5]

 Pages : [01]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon glace
 Le 18/03/2015 à 13:38:52 
Chapitre 1 : L'arrivée en Atsami

La nuit était claire et étoilée en ce mois de Narquelië. Le vent soufflait doucement sur les collines de la Surface, et l'herbe ondoyait sous sa caresse. Le vieux Théodore marchait lentement vers sa maison, en s'appuyant sur sa canne de bois. Le poids des années et des combats voûtait son dos, et il n'avait qu'une hâte, c'était de rejoindre sa femme au foyer. Il leva son regard vers les étoiles et la Lune, qui baignait de sa lumière blanche le chemin caillouteux. L'endroit était paisible depuis que les guerres avaient cessé à ce niveau. Les forêts avaient repoussé, les champs étaient de nouveau cultivés. Les stigmates des conflits zébraient le paysage par endroit, là où les mages noirs avaient maudit la terre de leurs ancêtres. Mais les armées de Corellon avaient vaincu, et la nature reprenait ses droits. Il sourit.

Soudain, il aperçut une lueur bleutée dans le ciel. Il plissa les yeux pour essayer de distinguer ce que c'était. La lueur s'approcha, accompagnée d'un sifflement, devenant de plus en plus grosse, et de plus en plus intense. Puis, dans un grand vacarme, une boule vint fracasser le sol. L'impact créa un cratère, et le souffle qui se dégagea projeta le vieil homme par terre.

Après quelques minutes passées allongé sur le dos, Théodore se releva, essoufflé et tremblant. Il s'approcha prudemment vers le point de chute, boitant et pointant devant lui sa canne en guise d'arme. Le choc avait fait brûler l'herbe autour, et de la vapeur d'eau s'échappait du centre du cratère. L'ancien soldat s'approcha davantage et s'arrêta, regardant avec étonnement ce qui avait causé autant de dégâts. Un cercueil de glace fondait rapidement suite à son entrée dans l'atmosphère Atsamienne. Il aperçut dedans une jeune femme, habillée de façon très étrange : ses vêtements ne semblaient être ni du cuir, ni de la jute, mais une sorte de tissu bleu tressé. Elle était roulée en boule autour d'une masse de poils ressemblant fortement à un chaton. Celui-ci essaya de lever sa tête, miaula et feula vers le vieil homme qui s'approchait, puis retomba dans les limbes du sommeil. La jeune femme semblait dormir profondément, et son corps portait de nombreuses marques de coups, ainsi que d'étranges trous dans la peau. Jamais Théodore n'avait vu de telles marques. Il contempla l'étrange apparition, songeur, se demandant quoi faire. L'air était paisible, le silence avait repris ses droits après le vacarme de la chute. Il soupira, et prit sa décision.

•~*•*~•

La maison de Théodore était chaleureuse tout en étant simple. C'était une chaumière sans étage, composée de deux parties : une chambre et une pièce principale. Le mobilier était en bois, usé par le temps et le passage, mais restait solide malgré tout. L'intérieur avait été décoré de façon coquette par la femme de Théodore, des fleurs fraîches étaient disposées dans des vases un peu partout. Une lumière tamisée était projetée dans la chambre, grâce à des bougies qui éclairaient la pièce. Celle-ci avait été construite pour être fonctionnelle : un lit en bois massif prenait la majorité de la place, et sur une petite table reposait un chandelier en fer forgé.

Le vieillard était assis sur un tabouret dans un coin de la pièce, et regardait la jeune femme allongée sur le lit, le chaton couché contre elle. Elle était d'une taille plutôt moyenne, sa peau était très pâle, et son visage rond était entouré de cheveux entre le châtain et le roux. Ses paumettes hautes et son nez en trompette lui donnaient un air de lutin. Elle ouvrit de grands yeux noisettes, et se releva brusquement. Son monde se mit à tanguer, et elle vit flou.

" - Doucement jeune fille, vous avez fait une sacrée dégringolade
- Où-suis je ? répondit-elle, la voix pâteuse
- Dans ma maison, je vous ai ramenée après votre chute.
- Ma chute ?"
Elle essaya de se lever, grimaça. Puis commença à regarder paniquée autour d'elle. Quand elle aperçut le chaton, les larmes montèrent à ses yeux. Elle le prit contre elle et le berça en soupirant de soulagement. Elle releva la tête et regarda le vieil homme.

" - Qui êtes vous et comment ai-je atterri ici ?
- Je me nomme Théodore Agnostos, ancien soldat du Royaume d'Atsami. Vous avez atterri dans un champ un peu plus loin il y a 2 jours, et je vous ai ramenée ici avec l'aide de mon voisin. Et vous, quel est votre nom ?
- Atsami. Atsami ? Je suis sérieusement en Atsami ? demanda-t-elle en ouvrant grand les yeux
- Où voudriez-vous être ?"
La jeune femme garda le silence. Elle examina ses avant-bras, qui étaient recouverts de bandages. Ses vêtements avaient été remplacés par une tunique en jute, et elle sentait que sa peau avait été lavée. Elle releva timidement les yeux vers le vieil homme :

" - Je m'appelle B… Shad. Vous m'avez soignée… je vous remercie.
- A vrai dire je n'ai pas fait grand chose. Après vous avoir ramenée, ma femme, Lydia, a voulu soigner vos plaies. Mais elles ont commencé à se refermer toutes seules, à part ces étranges trous…
- Ah, ça.. Oui, il faut extraire la balle avant."

Sous le regard étonné du vieil homme, elle enfonça ses doigts dans l'un des trous et en retira un morceau de métal aplati. La plaie se referma dans un chuintement, et les traces de brûlure s'estompèrent autour. Elle grimaça en retirant plusieurs autres balles. Théodore siffla entre ses dents.

" - Mais qu'est-ce que vous êtes ?
- Ce que je suis… je me le demande bien. Je m'excuse de vous embêter, mais y-a-t'il une rivière dans le coin ?
- Oui, venez, je vais vous y emmener." répondit le vieil homme en se dépliant de sa chaise

Shad le remercia d'un signe de tête, prit délicatement le chaton endormi dans ses bras et accompagna l'ancien soldat. Il s'arrêta dans la pièce principale et hélât sa femme qui était en train de cuisiner. Celle-ci marcha d'un pas léger vers eux. C'était une petite vieillarde ridée, engoncée dans une robe d'un autre âge, ses yeux pétillaient de vie malgré les pattes d'oie autour. Elle avait les cheveux attachés en chignon et retenus par un fichu délavé. Tout comme le vieil homme, elle faisait simple et rustique, à l'image de leur demeure. Elle salua d'un sourire la jeune femme, et retourna à ses fourneaux après avoir regardé tendrement son mari. Shad sortit à la suite de Théodore.

•~*•*~•

Le soleil automnal éclairait la nature qui se colorait de orange et marron avant les premiers flocons. Shad huma l'air à la recherche d'odeurs suspectes, mais elle ne sentit rien de particulier. Elle suivi d'un pas tranquille le vieil homme à travers les champs. Le village où habitait les Agnostos comportait une dizaine de petites chaumières, toutes identiques. Des enfants jouaient dans la paille, et les mères de famille discutaient entre elles. Certains hommes s'activaient sur les chariots de récolte, d'autres se dirigeaient vers la forge. L'ambiance était détendue, joyeuse et accueillante. Tous regardèrent du coin de l'œil Shad et le vieillard, mais personne ne fit de commentaire. Elle se tourna vers Théodore et lui demanda :

"- Vous n'êtes pas très curieux et méfiant envers les étrangers.
- Aah !, le vieil homme rit. Vous savez jeune fille, j'ai participé à de nombreux combats dans ma vie, à l'époque où les serviteurs de Shevarash voulurent dominer les niveaux d'Atsami. J'en ai vu des choses étranges, des hommes prenant feu en quelques secondes, des sorts transformer les gens en toutes sortes de créatures… Alors une étrange demoiselle tomber du ciel et guérir vite, ça ne me surprend pas.
- Je pourrais être dangereuse…
- Je ne pense pas que vous soyez en état de combattre. Et en plus, nous avons un Chevalier d'Atsami dans notre village. Vous ne pouvez pas le vaincre sans dragon." sourit l'ancien combattant.

Leurs pas les menèrent à l'écart du village, là où s'écoulait la rivière s'écoulait, fraîche et transparente. Le bras n'était pas très large, ni très profond, mais suffisamment pour que les villageois s'en servent pour la lessive et les champs.
Shad s'approcha du bord, et déposa le chaton toujours endormi dans l'eau claire. Puis, elle fit signe à Théodore de reculer, et mit ses mains autour du petit corps. Elle commença à marmonner d'étranges mots, et recula également. L'eau de la rivière s'agita, et une bulle d'eau se forma autour du félidé. Elle s'éleva au dessus de la surface, et devint opaque, se mettant à briller d'une lueur bleue intense. Sa taille augmenta progressivement, jusqu'à faire 10 fois celle de Shad. Des gouttes de sueur perlaient sur le front de cette dernière, qui se concentrait pour ne pas perdre le contrôle. Le vieil homme ouvrit la bouche de stupeur et la bulle éclata dans un grand fracas.
Un dragon d'un bleu roi intense ouvrit ses ailes vers le ciel et feula vers la jeune femme, qui était tombée à genoux d'épuisement. Il devait mesurer dans les 15 mètres de long, et sa tête était plus haute que le plus haut des arbres du village. Ses écailles luisaient sous le soleil, et ses yeux étaient d'un bleu clair étincelant. La pupille fendue se fixa sur Shad, qui sourit vers le reptile géant.
"- Bienvenue chez toi, Fryteia."
Dragon brume
 Elyra 
 Le 18/03/2015 à 20:58:26 
Magnifique début!
Dragon glace
 Le 19/03/2015 à 12:42:11 
Merci :)

(je remercie aussi Pito et Mid pour les conseils et corrections :p )
Dragon brume
 Le 19/03/2015 à 14:51:56 
Plop !
 Pages : [01]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 4 messages visibles sur 186953 dans le topic Les Crocs Sanglants [Tome 5].

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2020 - Tous droits réservés