« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Abandon tire un roi de coeur (Total : 13/14)
[!] Ajt tire une dame de carreau (Total : 12/14)
[!] Silmadin tire une dame de coeur (Total : 12/14)
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> La nuit ? Qu'est-ce que c'est que ça ? [RP solo]

 Pages : [01]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon volcan
 Le 05/01/2015 à 20:10:59 
[Rédaction en cours]

Un bruit peu ragoûtant se produit lorsque le dragon noir parvint enfin à planter ses griffes dans la chair de sa proie, un loup isolé. Il eut un sourire narquois sur son visage, dévoilant ses crocs et ricanant à l'oreille du loup pendant qu'il le tenait. Varkhas commença alors à s'amuser avec ce nouveau jouet, lui infligeant mille et une tortures diverses et variées, assouvissant sa soif de sadisme.

Mais il sentit que quelque chose arrivait au loin, et cessa un moment pour observer les alentours. Il avait bien fait de serrer le museau du lupin dans une patte postérieure pour l'empêcher de produire trop de bruit avec ses cris de douleur, et remarqua qu'il l'avait tué à force de griffer et mordre. Sans perdre son temps, le dragon laissa tomber le loup pour galoper vers un arbre plus loin et y grimper, prenant avantage de la flore souterraine ainsi que de la faible lumière pour se dissimuler dans les feuillages d'un arbre. Et il observa.

Deux dragons, marchant paisiblement dans les environs, et discutant. Varkhas fronça des sourcils et observa en silence, restant prêt à toute éventualité.

- ... et il faisait tellement noir que je n'y voyais rien. J'ai vraiment cru que j'allais me perdre.

- Quelle idée, aussi, que de sortir la nuit pendant la nouvelle Lune... Tu as eu de la chance que rien ne te soit arrivé. On ne sait jamais, avec ces assassins dans les recoins...

Le dragon noir redressa la tête alors qu'il écoutait tranquillement les dragons passer. La nuit ? Qu'est-ce que c'était que ça ? Un fruit ? Un animal ? Un minéral..? Varkhas n'en avait pas la moindre idée. Il n'y avait qu'une lumière permanente en ces lieux, douce et ne blessant pas les yeux. Ce fut un avantage pour lui, avec sa couleur naturelle, pour se dissimuler dans les ombres et atteindre plus aisément ses proies. Mais la nuit... Ca ne lui disait rien.

- ... Regarde.

Ils avaient déniché le loup que Varkhas venait de tuer et d'éviscérer.

- C'est un carnage... Qui est assez fou pour réaliser chasse pareille..? En plus, on l'a abandonné là... Un vrai gâchis.

- Ce n'est rien. On n'a qu'à le récupérer et le manger plus loin. Au moins... Sa mort n'aura pas été inutile, ni gratuite. Quelle horreur...

Au final, quelques minutes après, les deux dragons étaient repartis au loin, laissant Varkhas avec un ventre affamé. Grondant de mécontentement, il descendit de son arbre et se mit sur la piste d'autre chose à dévorer, après avoir joué. Il était trop faible encore, selon lui, pour se mesurer à d'autres dragons... Surtout à cause de son jeune âge.

Le loup avait malheureusement pour le dragon l'Omega de sa meute, qui avait finalement décidé de quitter les siens pour continuer sur sa propre voie, affamé. La faim rongeait bruyamment les entrailles de Varkhas, qui retroussait ses lèvres, dévoilant une partie de ses rangées de crocs, alors que le reptile continua de progresser dans l'ombre, le museau baissé vers le sol en essayant de pister l'odeur de n'importe quelle proie potentielle...
Mais il n'y avait rien dans la forêt qui appartenait à Varkhas, du moins, à ses yeux. Quelques semaines déjà après son installation, les ravages qu'il avait réalisé en ces bois, ainsi que l'odeur peu rassurante d'un reptile ailé dans les parages n'avaient eu que pour effet de faire partir la grande partie des animaux, qui avaient alors migré vers une autre forêt, plus sûre, bien plus loin d'ici.

Ne pouvant supporter davantage ces grondements incessants provenant de son ventre, et soupira gravement, avant de fixer droit devant lui. Il n'avait pas le choix, et devait quitter cette forêt qui lui offrait pourtant des cachettes faciles d'accès, et efficaces. Et c'était l'éventualité qu'il aurait bien préféré éviter, à cause de la taille des dragons qu'il avait pu remarquer jusqu'à aujourd'hui. Retenant un grondement de mécontentement, posant ses pattes l'une devant l'autre avec lenteur, Varkhas tentait de provoquer le moins de bruit possible, alors que peu à peu, les arbres autour de lui semblaient moins rapprochés, pour finalement laisser place à un paysage que le dragon noir n'avait pas pu observer depuis bon nombre de jours.

Tournant légèrement le corps sur le côté, la tête fixant toujours la même direction, étant prêt à bondir de nouveau vers les bois si le besoin s'en présentait, Varkhas fronça des sourcils et se mit alors à observer les alentours.
Une plaine bossue se présentait à ses yeux, baignée par une lumière douce qui provenait du plafond de cette gigantesque caverne souterraine dans laquelle le dragon noir avait toujours vécu. Jamais il ne supposerait qu'il y avait d'autres étages en dessous de celui-ci, et encore moins au dessus. La surface et le ciel lui étaient tout aussi inconnus qu'une grande partie de cet étage. Il n'avait jamais osé s'aventurer loin, par peur de se retrouver perdu au milieu de nulle part, vulnérable, et toujours faible. Mais aujourd'hui, c'était différent. Il lui fallait se déplacer.

Reprenant sa marche silencieuse à travers la plaine, l'herbe plus haute, car baigné davantage dans la douce lumière de l'étage que dans les bois, chatouillaient agréablement les écailles de ses pattes. Baissant curieusement le regard, puis la tête pour renifler la pelouse, Varkhas en fut assez vite désintéressé, préférant continuer de s'aventurer en ces terres que jamais il n'avait foulées auparavant.

Il ne fallut, heureusement pour le jeune dragon noir, que peu de temps pour que le parfum d'un cerf, apparemment mort, atteigne ses naseaux. Et rien d'autre. Regardant furtivement autour de lui, une nouvelle fois, Varkhas ne put apercevoir rien qui puisse être une bestiole embusquée pour le prendre par surprise. Ce fut une opportunité comme il n'allait probablement jamais en revoir, et cette simple pensée suffit pour lui donner des ailes, alors qu'il trottait joyeusement en direction de l'odeur de viande alléchante.

En haut d'une petite colline qui rapprochait le plafond de cet étage, Varkhas ralentit pour lever les yeux vers les plantes luminescentes, son regard éveillant une grande curiosité et une certaine admiration pour ces végétaux qui arrivaient à vivre loin de tout. Mais un grondement d'estomac le ramena à son intérêt premier : manger. Au sol, quelques mètres devant lui, gisait le corps presque intact d'un cerf. Même à nombre réduit, ces animaux étaient présent dans le domaine de la nuit à cause de la prolifération de la Locnote en ces lieux.
L'animal semblait presque intact, seule une blessure profonde au coup bien visible de là où le dragon noir se trouvait. C'était trop suspect : qui laisserait une proie ici, intacte ou presque, Affamé, cependant, il ne faisait nullement attention à ce détail, et avançait vers le cerf décédé avec un large sourire, salivant d'avance... Puis il sentit quelque chose piquer sous sa patte antérieure droite. Varkhas gronda et baissa le regard pour observer les makibishis plantés entre les écailles de sa patte. Mécontent de voir cela, et d'être blessé, même aussi peu, alors que la victoire est en face de lui. Utilisant ses crocs pour les retirer un à un, ses yeux papillonèrent lentement malgré lui. Le dragon noir fronça des sourcils, ne trouvant pas cela normal. Puis il reposa la patte involontairement au sol, se sentant lourd. Quelque chose n'allait pas. Fermant les yeux et secouant la tête pour tenter de recouvrer ses esprits, mais cela n'eut pour effet que de rendre les choses autour de lui terriblement floues. Il serra les crocs et gronda, tentant un nouveau pas vers le cerf.

Et tout devint noir.

De nombreux sons et images trottèrent dans l'esprit de Varkhas durant son sommeil inexpliqué. Il revoyait principalement, en tous cas, pour la majorité, des proies qui étaient amochées de toutes parts, des morceaux de chair qui manquaient, du sang coulant à partir de plaies bien visibles, parfois même les os laissés à l'air libre. Le dragon noir était entouré de tous ces animaux qui n'étaient ni morts, ni vivants. Ou probablement les deux.
Tous avancèrent, sur leurs pattes s'il en restait, ou en rampant lamentablement, vers le dragon noir. Varkhas sentait que tous allaient désirer se venger du sort affreux qu'il avait réservé pour ces animaux, et gronda, se retrouvant incapable, sans raison apparente, d'ouvrir sa gueule pour menacer en mordant dans le vide. Alors il tenta de s'éloigner, mais ses pattes semblaient collées au sol.

Alors Varkhas eut une forme de peur. Fronçant des sourcils et redressant les lèvres pour dévoiler ses crocs, son grondement devint moins assuré et grave, trahissant la perte de son assurance.

Le dragon noir inspira brusquement, ouvrant les yeux pour voir autour de lui la plaine du cinquième étage. Il y avait en face de lui, un mètre plus loin, un feu de camp au-dessus duquel était embroché le cerf repéré plus tôt. Et son ventre était toujours aussi vide. Se sentant terriblement pataud, le dragon noir tenta de réveiller ses muscles en remuant et tentant de ramper vers la viande en train de cuir... Mais sa tête retomba lourdement au sol, suivit d'un grondement plaintif. Il ne parvenait pas à ouvrir sa gueule, comme dans son cauchemar. Par réflexe à cela, regarda aussi ses pattes, qui étaient jointes contre sa volonté. Une corde bien épaisse était serrée et nouée entre elles, le rendant alors incapable de les éloigner et de les utiliser pour quoi que ce soit. Varkhas supposait que c'était la même chose pour son museau.

- On a du mal?

Varkhas redressa brusquement la tête vers l'origine de cette voix, apercevant, un peu derrière lui, marchant vers le feu, une créature bipède, portant des étranges peaux sur lui. à la peau rosée, plus foncée que la chair à nue d'une volaille sauvage, avec des poils sur et derrière le crâne, et un peu au dessus des yeux, cet animal portait aussi, accrochée à des lanières de cuir dans son dos, un bâton assez long avec un morceau de métal étrange au bout : une pointe et une sorte de morceau de disque tranchant. Le dragon noir gronda à ces paroles qu'il trouvait quelques peu offensantes, l'observant s'asseoir près du feu artisanal.

- Ne m'en veut pas si je t'ai attaché ainsi. Mais quand je t'ai trouvé près de mon piège, tu allais te réveiller, et... J'avais l'impression qu'il valait mieux te surveiller.

Varkhas roula des yeux à cette explication qui n'avait aucun sens. Ce bipède parlant avait simplement eu peur des représailles par rapport à ce fameux piège. Le dragon remua pour tenter de rompre les liens, mais aussi pour se rapprocher du cerf qui cuisait.

- Il est pour toi, tu sais? Ton ventre est creux, alors je pense que tu en as besoin.

Une réplique qui surprit quelques peu le reptile, alors qu'il se calmait pour observer l'étranger. Il aurait aimé demander des explications, mais dans cet état, Varkhas ne pouvait que grommeler des mots inintelligibles. L'humain le fixa quelques instants de ses yeux bruns avant de se lever, et de se rapprocher.

- Je vais retirer les liens de ta gueule uniquement, pour le moment... Tu dois bien manger.

Il semblerait que la peur semble être surpassée par cette étrange créature, détail qui ne plaisait pas vraiment au dragon noir, lui qui adorait la lire sur le visage de son entourage. Cependant, il se contenta d'observer avec curiosité les mains habiles dénouer la corde qui maintenait sa gueule fermée. Une fois libéré, l'humain fit un saut en arrière par précaution, et regarda le dragon ouvrir, fermer et claquer des mâchoires dans le vide pour reprendre ses aises.
Dragon dino
 Le 09/01/2015 à 01:17:22 
Plop
Dragon volcan
 Le 11/01/2015 à 15:40:24 
(merci pour le plop :) mais j'ai plutôt pensé à éditer le post au lieu d'en faire plusieurs, ça évite les interruptions en plein milieu du texte)
Dragon dino
 Le 15/01/2015 à 19:27:53 
Comme tu veux ! Après on peut supprimer les messages entre deux ^^
 Pages : [01]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 4 messages visibles sur 186953 dans le topic La nuit ? Qu'est-ce que c'est que ça ? [RP solo].

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2020 - Tous droits réservés