« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[D] Kitiara : De plus, il faut être niveau 5 ou 6.
[D] Kitiara : Après tu as l'action "Faire une maison" dans le menu déroulant, et ça te coûtera tes 8 bois et tes 40 points de Vitalité."
[D] Kitiara : mais on ne peut pas partout.
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Ev-Dragon >> [FINI][Event] Sentiments volatiles

 Pages : [01]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 16/02/2011 à 00:34:34 
Le Bal de Tranquillité avait animé les alentour du temple les 3 jours qu'il avait duré. Comme chaque année, les habitants célébraient cette date particulière à leur cœur, et chaque année les célibataires étaient conviés à la fête.

Les festivités s'étaient déroulées sans accroc, et malgré son absence, l'animation s'éteignait lorsqu'ils se matérialisèrent. Eux, de simples échos de son être.

Déjà ils s'égaillaient dans le monde, et déjà adultes comme enfants s'amusaient à leur courir après.



[HRP]
Event à la fois très simple et très dur.
Normalement vous ne pouvez avoir qu'une seule perle (si ce n'est pas le cas, bug, me prévenir).

Bonne chasse, ADV.

Dragon noir
 Le 16/02/2011 à 22:32:42 
cest les echoamour quil faut battre
Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 28/02/2011 à 16:25:49 
Fin : mercredi.
Dragon blanc
 Le 09/03/2011 à 20:34:23 
Un peu aux environs de la troisième semaine de Nénimë, An 7.

Elle s'enroula des bandes d'eau fraiche sur ses mains brûlées au premier degré, puis lâcha un soupire de délectation quand Spiritia souffla de l'air glacé sur son visage. Le temps que les mains de Lycinia aillent un peu mieux et les deux amies reprirent leur route à travers les rochers des Terres Arides.

Les diverses créatures, le paysage vermeil aux nuances lunatiques, le danger de l'enchantement qui pesait sur ceux comme Spiritia et Lycinia, la faible fréquence de dragonniers parcourant ces terres. Ce souterrain avait tout pour plaire. Un paradis plutôt qu'un enfer. Même si la saurienne et l'humaine avait en ce moment même beaucoup de mal à respirer et à marcher, et qu'à chaques secondes il leur semblait que des dizaines d'épines étaient plongés dans leur membres, rendant pénible une progression déjà pas facile. Mais, tout cela était mieux que de végéter au sein du Domaine de la nuit en attente d'une quelconque crise.

Le glissement de roches derrière elles attira leur attention. Lycinia dégaina Gwalvadyr prête à riposter, mais un simple rire fluet et désincarné lui répondit. Un rire qui flotta dans l'air pendant un cours instant, enveloppant les comparses dans une fraiche brise qui avait cependant le gout amer de leurs amours perdus. Un autre instant et elles furent toutes les deux immergées dans le paysage claire-obscure du domaine de la nuit...

Plongée dans une sorte de semi-transe, Lycinia avançait à travers une clairière qui ne lui était pas inconnue, comme poussée par une forte envie de savoir ce que cette lumière au loin avait à cacher. Etrangement, une mélodie emplissait ses pensées, surement la cause de sa déconnexion. Mais elle ne se questionnait pas, ni sur le pourquoi du comment de sa présence dans le domaine de la nuit, ni sur la disparition de Spiritia. Non, l'épéiste continuait d'avancer un peu plus jusqu'à ce que cette lumière prenne la forme d'une personne. Un autre mètre et elle put distinguer des traits masculins, une haute stature et de larges épaules pour une silhouette néanmoins fine. Un dernier mètre et elle ne put qu'admettre l'évidence, lorsque les iris de l'homme prirent une teinte carmen et que les traits de son visage se façonnèrent en ce visage si précieux pour la jeune femme. Lycinia tendit la main pour effleurer la joue de son mari disparu depuis trois longues années. Cependant, une douleur aigüe la prit à la poitrine et déjà le monde artificielle se brouillait autour d'elle, se fondant en transparence avec les nuances rouges des terres arides.

A genoux, la jeune femme haletait la main crispée sur sa tunique. A côté d'elle, Spiritia tenait entre ses crocs une sorte de fée riant malgré la précarité de sa situation. Lycinia se releva et observa la petite créature.

- Je ne sais pas ce que tu es mais... Je te remercie de m'avoir montré son visage, dit la jeune femme en libérant la fée de la gueule de la dragonne primordiale.
- Remercier cette créature... J'ai l'impression qu'un troupeau de minotaures me sont passé sur le corps, grommela Spiritia.

Pour toute réponse, la fée se volatilisa laissant un radis sur le sol.

***


Plusieurs jours après, les deux amies en savaient plus sur le sujet. Les échoamours étaient le nom de ces créatures. Se faire prendre dans un de leur piège signifiait de grande souffrances pour les piégés. Du moins cette souffrance variait, d'après les informations que sa guilde avait rassemblé. Aussi, la rumeur disait que certaines de ces fées gardaient une perle. Suite à ça, le nombre de dragonniers et dragons affrontant les créatures avaient augmenté du jour au lendemain. Lycinia et Spiritia s'étaient elles aussi, joint à la chasse. Bien que ça ne fusse pas pour la perle en elle même, mais le sentiment de bien être que ses "pièges" lui procuraient. La dragonne blanche inquiète lui fit promettre néanmoins à l'épéiste d'arrêter la chasse quand la perle serait tombée. Ce qu'elle accepta.

Elles eurent droit à la vision de lieux qui leur rappelaient des souvenirs aussi douloureux qu'heureux. Elles purent revivre des moments intimes avec leurs époux disparu et il arrivait que le piège n'avait rien à voir avec leur souvenirs, mais étaient néanmoins remplis d'amour. La fin était toutefois, toujours la même. Une douleur unique et affreuse, autant psychologique que physique.

- Personne n'a encore trouvé de perle. De notre côté, nous avons déjoué plus d'une vingtaine de ses échoamour et toujours rien. Cette rumeur pourrait tout aussi bien être fausse. Lâcha Spiritia alors qu'elles récupéraient toutes les deux de leur dernier affrontement.
- Dans ce cas, abandonnons. Sinon le blanc de tes écailles sera permanent !, répondit Lycinia qui se relevait déjà.

La déesse en décida cependant autrement. Spiritia alertée, se releva et cracha un jet glaçant sur le bosquet d'où avait fusé le rire familier. Un échoamour gelé tomba dans l'herbe et laissa une perle de belle couleur dans l'herbe avant de disparaitre. Un large sourire plaquée sur les lèvres, Lycinia ramassa la perle encore froide et la montra à la saurienne pas peu fière de son tir.

- Si ce n'est pas de la divine providence.
 Pages : [01]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 4 messages visibles sur 187381 dans le topic [FINI][Event] Sentiments volatiles.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés