« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[D] Kitiara : De plus, il faut être niveau 5 ou 6.
[D] Kitiara : Après tu as l'action "Faire une maison" dans le menu déroulant, et ça te coûtera tes 8 bois et tes 40 points de Vitalité."
[D] Kitiara : mais on ne peut pas partout.
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Histoire du Jeu en Temps Réel ! >> Naissance d'une vocation

 Pages : [01]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon volcan
 Le 25/08/2009 à 00:35:07 
[Hrp]Cette histoire est une des explications plausible de la vocation de Waztierzholt pour le culte de Shevarash et son accession au titre de grande prêtresse de Shevarash[/Hrp]




On me nomme avec déférence grande prêtresse de Shevarash, mais aussi l'héritière du temple des flammes ou encore la fille de Shevarash.

Mais avant ça j'étais Waztierzholt, une enfant étrange qui très tôt n'a connu que les routes et la poussière des aventures sur le dos de ma dragonne Fruuer.
J'ai découvert cette vocation et la spiritualité qui l'accompagne lors de mon passage à la tour de feu.
La tour de feu était la dernière des étapes de ma formation de dragonniere. J'avais appris le travail de la fonderie et l'utilisation de l'attaque "boule de feu".
Je devais quitter la tour le lendemain de cette fameuse nuit.

Avant cela Fruuer m'avait déjà parlé de grand destin, de grand projet, d'un plan supérieur aux intérêts vitaux mais a chaque fois j'avais su m'échapper, fuir.
Je ne comprenais pas ce que me voulais ce dieu dont me rabâchaient les oreilles Fruuer. A ce moment là Shevarash n'était rien pour moi.
Et oui, aussi paradoxal que ça puisse vous paraître à ceux d'entre vous qui me connaissent à ce jour à cette époque je ne connaissais pas la foi. La science et la connaissance suffisaient à éclairer mon chemin. Même si j'avais déjà suivi l'enseignement de plusieurs tours. Cette foi inébranlable dans le rationnel tournait au fanatisme. Je mettais un bandeau sur ce que je découvrais au fur et à mesure de mon évolution avec la magie dans le monde d'Atsami.

Ce soir là je m'étais couché sans plaisir terrassé par la fatigue. Une nuit sombre, triste et sans rêve.
Au matin, je me suis réveillé un homme se tenait dans le contre-jour du soleil levant. D'un bond, je me levais pour saisir une dague qui se trouvait près de ma couche. L'homme n'avait pas esquissé le moindre geste pour attaquer ni pour fuir. Il glissa sur le coté révélant ainsi son profil droit dans la clarté du matin.
Un elfe.
Il tenait une flèche brisée dans sa main droite et un arc dans l'autre. Son attitude semblait en complète opposition avec son regard. Les épaules tombantes le bras retenant l'arc pendait lamentablement le long de son long corps. Levant péniblement sa main droite la flèche démantibulée pesait de toute son inefficacité dans la paume de l'elfe. Mais ce visage. Je ne serais pas prête à l'oublier une rage et une détermination primal, presque démente.
Le contraste entre ces deux attitudes contradictoire coupait le souffle. Je me souviens avoir déglutis le peu de salive présente dans ma gorge. Je tenais encore la dague les jointures de mes doigts blanchissant sur la garde de l'arme.
Dragon dino
 [?] Pito 
 Le 25/08/2009 à 11:28:06 
Plop!
Dragon volcan
 Le 29/08/2009 à 10:02:42 
D'un geste il m'invita à prendre place en face de lui alors qu'il s'essayait en tailleur. Après un instant d'hésitation, je choisis de ne pas le rejoindre. Préférant assurer ma position sur ma litière.

"Je suis Shevarash tel que l'on a put me voir après le guet-append dressé par Lolth."
"Shevarash !"
"Ton esprit cartésien ne peut souffrire la vue d'un dieu descendue du panthéon elfique. Pourtant durant toutes tes aventures Atsamienne ça ne t'a pas dérangé d'utilisé la magie ! Quelle science expliquerait que tu peux geler ton adversaire, diriger une attaque tornade ou toutes ses autres choses"
"On appel ça kinésie, télépathie, hypnose ce n'est pas irrationnel ! Toi t'es irrationnel"
Après un bref rire de Shevarash reprit :
"Tas des mots pour tous Waztierzholt ! Mais ses mots ne peuvent cacher la vérité. Cette vérité qui explique ta naissance. "Wazt" est un très vieux mot qui signifie "qui peut tuer ou faire vivre" (*), "holt" signifie le recours à la vengeance et "ierz" l'appartenance.
T'as appris le sens des mots et leurs révélations ?"
"Oui, attacher la révélation et le sens du mot délivrent le contenu magique du mot."
"nàrë"
J'avais choisi d'utiliser un sort de boule de feu. Sort que j'avais récemment appris lors de l'enseignement de la tour de feu."
"Ton dernier enseignement ! C'est bien loin des sciences dont tu parlais."
"Les sciences humaines ne sont pas aussi développé que les sciences elfique et il est prouvé qu'un dragon canalise la magie."
"Pour en revenir à ta naissance. Te souviens-tu de tes parents ?"
"Je ne sais plus. Je sais qui ils sont mais te les décrire je ne sais pas."
"Ne t'inquiété pas c'est normal."
"Atsami m'a fait perdre le souvenir de mes parents."
"Ce n'est pas Atsami qui te fait oublier c'est le chemin que t'as parcouru pour me rejoindre…




(*) Véridique ^^ : Wazt chez les Anciens égyptiens signifie "qui peut tuer ou faire vivre" ce qui désignait ra ou rha (le soleil)
Dragon glace
 Tor 
 Le 29/08/2009 à 17:48:44 
plop !

Je me suis toujours demandé si ton pseudo signifiait quelque chose. A présent j'ai ma réponse ^^

Pour la suite !  ;)
Dragon volcan
 Le 30/08/2009 à 22:44:10 
"Ce nom : Waztierzholt. Je viens de t'en donner le sens. Si t'en comprend la révélation c'est que tu es prête.
Es-tu prête ? "

"Oui."

"Assied-toi."

Waztierzholt ce nom si incongrue avait donc un signifiant, un pouvoir magique. Cette annonce m'avait anéanti j'étais sans force ...

... Et je me suis livré. Doucement, après avoir posé le poignard, j'ai pris place en face de Shevarash ou plutôt de ce qui était en fait son avatar.

Il a plongé son regard dans le mien et a murmuré d'une voie sombre :
"WAZTIERZHOLT révèle ton nom !"

Malgré moi j'ai répondu :
"Shevarsh assoit ta puissance."

"Il sera fait ainsi."

"Prend ce que tu dois."

Tout se passait comme si ma langue et mon corps entier ne m'appartenait plus seul mon esprit et mon jugement semblaient intact.

Et ils me disaient :
"fuit, Wazt, fuit…"

Shevarash leva une main dans la quel mon poignard pris place après avoir traversé les airs.
J'étais pris par la terreur mais pas un poil de mon corps ne pouvait bouger. Dans un rictus révélant un sourire démoniaque Shevarash me planta mon poignard en plein sternum.

Je hurlais sans qu'aucun son ne sorte :
"Fruuer ! SALOPE !!!! Il m'a tué."

J'en voulais à Fruuer de m'avoir emmené jusqu'à cette fin. C'était pitoyable. Je voulais qu'on me rende mon enfance.
Dragon glace
 Tor 
 Le 31/08/2009 à 00:59:57 
Arf c'est horrible ce qui lui est arrivé :( !

La suite ! La suite !
Dragon volcan
 Le 31/08/2009 à 23:28:22 
J'étais encore consciente lorsqu'il introduisit ses deux mains pour écarter ma cage thoracique. J'ai senti un à un mes os se briser en cascade. Mes côtes s'ouvraient et derrière je voyais battre mon cœur.

Sur le sol de ma cellule une mare de sang s'allongeait. Elle se répandait de sa belle couleur écarlate. Légèrement pâteux et brillant le sang glissait de l'entaille ouverte par le poignard. En cascade rythmé il déversait le liquide rouge.
Mes trempes explosaient à chaque battement cardiaque.

Je ne désirais qu'une chose presser cette plaie ouverte pour stopper ce flot, mais ... Je ne commandais plus rien.

J'ai donc regardé le sang fuir et m'y suis noyé.

Cette couleur je l'avais vu couler et jaillir bien des fois. Que ce soit de mon sabre, de mon arc ou des mâchoires de Fruuer. Ce liquide ne m'avait jamais causé cette émotion.
La peur, le désarroi, cet affreux vide précédent l'inconnue de la mort. Je le ressentais.
Je l'avais entre aperçu dans les yeux de mes victimes. Une lueur, un éclat comme un début de larme qui faisait briller l'iris.
Là je n'avais pas besoin de miroir pour savoir que cette lueur passait dans mes yeux.

J'avais d'ailleurs conçu une attaque pour me permettre, en plongeant mon sabre au plus profond de mon adversaire, finir à quelques centimètre des ses yeux percevoir ce dernier instant, si fugace.
Aujourd'hui ce dernier instant durait une éternité et tout cela n'avait plus d'importance.
Dragon glace
 Tor 
 Le 01/09/2009 à 17:34:29 
Arf il est cruel ce Shevarash. Je me demande bien ce qui a pu pousser Wazt à le suivre par la suite.

C'est pour cela que je veux connaitre la suite !! :p

plop !
Dragon volcan
 Le 03/09/2009 à 23:25:19 
D'un geste sur, il délogea l'organe palpitant, coupant les tissus le retenant. Protégeant aorte, veine et artère, il libéra les deux ventricules.
Shevarash recueilli dans sa paume tendue l'organe palpitant. Le portant avec dévotion.

Malgré l'horreur de ce spectacle je ne sentais aucune douleur. Mon corps était comme anesthésié. Je sentais le froid de la lame, le glissement de son fil coupant mes chaires. Les tissus étaient tranchés sans hésitations. Dans ma tête prète à l'explosion. je ne savais comment arrêter le long hurlement silencieux, que mon esprit poussait pour stopper cette boucherie.

Ce sang, si rouge couvrait tout. Ma vision se teintait elle-même de rouge. L'espace bascullait et j'y sombrais.

Je me suis réveillé au petit matin, en sursaut. Ma couche était en sueur. Un horrible cauchemar, rien qu'un horrible cauchemar.
Je rejettaits mais drap pour constater que ma peau était aussi lisse que la veille au soir.
Alors que je commanceait à reprendre pied dans cette réalité. Une voie me glacea le sang :

"Waztierzholt !"

Je n'oseais me retourner. Mon nom avait été dit avec la magie caché en lui. Par un être élévé à la divinité par la Seldarine. Un être qui connaissait le poids et le sens de mon nom.
SHEVARASH était là.
Dragon glace
 Tor 
 Le 03/09/2009 à 23:57:27 
plop ! très interessant !

la suite !!! :D
Dragon volcan
 Le 05/09/2009 à 02:19:51 
Je me retournais très lentement consciente du danger qui se trouvait derrière moi.

"Que me veux-tu encore ?"

"Wazt, il te fallait connaître ce que ressentait toute victime. Ceci afin d'apprécier l'importance de la vie.
Tuer sans discernement ne servira jamais aucune cause même la plus belle.
Bien des groupes ou des alliances ont pu croire cela.
Mais il n'en est rien… Quelle cause pourrait se réclamer comme pure en frappant sans discernement ?
Aucune."

Shevarash se déplaça pour s'encadrer devant moi. Il rayonnait d'une aura puissante. Toute sa majesté était mise en valeur.

"Jusqu'à présent tu avais tué pour te défendre, pour nourrire ton dragon et parfois par esprit de compétition !
J'ai besoin de toi, j'ai besoin que tu comprennes l'œuvre que je bâtis.
Je bâtis pour les générations.
Il sera un jour, une heure, une minute et des secondes pour que la peur, la crainte soit absente de la terre d'Atsami.
Un moment béni ou les vertes vallée retrouverront la quiétude d'un matin. Où le chasseur prendra le plaisir de sa chasse sans crainte !
"Il te fallait ressentir le froid de la lame traversant un corps.
Il te fallait éprouver la peur de quitter cette terre.
Il te fallait prendre conscience de cet instant où la magie de la vie quittait le corps.
Pour que tu comprennes le poids de tes responsabilités futur !
Demain tu quitteras cette tour pour affronter le prêtre du temple des flammes.
Demain tu seras prête, tes connaissances seront achevées. Tu parcourras les étendue pour étendre notre puissance.
La seldarine seule et entière reconnaîtra notre puissance. Le faible sera fauché autant que l'impie !"

Shevarash brillait derrière lui se reflétait le visage de Wazt. Elle prenait conscience de son rôle sur la terre d'Atsami.
Elle se voyait les yeux brillant comme deux braises, la peau exsangue, … et son aura brillant de toute sa puissance.
Elle prenait conscience du travail que lui réservait Shevarash :
Nettoyer la terre d'Atsamie de ses ennemies. Aucune compassion ne serait possible avant l'accomplissement de cette tache.
Elle réalisait les défis que lui offrait Shevarash et comprenait l'importance de l'accepter.

"Ce soir tu as ressenti la mort non pas par procuration au travers de ta victime mais bien plus profondément, à la place même de ta victime. Il le fallait pour que tu n'aies plus cette fascination aveugle dans l'acte de tuer. Il te faut comprendre pour ne plus ressentir l'affecte, la crainte ou l'incertitude dans tes actes.
Tu seras froide et mécanique dans l'accomplissement de ta tache car elle est bien plus que ta propre vie, Waztierzholt…"

"… WAZTIERZHOLT"

Un des serviteurs de la tour de feu était près de ma couche m'appelant. Sortant des brumes d'une nuit qui devait diriger toutes mes actions futures. Je lâchais :

"Oui ?"
"La collation du matin est prête mademoiselle !"

Je me levais ce matin vers d'autres horizons, éclairé de la révélation et du sens de mon nom, prête à accepter le ministère du temple de Shevarash.
Dragon cochon2
 Le 05/09/2009 à 19:30:56 
Wouah ^^

J'adore ton histoire perso, j'attends la suite avec impatience
t'ai-je déjà dis, Très Chère, à quel point je te trouvais douée pour l'écriture?
Si ce n'est pas le cas, voilà qui est fait ;-)

Bisouxxx
Dragon volcan
 Le 06/09/2009 à 18:33:33 
Merci Draygone.
Ton avis me fait d'autant plus plaisir qu'il comptes beaucoup pour moi.
Dragon glace
 Tor 
 Le 10/09/2009 à 23:03:07 
Draygone a tout à fait raison; tu écris vraiment très bien. J'ai hâte que tu inscrives la suite ^^
Dragon volcan
 Le 13/09/2009 à 21:33:15 
Merci Tor  ;)
Pour ce topic, c'est sans doute un peu court, mais c'est la FIN.
 Pages : [01]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 15 messages visibles sur 187381 dans le topic Naissance d'une vocation.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés