« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Starkiler tire une dame de pique (Total : 12/14) Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Ev-Dragon >> [FINI] [Event] Chaleur et Mirage

 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon faucheuse
 Shadak 
 Le 24/10/2009 à 19:14:08 
-Ma fin est proche et il est temps que je livre la fin réelle de Khimaira, la légende devenue réalité.


Cela faisait une semaine que les deux compagnons patientaient à l’abri du 5eme sous-terrain, ils passaient leurs journées à méditer, à ressentir l'ether comme il était, déformé, une fois de plus par les bouleversements qui s'ensuivaient partout dans Atsami.




Une ambiance agréable régnait dans la taverne, les gens s'offraient à boire et Shadak, lui, s'amusait avec leurs bourses.
Seulement voilà, quand les gens veulent offrir à boire, qu'il leur reste, théoriquement, plusieurs pièces d'or et qu'ils n'ont plus rien dans les poches, les airs changent. Voilà comment partie la bagarre de la soirée…
L'assassin disparut tel une ombre et retourna dans sa chambre méditer, rejoindre l'ether…
Après un long moment à se concentrer et à oublier les cris, il sentit les déformations, qui s’accroissaient et décida de rejoindre la mine, ou il avait laissé là Khimaira qui continuait son massacre.


Les habitants regardaient Khimaira s’affaiblir petit à petit en vainquant tout ses adversaires, ces héros qu’ils avaient vu accourir dans leur village après les premières rumeurs. Certains cependant affaiblirent beaucoup plus Khimaira que d’autres, notamment le tigre au doux pelage dénommé Zarckan qui s’était battu durant des heures. Pourtant Khimaira n’était toujours pas mort et apparemment loin de là.

C’est à la tombé de la nuit que je remarquai un scintillement dans la lumière de la fausse lune du 6eme sous-terrain. J’eu à cet instant une pointe d’espoir.
L’instant d’après le village tombait dans une obscurité totale. Les habitants levèrent la tête et ne virent tout d’abord rien que du noir, le silence était complet, la peur montait chez les villageois, les estomacs se nouaient. Puis nous vîmes se découper dans la lumière de la lune un dragon noir, monté par un homme en noir. L’homme qu’ils n’avaient pas identifié précédemment mais dont ils avaient appris la profession depuis, ses deux sabres d’argent dépassants de son dos.
Son dragon filait à toute allure faisant ombre à la lune. L’obscurité qui régnait fut très vite remplacée par une lumière aveuglante lorsque Campanien arriva à quelques battements d’ailes de Khimaira. Les villageois se baissèrent tous au premier jet. Le cône de feu faisait plusieurs mètres de diamètre et bien que son impact fut à quelques centaines de pas du village la chaleur s’en fit ressentir quasiment instantanément. Khimaira ne bougea pas et leva juste les yeux. Le choc qui suivit fut terrible, titanesque. La créature la plus puissante de tous les temps contre un dragon à la réputation démoniaque plus sombre que le noir de jais de ses écailles. Autant vous dire que ce qui s’en suivit ne fut pas répertorié dans les livres pour enfants et de fleur de rose.
Les villageois qui assistaient à une telle démonstration de puissance pure essayèrent de se protéger au mieux de la chaleur environnante pour continuer à voir ce combat désormais qualifié de légendaire. Quand à moi, un simple sort de gelée me suffit. Les flammes de Campanien étaient dévastatrices, pourtant contre Khimaira elles semblaient fluettes. Les frappes de Shadak, habituellement mortellement précises et puissantes ne laissaient que de légères traces sur la peau dorée de Khimaira, qui était plus rapide, plus fort et plus endurant que le duo de terreur face à lui. Au bout d’une heure, la chaleur environnante était telle que les villageois partirent se cacher dans la taverne, laissant le fil de leur destin se déroulait à l’extérieur du village.
L’avalanche de coups que subissait Khimaira ne le ralentissait même pas.
Les deux compagnons eux continuaient leur danse jusqu'à ce que Khimaira donne un si violent coup à Campanien que celui-ci fut envoyer à plusieurs dizaines de mètres, éjectant Shadak sous le nez de la puissante créature dans un bruit d’os cassés... Le quart d’heure que Shadak vécut fut le plus terrible de sa vie, son ami inconscient, et lui, seul face à une légende désormais vivante. Pourtant utilisant tous les muscles de son corps, se mouvant plus rapidement que les ombres et démultipliant les idées pour esquiver les coups de Khimaira, l’assassin réussit à survivre, plusieurs fois les griffes de la créature le frôlèrent mais aucune ne le touchèrent. Jusqu’au moment où l’ombre pourrie jusqu'à l’os et usée qu’était Shadak s’écroula, trébuchant sur une pierre dévoilée par les bourrasques violentes qui avaient fait voler le sable brulant tout autour. Khimaira se pencha sur Shadak qui vit en cet instant se refléter dans ses yeux la folie et la malfaisance extrêmes qui poussaient cette monstruosité.
Les villageois blottis dans la taverne entendirent un cri de fureur si aigu que les vitraux éclatèrent. Quelques uns des plus téméraires sortirent, curieux et priant, pour savoir de qui émanait ce cri. La légende dit que l’assassin planta ses sabres dans la gueule ouverte de Khimaira et le tua, on entend aussi dire qu’il aurai frappé la bête d’un coup de poing, mais depuis quand les légendes disent toute la vérité ? Un coup de sabre de plus n’aurai rien changé contre cette créature et un coup de poing n’aurai que provoqué la mort de Shadak.
Il sentit en fait la chaleur la plus intense dégagée de tout les temps, dégagée par son ami, revenu, enragé, pour le sauver. Une chaleur si intense que l’eau du puits du village s’évapora et que les quelques mineurs sortis tombèrent, desséchés sur place. Pourquoi Shadak n’est-il pas mort, lui, mystère. Certains disent que Khimaira, penché sur lui le protégea, d’autres disent qu’il avait la peau insensible à la chaleur, on n’en sait trop rien. Campanien réussi à distraire suffisamment Khimaira pour récupérer l’assassin et ce qui se passa après ne fut répertorié ni raconté nulle part jusqu'à maintenant.
Campanien qui était retourné plus loin avec son maître sur le dos fit demi-tour et repartit à toute allure vers Khimaira. Au lieu de sentir une fois de plus une chaleur intense c’est un froid quand je ressentis, la lumière et la chaleur étaient comme aspirées par l’assassin et son alter-ego. Plus le duo approchait de la créature plus il faisait froid et noir, si bien que je dus changer mon sort de gelée en sort de brulure pour me maintenir à une température correcte.
Après un temps qui me parut durer une éternité ils atteignirent enfin Khimaira, le choc fut un peu moins terrible que le premier choc du combat et pourtant, il réussit à abattre la légende. Ce choc n’aurai jamais pu tuer Khimaira normalement et pourtant.
Shadak et Campanien passèrent au dessus du village pour renter au 5eme sous-terrain laissant derrière eux une dune qui entourait le lieu du combat, une plaine totalement dévastée et grillée et une pluie de sang.

Aujourd’hui, je suis le dernier encore en vie, les autres étant morts, officiellement de suicides ou accidents, à penser et à être sur que Shadak et Campanien, aujourd’hui considérés comme des héros de lumière et sauveurs du village et de la mine, ont utilisé pour tuer Khimaira une magie encore plus noire que la créature elle-même, et c’est ainsi qu’aujourd’hui je peux vous raconter sa fin, telle qu’elle fut vraiment et affirmer que Shadak et Campanien étaient plus que des assassins mais bien des sorciers.

Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 23/11/2009 à 18:29:04 
Récompense distribuées :

1 perle + 1000 po pour ceux qui ont participé à la destruction de Khimaira (pas de perle pour shadak qui a eut celle du drop)

[EVENT TERMINE]
 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 122 messages visibles sur 187374 dans le topic [FINI] [Event] Chaleur et Mirage.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés