« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
[!] Starkiler tire une dame de pique (Total : 12/14) Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> Ev-Dragon >> [FINI] [Event] Chaleur et Mirage

 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon brume
 Elyra 
 Le 03/07/2009 à 18:31:41 
- AAAAAAAAARGH!

Le jeune dragon vert poussa un soupir désespéré, remerciant tous ses ancètres de lui avoir épargné la présence de quelconque inconnu dans ce moment de honte. Sur son dos, la jeune humaine était désormais bouche bée, contemplant l'immense étendue vert fluo qui les entourait.

"Erasthyr, tais-toi, tu me fais honte..."
- Mais, mais, les... Y en a partout!
"Pothoc munthrek, on t'avais prévenue..."
- Mais, mais...

La fille en noir avait vraiment du mal à dissimuler sa stupéfaction. Oui, elle avait entendu rapporter, depuis le Mur, que des vagues de gélatine envahissaient soit disant les mines du sixième souterrain. Oui, elle avait réussi à convaincre -ou menacer- Gwaïhir de l'accompagner étudier ces rumeurs -et peut-être inconsciemment tenter de profiter un peu de la gloire qui pouvait ressortir de quelque affrontement-. Mais quand elle était arrivée la veille, laissant de côté sa garde pour se frotter à l'aventure, elle n'avait pas perçu toute l'étendue verte qu'il y avait aujourd'hui. Elle n'avait même rien vu. Avait cru au mensonge, daidaignant, déçue, la compagnie des locaux pour le confort d'un lit.

Alors forcément... Se retrouver face à ça alors qu'elle comptait simplement retourner à son travail.

- Il y en a beaucoup, répéta-t-elle encore, médusée.
"Axun. Oui, et...elles approchent."

Le dragon s'était tassé sur lui même, courbant le cou, prêt à défendre chèrement sa peau. Oh, les créatures n'étaient peut-être pas si dangeureuses que ça. Mais elles étaient nombreuses. Et lui n'était qu'un tout petit dragon.

"Eraesthyr?"
- On retourne à la mine, Gwaï, j'avais tort.
"Ben tiens, pour changer..."

Il fit demi-tour, pour se retrouver face à un autre mur des bestioles. Elles n'avaient pas l'air agressive, et il se sentit rassuré en comprenant qu'Ely avait tiré son arc et ses flèches. Juste un peu rassuré.
Est-ce qu'on pouvait tuer de la gélatine?

- File.

A pas prudents, le dragon s'avança, provoquant un mouvement dans la vague. Un frisson, quand elle commença à avancer vers eux. Sans plus hésiter, il prit le galop, se dégageant des choses à coup de crocs, quand son humaine ripostait elle à coup de flèches inutiles.
Elles n'étaient peut-être pas dangereuses. Mais terriblement fatigantes. Ca collait, ça gênait, ça... Il ne savait pas quoi, mais cela n'avait rien de bon. Une fois les principales importunes éloignées, il s'envola vers le village perché, inquiet. Ely sauta à terre, et ils eurent le même coup d'oeil inquiet vers la masse verte.

"Donc, on fait quoi?"
- On va voir si on peut aider... Maintenant qu'on est là.

En faisant la moue, elle racla du plat de son poignard un morceau gélatineux collé à son bras, et s'enfonça entre les maisons. La taverne était toujours aussi pleine, sauf que maintenant qu'ils savaient que rien n'était mensonge, ça les embêtaient de pas pouvoir rejoindre le centre de l'attention. Un petit vieux seul paraissait disposé à écouter les nouveaux venus. Tous les autres semblés accaparés par le noyau central, bien qu'ils ne devaient pas entendre grand chose de la discussion d'ici.

- Qu'est-ce qu'il se raconte au milieu? demanda la fille en noir avec espoir.
- Hein? Bah j'en sais rien, j'ai pas mes oreilles d'avant moi... Vous aussi vous venez pour la gloire?
- Bof...
- T'as raison, il est trop petit ton dragon, vous n'arriverez à rien!

Haussant les épaules, Ely se glissa de son mieux entre tous ces inconnus, sous l'oeil inquiet de Gwaï. Elle n'atteignit pas le milieu, mais le même mot flottait sur toutes les lèvres, accompagné d'une peur presque palpable. "Khimaira". Et des regards terrorisés.

En fait, les gens n'en savaient pas plus qu'elle.


[HRP] Je me permets de poster ici après une rencontre longtemps attendu avec les créatures gélatineuses, qui m'a surprise. J'ai pas internet tous les jours mais à la vitesse où avance le RP, j'espère que je pourrais quand même y participer un peu, ça me ferait plaisir. Et au pire, mon message fera juste déco et je suivrai tout ça de loin.
V(10)
Dragon fantome
 Le 03/07/2009 à 19:50:23 
"Ookami"…
Voilà longtemps que le dragon n’avait pas revu son compagnon de route, resté seul dans le domaine de la nuit.

Il détourna la tête, son regard vague se fixa sur un mur de la taverne.
Le dragonnier et lui s’étaient éloignés depuis la fin de son entrainement.
Le grand reptile avait choisi une voie différente, désireux de rester en solitaire pour réfléchir sur le chemin qu’il avait parcouru.
La nostalgie de leurs aventures remonta dans sa gorge jusqu’à s’y coincer sous la forme d’une boule amère.

Le saurien se sentit honteux d’avoir laissé en arrière son ami de longue date.
Mais ce n’était pas le bon moment pour y songer.

Reprenant ses esprits, il se rappela de la question posée et y répondit d’une voix atone.

« Je ne pense pas en savoir beaucoup plus que toi, j’ai simplement suivi les rumeurs jusqu’à ce village et constaté l’apparition de cette foule grouillante de slims qui l’encercle.
Ces créatures sont plus puissantes qu’à la normale et leur comportement de ces derniers jours laisse présager le pire.
Il semblerait que ce village les attire en masse et qu’au fil des jours, leur puissance ne cesse d’augmenter… »
Dragon lasaraleen
 Le 03/07/2009 à 20:17:14 
Lasaraleen lui répondit en rigolant...

-"C'est pas que la situation soit drôle mais je trouve quand même que ce que tu me dis est comique, ces choses ce multiplieraient t-elle comme des bactéries? Par division? ou bien par un autre stratagème. Elles tombent pas du ciel, c'est fou sa!! Faut avouer que c'est louche comme histoire surtout que personne sait qui est Khimaira à par une légende local, nous nous nous n'en savons pas plus à son sujet...c'est regrettable

De plus t'en que nous ne serons pas quel sont leurs point faible nous ne pourrons pas agir efficacement contre cette menace !"


Lasaraleen d'un signe de tête envoya Aravis quérir de l'aide, elle l'envoya chercher un de ses plus proche amis Ironside, en espérant peut-être que lui en serai plus sur ce mystère.
Dragon faucheuse
 Shadak 
 Le 05/07/2009 à 12:46:39 
Shadak retournait au village après sa petite excursion et constata qu'une nouvelle marais verte s'étendait autour du village. Shadak et son alter-ego recommencèrent encore une fois leur danse de mort et rentrèrent épuisés dans la taverne du village.
Ces créatures étaient toujours de plus en plus puissantes et les deux amis commençaient à être fatigués de faire un tel ménage.
Ils demandèrent une chambre au patron et partirent dormir un peu.




Un homme dans un coin qui parlait avec une jeune fille et sa dragonne discerna une silhouette qui montait à l'étage avec une grâce surnaturelle...


(V10)
Dragon squelette
 Le 05/07/2009 à 19:55:24 
La créature se dressait devant eux, à quelques pas d'une des somptueuses fontaines royales. Pour le coup, la surprise était de taille. Comment expliquer sa présence ici en plein coeur du Palais? Tous ces évènements étaient forcément liés mais la rencontre n'en paraissait pas moins anormale.
-"Ca colle pas trop avec le cadre local", remarqua Morpheo, "à moins que ce soit pour une partie de chasse improvisée réservée à la Cour."
-"Dans ce cas, nous serons les grands gagnants", répondit l'humain.

Toujours sous son apparence de faucheuse, le dragon s'avança vers la bête qui, d'humeur belliqueuse, semblait avoir hâte d'en découdre. S'étant découvert une passion récente pour les jeux de cartes atsamiens, Morpheo, diplomate devant l'éternel, proposa tout de même une alternative.
-"Sinon on peut aussi se faire une belote ou un dix et demi..."

La créature poussa un nouveau cri qui n'avait rien d'amical et prit une posture de combat. Sans doute cela voulait-il dire non...
-"Quand faut y aller, faut y aller!"

Esquivant un premier coup de griffe, le saurien bondit sur la chimère et ne lui offrit plus aucune échappatoire. L'affrontement dura plus longtemps qu'à l'accoutumée mais l'issue envisagée par Ironside survint. Affaiblie par de nombreuses blessures, la bête se retrouva à terre et tarda à se relever. Profitant de son avantage, Morpheo s'agenouilla sur elle afin de la maintenir au sol et la saisit à hauteur de gorge. Une fois l'étau refermé, la prise ne fut plus lâchée. Serrant de plus en plus fort, il provoqua moult craquements. Enfin, sous la pression conjointe des deux mains squelettiques, le cou se brisa de manière irréversible et la chimère rendit son dernier soupir.

Le dragon se redressa et se tourna vers son ami. Une fugace lueur de plaisir passa dans ses yeux censés être privés de vie.
-"J'y peux rien si elle a refusé la partie de cartes. Que fait-on du corps?"
-"Pas notre problème."
-"Reprenons notre cache-cache avec le messager et le conseiller alors."
Dragon lasaraleen
 Le 06/07/2009 à 18:24:38 
Pendant ce temps, lasaraleen continuai d'écouter le jeune garçon...

Elle était en train de ce dire que ces créatures ne serai pas facile à battre. Il leurs faudrait employés des techniques différentes de combats, et surtout tenir tête aux slims, porteur de mort.
Dragon brume
 Elyra 
 Le 09/07/2009 à 17:42:55 
Un vent de panique se remit à souffler sur la foule quand plusieurs individus vinrent se réfugier à l'intérieur. La rumeur se répandit comme une trainée de poudre: une nouvelle vague avait encore frappé. Elyra rejoint Gwaïhir à l'entrée, et jeta un coup d'œil en contrebas. Effectivement, on y voyait encore les restes épars de la marée verte. Qui commençaient à se rassembler.
Dans le désordre, personne ne remarqua l'homme qui montait à l'étage. Et Elyra, si elle le vit, n'y prêta guère attention, ignorant qu'il s'agissait là du responsable de l'élimination de la dernière vague.
"Korth, c'est de pire en pire cette histoire…"
La jeune fille haussa les épaules. Certes, cela devenait plus qu'inquiétant, mais elle ne pouvait pas faire demi-tour maintenant. Ou pas encore… Autant essayer d'en apprendre davantage.
- Khimaira, tu connais?
Son dragon secoua la tête.
"Thric… Un nouveau dieu peut-être, lâcha-t-il d'un air méprisant. Cette manie qu'ont les Hommes à toujours vouloir des dieux…"
- Dieu ou pas, les bestioles sont bien réelles, fit remarquer son humaine.
"Axun, zyak… Il faut une personne réelle et intelligente pour cela. Ce n'est alors pas le fruit de vous, munthrek…thur urathear…ni vos dieux invisibles…"
La fille en noir s'appuya au mur, avec un sourire.
"Oserais-tu penser que j'ai tort?" lança sauvagement le dragon.
- Certes non… Ta fierté va être comblée, ils ont parlé de la créature la plus puissante d'Atsami.
"Thric! Impossible, rien n'est plus puissant que les Dragons!"
- La créature la plus puissante après vous, bien sûr… Gwaï, tu vas donc me dire que ce ne peut pas être un acte humain?
"Axun! Pothoc munthrek, il faut plus intelligent!"
Elyra donna une claque amicale sur le museau de son compagnon pour la forme, pas vexée pour le moins du monde. Question d'habitude. En revanche, la discussion ne semblait pas au goût du vieillard. Tant pis.
- Dis-moi alors... Quelles sont les créatures les plus puissantes? Les grosses armures à pattes?
Gwaïhir éclata d'un rire sinistre.
"Kosj aesthyr, tu dis ça parce que ça t'a vexé qu'une ait réussi à te blesser un jour… Non, je pencherai plutôt pour une faucheuse."
- Oublie ça! Beaucoup de Dragons sont en mesures d'abattre facilement les faucheuses, ce n'est qu'un jouet pour eux!
"T'as une meilleure idée?" bougonna son ami.
- … Chimère…
"Arf! Légende! Ça n'existe pas!"
- Tu dis ça juste parce que tu n'en n'as jamais vue! Certains les ont combattues!
"Mensonge! Ce n'est que légende!" répéta le dragon, frappant de la patte.
A côté, le pauvre vieux fit un bond et tomba de sa chaise, tandis que quelques personnes tournaient la tête, fusillant du regard ces nouveaux venus qu'ils découvraient juste. Préférant la discrétion à une longue et publique dispute, la fille en noir n'insista pas, rabattant le museau de l'animal du plat de la min.
- Chut!
Un moment de silence s'installa entre les deux amis, laissant chacun avec ses réflexions. Ce fut Gwaïhir qui le premier reprit la parole:
"Eraesthyr, ils ont parlé…d'une découverte."
- Comment t'as entendu ça toi?
"Je ne suis pas sourd comme un pot, moi."
Un grommellement de l'humaine.
- Très bien… Et quelle découverte?
Cette fois, le dragon resta muet. La jeune fille explora du regard l'étendue de la ville. Dans ces mines, on pouvait découvrir beaucoup de choses… Du charbon… Des diamants et autres pierres précieuses… Qu'est-ce qui pourrait intéresser une créature surpuissante? Elle posa la question à Gwaï, qui lui désigna l'intérieur de la taverne du bout du nez.
"Je t'ai dit tout ce que je savais, peut-être tes semblables savent-ils le reste…"
- Ouh, tu dois être désespéré pour me confier aux Hommes!
Il secoua la tête.
"Juste…inquiet…"
Il regardait la masse mouvante qui avait déjà bien grossi depuis le début de la conversation.
"Je reste là, en cas de problème, prêt à filer."
Ely hocha la tête et tourna les pas vers la taverne bondée. Fatiguée de jouer des coudes, elle leva les yeux et sourit. Une poutre lui tendait les bras –enfin, c'était une image-. Elle s'y jucha, invisible dans l'agitation palpable, et s'avança là où les conversations lui paraissaient plus constructives. Un dragon discutant avec une jeune fille attira son attention. Ils se démarquaient de la populace locale par leur allure, et étaient sûrement là pour agir. La corbac s'en rapprocha et se blottit dans l'ombre contre le toit, au dessus d'un groupe de mineurs. Il n'y avait plus qu'à tendre l'oreille.
Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 10/07/2009 à 19:25:16 
La vague gélatineuse s'était à nouveau amoncelée contre le hameau.




L'assassine créature franchit à nouveau les limites de la capitales, alors que trois de ses congénères font leur oeuvre dans leur domaine...
Dragon fantome
 Le 11/07/2009 à 15:28:22 
Les discussions semblaient au point mort au milieu de la taverne.
L’atmosphère se faisait étouffante, le dragon n’était pas habitué à une si grande foule humaine dans un espace aussi exigüe…

Des murmures montèrent dans la pièce, le son s’intensifiant jusqu’à dominer les autres conversations.
Les gens montraient ouvertement leur crainte, le brouhaha rendit pratiquement impossible la compréhension de phrases complètes.
Malgré tout, le message passait sur toutes les lèvres : une nouvelle marée verte attaquait le village.

Le tigre fictif se faufila tant bien que mal entre les habitants. Il avait grand besoin de se dégourdir les pattes.
À l’extérieur, la scène habituelle d’une armée verdâtre encerclant le village se jouait au ralenti sous ses yeux.

Le vieux saurien se lança à l’assaut et ne fut pas surpris de la prise en puissance des créatures visqueuses.
Les quelques attaques qu’il entreprit l’épuisèrent rapidement, aussi fut-il soulagé de distinguer un tourbillon de couleurs rouge, noire, argenté, percer les rangs des êtres gélatineux.
Quand la marée fut réduite à néant, Zarckan constata avec surprise que ses compagnons d’attaque n’étaient autre que Shadak et Campanien, deux vieux amis…

Lorsque Shadak aperçu la grosse touffe de poil dévoreuse de pommes qui s’étalait de tout son long pour commencer sa sieste il reconnu tout de suite le vieux saurien.
Aussi lui proposa-t-il d’aller manger quelque chose ensemble à la taverne… Quelque chose de bon, et en grande quantité !


[HRP : Post commun du cauchemar des compotes et de son confrère pour la lutte de la sauvegarde de la confiture]
Dragon brume
 Elyra 
 Le 17/07/2009 à 18:53:53 
Troublée, Elyra arpentait les rues de la petite ville en triturant une mèche de cheveux. Seule. Gwaïhir s'était isolé à l'entrée d'un puits de mine, maintenant déserté par les travailleurs à cause de la fournaise ambiante. Mais pour le dragon, ce n'était qu'un doux nid où ressasser sa rage. Du haut du toit de la taverne, il avait été le premier au courant de l'arrivée d'une nouvelle vague verte, quand les cris des villageois l'avaient tiré de son sommeil. Avec Ely, il avait été l'un des premiers sur les lieux.
Et le premier à partir. Les créatures étaient trop fortes. Dans l'ombre des autres dragons, Gwaï avait du se réfugier dans la ville, quand ses forces avaient commencé à l'abandonner, quand Ely, exténuée, s'était montrée incapable de lancer droit son arme. Si l'humaine n'avait pas eu de remord à quitter la bataille, son dragon, lui, supportait mal l'échec.
Mais ce n'était pas à ça que songeait la fille en noir. Les états de pensée de Gwaïhir étaient très changeants, et elle ne lui en tenait plus rigueur. Non, c'était la menace qui occupait toute sa tête. Elle voulait comprendre. Et pataugeait. Elle avait profité de son moment de faiblesse physique pour interroger à nouveau les habitants. Même si ceux-ci n'avaient pas toujours grand désir de reparler de leurs suppositions, la jeune femme savait trouver les moyens d'apprendre ce qu'elle attendait.
S'agenouillant sur un muret, elle se répéta encore et encore les paroles de ces gens. Premièrement, la découverte d'une pierre lisse et bleutée avait attiré la chaleur et les créatures. Deuxièmement, cette pierre, la pierre elle-même?, était la marque de Khimaira. Troisièmement, Khimaira, qui?, quoi?, où?, était synonyme de mort et destruction. En gros.
Quel rapport entre tous ces éléments? Par quel bout les prendre?
Elyra avait juste entraperçu la pierre sphérique, incrustée –quelle horreur!- dans la main d'un garçon. Un minéral qu'elle ne connaissait pas, mais peut importe, il y avait tant de chose qu'elle n'avait jamais vues, elle ne pouvait en tirer d'hypothèse. Les gélatines… A quoi bon essayer en vain de les détruire? Ce n'était qu'un effet secondaire… Khimaira? Si, à supposer qu'elle ait raison et pas Gwaïhir, les chimères existaient, ce n'était même pas la peine de penser à toutes les exterminer … Le messager, qui était soit disant parti chercher de l'aide… Inutile, ce n'était pas dans un palais noyé de paperasse que le secours pourrait venir. Et la pierre… Le regard de son porteur déconseillait quiconque de tenter quoi que ce soit envers la pierre.
L'humaine se leva d'un bond. Son regard, justement. Il semblait brûler. Les quelques secondes où elle l'avait croisé, elle avait tremblé de tout son corps. Il n'y avait semblait-il plus rien de bon chez cet adolescent…
Au galop, Ely descendit au plus près des mines. Une masse verte et argentée attira son attention. En sueur, elle se contenta de hurler un appel à son compagnon. Un grognement fit trembler le sol, mais aucun mouvement ne s'empara de l'amas de chair cuirassée.
- Allez, Gwaï, rapplique!
Cette fois, un frémissement. Rassurée, la fille partit se réfugier sur les hauteurs. Bientôt, grognon mais bien vivant, le dragon la rejoignit.
"Eraesthyr, on rentre au Mur?"
Elle caressa sa joue, faisant la moue.
- Pas encore, on tient encore debout, on sait jamais, on pourrait servir.
Un grommellement. Mais la créature ne bougea pas.
"Zyak…?"
- Tu te rappelles la mamie qui nous a dit que son fils avait entendu son frère raconter qu'il y avait un adolescent qui portait la marque de Khimaira?
"Pothoc, en gros l'adolescent que toi t'as vu dans la taverne, non?"
Malgré son ton grognon, un fin rictus commençait à s'étirer sur la gueule du dragon. Son humaine sourit.
- Oui, mais… je testais ta patience…
"Zyak…?"
- Donc, si Khimaira est attiré par la marque, autant garder l'adolescent à l'œil, nan?
"Axun, shar… Sthyr korth… Admettons par exemple que Khimaira prenne possession de lui au moment où tu le suis de près?
- Darastrix svent irlym.
Elyra souriait. Satisfaite d'avoir quelque chose à faire. Gwaïhir gronda dans son cou, et la repoussa d'un air faussement vexé.
"Je sers donc de chien de garde encore…?"
- Bah… Oui. Mais c'est à ta portée!
Son ami hocha la tête, la tirant sur son dos.
"Y a plus qu'à le trouver."
- File à la taverne, on verra là.
"Eraesthyr, tu crois que ça servirait à quelque chose?"
Pas moins que si on reste là à contempler la plaine… songea la jeune femme. Svent irlym… Elle espérait que les choses seraient plus intéressantes que ça…
Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 19/07/2009 à 20:46:39 
(HRP : désolé pour le temps d'écriture, j'espérais un message d'Ironside)



Un bruit de lutte, un souffle résonne dans l'air, sa chaleur se répand et signale un évènement étrange au conseiller et au messager.

Ils se tourne dans sa direction, puis se dirigent vers l'épicentre du phénomène...

Sur place, une monstruosité commence déjà à se dissoudre entre les pattes d'un dragon.

"Morpheo, Ironside! quelle joie de voir des vigilants dans le palais!" s'exclame le conseiller.

Un peu plus en retrait, le messager affiche un air terrifié à la vue de la chose qui achève sa dissolution...




Au coeur de la taverne, les discussions s'étaient calmées, puis le temps passant, la vie avait peu à peu repris son cours... Les habitants avaient tous rejoints leurs masures, et quelques jours s'étaient écoulé, dans une tension palpable.

Chaque fin de journées, un groupe se réunissait dans la salle chaude et odorante de l'auberge, afin de discuter des implications possible d'une telle situation... en vain...

Désormais un peu à l'écart, l'adolescent semblait perdu dans ses pensées.




Posé dans un coin de la taverne, le jeune homme contemple sa main bandée qui luis légèrement à travers le tissus. Ses pensées vont vers ses rêves... ils sont si réaliste... présentant un symbole ésotérique de créature immonde... et toujours ces marées gélatineuse qui arrivent...

Son dernier rêve était trop réaliste pour être seulement un rêve. Les discussions autour de lui sont trop familière, comme déjà vécues...

A cet instant, la porte devrait s'ouvrir...




Le gamin jouait sur le promontoire, au dessus du premier puits de la mine. De là, son regard pouvait embraser le désert environnant. Au travers de l'air déformé par la chaleur, il voit une masse verte s'approcher de tout cotés, avant de se réunir au pied du roc qui accueille le village.

L'enfant se lève, et cours en direction de la place... à cette heure la, ils sont tous dans la taverne. Il rentre violemment dans la porte, qui s'ouvre brusquement sur la pièce.

"Les slimes! ils sont à nouveau là!!"




Au dessus, les cinq choses s'attèlent à leur tache.



HRP: Elyra, s'il te plaît, ne m'invente pas des vagues que je ne mets pas dans le jeu  ;).
Dragon trisla
 Le 20/07/2009 à 01:40:09 
[HRP]
Voilà notre suite (Cristaline + Youshe), pour les intéressé(e)s ==> topic 15638
Bonne lecture ! :)

Ps : sachez que je continue à vous lire... :p
Et bon jeu !
[/HRP]
Dragon squelette
 Le 20/07/2009 à 17:02:44 
L'immensité des lieux ne leur facilitait pas la tâche. Toujours aucune trace du conseiller ou du messager. Personne ne les avait vus depuis qu'ils étaient partis discuter dans ces jardins, si propices à dissimuler les conversations devant rester secrètes.
-"Le plus sage serait peut-être de retourner au Palais et de les attendre à l'intérieur", lança Morpheo, visiblement lassé par l'interminable recherche entreprise.
-"On aura bientôt tout couvert, ils ne doivent plus être très loin."

Mais, au lieu des personnes souhaitées, leurs pas les portèrent vers une deuxième anomalie. Plus silencieuse que la première mais tout aussi incongrue et, bien évidemment, dangereuse. L'humain croisa le regard de son compagnon draconique.
-"Amuse-toi bien."

Morpheo, cette fois, ne parlementa pas. Bondissant, lacérant, broyant, il s'employa à supprimer cette deuxième chimère. La créature, qui entre-temps avait retrouvé de la voix, mourut dans un dernier cri déchirant l'air. Alors que le dragon, contemplant le cadavre de son adversaire, époussetait tranquillement sa cape bleue et en réarrangeait les plis, le conseiller fit son apparition au détour d'un bosquet. Alerté par les bruits de lutte, il avait eu la bonne idée de venir voir ce qui se passait dans les sacro-saintes dépendances royales et, contre toute attente, avait tout de suite reconnu les deux Vigilants. Devant l'exclamation enjouée du serviteur d'Ithil, Ironside afficha un sourire bienveillant.
-"C'est un plaisir de vous rencontrer enfin conseiller. Nous vous cherchions justement pour vous entretenir d'une affaire importante concernant la mine."

Avisant l'individu en retrait, le messager sans aucun doute, Ironside reprit:
-"Des marées de slims dans l'arène, des chimères surpuissantes jusque dans les jardins de la Reine... Pourriez-vous nous expliquer ce qui se trame en Atsami depuis plusieurs jours maintenant et comment nous pouvons y faire face?"
Dragon baikamath ADMIN
 Adv 
 Le 21/07/2009 à 10:12:33 
Toujours aussi cordial, les vigilants s'étaient adressés au Conseiller, ravi de cette attention.

"C'est un plaisir de vous rencontrer enfin conseiller. Nous vous cherchions justement pour vous entretenir d'une affaire importante concernant la mine."

Un regard vers le messager troublé par la scène à laquelle il assiste, puis Ironside enchaine : "Des marées de slims dans l'arène, des chimères surpuissantes jusque dans les jardins de la Reine... Pourriez-vous nous expliquer ce qui se trame en Atsami depuis plusieurs jours maintenant et comment nous pouvons y faire face?"

Le messager s'exclame alors, visiblement très fortement impressionné par la chose qu'il viens de voir se dissoudre dans l'air.

"Khimaira! cela ne se peut, ce n'est qu'une légende raconté par les anciens du village!"

Le Conseiller le regarde, puis, posément, le saisi par l'épaule dans un geste paternel, et répond aux personnes...




Au coeur du domaine des morts, un apprenti ouvre doucement la porte qui mène dans les appartements du mage. La pièce se situe presque au faite de la tour, et permet de contempler une large partie du souterrain.

En quelque mots, il rapporte le signale d'alarme, et, obéissant aux ordres, se précipite dans le dortoir des frères.




"Oui, Messager, c'est une légende... Mais toute les légendes ont un fond de vérité. Cette abomination est une chimère. Elles peuplent le quatrième sous-sol de notre monde, juste avant le havre de paix qu'est le domaine de la nuit. Cependant leur rareté est extrême."

Le Conseiller lâche le messager, et se tourne vers Ironside, laissant son regard s'attarder sur la forme prise par Morpheo, une puissante faucheuse. Sa main tiens toujours l'écrin, et il semble hésiter à en parler...

"Les perles sont liées aux Chimères, par quel étrange mystère, je n'en sais rien, mais seule Ithil pourrait répondre à cette question."

Il marque une pause.

"La qualité de celle que vous avez apporté, Messager, est d'une rareté extrême. Impossible j'aurais envie de dire. Quelque chose d'étrange se passe..."

Se retournant à nouveau vers le vigilant, il l'invite à en dire plus sur les évènements qui se sont déroulé.
Dragon fantome
 Le 21/07/2009 à 17:36:10 
Le dragon ne savait plus que faire, avec l’absence de nouvelles attaques, les habitants devenaient silencieux, songeurs et de nouveau distants envers les étrangers.
Il commençait à penser que combattre les anomalies ne servait à rien. Peut-être agissaient-ils contre leur intérêt depuis le début.
Mais comment savoir ?

Les flancs rayés se soulevaient et retombaient lentement alors que le saurien somnolait paisiblement sur le sable chaud. Les quelques passants auraient eu bien du mal à imaginer la tempête interne qui lui martelait le crâne.

L’inactivité le rendait fou.
Et il se sentait seul, perdu dans un lieu peu hospitalier.

Il se redressa, étirant des pattes endolories par une trop longue absence d’activité.
Zarckan vagabonda au hasard dans les ruelles étroites de la ville. Ce semblant d’action lui remonta un peu le moral.
Le grand reptile avait choisi de rester uniquement car le village lui avait paru être le seul endroit qui avait l’air de comprendre ce qu’il se passait.

La journée s’écoula sous le regard brûlant du soleil qui commença à se rapprocher lentement de la ligne d’horizon.
Une des fenêtres du village laissa bientôt filtrer une lumière douce qui se multiplia dans les environs.
De nombreux bruits s’échappèrent de la taverne alors que le vieux dragon passait à proximité pour rejoindre le hangar où il était désormais habitué à passer la nuit.

Des éclats de voix troublèrent le calme de la soirée.
Le remue-ménage qui s’en suivit laissa peu de doute sur la nouvelle qui venait d’être annoncée.
Tant pis, il dormirait plus tard…

Le cracheur de feu surplomba la masse de créatures verdâtres aux portes de la ville. Il fut un peu déçu de se retrouver seul, mais quelques restes calcinés indiquaient tout de même qu’un congénère l’avait précédé.
Le dragon gris se lança à son tour au milieu de l’armée grouillante.

Quelques longues flammes formèrent un passage dans les rangs ennemis. Le vieux saurien en profita pour se dégager précipitamment de l’emprise des autres slimes. Trop nombreux, ils s’agglutinaient à ses pattes et lui causaient de sévères brûlures.

Haletant, Zarckan s’éloigna de l’amas gluant. Il ne pourrait rien faire de mieux ce soir…
Le dragon gris traversa les dunes cuivrées en direction du domaine de la nuit. Elles semblaient bien calmes lorsqu’on s’éloignait des mines.




L’immense escalier de pierre se dressa bientôt dans le paysage désertique.
Le vieux saurien gravit les lourdes marches, soulagé de retrouver l’atmosphère paisible du sous-terrain pacifique.
D’un rythme plus soutenu, il foula l’herbe sombre pendant de longues heures, passant devant le temple draconique sans lui accorder d’attention.

Il finit par céder à la fatigue et s’arrêta dans une petite bâtisse ouverte aux voyageurs.
Terminé le sable qui provoquait chez lui des éternuements chroniques dès que quelques grains se glissaient dans ses naseaux. Sous ses traits de tigre, il allait enfin pouvoir faire une bonne nuit…



Le lendemain, le village fut facilement retrouvé.
Ses étranges pensionnaires répondaient eux aussi présents, dressés aux abords des murs recouverts d’une épaisse végétation.
Le dragon n’était pas retourné dans le désert, il espérait que d’autres lutteraient pour repousser la menace de ce lieu.

Il s’approcha lentement de la première chimère. Inutile d’alerter les autres, les combats s’annonçaient suffisamment difficile…

D’un mouvement vif, la créature lui envoya un coup de griffe dans l’estomac. Le saurien s’écroula, le souffle court et eu à subir de nouvelles charges de l’animal légendaire.
Le cracheur de feu semblait faible face à son terrible adversaire pourtant, petit à petit, il parvint à faire pencher la balance en sa faveur.

Victorieux, le vieux reptile balafré se dressa contre chacune des anomalies, recevant sa part de douleur à tous les assauts.
Le peu de nourriture qu’avaient amassé les cinq chimères lui redonna quelques forces.

De longues heures de sommeil et de route plus tard, Zarckan refaisait face à la ville encerclée.
Il était bien décidé à ne pas se faire envoyer balader cette fois-ci. La dernière fois, il n’avait eu qu’à hausser la voix au centre du village, autant commencer par là.

Le dragon gris creusa un nouveau sillon dans l’épais tapis gélatineux, il n’avait pas suffisamment de force pour les abattre tous, mais il reviendrait plus tard si nécessaire.

Le tigre illusoire s’avança sur la place de la ville et s’immobilisa devant la taverne.
La voix puissante et grave du vieux saurien résonna encore :

« Vous semblez être les seuls à connaître cette histoire, pour quelle raison nous gardez-vous à l’écart de ce secret ? Nous pourrions vous aider autrement qu’en repoussant les créatures qui vous accablent. Je croyais pourtant que nous faisions partis du même camp !
Je doute qu’un extrait d’histoire suffise à comprendre le phénomène qui s’étend. Acceptez de répondre à nos questions pour nous aider à votre tour.
Qu’avez-vous à perdre en nous accordant davantage de confiance ? »
 Pages : [01] [02] [03] [04] [05] [06] [07] [08] [09]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 122 messages visibles sur 187374 dans le topic [FINI] [Event] Chaleur et Mirage.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés