« Forum Ev-Dragon
Le jeu et vous
»
Aryaelda : Bin ?a fait bizarre ! ^^
[!] Whiteange tire un as de coeur (Total : 14/14)
Aryaelda : Pourquoi il y a autant de loup au +1 ?
Accès
Tchate


 Ev-Dragon >> Forum >> La Taverne >> Pourquoi les garçons aiment les filles?

 Pages : [01] [02] [03] [04]  
 Auteur  Message  Edit 
Dragon gris
 Le 05/11/2007 à 12:12:28 
oui mais sa revient au même, t'es enocre jeune danielo  ;)
Dragon loup
 Balthi 
 Le 05/11/2007 à 19:47:40 
Tous disent ça, Danielo.
Mais les faits sont et on a meme un témoignage de ton immaturité en la matière.

Pour revenir au sujet du topics, on a déjà abordé le problème en parlant de la biologie et on s'est rendue compte que cela ne pouvait qu'expliquer une attirance vers l'autre.
On a également parlé de certains cas spéciales de couples qui pouvait s'expliquer par la psychologie.

Et on s'est égaré sur divers sujets comme quoi, connaitre l'amour nécessite une certaine maturité et qu'une personne trop jeune ne peut la connaitre ou en a une vision déformé.

Ceci fait, pourquoi les hommes aiment les filles ?

J'ai énoncé une hypothèse comme quoi, l'etre humain éprouve tout d'abord un besoin d'etre avec quelqu'un, de complémentarité. Et comme Angie l'a énoncé, il se peut que cette personne soit du meme sexe ou non. Mais je me permet de ne pas parlez des homosexuels car ils sont hors cadre du topics.
Angie l'a également fait remarquez, nous avons parlez longuement de l'attirance physique entre deux personnes alors que l'amour est bien plus que cela.

Tout d'abord et je pense sont d'accord avec moi, l'amour est un sentiment qu'on ressent vis à vis d'une personne avec qui on échange beaucoup de chose. Dasn la recherche amoureuse, il y a une recherche de quelque chose qui nous manque et qu'on recherche chez l'autre.
J'en tire des conclusions qui sont objective, j'essaye du moins. L'amour est un sentiment d'attrait vers l'autre car il nous apporte quelque chose qu'on ne peut trouver qu'en l'autre. Je conçois que c'est une vision assez restreinte et j'en suis désolé, voilà où apparait mon défaut d'etre terrestre.

Je pense avoir plus au moins répondu à a question en omettant plein de chose mais je ne suis pas omnipotent, excusez moi de ce défaut.


Il y aussi quelque chose que j'aimerais ajouter qui date d'un message d'Apokalips. Il disait:

[...]fait d'idéaliser son partenaire dans les premiers temps d'une relation, de le trouver "merveilleux", [...]
C'est une remarque auxquels j'ai voulus répondre mais j'en ai l'occasion que maintenant. Excusez moi de l'avoir extrait de son contexte original.

Cette réaction provient d'un défaut de l'homme. Quand on cherche désespérement quelque chose et que finallement on le trouve, on s'extasie devant cet objet.
Qu'il est géniale! C'est le meilleur! ect.

C'est plus au moins le meme concept dans la quete amoureuse d'une personne. On cherche une personne qui comblerait tout nos manques. Quand on croit que l'on a trouvé, le bonheur qui s'en suit, transforme son partenaire comme un etre parfait qui est celui qu'il recherchait depuis si longtemps.
C'est au bout, je dirais de quelque mois, que l'on se rends compte que la personne n'est pas celle que j'attendais, qu'elle n'est pas parfaite.
C'est là que se montre les premières disputes et c'est là qu'on voit si on est mature ou non. Si on l'abandonne, on n'est pas pret pour une liaison durable aussi non on prouve qu'on veut "découvrir" l'autre.
Et là, commence à fleurir le véritable amour.


Dragon gris
 Laruda 
 Le 05/11/2007 à 20:33:26 
[...]

Tout d'abord et je pense sont d'accord avec moi, l'amour est un sentiment qu'on ressent vis à vis d'une personne avec qui on échange beaucoup de chose. Dasn la recherche amoureuse, il y a une recherche de quelque chose qui nous manque et qu'on recherche chez l'autre.
J'en tire des conclusions qui sont objective, j'essaye du moins. L'amour est un sentiment d'attrait vers l'autre car il nous apporte quelque chose qu'on ne peut trouver qu'en l'autre. Je conçois que c'est une vision assez restreinte et j'en suis désolé, voilà où apparait mon défaut d'etre terrestre.

[...]


Très bonne analyse! On est amoureux d'une personne car on lui trouve des qualités que l'on a pas nous même.

En effet, si l'on conçoit que l'amour n'est là que pour la procréation et la persistance de la génération, l'enfant qui naîtra de cet amour, prendra les qualités des deux parents.

L'amour, comme ressentiment, serait-il, alors une des conséquences de la recherche de la survie de l'espèce humaine ?

Surement...

C'est pourquoi il y aurait besoin de complementarité entre les deux sujets pour qu'il y ait amour.
Dragon loup
 Balthi 
 Le 05/11/2007 à 20:48:41 
Franchement, tu m'impresionne Laruda, tu as vraiment tout lu?

Quoiqu'il en soit, je te remercie car je sais que je ne suis aps le seul à penser la meme chose.
Dragon gris
 Laruda 
 Le 05/11/2007 à 21:17:44 
Ben oui, tout lu! J'adore me creuser la tête et faire ma philosophe...
En même temps, c'est normal que l'on pense la même chose étant donné que c'est complétement objectif comme pensée.
En tout cas, tu t'exprimes vachement bien je trouve  ;)
Dragon tigre
 Le 06/11/2007 à 20:31:04 
Bon allez je vais sacrifier quelques minutes de révision de biochimie, j'ai envi de rajouter mon petit grain de sel, je n'ai pas le temps non plus de réagir face aux différents arguments et théories, je m'en exuse donc par avance car je me baserais donc égoïstement sur ce que j'ai dis la dernière fois (cf mon dernier post sur ce topic) et ce sur quoi balthi a dérivé:
Je concède donc que l'amour est un phénomène pour la plus grande partie dépendant du ressort de la conscience humaine, néanmoins l'amour ne se fait pas uniquement par la seule force de l'esprit. Je n'ai pas balancé au hasard l'histoire de l'explosion d'hormone, je concède que l'amour florissant provient d'une recherche de la complémentarité de l'autre (sur lequel je n'ai pas le temps de m'étendre mais qu'il est bon de souligner), mais il y a également tout un feu d'artifice d’hormone variée produisant ainsi de sérieux changement dans notre corps. Après quelques recherches j'ai réussit à mettre un nom sur l'hormone en question permettant d'idéaliser son partenaire: la phényléthylamine. Bien d'autres viennent ensuite au gré des différentes étapes d'une relation amoureuse; par exemple, quelque temps plus tard, lors de démonstration de tendresse plus accentué, vint ensuite une seconde hormone, l'endomorphine aux vertus quelque peu différentes de la première de part le fait qu'elle inhibe la tension et le stress. Or le stress favorisant l'apparition de maladies diverses, son inhibition entraine donc une bonne santé notoire (au bout de quelques années de vie commune tout de même). Par contre, au cours du temps, l'organisme s'habitue peu à peu à cette forte concentration qui tendra alors en même temps à diminuer progressivement, suite à quoi les défauts de son partenaire son alors mis à jour. Autre cas : cette tempête hormonale, qui comme nous l'avons vu favorise le bonheur, dans le cas de la rupture brutale vint donc à cesser de façon abrupte, d'où la fameuse dépression quand son petit copain ou sa petite copine nous largue ou alors suite à une relation assez longue. En effet l'organisme aura dévelopera peu à peu une véritable dépendance vis à vis de ces hormones d'où un manque (comme une drogue). Donc dans ce cas-ci, la bio explique la psycho  ;)

Voilà, j'avais envi de jouer mon rabat-joie :D

NB: Post un peu brouillon, désolé :s
Dragon loup
 Balthi 
 Le 07/11/2007 à 15:04:09 
Je n'ais rien dire la dessus du simple fait que je n'ais pas ces connaissances, comme je l'ai déjà dit, je ne sais pas tout savoir.

Mais il ets fort probable que tu ai raison, Apokalips.

Et je m'avancerais alors comme quoi un etre est un tout et non pas des divisions particulières.
La biologie, la psychologie et que sais je encore qui traite sur l'Homme voyent un coté des choses. Il n'est pas étonnant que l'un complete l'autre et je vais meme plus loin. Toute ces sciences sont incomplete séparée mais ensemble, elles peuvent donner une définition plus au moins approximative de l'homme et des ses comportements.

Dès lors, on se complete mutuellement, mon cher Apokalips.


PS: la bio. ne peut expliquer la psycho. mais elle peut vérifier biologiquement des faits prouvés par la psychologie.
=> Complémentarité.
Dragon tigre
 Le 08/11/2007 à 15:32:31 
L'univers est bien un tout mais caractérisé par des bases et des règles précises, tout phénomène commence par le commencement (ex: tout est constitué d'atome). Et tout découle des bases et s'ajoute à la base par tranches de plusieurs phénomènes. Comme un phénomène en attire un autre cela créer un véritable réseau qui se complexifient par l'agglutination de nouvelles bases et plus le phénomène se complexifie plus il doit être expliqué par un nombre incalculable de donnés déterminés par les causes qui elles même reposent au fur et à mesure de la hiérarchie du même problème sur des bases qui différent de plus en plus.

Donc en gros ce que j'essaye de dire, c'est qu'en effet tout est lié et tout se complète, mais un problème peut être approché (pas élucidé car ce mot là est à bannir) sous différent niveau, en arrivant à expliquer la base on peut alors s'attaquer à la couche de phénomènes suivant qui découlent de cette bases préalablement étudié. Dès lors le problème peut être découpé en différentes étapes ou parties. Dans le cas d'une maladie ou d'un quelconque défaut du corps humain par exemple le problème s'étudie généralement sous trois échelle différentes: moléculaire, organique et macroscopique (on peut bien sûr en intercaler un tas d'autres: atome >> molécule >> organite ou ADN >> cellule >> ensemble cellulaire >> organe ou autre >> appareil >> corps, pour essayer d'adopter un autre shéma plus complexe).

Dans le cas de la philo, il est vrai que c'est assez compliqué car les pensées humaines sont quasiment inconnue quand on se rend compte de l'immensité du travail qu'il y aurait à fournir. Mais dans le cas des hormones cela explique bien certaines caractéristiques psychologiques relevant de la nature amoureuse humaine bien entendu complexifiées par un tas d'autres évènements extérieur. En effet le cerveau humain définit comme étant le lieu où sont secrétés ces hormones (à moins que ça ne soit pas dans le cerveau mais c'est juste histoire d'illustrer mes propos) provoque les comportements humains amoureux, il est à un niveau de causalité plus bas.

Mais là, je déborde un peu sur le sujet de ce topic, excusez moi...
Dragon glace
 Le 26/07/2008 à 20:45:45 


Je sais que cela fait longtemps que personne n'a posté sur ce topic mais je tenais a souligner que vous avez vraiment fait de le tour de la question et de manière assez réfléchie.
==> enfin voila tous ça pour dire que vous êtes agréables à lire et que j'ai vraiment pris du plaisir a découvrir vos posts^^


 Pages : [01] [02] [03] [04]    

 Se connecter

Pseudo : 
Pass : 


 Stats 
 1 topic et 54 messages visibles sur 187402 dans le topic Pourquoi les garçons aiment les filles?.

Ev-Dragon.com © Bahanix 2005-2022 - Tous droits réservés